[HS] Échange d'email impossible avec un correspondant particulier: Comment corriger ?

Le
Olivier
--001a113d38aeed59c4053ad18e9e
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,

J'ai un correspondant particulier avec qui je n'arrive pas à écha=
nger
d'email:
- il n'arrive pas à recevoir les miens et réciproquement.

En utilisant mon compte personnel de courriel (Gmail, en l'occurrence),
j'arrive à échanger.

Mon prestataire de courriel est 1and1.
Le sien est une SSII française qui a une clientèle de PME.

Avant de solliciter 1and1, j'aimerai cerner d'avantage ce qui se passe mÃ=
ªme
si mes connaissances en matière de courriel sont celles d'un simple
utilisateur.

Quelqu'un pourrait-il me guider quelque peu ?

Slts

--001a113d38aeed59c4053ad18e9e
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

<div dir="ltr"><div><div><div><div><div><div><div><div><div>Bonjour,<br><=
br></div>J&#39;ai un correspondant particulier avec qui je n&#39;arrive pas=
à échanger d&#39;email:<br></div>- il n&#39;arrive pas à re=
cevoir les miens et réciproquement.<br><br></div>En utilisant mon comp=
te personnel de courriel (Gmail, en l&#39;occurrence), j&#39;arrive à =
échanger.<br><br></div>Mon prestataire de courriel est 1and1.<br></div=
><div>Le sien est une SSII française qui a une clientèle de PME.<=
br></div><div><br></div>Avant de solliciter 1and1, j&#39;aimerai cerner d&#=
39;avantage ce qui se passe même si mes connaissances en matière =
de courriel sont celles d&#39;un simple utilisateur.<br></div></div><br></d=
iv>Quelqu&#39;un pourrait-il me guider quelque peu ?<br><br></div>Slts<br><=
/div>

--001a113d38aeed59c4053ad18e9e--
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
BERTRAND Joël
Le #26407868
Olivier a écrit :
Bonjour,
J'ai un correspondant particulier avec qui je n'arrive pas à échanger
d'email:
- il n'arrive pas à recevoir les miens et réciproquement.
En utilisant mon compte personnel de courriel (Gmail, en l'occurrence),
j'arrive à échanger.
Mon prestataire de courriel est 1and1.
Le sien est une SSII française qui a une clientèle de PME.
Avant de solliciter 1and1, j'aimerai cerner d'avantage ce qui se passe
même si mes connaissances en matière de courriel sont celles d'un simple
utilisateur.
Quelqu'un pourrait-il me guider quelque peu ?
Slts

Bonjour,
Il faudrait avoir quelques logs des serveurs de mail si c'est possible...
Cordialement,
JKB
Dominique Asselineau
Le #26407869
BERTRAND Joël wrote on Wed, Aug 24, 2016 at 04:02:20PM +0200
Olivier a écrit :
Bonjour,
J'ai un correspondant particulier avec qui je n'arrive pas à échanger
d'email:
- il n'arrive pas à recevoir les miens et réciproquement.
En utilisant mon compte personnel de courriel (Gmail, en l'occurrence),
j'arrive à échanger.
Mon prestataire de courriel est 1and1.
Le sien est une SSII française qui a une clientèle de PME.
Avant de solliciter 1and1, j'aimerai cerner d'avantage ce qui se passe
même si mes connaissances en matière de courriel sont celles d'un simple
utilisateur.
Quelqu'un pourrait-il me guider quelque peu ?
Slts

Bonjour,
Il faudrait avoir quelques logs des serveurs de mail si c'est possible...

Et commencer par voir dans les indésirables de la messagerie. Certains
services de messagerie sont quelque peu « tatillons » (pour ne pas
dire plus).
Dominique
--
Stéphane RIGOULOT
Le #26407890
Bonjour,
Pour moi c'est un problème de reverse dns (enregistrement inversé P TR associé à votre serveur).
Sur http://network-tools.com ou mtoolbox il y a des outils.
Tester votre nom de domaine et regarder au niveau du mx, il doit y avoir cor respondance entre le nom de votre serveur smtp et son IP public.
Parfois il n'y a pas l'ip et certains serveurs refusent les mails en provena nce.
Si c'est le cas contacter le registar de votre zone dns pour y ajouter votre IP du MX (serveur mail) en PTR.
Bonne soirée
Le 24 août 2016 à 15:50, Olivier Bonjour,
J'ai un correspondant particulier avec qui je n'arrive pas à éch anger d'email:
- il n'arrive pas à recevoir les miens et réciproquement.
En utilisant mon compte personnel de courriel (Gmail, en l'occurrence), j' arrive à échanger.
Mon prestataire de courriel est 1and1.
Le sien est une SSII française qui a une clientèle de PME.
Avant de solliciter 1and1, j'aimerai cerner d'avantage ce qui se passe mà ªme si mes connaissances en matière de courriel sont celles d'un simp le utilisateur.
Quelqu'un pourrait-il me guider quelque peu ?
Slts
BERTRAND Joël
Le #26407895
Christophe a écrit :
Hello,

'soir,
Le 24/08/2016 à 15:50, Olivier a écrit :
Bonjour,
J'ai un correspondant particulier avec qui je n'arrive pas à échanger
d'email:
- il n'arrive pas à recevoir les miens et réciproquement.
En utilisant mon compte personnel de courriel (Gmail, en
l'occurrence), j'arrive à échanger.
Mon prestataire de courriel est 1and1.
Le sien est une SSII française qui a une clientèle de PME.
Avant de solliciter 1and1, j'aimerai cerner d'avantage ce qui se passe
même si mes connaissances en matière de courriel sont celles d'un
simple utilisateur.
Quelqu'un pourrait-il me guider quelque peu ?
Slts

Pour compléter les autres réponses des colistiers :
Les logs du serveur qui envoie le mail est une base certaine et qui
permet de voir réellement ce qu'il se passe (si toutefois on peut y
avoir accès).
La vérification du dossier spam également.
D'expérience et dans le cadre d'une activité professionnelle, il est
véritablement préférable d'avoir son propre serveur mail, hébergé ou
non, mais sur lequel on a la main, et sur lequel il est possible de
consulter les logs.
C'est très nettement plus rapide/facile pour voir ce qui cloche dans ce
genre de situations.
Pour diagnostiquer le soucis et étant donné les circonstances : c'est
des deux côtés qu'il faut agir, ne serait-ce que pour savoir s'ils ont
vu passer le mail en provenance de prestataire du domaine destinataire (d'expérience, c'est souvent le
domaine destinataire qui bloque) ; De fait, il faudrait également
demander (via le correspondant) au support de la SSII concernée pour
voir s'ils ont également une trace du mail envoyé .
D'expérience (une fois de plus) , l'envoi et la réception de mails est
devenu un sujet complexe, notamment par les vérifications qui sont
effectuées à l'arrivée d'un mail sur un serveur.
Typiquement, l'activation d'une "greylist" mal paramétrée n'est pas
forcément innocente dans le problème rencontré.
@+
Christophe.

Voir aussi du côté des champs SPF. Un correspondant de la liste a eu
une surprise avec un relais de smarthost qui a décidé de relayer son
domaine en IPv6 alors que la déclaration n'était pas faite dans le TXT
du domaine et qu'il l'avait verrouillé avec un '-all'.
Par ailleurs, de plus en plus de domaines refusent les mails en
provenance de domaines sans enregistrement SPF.
Cordialement,
JKB
Olivier
Le #26408285
--001a113d32087f47f3053b348a4c
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Bonjour à tous,
J'ai eu un retour par le support de 1and1.fr.
La raison de l'échec est "la présence d'un CNAME dans l'enregistr ement MX
du DNS du domaine destinataire. Celle-ci est interdite par la RFC2181".
Le fil [1] aborde la question mais j'ai du mal à anticiper s'il existe des
cas de figure, où la présence d'un CNAME dans l'enregistrement MX du DNS
est nécessaire.
J'ai signalé la raison du blocage au prestataire destinataire.
J'espère qu'il donnera une suite favorable à ma requête.
Les paris sont ouverts ...
[1]
http://serverfault.com/questions/643672/why-does-rfc-2181-disallow-mx-recor d-with-a-cname-exchange
Le 24 août 2016 à 22:04, BERTRAND Joël
Christophe a écrit :
Hello,

'soir,
Le 24/08/2016 à 15:50, Olivier a écrit :
Bonjour,
J'ai un correspondant particulier avec qui je n'arrive pas à à ©changer
d'email:
- il n'arrive pas à recevoir les miens et réciproquement.
En utilisant mon compte personnel de courriel (Gmail, en
l'occurrence), j'arrive à échanger.
Mon prestataire de courriel est 1and1.
Le sien est une SSII française qui a une clientèle de PME.
Avant de solliciter 1and1, j'aimerai cerner d'avantage ce qui se passe
même si mes connaissances en matière de courriel sont celles d'un
simple utilisateur.
Quelqu'un pourrait-il me guider quelque peu ?
Slts

Pour compléter les autres réponses des colistiers :
Les logs du serveur qui envoie le mail est une base certaine et qui
permet de voir réellement ce qu'il se passe (si toutefois on peut y
avoir accès).
La vérification du dossier spam également.
D'expérience et dans le cadre d'une activité professionnelle, il est
véritablement préférable d'avoir son propre serveur mail, hébergé ou
non, mais sur lequel on a la main, et sur lequel il est possible de
consulter les logs.
C'est très nettement plus rapide/facile pour voir ce qui cloche dan s ce
genre de situations.
Pour diagnostiquer le soucis et étant donné les circonstances : c'est
des deux côtés qu'il faut agir, ne serait-ce que pour savoir s 'ils ont
vu passer le mail en provenance de prestataire du domaine destinataire (d'expérience, c'est souvent le
domaine destinataire qui bloque) ; De fait, il faudrait également
demander (via le correspondant) au support de la SSII concernée pou r
voir s'ils ont également une trace du mail envoyé .
D'expérience (une fois de plus) , l'envoi et la réception de m ails est
devenu un sujet complexe, notamment par les vérifications qui sont
effectuées à l'arrivée d'un mail sur un serveur.
Typiquement, l'activation d'une "greylist" mal paramétrée n'es t pas
forcément innocente dans le problème rencontré.
@+
Christophe.

Voir aussi du côté des champs SPF. Un correspondant de la liste a
eu une surprise avec un relais de smarthost qui a décidé de rel ayer son
domaine en IPv6 alors que la déclaration n'était pas faite dans le TXT du
domaine et qu'il l'avait verrouillé avec un '-all'.
Par ailleurs, de plus en plus de domaines refusent les mails en
provenance de domaines sans enregistrement SPF.
Cordialement,
JKB


--001a113d32087f47f3053b348a4c
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Hello,<br>

<br>
        &#39;soir,<br>
<br>
Le 24/08/2016 à 15:50, Olivier a écrit :<br>
Bonjour,<br>
<br>
J&#39;ai un correspondant particulier avec qui je n&#39;arrive pas à échanger<br>
d&#39;email:<br>
- il n&#39;arrive pas à recevoir les miens et réciproquement.<br>
<br>
En utilisant mon compte personnel de courriel (Gmail, en<br>
l&#39;occurrence), j&#39;arrive à échanger.<br>
<br>
Mon prestataire de courriel est 1and1.<br>
Le sien est une SSII française qui a une clientèle de PME.<br>
<br>
Avant de solliciter 1and1, j&#39;aimerai cerner d&#39;avantage ce qui se pa sse<br>
même si mes connaissances en matière de courriel sont celles d&#3 9;un<br>
simple utilisateur.<br>
<br>
Quelqu&#39;un pourrait-il me guider quelque peu ?<br>
<br>
Slts<br>

<br>
Pour compléter les autres réponses des colistiers :<br>
Les logs du serveur qui envoie le mail est une base certaine et qui<br>
permet de voir réellement ce qu&#39;il se passe (si toutefois on peut y<br>
avoir accès).<br>
La vérification du dossier spam également.<br>
<br>
D&#39;expérience et dans le cadre d&#39;une activité professionne lle, il est<br>
véritablement préférable d&#39;avoir son propre serveur mail , hébergé ou<br>
non, mais sur lequel on a la main, et sur lequel il est possible de<br>
consulter les logs.<br>
C&#39;est très nettement plus rapide/facile pour voir ce qui cloche da ns ce<br>
genre de situations.<br>
<br>
Pour diagnostiquer le soucis et étant donné les circonstances : c &#39;est<br>
des deux côtés qu&#39;il faut agir, ne serait-ce que pour savoir s&#39;ils ont<br>
vu passer le mail en provenance de &lt;&gt; vers<br>< /div></div>
&lt;<wbr>&gt; (et inversement) : chez 1and1 *e t* le<span class=""><br>
prestataire du domaine destinataire (d&#39;expérience, c&#39;est souve nt le<br>
domaine destinataire qui bloque) ; De fait, il faudrait également<br>
demander (via le correspondant) au support de la SSII concernée pour<b r>
voir s&#39;ils ont également une trace du mail envoyé .<br>
<br>
D&#39;expérience (une fois de plus) , l&#39;envoi et la réception de mails est<br>
devenu un sujet complexe, notamment par les vérifications qui sont<br>
effectuées à l&#39;arrivée d&#39;un mail sur un serveur.<br>
Typiquement, l&#39;activation d&#39;une &quot;greylist&quot; mal paramà ©trée n&#39;est pas<br>
forcément innocente dans le problème rencontré.<br>
<br>
@+<br>
Christophe.<br>
</span>
<br>
        Voir aussi du côté des champs SPF. Un correspondant de la liste a eu une surprise avec un relais de smarthost qu i a décidé de relayer son domaine en IPv6 alors que la décla ration n&#39;était pas faite dans le TXT du domaine et qu&#39;il l&#39 ;avait verrouillé avec un &#39;-all&#39;.<br>
<br>
        Par ailleurs, de plus en plus de domaines refus ent les mails en provenance de domaines sans enregistrement SPF.<br>
<br>
        Cordialement,<br>
<br>
        JKB<br>
<br>
</div><br></div>
--001a113d32087f47f3053b348a4c--
BERTRAND Joël
Le #26408295
Olivier a écrit :
Bonjour à tous,
J'ai eu un retour par le support de 1and1.fr La raison de l'échec est "la présence d'un CNAME dans l'enregistrement
MX du DNS du domaine destinataire. Celle-ci est interdite par la RFC2181".
Le fil [1] aborde la question mais j'ai du mal à anticiper s'il existe
des cas de figure, où la présence d'un CNAME dans l'enregistrement MX du
DNS est nécessaire.
J'ai signalé la raison du blocage au prestataire destinataire.
J'espère qu'il donnera une suite favorable à ma requête.
Les paris sont ouverts ...

Bonjour,
Sans indiscrétion, est-ce le prestataire qui gère le DNS ou
l'utilisateur final ? Je vois assez mal un prestataire mettre un CNAME
dans un champ MX. Si c'est le cas, il faut lui faire un peu de
publicité, elle se mérite :-P
JKB
fra-duf-no-spam
Le #26408304
Le 17042ième jour après Epoch,
Olivier écrivait:
Le fil [1] aborde la question mais j'ai du mal à anticiper s'il exis te des
cas de figure, où la présence d'un CNAME dans l'enregistrement MX du DNS
est nécessaire.

Nécessaire non, mais bien pratique, quand par exemple tu gères pl usieurs
domaines et que tu veux faire pointer les MX de chacun des domaines vers
une seule référence.
Même si ça me semble inutile d'imposer ça, la RFC le prà ©cise, alors il
faut s'y plier (jusqu'à une nouvelle RFC ^^).
Pascal Hambourg
Le #26408318
Le 29/08/2016 à 18:03, François TOURDE a écrit :
Le 17042ième jour après Epoch,
Olivier écrivait:
Le fil [1] aborde la question mais j'ai du mal à anticiper s'il existe des
cas de figure, où la présence d'un CNAME dans l'enregistrement MX du DNS
est nécessaire.


Le seul cas qui me vient à l'esprit est si on est radin et snob :
- trop radin pour se payer un serveur dédié ou une adresse IP fixe, donc
on met le MX sur une connexion internet avec adresse IP variable, ce qui
est évidemment une très mauvaise idée ;
- trop radin pour payer un DNS dynamique sur le domaine, donc on utilise
un DNS dynamique générique ;
- trop snob pour définir directement le DNS dynamique comme MX, donc on
crée un CNAME qui fait pointer le beau nom du MX vers le DNS dynamique
tout pourri (comme si ça n'allait pas se voir).
Bref, tout faux.
Nécessaire non, mais bien pratique, quand par exemple tu gères plusieurs
domaines et que tu veux faire pointer les MX de chacun des domaines vers
une seule référence.

Qu'appelles-tu "référence", et en quoi est-ce plus pratique d'utiliser
un CNAME dans ce cas ?
Même si ça me semble inutile d'imposer ça, la RFC le précise, alors il
faut s'y plier (jusqu'à une nouvelle RFC ^^).

Le CNAME est un piège à con avec des effets de bord pas toujours faciles
à anticiper, donc tout ce qui contribue à réduire son usage est bienvenu.
Olivier
Le #26408353
--94eb2c09d132e5801c053b448757
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Le 29 août 2016 à 18:03, François TOURDE écrit :
Le 17042ième jour après Epoch,
Olivier écrivait:
Le fil [1] aborde la question mais j'ai du mal à anticiper s'il ex iste

des
cas de figure, où la présence d'un CNAME dans l'enregistremen t MX du DNS
est nécessaire.

Nécessaire non, mais bien pratique, quand par exemple tu gères plusieurs
domaines et que tu veux faire pointer les MX de chacun des domaines vers
une seule référence.
Même si ça me semble inutile d'imposer ça, la RFC le prà ©cise,

Je crois que la RFC précise qu'il faut éviter les "CNAM dans les MX" car
certains relais ne savent pas les traiter.
alors il
faut s'y plier (jusqu'à une nouvelle RFC ^^).


--94eb2c09d132e5801c053b448757
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Olivier écrivait:<br>
<span class=""><br>
&gt; Le fil [1] aborde la question mais j&#39;ai du mal à anticiper s& #39;il existe des<br>
&gt; cas de figure, où la présence d&#39;un CNAME dans l&#39;enre gistrement MX du DNS<br>
&gt; est nécessaire.<br>
<br>
</span>Nécessaire non, mais bien pratique, quand par exemple tu gà ¨res plusieurs<br>
domaines et que tu veux faire pointer les MX de chacun des domaines vers<br >
une seule référence.  <br>
Même si ça me semble inutile d&#39;imposer ça, la RFC le pr écise, faut s&#39;y plier (jusqu&#39;à une nouvelle RFC ^^).<br>
<br>
</div><br></div></div>
--94eb2c09d132e5801c053b448757--
fra-duf-no-spam
Le #26408374
Le 17042ième jour après Epoch,
Pascal Hambourg écrivait:
Le 29/08/2016 à 18:03, François TOURDE a écrit :
Le 17042ième jour après Epoch,
Olivier écrivait:
Le fil [1] aborde la question mais j'ai du mal à anticiper s'il ex iste des
cas de figure, où la présence d'un CNAME dans l'enregistremen t MX du DNS
est nécessaire.


Le seul cas qui me vient à l'esprit est si on est radin et snob :

Très réducteur (réduit?) comme analyse.
- trop radin pour payer un DNS dynamique sur le domaine, donc on
utilise un DNS dynamique générique ;

J'avoue ne pas comprendre cette partie.
- trop snob pour définir directement le DNS dynamique comme MX, donc
on crée un CNAME qui fait pointer le beau nom du MX vers le DNS
dynamique tout pourri (comme si ça n'allait pas se voir).

"beau nom" ? "tout pourri" ? "pas se voir" ?
Nécessaire non, mais bien pratique, quand par exemple tu gères plusieurs
domaines et que tu veux faire pointer les MX de chacun des domaines vers
une seule référence.

Qu'appelles-tu "référence", et en quoi est-ce plus pratique d'u tiliser
un CNAME dans ce cas ?

La "référence" est le domaine premier possédant un serveur d e mail, et
pour qui on a une entrée MX avec adresse IP.
Les autres domaines pourraient avoir des MX avec CNAME vers le premier
domaine.
Le jour où pour une raison quelconque (trop radin, trop snob, etc...) on
veut déplacer le serveur de mail vers une autre IP, il suffit de chang er
uniquement le premier domaine.
C'est pratique aussi si la gestion des autres DNS est faite ailleurs
que chez toi.
Le CNAME est un piège à con avec des effets de bord pas toujours
faciles à anticiper, donc tout ce qui contribue à réduire son usage
est bienvenu.

Tu peux développer un peu la notion de piège et d'effet de bord p our le
CNAME?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme