[HORS SUJET] Debian et Win 7

Le
Doug Quaid
Je fus bien content de trouver un magazine avec un une Debian 5.0.5,
mais celui ci ne reconnaît pas windows 7 réinstallé, que ce soit avec
le cd 32 ou le cd 64 bits. (C'est un proc Athlon X2 64 bits).
Quelle version intéressante de linux choisir et qui passe?
Ubuntu a une interface pourrie avec gnome, j'aimerais passer à autre
chose.

(dsl pour le dérangement c'est une question pour sld kikiconnait)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre Maurette
Le #22598391
Doug Quaid, le 22/09/2010 a écrit :
Je fus bien content de trouver un magazine avec un une Debian 5.0.5, mais
celui ci ne reconnaît pas windows 7 réinstallé, que ce soit avec le cd 32 ou
le cd 64 bits. (C'est un proc Athlon X2 64 bits).
Quelle version intéressante de linux choisir et qui passe?
Ubuntu a une interface pourrie avec gnome, j'aimerais passer à autre chose.



Comme vous Windows 7 64bit avec Athlon 64 X2 5200+ et 4 Go de ram (une
config simplement confortable). Un 24" 1920 x 1080. J'utilise un
serveur (Web, FTP, Subversion, etc.) Debian Lenny (5.0.6, 64bit) sans
X, une Ubuntu 10.04 (Lynx, 64bit) pas trop mal foutue, une XP Pro SP3
32bit à partir de laquelle je vous réponds, et quelques autres (2000,
Windows 7 32bit, FreeDOS, etc.). Mais tout ça est virtualisé
(VirtualBox d'Oracle, was Sun). J'ai en permanence la Debian (128 ou 64
Mo) et la XP (256 Mo). Je lance sans problème la Lynx (768 Mo) en même
temps, tout à fait opérationnelle pour faire du dev sous Eclipse.
J'ai deux machines (Sempron 64 et Athlon 64, chacune avec 1,5 Go de
ram), l'une en serveur aveugle Debian, l'autre en cliquodrome Lynx. En
fait, je ne les lance plus que pour les mettre à jour et les
synchroniser avec leur alter-ego virtuel.
Inconvénient de la virtualisation: je suis isolé du matériel réel.
Avantage de la virtualisation sour Linux: je suis isolé du matériel
réel!
Avantage de Debian en serveur sans X: quand j'ai un souci serveur,
c'est là que je trouve des réponses.
Avantage de Ubuntu en cliquodrome bling bling: quand j'ai un souci de
cliquodrome bling bling, c'est là que je trouve des réponses, souvent
en français.

J'ai arrêté le multiboot à partir de 7 (je n'ai pas pratiqué Vista). En
réalité je l'ai conservé pendant la période /béta/. Mais je n'ai pas
fait l'effort suffisant pour être à l'aise comme je l'étais sous XP /
2000 / Grub. Aujourd'hui je suis très content de la virtualisation.
L'étape suivante serait de *tout* virtualiser, avec un OS ne servant
que d'hôte. Mais je ne crois pas que ça existe en gratuit.

J'oubliais, un des avantages d'utiliser MesNews et Outlook 2007 (par
exemple) dans une machine virtuelle est que je peux la lancer à partir
d'une autre machine physique sous Linux. Ce n'est pas pour rien que la
machine s'appelle /Perso/, et elle est en 32bit pour assoir la
portabilité.

Je termine: Debian est un très bon choix pour un poste serveur sans X.
C'est vraiment au niveau expert que l'on pourra préférer d'autres
solutions. J'avoue que je ne suis pas concerné par la sécurité à
priori.
En revanche, je conçois que Ubuntu peut être crispant, sur plein de
points. Mais intéressant pour un habitué de Windows quand un grain de
sable ne fout pas touit en l'air. Donc, je ne réponds pas à votre
question. A une époque, je trouvais Open Suse avec KDE très agréable.
J'en reviens donc à la virtualisation: l'avantage, c'est que vous
pouvez tester une distro en quelques dizaines de minutes, sans
conséquence. Vous n'avez même pas à graver l'iso, sauf si vous le
souhaitez. J'ai d'ailleurs un machine virtuelle (faite en cinq minutes)
qui s'appelle LiveCD et me permet de tester les iso.

