[HS] La majorité des supercalculateurs tournent sous Linux

Le
andre_debian
Suite à la sortie du nouveau supercalculateur de Bull-Atos,
le Sequana, on apprend qu'il tourne sous Linux RedHat (RHEL),
avec majoritairement des logiciels Libres.

Il en va de même avec les concurrents IBM, le Sequoia
et le Roadrunner,
et celui de la société connue Cray, le XT5/Jaguar.

www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/informatique-sequo=
ia-supercalculateur-ibm-atteindra-20-petaflops-18200/

Ça rajoute au plaisir d'utiliser Linux et ses logiciels libres.

Il s'agit en fait d'un assemblage d'une centaine d'ordinateurs,
tous sous Linux, qui travaillent ensemble, et équipés processeurs
Intel ou AMD.
Ils sont regroupés dans une armoire avec forte technologie
de climatisation et d'économie d'énergie.
La consommation électrique de ces SC est équivalente à une ville
de 60.000 habitants.
(le TGV ne doit pas consommer moins, alors).

Petite question (ombre) au tableau :
Les constructeurs indiquent que Linux permet une moindre consommation,
mais à mon petit niveau, je constate que la batterie de mon portable tien=
t
nettement plus longtemps sous Windows8 qu'avec Linux,
allez savoir :-)

André
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
andre_debian
Le #26395279
On Wednesday 13 April 2016 15:37:08 Illoxx Jyloxx wrote:
Cela dépend aussi de la façon dont tu as paramétré l'alimentation
sous Linux... x)



Économie électrique sous Debian Jessie :
je serai heureux d'avoir le mode opératoire...


Suite à la sortie du nouveau supercalculateur de Bull-Atos,
le Sequana, on apprend qu'il tourne sous Linux RedHat (RHEL),
avec majoritairement des logiciels Libres.
Il en va de même avec les concurrents IBM, le Sequoia
et le Roadrunner,
et celui de la société connue Cray, le XT5/Jaguar.



www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/informatique-sequo ia-supercalculateur-ibm-atteindra-20-petaflops-18200/
Ça rajoute au plaisir d'utiliser Linux et ses logiciels libres.
Il s'agit en fait d'un assemblage d'une centaine d'ordinateurs,
tous sous Linux, qui travaillent ensemble, et équipés processeurs
Intel ou AMD.
Ils sont regroupés dans une armoire avec forte technologie
de climatisation et d'économie d'énergie.
La consommation électrique de ces SC est équivalente à une ville
de 60.000 habitants.
(le TGV ne doit pas consommer moins, alors...).
Petite question (ombre) au tableau :
Les constructeurs indiquent que Linux permet une moindre consommation,
mais à mon petit niveau, je constate que la batterie de mon portable ti ent
nettement plus longtemps sous Windows8 qu'avec Linux,
allez savoir... :-)
Bertrand Orvoine
Le #26395278
Ce n'est pas nouveau ...

On a la liste complete sur http://top500.org/statistics/list/

on peut y voir qu'en juin 2015, la répartition par OS etait :

Operating system Family Count System Share (%) Rmax (GFlops) Rpeak (GFlops) Cores
Linux 489 97.8 359,360,646 509,202,913 25,018,802
Unix 9 1.8 2,920,345 3,464,219 116,832
Windows 1 0.2 180,600 233,472 30,720
Mixed 1 0.2 190,900 222,822


Et en Novembre 2015 :
Operating system Family Count System Share (%) Rmax (GFlops) Rpeak (GFlops) Cores
Unix 6 1.2 1,868,442 2,215,095 76,128
Linux 494 98.8 419,253,297 640,067,791 29,226,383


Il ne reste pratiquement plus que du linux sur les 500 plus gros
supercomputers ...
On Wed, Apr 13, 2016 at 03:34:00PM +0200, wrote:
Suite à la sortie du nouveau supercalculateur de Bull-Atos,
le Sequana, on apprend qu'il tourne sous Linux RedHat (RHEL),
avec majoritairement des logiciels Libres.

Il en va de même avec les concurrents IBM, le Sequoia
et le Roadrunner,
et celui de la société connue Cray, le XT5/Jaguar.

www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/informatique-sequoia-supercalculateur-ibm-atteindra-20-petaflops-18200/

Ça rajoute au plaisir d'utiliser Linux et ses logiciels libres.

Il s'agit en fait d'un assemblage d'une centaine d'ordinateurs,
tous sous Linux, qui travaillent ensemble, et équipés processeurs
Intel ou AMD.
Ils sont regroupés dans une armoire avec forte technologie
de climatisation et d'économie d'énergie.
La consommation électrique de ces SC est équivalente à une ville
de 60.000 habitants.
(le TGV ne doit pas consommer moins, alors...).

Petite question (ombre) au tableau :
Les constructeurs indiquent que Linux permet une moindre consommation,
mais à mon petit niveau, je constate que la batterie de mon portable tient
nettement plus longtemps sous Windows8 qu'avec Linux,
allez savoir... :-)

André





--
Bertrand Orvoine
Haricophile
Le #26395284
Le Wed, 13 Apr 2016 15:34:00 +0200,
a écrit :

(le TGV ne doit pas consommer moins, alors...).



60 000 habitants... si quand même, il consomme moins. Surtout qu'il
n'est pas en accélération tout le temps, très loin de là   : c'est
plutôt un des champions de la roue libre si je ne m'abuse.
Haricophile
Le #26395283
Le Wed, 13 Apr 2016 15:49:38 +0200,
a écrit :

Économie électrique sous Debian Jessie :
je serai heureux d'avoir le mode opératoire...



D'abord ils ont pu coder pour leur matériel, ensuite comme il s'agit de
clusters je suppose qu'on peut n'allumer que ceux dont on a besoin et
répartir intelligemment les charges. Je pense que sur ce plan avec ce
genre de machine, le design du hardware est le plus important (dont en
premier lieu le refroidissement...).



--

Stiradens
Le #26395317
http://www.bull.com/fr/sequana
L'économie d'energie est, semble-t-il, réalisé majoritairement par la
technologie de refroidissement qu'ils ont conçu.

Quand à l'économie d'énergie sous linux j'avais réussi à faire quelque
chose avec Slackware ou Arch (il y a longtemps). Le résultat n'était pas
exceptionnel, il devait y avoir quelque pouilleme de mieux (au prix d'un
temps de travail bien trop important).

Le 13/04/2016 13:34, a écrit :
Suite à la sortie du nouveau supercalculateur de Bull-Atos,
le Sequana, on apprend qu'il tourne sous Linux RedHat (RHEL),
avec majoritairement des logiciels Libres.

Il en va de même avec les concurrents IBM, le Sequoia
et le Roadrunner,
et celui de la société connue Cray, le XT5/Jaguar.

www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/informatique-sequoia-supercalculateur-ibm-atteindra-20-petaflops-18200/

Ça rajoute au plaisir d'utiliser Linux et ses logiciels libres.

Il s'agit en fait d'un assemblage d'une centaine d'ordinateurs,
tous sous Linux, qui travaillent ensemble, et équipés processeurs
Intel ou AMD.
Ils sont regroupés dans une armoire avec forte technologie
de climatisation et d'économie d'énergie.
La consommation électrique de ces SC est équivalente à une ville
de 60.000 habitants.
(le TGV ne doit pas consommer moins, alors...).

Petite question (ombre) au tableau :
Les constructeurs indiquent que Linux permet une moindre consommation,
mais à mon petit niveau, je constate que la batterie de mon portable tient
nettement plus longtemps sous Windows8 qu'avec Linux,
allez savoir... :-)

André

Haricophile
Le #26395383
Le Thu, 14 Apr 2016 03:31:15 +0000,
Stiradens
Quand à l'économie d'énergie sous linux j'avais réuss i à faire
quelque chose avec Slackware ou Arch (il y a longtemps). Le résultat
n'était pas exceptionnel, il devait y avoir quelque pouilleme de
mieux (au prix d'un temps de travail bien trop important).



Il y a longtemps est une mesure pifométrique, mais Linux a fait de gros
progrès sur ce plan depuis ce que je pense être cette époque , et le
hardware aussi: architecture multicore etc. probablement plus pour des
raison de dissipation de chaleur et économiques que par volonté de
sauver la planète...

Après on revient toujours sur le fait qu'il est plus facile
"d'économiser" avec un truc au repos que avec un truc qui turbine à  
fond.

--

Belaïd
Le #26395404
--94eb2c09cfa88c3592053080ea8d
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,
Pour la consommation, elle dépend peut être aussi de la
stratégie/configuration adopté par le système. Sur linux un sous système
permet de gérer au mieux la consommation en réduisant ou en augme ntant les
performances du processeur selon les besoins (configuration fixe de la
fréquence du processeur(s) ou à la demande, voir du côtà © de Cpufreq sur
Linux).
Le 13 avr. 2016 14:34,
Suite à la sortie du nouveau supercalculateur de Bull-Atos,
le Sequana, on apprend qu'il tourne sous Linux RedHat (RHEL),
avec majoritairement des logiciels Libres.

Il en va de même avec les concurrents IBM, le Sequoia
et le Roadrunner,
et celui de la société connue Cray, le XT5/Jaguar.


www.futura-sciences.com/magazines/high-tech/infos/actu/d/informatique-seq uoia-supercalculateur-ibm-atteindra-20-petaflops-18200/

Ça rajoute au plaisir d'utiliser Linux et ses logiciels libres.

Il s'agit en fait d'un assemblage d'une centaine d'ordinateurs,
tous sous Linux, qui travaillent ensemble, et équipés processeu rs
Intel ou AMD.
Ils sont regroupés dans une armoire avec forte technologie
de climatisation et d'économie d'énergie.
La consommation électrique de ces SC est équivalente à une ville
de 60.000 habitants.
(le TGV ne doit pas consommer moins, alors...).

Petite question (ombre) au tableau :
Les constructeurs indiquent que Linux permet une moindre consommation,
mais à mon petit niveau, je constate que la batterie de mon portable tient
nettement plus longtemps sous Windows8 qu'avec Linux,
allez savoir... :-)

André





--94eb2c09cfa88c3592053080ea8d
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

<p dir="ltr">Bonjour,<br>
Pour la consommation, elle dépend peut être aussi de la stratà ©gie/configuration adopté par le système. Sur linux un sous sys tème permet de gérer au mieux la consommation en réduisant o u en augmentant les performances du processeur selon les besoins (configura tion fixe de la fréquence du processeur(s) ou à la demande, voir du côté de Cpufreq sur Linux).</p>
le Sequana, on apprend qu&#39;il tourne sous Linux RedHat (RHEL),<br>
avec majoritairement des logiciels Libres.<br>
<br>
Il en va de même avec les concurrents IBM, le Sequoia<br>
et le Roadrunner,<br>
et celui de la société connue Cray, le XT5/Jaguar.<br>
<br>
<br>
Ça rajoute au plaisir d&#39;utiliser Linux et ses logiciels libres.<br >
<br>
Il s&#39;agit en fait d&#39;un assemblage d&#39;une centaine d&#39;ordinate urs,<br>
tous sous Linux, qui travaillent ensemble, et équipés processeurs <br>
Intel ou AMD.<br>
Ils sont regroupés dans une armoire avec forte technologie<br>
de climatisation et d&#39;économie d&#39;énergie.<br>
La consommation électrique de ces SC est équivalente à une v ille<br>
de 60.000 habitants.<br>
(le TGV ne doit pas consommer moins, alors...).<br>
<br>
Petite question (ombre) au tableau :<br>
Les constructeurs indiquent que Linux permet une moindre consommation,<br>
mais à mon petit niveau, je constate que la batterie de mon portable t ient<br>
nettement plus longtemps sous Windows8 qu&#39;avec Linux,<br>
allez savoir... :-)<br>
<br>
André<br>
<br>
</blockquote></div>

--94eb2c09cfa88c3592053080ea8d--
Eric Degenetais
Le #26395409
Le 15 avril 2016 à 09:25, Belaïd

Pour la consommation, elle dépend peut être aussi de la strat égie/configuration adopté par le système. Sur linux un sous système permet de gérer au >mieux la consommation en réduisa nt ou en augmentant les performances du processeur selon les besoins (confi guration fixe de la fréquence du >processeur(s) ou à la demande, voir du côté de Cpufreq sur Linux).



bonjour,
c'est vrai sur un poste de travail personnel, dont la charge est
majoritairement très faible avec un certain nombre de pics à gà ©rer.
A mon sens, ce n'est pas le cas d'un supercalculateur, dont on cherche
à priori à lisser la charge en permanence au plus près des 1 00%.
D'ailleurs, il est probable qu'à ce niveau, comme ça a déj à été dit
dans cette discussion, la question de l'économie d'énergie dà ©pend
beaucoup plus lourdement du matériel (efficacité et donc consomma tion
du système d'évacuation de chaleur, taux de rendement des circuit s
électriques utilisés...) que du logiciel. L'influence du logiciel sur
la consommation induite par une tâche donnée n'est pas non plus
complètement négligeable, à mon avis:

* optimisation des algorithmes utilisés
* pour l'OS son empreinte et par conséquent la quantité de ressou rces
qu'il laisse à la tâche de calcul proprement dite.

cordialement
______________
Éric Dégenètais
Henix



http://www.henix.com
http://www.squashtest.org
Publicité
Poster une réponse
Anonyme