[HS] DNS, machines virtuelles et mails...

Le
Vincent Etévenaux
Bonjour la liste,


J'ai quelques questions, sûrement un peu (beaucoup ?) HS, mais toutes =
sur une install Débian.
Si mes questions doivent plutôt être posées sur une/des list=
e(s) spécifique(s), n'hésitez pas à me le dire (gentiment :p=
).
Dans le cadre d'un projet perso, j'ai loué un serveur dédié.=
J'ai installé dessus Proxmox, avec plusieurs VM qui tournent sous D=
ébian (étrangement).
J'ai donc une IP principale, qui déssert exclusivement l'hyperviseur, =
et des IP fail-over, avec du NAT sur l'hôte Proxmox pour répartir=
les IP/ports sur les VM.
Ce qui donne :

=

| IP Publique:Port| IP interne de la VM | Nom de la VM | Autres noms DNS=
utilisés par la VM |
=

| 91.121.89.206 | Hyperviseur | srv.teteve.fr |
=

| :53 | 192.168.1.1 | dns.teteve.fr | =
|
| 87.98.141.85:80 | 192.168.1.2 | www.teteve.fr | test.teteve.fr =
www.etevenaux.fr |
| :25 | 192.168.1.3 | mail.teteve.fr | gère aussi=
mail.etevenaux.fr |
=

| 87.98.169.83:80 | 192.168.2.1 | ng.etevenaux.fr | vincent.etevena=
ux.fr marion.etevenaux.fr |
=


Les questions que je me pose sont :
Pour les DNS, comment dois-je déclarer les VM ?
- J'associe un "IN A" par IP, et tous les "autres noms de VM/alias pour vir=
tualhosts" ne sont que des "CNAME" ?
- Je déclare un champ "IN A" par VM, et les autres sous domaines qui p=
ointent sur les VM en "CNAME" ? (donc plusieurs "IN A" par IP)

Je me pose aussi la question pour la résolution inversée. Mon h=
ébergeur propose un reverse DNS par IP.
Dois-je donc quand même faire un fichier 206.89.121.91.in-addr.arpa (e=
tc pour les autres IP) ?

Ces questions sont en relation avec la réflexion suivante : je vais au=
ssi devoir monter un (des) serveurs mail.
Au cours de mes recherches, j'ai souvenir d'avoir vu que pour qu'un serveur=
mail "soit bien accepté", il faut que la double résolution DNS f=
onctionne (mail.domain.fr -> IP2 -> mail.domain.fr).
Comment faire d'un point de vue DNS pour concilier toutes ces contraintes ?
Je pense qu'il va me falloir "déplacer" la VM de mail dans une autre I=
P publique pour qu'elle puisse avoir cette double résolution (la trans=
férer sur l'IP 87.98.169.83).

Voici la config à laquelle je pensais :

La fin de mon fichier de zone teteve.fr :

srv.teteve.fr. IN A 91.121.89.206
dns.teteve.fr. IN A 87.98.141.85
mail.teteve.fr. IN A 87.98.141.85
www.teteve.fr. IN A 87.98.141.85
test.teteve.fr. IN CNAME www

La fin de mon fichier de zone etevenaux.fr :

ng.etevenaux.fr. IN A 87.98.169.83
www.etevenaux.fr. IN CNAME www.teteve.fr.
mail.etevenaux.fr. IN CNAME mail.teteve.fr.
vincent.etevenaux.fr. IN CNAME ng
marion.etevenaux.fr. IN CNAME ng

cat /etc/bind/db.91.121.89.206
$ORIGIN 206.89.121.91.in-addr.arpa.
@ IN PTR srv.teteve.fr.

cat /etc/bind/db.91.121.89.206
$ORIGIN 85.141.98.87.in-addr.arpa.
@ IN PTR dns.teteve.fr.
@ IN PTR mail.teteve.fr. (pour la double résolution ?)

et mettre les reverse dns de l'hébergeur tels que les fichiers de rÃ=
©solution inversée.