Voilà, on est bien HS. Mais pas plus que vos délires à répétition.

--
Pierre Maurette
Doug Quaid
Le #22598551
Doug Quaid, le 22/09/2010 a écrit :
Je fus bien content de trouver un magazine avec un une Debian 5.0.5, mais
celui ci ne reconnaît pas windows 7 réinstallé, que ce soit avec le cd 32
ou le cd 64 bits. (C'est un proc Athlon X2 64 bits).
Quelle version intéressante de linux choisir et qui passe?
Ubuntu a une interface pourrie avec gnome, j'aimerais passer à autre chose.



Comme vous Windows 7 64bit avec Athlon 64 X2 5200+ et 4 Go de ram (une config
simplement confortable). Un 24" 1920 x 1080. J'utilise un serveur (Web, FTP,
Subversion, etc.) Debian Lenny (5.0.6, 64bit) sans X, une Ubuntu 10.04 (Lynx,
64bit) pas trop mal foutue, une XP Pro SP3 32bit à partir de laquelle je vous
réponds, et quelques autres (2000, Windows 7 32bit, FreeDOS, etc.). Mais tout
ça est virtualisé (VirtualBox d'Oracle, was Sun). J'ai en permanence la
Debian (128 ou 64 Mo) et la XP (256 Mo). Je lance sans problème la Lynx (768
Mo) en même temps, tout à fait opérationnelle pour faire du dev sous Eclipse.
J'ai deux machines (Sempron 64 et Athlon 64, chacune avec 1,5 Go de ram),
l'une en serveur aveugle Debian, l'autre en cliquodrome Lynx. En fait, je ne
les lance plus que pour les mettre à jour et les synchroniser avec leur
alter-ego virtuel.
Inconvénient de la virtualisation: je suis isolé du matériel réel.
Avantage de la virtualisation sour Linux: je suis isolé du matériel réel!
Avantage de Debian en serveur sans X: quand j'ai un souci serveur, c'est là
que je trouve des réponses.
Avantage de Ubuntu en cliquodrome bling bling: quand j'ai un souci de
cliquodrome bling bling, c'est là que je trouve des réponses, souvent en
français.

J'ai arrêté le multiboot à partir de 7 (je n'ai pas pratiqué Vista). En
réalité je l'ai conservé pendant la période /béta/. Mais je n'ai pas fait
l'effort suffisant pour être à l'aise comme je l'étais sous XP / 2000 / Grub.
Aujourd'hui je suis très content de la virtualisation. L'étape suivante
serait de *tout* virtualiser, avec un OS ne servant que d'hôte. Mais je ne
crois pas que ça existe en gratuit.

J'oubliais, un des avantages d'utiliser MesNews et Outlook 2007 (par exemple)
dans une machine virtuelle est que je peux la lancer à partir d'une autre
machine physique sous Linux. Ce n'est pas pour rien que la machine s'appelle
/Perso/, et elle est en 32bit pour assoir la portabilité.

Je termine: Debian est un très bon choix pour un poste serveur sans X. C'est
vraiment au niveau expert que l'on pourra préférer d'autres solutions.
J'avoue que je ne suis pas concerné par la sécurité à priori.
En revanche, je conçois que Ubuntu peut être crispant, sur plein de points.
Mais intéressant pour un habitué de Windows quand un grain de sable ne fout
pas touit en l'air. Donc, je ne réponds pas à votre question. A une époque,
je trouvais Open Suse avec KDE très agréable. J'en reviens donc à la
virtualisation: l'avantage, c'est que vous pouvez tester une distro en
quelques dizaines de minutes, sans conséquence. Vous n'avez même pas à graver
l'iso, sauf si vous le souhaitez. J'ai d'ailleurs un machine virtuelle (faite
en cinq minutes) qui s'appelle LiveCD et me permet de tester les iso.

Voilà, on est bien HS. Mais pas plus que vos délires à répétition.



Tout cela est bien compliqué mais en fait la Debian 5.0.5 ne reconnaît
pas encore Win7, faut attendre un peu je pense.
En attendant je repasse sous Ubuntu 10.04 LTS en espérant que KDE
tienne le coup.
Le travail sur Sun (SparcStation par ex.) était plus cohérent que sur
tout ces linux.
Pierre Maurette
Le #22598721
Doug Quaid, le 22/09/2010 a écrit :

[...]

Tout cela est bien compliqué mais en fait la Debian 5.0.5 ne reconnaît pas
encore Win7, faut attendre un peu je pense.
En attendant je repasse sous Ubuntu 10.04 LTS en espérant que KDE tienne le
coup.
Le travail sur Sun (SparcStation par ex.) était plus cohérent que sur tout
ces linux.



Vous me semblez aussi peu cohérent quant à l'informatique qu'en ce qui
concerne tout le reste.

--
Pierre Maurette
LeLapin
Le #22599351
Pierre Maurette a tapoté du bout de ses petites papattes :
Doug Quaid, le 22/09/2010 a écrit :

[...]

Tout cela est bien compliqué mais en fait la Debian 5.0.5 ne reconnaît pas
encore Win7, faut attendre un peu je pense.
En attendant je repasse sous Ubuntu 10.04 LTS en espérant que KDE tienne le
coup.
Le travail sur Sun (SparcStation par ex.) était plus cohérent que sur tout
ces linux.



Vous me semblez aussi peu cohérent quant à l'informatique qu'en ce qui
concerne tout le reste.



Ca me semble pourtant limpide. Essaie de laisser un neurone survivre et
fais le se pencher sur le cas, tu verras.

--
LeLapin
Doug Quaid
Le #22599681
LeLapin a présenté l'énoncé suivant :
Pierre Maurette a tapoté du bout de ses petites papattes :
Doug Quaid, le 22/09/2010 a écrit :

[...]

Tout cela est bien compliqué mais en fait la Debian 5.0.5 ne reconnaît pas
encore Win7, faut attendre un peu je pense.
En attendant je repasse sous Ubuntu 10.04 LTS en espérant que KDE tienne
le coup.
Le travail sur Sun (SparcStation par ex.) était plus cohérent que sur tout
ces linux.



Vous me semblez aussi peu cohérent quant à l'informatique qu'en ce qui
concerne tout le reste.



Ca me semble pourtant limpide. Essaie de laisser un neurone survivre et fais
le se pencher sur le cas, tu verras.



Les mots ont un sens, et ceci est bafoué aussi bien sous Windows que
sous linux.
Merci de vos mauvaises ondes, ubuntu a merdé et je me suis retrouvé
avec une invite grub> sans dual boot. Quelles sont les cmdes de base de
grub?
J'en suis à ma 3eme install de windows, donc pour ne pas prendre de
risques je n'installe plus de linux jusqu'à nouvel ordre.

Et je ne délire pas puisque sous Seven en étant loggé en que seul
administrateur j'ai déjà été jeté avec le message "Vous avez besoin
d'avoir des droits d'admin pour cette commande".
Alors qui est incohérent?
Arol
Le #22600491
Le Wed, 22 Sep 2010 22:07:08 +0200, Doug Quaid a écrit:

Merci de vos mauvaises ondes, ubuntu a merdé et je me suis retrouvé avec
une invite grub> sans dual boot. Quelles sont les cmdes de base de grub?
J'en suis à ma 3eme install de windows, donc pour ne pas prendre de
risques je n'installe plus de linux jusqu'à nouvel ordre.



heu, le problème c'est windows.

Tu peux installer windows puis un linux qui reconnaitra windows au boot,
mais pas l'inverse.
Mais si t'installes linux puis windows, windows supprimera linux.
Doug Quaid
Le #22601281
Arol vient de nous annoncer :
Le Wed, 22 Sep 2010 22:07:08 +0200, Doug Quaid a écrit:

Merci de vos mauvaises ondes, ubuntu a merdé et je me suis retrouvé avec
une invite grub> sans dual boot. Quelles sont les cmdes de base de grub?
J'en suis à ma 3eme install de windows, donc pour ne pas prendre de
risques je n'installe plus de linux jusqu'à nouvel ordre.



heu, le problème c'est windows.

Tu peux installer windows puis un linux qui reconnaitra windows au boot,
mais pas l'inverse.
Mais si t'installes linux puis windows, windows supprimera linux.



Je sais mais bon le message de ubuntu concernant grub n'est pas clair.
La prochaine fois je n'installe pas grub.
Doug Quaid
Le #22604251
Arol a exprimé avec précision :
Le Wed, 22 Sep 2010 22:07:08 +0200, Doug Quaid a écrit:

Merci de vos mauvaises ondes, ubuntu a merdé et je me suis retrouvé avec
une invite grub> sans dual boot. Quelles sont les cmdes de base de grub?
J'en suis à ma 3eme install de windows, donc pour ne pas prendre de
risques je n'installe plus de linux jusqu'à nouvel ordre.



heu, le problème c'est windows.

Tu peux installer windows puis un linux qui reconnaitra windows au boot,
mais pas l'inverse.
Mais si t'installes linux puis windows, windows supprimera linux.



Eh non! Après plantage et réinstallation de Seven, windows a conservé
la partition Ubuntu, j'ai donc les deux OS en dual boot.
Seven a reconnu les partitions à l'install, et demande où s'installer.
LeLapin
Le #22604611
Doug Quaid a tapoté du bout de ses petites papattes :
Arol a exprimé avec précision :
Le Wed, 22 Sep 2010 22:07:08 +0200, Doug Quaid a écrit:

Merci de vos mauvaises ondes, ubuntu a merdé et je me suis retrouvé avec
une invite grub> sans dual boot. Quelles sont les cmdes de base de grub?
J'en suis à ma 3eme install de windows, donc pour ne pas prendre de
risques je n'installe plus de linux jusqu'à nouvel ordre.



heu, le problème c'est windows.

Tu peux installer windows puis un linux qui reconnaitra windows au boot,
mais pas l'inverse.
Mais si t'installes linux puis windows, windows supprimera linux.



Eh non! Après plantage et réinstallation de Seven, windows a conservé la
partition Ubuntu, j'ai donc les deux OS en dual boot.
Seven a reconnu les partitions à l'install, et demande où s'installer.



Ca c'est encore un méchant Linuxien qui a menacé Billou d'un procès si
Windows continuait à éjecter les autres OS à son install.

--
LeLapin
Doug Quaid
Le #22604891
LeLapin a pensé très fort :
Doug Quaid a tapoté du bout de ses petites papattes :
Arol a exprimé avec précision :
Le Wed, 22 Sep 2010 22:07:08 +0200, Doug Quaid a écrit:

Merci de vos mauvaises ondes, ubuntu a merdé et je me suis retrouvé avec
une invite grub> sans dual boot. Quelles sont les cmdes de base de grub?
J'en suis à ma 3eme install de windows, donc pour ne pas prendre de
risques je n'installe plus de linux jusqu'à nouvel ordre.



heu, le problème c'est windows.

Tu peux installer windows puis un linux qui reconnaitra windows au boot,
mais pas l'inverse.
Mais si t'installes linux puis windows, windows supprimera linux.



Eh non! Après plantage et réinstallation de Seven, windows a conservé la
partition Ubuntu, j'ai donc les deux OS en dual boot.
Seven a reconnu les partitions à l'install, et demande où s'installer.



Ca c'est encore un méchant Linuxien qui a menacé Billou d'un procès si
Windows continuait à éjecter les autres OS à son install.



non c'est l'inverse les méchants c'est krosoft.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme