Hyper-V et Windows 2008 : quelle stratégie d'autorisation ?

Le
David Blanchetête
Bonjour,

J'ai un problème : je ne parviens pas à utiliser Hyper-V sur un serveur 2008
si je ne suis pas administrateur. Un message laconique m'informe que je ne
dispose pas de l'autorisation requise et me renvoie à la stratégie
d'autorisation.

1 - La doc de Hyper-V ne parle absolument pas de cette stratégie,
2 - La doc du gestionnaire d'autorisations 2008 est extrèmement vague : s'il
est simple de créer une stratégie, je ne vois pas du tout où l'associer à
Hyper-V

Quelqu'un pourrait-il me guider dans cette conf ?

Merci d'avance !
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Loiseau Frédéric
Le #18131081
Bonsoir,

Avez vous activé l'hyperviseur dans le bios de votre serveur ? par defaut
celui-ci est désactivé. mise à part ca, je n'ai eu aucun problème sur hyper-v.

Cordialement
MCI \(ex do ré Mi chel la si do\) [MVP]
Le #18132651
Bonsoir !

Le gestionnaire Hyper-V permettant de démarrer/arrêter/snapshooter des
serveurs (virtuels), il me semble logique de limiter ces possibilités à
un administrateur, non ?

A moins que tu ne veuilles parler des autorisations des (à l'intérieur)
des machines virtuelles. Dans ce cas, il faudrait causer de
l'architecture des droits/autorisations. S'il y a un domaine isolé, il
semble logique que l'hôte soit Contrôleur Principal du domaine, et les
serveurs virtuels Contrôleurs secondaires. Mais, rien n'empêche de
faire autrement.

@-salutations
--
Michel Claveau
David Blanchetête
Le #18140061
Effectivement, les autorisations ne doivent pas être données à tout le
monde. De là à ne pouvoir les donner à personne...

Voici un exemple typique : vous administrez un grand réseau composé de
quelques dizaines de serveurs et l'un d'eux est affecté à un département
informatique disposant de droits étendus (notamment un serveur physique
composé de serveurs virtuels modifiés tous les jours pour différents tests).
Les utilisateurs doivent-ils appeler chaque fois leur administrateur
lorsqu'ils souhaitent démarrer un serveur de test ? Leurs donner les droits
d'administration n'est certainement pas une bonne politique de sécurité...

La solution semble exister mais je cherche des documentations se rapportant
à sa mise en oeuvre, au travers des stratégies d'autoirisations.
MCI \(ex do ré Mi chel la si do\) [MVP]
Le #18168101
Bonsoir !

Oui, dans ce cas, un peu spécial, cela pourrait gêner.
Mais, il existe des moyens. De Runas (Microsoft) à Runlike (outil
perso), en passant par SuperExec (JC Bellamy), on peut faire pas mal de
choses. D'autant que Hyper-V peut être piloté par WMI (je collecte
d'ailleurs des infos sur ça...)

@+
--
Michel Claveau
Publicité
Poster une réponse
Anonyme