Bref, j'suis un peu perdu dans toutes ces "subtilités"
Jusqu'à maintenant, j'avais un fichier de zone avec 5 champs "IN A" ve=
rs la même IP, et tout fonctionnait très bien.
Mais je voudrais faire les choses plus "proprement", surtout si je dois pr=
ésenter le projet par la suite :)

Merci d'avance pour vos retours/conseils/éclaircissements, et dés=
olé pour le "pavé"

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers debian-user-french-REQUEST@lists.debian.org
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS listmaster@lists.debian.org
Archive: http://lists.debian.org/1457617660.4275241285324137293.JavaMail.root@zimbra22-e3.priv.proxad.net
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Daniel Huhardeaux
Le #22607351
Le 24/09/2010 12:28, Vincent Etévenaux a écrit :
Bonjour la liste,




Bonjour

[...]
Ce qui donne :

------------------------------------------------------------------------------------------------------
| IP Publique:Port| IP interne de la VM | Nom de la VM | Autres noms DNS utilisés par la VM |
------------------------------------------------------------------------------------------------------
| 91.121.89.206 | Hyperviseur | srv.teteve.fr |
------------------------------------------------------------------------------------------------------
| :53 | 192.168.1.1 | dns.teteve.fr | |
| 87.98.141.85:80 | 192.168.1.2 | www.teteve.fr | test.teteve.fr www.etevenaux.fr |
| :25 | 192.168.1.3 | mail.teteve.fr | gère aussi mail.etevenaux.fr |
------------------------------------------------------------------------------------------------------
| 87.98.169.83:80 | 192.168.2.1 | ng.etevenaux.fr | vincent.etevenaux.fr marion.etevenaux.fr |
------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les questions que je me pose sont :
Pour les DNS, comment dois-je déclarer les VM ?
- J'associe un "IN A" par IP, et tous les "autres noms de VM/alias pour virtualhosts" ne sont que des "CNAME" ?
- Je déclare un champ "IN A" par VM, et les autres sous domaines qui pointent sur les VM en "CNAME" ? (donc plusieurs "IN A" par IP)




En fait cela dépend si tu veux utiliser les noms depuis l' exterieur.
Pour le mail le IN A est obligatoire pour eviter de se faire jeter par
certians serveurs (de mémoire Yahoo). Pur le DNS je dirai la même chose.
Pour le mail des CNAME sont OK.

Je me pose aussi la question pour la résolution inversée. Mon hébergeur propose un reverse DNS par IP.
Dois-je donc quand même faire un fichier 206.89.121.91.in-addr.arpa (etc... pour les autres IP) ?




Pour ma lecture je le fais systématiquement.
Ces questions sont en relation avec la réflexion suivante : je vais aussi devoir monter un (des) serveurs mail.
Au cours de mes recherches, j'ai souvenir d'avoir vu que pour qu'un serveur mail "soit bien accepté", il faut que la double résolution DNS fonctionne (mail.domain.fr -> IP2 -> mail.domain.fr).




Voir ci dessus, le reverse DNS de l'IP affectée à mail.domain.fr doit
pointer sur ce nom d' hote.

Comment faire d'un point de vue DNS pour concilier toutes ces contraintes ?
Je pense qu'il va me falloir "déplacer" la VM de mail dans une autre IP publique pour qu'elle puisse avoir cette double résolution (la transférer sur l'IP 87.98.169.83).

Voici la config à laquelle je pensais :

La fin de mon fichier de zone teteve.fr :

srv.teteve.fr. IN A 91.121.89.206
dns.teteve.fr. IN A 87.98.141.85
mail.teteve.fr. IN A 87.98.141.85
www.teteve.fr. IN A 87.98.141.85
test.teteve.fr. IN CNAME www

La fin de mon fichier de zone etevenaux.fr :

ng.etevenaux.fr. IN A 87.98.169.83
www.etevenaux.fr. IN CNAME www.teteve.fr.
mail.etevenaux.fr. IN CNAME mail.teteve.fr.
vincent.etevenaux.fr. IN CNAME ng
marion.etevenaux.fr. IN CNAME ng




Cela dit tu pourrais tout faire tourner avec une seule adresse IP, celle
de l' Hyperviseur, jouer avec les ports pour répartir les services par
VM et installer pound pour répartir les accès http/https entre les machines.

--
Daniel

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Pierre-Arnaud
Le #22607341
Le 24/09/2010 12:28, Vincent Etévenaux a écrit :
------------------------------------------------------------------------------------------------------
| IP Publique:Port| IP interne de la VM | Nom de la VM | Autres noms DNS utilisés par la VM |
------------------------------------------------------------------------------------------------------
| 91.121.89.206 | Hyperviseur | srv.teteve.fr |
------------------------------------------------------------------------------------------------------
| :53 | 192.168.1.1 | dns.teteve.fr | |
| 87.98.141.85:80 | 192.168.1.2 | www.teteve.fr | test.teteve.fr www.etevenaux.fr |
| :25 | 192.168.1.3 | mail.teteve.fr | gère aussi mail.etevenaux.fr |
------------------------------------------------------------------------------------------------------
| 87.98.169.83:80 | 192.168.2.1 | ng.etevenaux.fr | vincent.etevenaux.fr marion.etevenaux.fr |
------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les questions que je me pose sont :
Pour les DNS, comment dois-je déclarer les VM ?
- J'associe un "IN A" par IP, et tous les "autres noms de VM/alias pour virtualhosts" ne sont que des "CNAME" ?
- Je déclare un champ "IN A" par VM, et les autres sous domaines qui pointent sur les VM en "CNAME" ? (donc plusieurs "IN A" par IP)


J'ai lu récemment qu'il était considéré comme une bonne pratique de
limiter l'emploi des CNAMEs afin d'accélérer les résolutions et de
réduire la charge sur les DNS (une interrogation plutôt que deux ou
plus). Il n'y a pas à ma connaissance de problème fonctionnel avoir
plusieurs enregistrements A pointant sur une même IP. Tu pourrais même
ne pas à voir de CNAME du tout.

Ceci étant dit, j'utilise quand même des CNAME sur mes DNS parce que je
trouve ça pratique à maintenir. Si tu dois présenter ton projet, je
pense que tu ne te feras scalper ni dans un cas ni dans l'autre.

Je me pose aussi la question pour la résolution inversée. Mon hébergeur propose un reverse DNS par IP.
Dois-je donc quand même faire un fichier 206.89.121.91.in-addr.arpa (etc... pour les autres IP) ?


Je ne pense pas. Il est apparemment rarissime qu'un FAI/hébergeur
délègue la résolution inverse à un particulier pour ses IP publiques.
Parce que c'est techniquement un peu foireux à mettre en place, je crois.
Si l'hébergeur met à ta disposition un moyen de paramétrer tes reverse
DNS, c'est probablement que ce sont ses propres serveurs qui le gèrent.
Chez moi ou au taf, je ne gère les reverse que sur les DNS internes.

Ces questions sont en relation avec la réflexion suivante : je vais aussi devoir monter un (des) serveurs mail.
Au cours de mes recherches, j'ai souvenir d'avoir vu que pour qu'un serveur mail "soit bien accepté", il faut que la double résolution DNS fonctionne (mail.domain.fr -> IP2 -> mail.domain.fr).
Comment faire d'un point de vue DNS pour concilier toutes ces contraintes ?
Je pense qu'il va me falloir "déplacer" la VM de mail dans une autre IP publique pour qu'elle puisse avoir cette double résolution (la transférer sur l'IP 87.98.169.83).


Là je n'ai pas la réponse, mais elle m'intéresse également. Par
précaution, je fais effectivement pointer le reverse de mon IP publique
sur le nom complet de mon smtp, soit lemmiwinks.lemurien.org. Alors que
j'aurais plutôt préféré le laisser sur juste lemurien.org. Je ne sais
pas si cette précaution est réellement nécessaire, si elle devient
caduque dès lors que l'on met en place des enregistrements SPF, ou autre
chose. Quelqu'un peut-il confirmer?
Ceci dit, je comprends mal pourquoi tu voudrais une autre IP publique
pour ton serveur de mail, sauf si ca te gêne vraiment d'avoir son nom en
reverse pour les autres machines.

Et au cas où tu ne connaîtrais pas encore, j'ai bien aimé ces pages:
http://www.zytrax.com/books/dns/

Pierre-Arnaud



--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Archive: http://lists.debian.org/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme