i686 ou amd64

Le
Pierre Crescenzo
--001a113b02363dec7005330639e3
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,

J'utilise depuis la nuit des temps ;-) une Debian stable+testing mise Ã=
 
jour quotidiennement sur plusieurs ordinateurs, notamment un DELL portable.
Et j'ai toujours utilisé i686 et non amd64 (sachant qu'il s'agit
d'ordinateurs 64 bits) parce qu'au début certains logiciels n'éta=
ient pas
disponibles en amd64.

Ai-je raison de rester en i686 ? Ou amd64 est-il aujourd'hui au même n=
iveau
de développement que i686 ?

Si j'essaie de passer en amd64, y a-t-il une procédure à suivre ?=
Vais-je
galérer ?

Merci de vos lumières !

Amitiés,

Pierre Crescenzo
mailto:pierre@crescenzo.nom.fr
http://www.crescenzo.nom.fr/

--001a113b02363dec7005330639e3
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

<div dir="ltr"><div class="gmail_default" style="font-family:arial,he=
lvetica,sans-serif">Bonjour,<br><br></div><div class="gmail_default" styl=
e="font-family:arial,helvetica,sans-serif">J&#39;utilise depuis la nuit d=
es temps ;-) une Debian stable+testing mise à jour quotidiennement sur=
plusieurs ordinateurs, notamment un DELL portable. Et j&#39;ai toujours ut=
ilisé i686 et non amd64 (sachant qu&#39;il s&#39;agit d&#39;ordinateur=
s 64 bits) parce qu&#39;au début certains logiciels n&#39;étaient=
pas disponibles en amd64.<br><br></div><div class="gmail_default" style=
="font-family:arial,helvetica,sans-serif">Ai-je raison de rester en i686 =
? Ou amd64 est-il aujourd&#39;hui au même niveau de développement=
que i686 ?<br><br></div><div class="gmail_default" style="font-family:=
arial,helvetica,sans-serif">Si j&#39;essaie de passer en amd64, y a-t-il un=
e procédure à suivre ? Vais-je galérer ?<br><br></div><div c=
lass="gmail_default" style="font-family:arial,helvetica,sans-serif">Mer=
ci de vos lumières !<br><br></div><div class="gmail_default" style=
="font-family:arial,helvetica,sans-serif">Amitiés,<br></div><br clea=
r="all"><div><div class="gmail_signature"><div dir="ltr"><div><div di=
r="ltr"><div><div dir="ltr"><div><div dir="ltr"><span style="font-f=
amily:arial,helvetica,sans-serif">Pierre Crescenzo<br>  mailto:<a href=
="mailto:pierre@crescenzo.nom.fr" target="_blank">pierre@crescenzo.nom.=
fr</a><br>  <a href="http://www.crescenzo.nom.fr/" target="_blank"=
>http://www.crescenzo.nom.fr/</a><br></span></div></div></div></div></div><=
/div></div></div></div>
</div>

--001a113b02363dec7005330639e3--
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
C. Mourad Jaber
Le #26398732
Le 17/05/2016 à 11:18, Pierre Crescenzo a écrit :
Bonjour,

J'utilise depuis la nuit des temps ;-) une Debian stable+testing mise à jour
quotidiennement sur plusieurs ordinateurs, notamment un DELL portable. Et j'ai toujours
utilisé i686 et non amd64 (sachant qu'il s'agit d'ordinateurs 64 bits) parce qu'au début
certains logiciels n'étaient pas disponibles en amd64.

Ai-je raison de rester en i686 ? Ou amd64 est-il aujourd'hui au même niveau de
développement que i686 ?

Si j'essaie de passer en amd64, y a-t-il une procédure à suivre ? Vais-je galérer ?

Merci de vos lumières !

Amitiés,

Pierre Crescenzo
mailto: http://www.crescenzo.nom.fr/


Bonjour,

L'architecture 32bits x86 est aujourd'hui en très grosse perte de vitesse (certaines
distributions pensent même à le supprimer).

Il n'y a rien qui bloque une installation en 64bits, pour 2 raisons :
- la quasi intégralité de logiciel debian sont en 64bit "natifs"
- ceux qui ne le sont pas sont géré par la notion de "multi-arch" qui permet d'installer
des paquets 32bits sur une architecture 64bits.

En terme de performance, aujourd'hui, les test sont plutôt à égalité entre le vieux i386
(2Go par processus et 4Go max) et le amd64 sans limite de mémoire vive (2⁴⁸octets)

Mes 2 cents du lundi qui est un mardi ;)
++

Mourad
Pierre Crescenzo
Le #26398761
--001a113d26a0b62e7205330aa923
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,

J'allais donc me lancer dans un noyau amd64 mais je vois que la plus
récente version Debian est 3.16 alors que c'est 4.5 pour i686. Ça n'exprime
pas un avantage évident pour amd64, non ?

Amitiés,

Pierre Crescenzo
mailto:
http://www.crescenzo.nom.fr/

Le 17 mai 2016 à 11:45, C. Mourad Jaber
Le 17/05/2016 à 11:18, Pierre Crescenzo a écrit :

Bonjour,

J'utilise depuis la nuit des temps ;-) une Debian stable+testing mise à
jour quotidiennement sur plusieurs ordinateurs, notamment un DELL portab le.
Et j'ai toujours utilisé i686 et non amd64 (sachant qu'il s'agit
d'ordinateurs 64 bits) parce qu'au début certains logiciels n'à ©taient pas
disponibles en amd64.

Ai-je raison de rester en i686 ? Ou amd64 est-il aujourd'hui au mêm e
niveau de développement que i686 ?

Si j'essaie de passer en amd64, y a-t-il une procédure à suivr e ? Vais-je
galérer ?

Merci de vos lumières !

Amitiés,

Pierre Crescenzo
mailto: http://www.crescenzo.nom.fr/



Bonjour,

L'architecture 32bits x86 est aujourd'hui en très grosse perte de vi tesse
(certaines distributions pensent même à le supprimer).

Il n'y a rien qui bloque une installation en 64bits, pour 2 raisons :
- la quasi intégralité de logiciel debian sont en 64bit "natif s"
- ceux qui ne le sont pas sont géré par la notion de "multi-ar ch" qui
permet d'installer des paquets 32bits sur une architecture 64bits.

En terme de performance, aujourd'hui, les test sont plutôt à égalité entre
le vieux i386 (2Go par processus et 4Go max) et le amd64 sans limite de
mémoire vive (2⁴⁸octets)

Mes 2 cents du lundi qui est un mardi ;)
++

Mourad





--001a113d26a0b62e7205330aa923
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,<br>
<br>
J&#39;utilise depuis la nuit des temps ;-) une Debian stable+testing mise à jour quotidiennement sur plusieurs ordinateurs, notamment un DELL po rtable. Et j&#39;ai toujours utilisé i686 et non amd64 (sachant qu&#39 ;il s&#39;agit d&#39;ordinateurs 64 bits) parce qu&#39;au début certai ns logiciels n&#39;étaient pas disponibles en amd64.<br>
<br>
Ai-je raison de rester en i686 ? Ou amd64 est-il aujourd&#39;hui au mê me niveau de développement que i686 ?<br>
<br>
Si j&#39;essaie de passer en amd64, y a-t-il une procédure à suiv re ? Vais-je galérer ?<br>
<br>
Merci de vos lumières !<br>
<br>
Amitiés,<br>
<br>
Pierre Crescenzo<br></span>
  mailto: </blockquote>
Bonjour,<br>
<br>
L&#39;architecture 32bits x86 est aujourd&#39;hui en très grosse perte de vitesse (certaines distributions pensent même à le supprimer) .<br>
<br>
Il n&#39;y a rien qui bloque une installation en 64bits, pour 2 raisons :<b r>
 - la quasi intégralité de logiciel debian sont en 64bit &qu ot;natifs&quot;<br>
 - ceux qui ne le sont pas sont géré par la notion de &quot; multi-arch&quot; qui permet d&#39;installer des paquets 32bits sur une arch itecture 64bits.<br>
<br>
En terme de performance, aujourd&#39;hui, les test sont plutôt à égalité entre le vieux i386 (2Go par processus et 4Go max) et le amd64 sans limite de mémoire vive (2⁴⁸octets)<br>
<br>
Mes 2 cents du lundi qui est un mardi ;)<br>
++<span class="HOEnZb"><font color="#888888"><br>
<br>
Mourad<br>
<br>
</font></span></blockquote></div><br></div>

--001a113d26a0b62e7205330aa923--
Pascal Hambourg
Le #26398787
Le 17/05/2016 11:45, C. Mourad Jaber a écrit :

Il n'y a rien qui bloque une installation en 64bits, pour 2 raisons :
- la quasi intégralité de logiciel debian sont en 64bit "natifs"
- ceux qui ne le sont pas sont géré par la notion de "multi-arch" qui
permet d'installer des paquets 32bits sur une architecture 64bits.



Dans les limites des paquets qui supportent le multi-arch. Certains
paquets de bibliothèques n'ont pas encore été adaptés au multi-arch et
ne pourront pas être installés à la fois en 32 bits (pour les programmes
32 bits) et 64 bits (pour les programmes 64 bits).

En terme de performance, aujourd'hui, les test sont plutôt à égalité
entre le vieux i386 (2Go par processus et 4Go max) et le amd64 sans
limite de mémoire vive (2⁴⁸octets)



Petite mise au point nécessaire.

a) Un processeur 64 bits supporte le PAE donc on peut utiliser le noyau
-686-pae qui gère plus de 4 Gio de mémoire, jusqu'à 64 Gio en théorie
mais il paraît que les performances ne sont pas idéales au delà de 8
Gio. Restera la limite opérationnelle de 2 Gio d'espace d'adressage
virtuel par processus inhérente à la gestion de la mémoire des noyaux 32
bits (on peut monter à 3 Gio en recompilant le noyau avec une option
particulière).

b) Un noyau 64 bits -amd64 est disponible dans l'architecture i386 et
peut faire tourner un système 32 bits (sinon il n'aurait pas été
inclus). Au mieux un processus 32 bits pourra utiliser 4 Gio d'espace
d'adressage virtuel.
Vincent Danjean
Le #26398797
Le 17/05/2016 20:23, Pascal Hambourg a écrit :
Le 17/05/2016 11:45, C. Mourad Jaber a écrit :

Il n'y a rien qui bloque une installation en 64bits, pour 2 raisons :
- la quasi intégralité de logiciel debian sont en 64bit "natifs"
- ceux qui ne le sont pas sont géré par la notion de "multi-arch" qui
permet d'installer des paquets 32bits sur une architecture 64bits.



Dans les limites des paquets qui supportent le multi-arch. Certains paquets de bibliothèques n'ont pas encore été adaptés au multi-arch et ne pourront pas être installés à la fois en 32 bits (pour les programmes 32 bits) et 64 bits (pour les programmes 64 bits).

En terme de performance, aujourd'hui, les test sont plutôt à égalité
entre le vieux i386 (2Go par processus et 4Go max) et le amd64 sans
limite de mémoire vive (2⁴⁸octets)



Petite mise au point nécessaire.

a) Un processeur 64 bits supporte le PAE donc on peut utiliser le noyau -686-pae qui gère plus de 4 Gio de mémoire, jusqu'à 64 Gio en théorie mais il paraît que les performances ne sont pas idéales au delà de 8 Gio. Restera la limite opérationnelle de 2 Gio d'espace d'adressage virtuel par processus inhérente à la gestion de la mémoire des noyaux 32 bits (on peut monter à 3 Gio en recompilant le noyau avec une option particulière).

b) Un noyau 64 bits -amd64 est disponible dans l'architecture i386 et peut faire tourner un système 32 bits (sinon il n'aurait pas été inclus). Au mieux un processus 32 bits pourra utiliser 4 Gio d'espace d'adressage virtuel.



Je crois (mais je n'ai pas vérifié et je peux me tromper) qu'il n'y
a plus de noyau 64 bits disponibles dans l'architecture i386.
Les personnes qui désirent continuer à avoir un système utilisateur
en 32 bits mais un noyau 64 bits sont maintenant encouragés à
(obligés de ?) utiliser le multiarch pour installer le noyau 64 bits
de l'architecture amd64.

Si c'est bien le cas (encore une fois, je n'ai pas vérifié, c'est
juste de mémoire), ça expliquerait les messages initiaux où
Pierre Crescenzo disait qu'il ne voyait pas les noyaux amd64 > 3.16.
Pour voir les suivants (sur son architecture i386), il faudra
qu'il autorise le multiarch (dpkg --add-architecture amd64)

A+
Vincent
Pierre Crescenzo
Le #26398814
--001a1141bcc43204ae053318faa6
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,

Merci pour ces nouveaux éléments. Si je passe en multi-arch (avec "dpkg
--add-architecture amd64" que j'ai éphémérement tenté i l y a peu), j'ai
beaucoup de paquets supplémentaires dans synaptic. Et je pourrai donc
installer un noyau amd64 récent. Et donc utiliser des paquets amd64 (c omme
google-chrome qui n'est plus disponible en 32 bits :-)) ? Mais est-ce
vraiment intéressant (= plus d'avantages que de problèmes) ? Et utilisable
(= pas trop de problèmes :-)) ?

Encore merci de vos lumières.

A+

Pierre Crescenzo
mailto:
http://www.crescenzo.nom.fr/

Le 17 mai 2016 à 21:57, Vincent Danjean
Le 17/05/2016 20:23, Pascal Hambourg a écrit :
> Le 17/05/2016 11:45, C. Mourad Jaber a écrit :
>>
>> Il n'y a rien qui bloque une installation en 64bits, pour 2 raisons :
>> - la quasi intégralité de logiciel debian sont en 64bit "n atifs"
>> - ceux qui ne le sont pas sont géré par la notion de "mult i-arch" qui
>> permet d'installer des paquets 32bits sur une architecture 64bits.
>
> Dans les limites des paquets qui supportent le multi-arch. Certains
paquets de bibliothèques n'ont pas encore été adaptés au multi-arch et ne
pourront pas être installés à la fois en 32 bits (pour les programmes 32
bits) et 64 bits (pour les programmes 64 bits).
>
>> En terme de performance, aujourd'hui, les test sont plutôt à égalité
>> entre le vieux i386 (2Go par processus et 4Go max) et le amd64 sans
>> limite de mémoire vive (2⁴⁸octets)
>
> Petite mise au point nécessaire.
>
> a) Un processeur 64 bits supporte le PAE donc on peut utiliser le noyau
-686-pae qui gère plus de 4 Gio de mémoire, jusqu'à 64 Gio en théorie mais
il paraît que les performances ne sont pas idéales au delà de 8 Gio.
Restera la limite opérationnelle de 2 Gio d'espace d'adressage virtu el par
processus inhérente à la gestion de la mémoire des noyaux 32 bits (on peut
monter à 3 Gio en recompilant le noyau avec une option particulià ¨re).
>
> b) Un noyau 64 bits -amd64 est disponible dans l'architecture i386 et
peut faire tourner un système 32 bits (sinon il n'aurait pas ét é inclus).
Au mieux un processus 32 bits pourra utiliser 4 Gio d'espace d'adressage
virtuel.

Je crois (mais je n'ai pas vérifié et je peux me tromper) qu'il n'y
a plus de noyau 64 bits disponibles dans l'architecture i386.
Les personnes qui désirent continuer à avoir un système utilisateur
en 32 bits mais un noyau 64 bits sont maintenant encouragés à
(obligés de ?) utiliser le multiarch pour installer le noyau 64 bits
de l'architecture amd64.

Si c'est bien le cas (encore une fois, je n'ai pas vérifié, c 'est
juste de mémoire), ça expliquerait les messages initiaux oà ¹
Pierre Crescenzo disait qu'il ne voyait pas les noyaux amd64 > 3.16.
Pour voir les suivants (sur son architecture i386), il faudra
qu'il autorise le multiarch (dpkg --add-architecture amd64)

A+
Vincent





--001a1141bcc43204ae053318faa6
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

&gt; Le 17/05/2016 11:45, C. Mourad Jaber a écrit :<br>
&gt;&gt;<br>
&gt;&gt; Il n&#39;y a rien qui bloque une installation en 64bits, pour 2 ra isons :<br>
&gt;&gt;   - la quasi intégralité de logiciel debian so nt en 64bit &quot;natifs&quot;<br>
&gt;&gt;   - ceux qui ne le sont pas sont géré par la n otion de &quot;multi-arch&quot; qui<br>
&gt;&gt; permet d&#39;installer des paquets 32bits sur une architecture 64b its.<br>
&gt;<br>
&gt; Dans les limites des paquets qui supportent le multi-arch. Certains pa quets de bibliothèques n&#39;ont pas encore été adaptés au multi-arch et ne pourront pas être installés à la fois e n 32 bits (pour les programmes 32 bits) et 64 bits (pour les programmes 64 bits).<br>
&gt;<br>
&gt;&gt; En terme de performance, aujourd&#39;hui, les test sont plutô t à égalité<br>
&gt;&gt; entre le vieux i386 (2Go par processus et 4Go max) et le amd64 san s<br>
&gt;&gt; limite de mémoire vive (2⁴⁸octets)<br>
&gt;<br>
&gt; Petite mise au point nécessaire.<br>
&gt;<br>
&gt; a) Un processeur 64 bits supporte le PAE donc on peut utiliser le noya u -686-pae qui gère plus de 4 Gio de mémoire, jusqu&#39;à 64 Gio en théorie mais il paraît que les performances ne sont pas i déales au delà de 8 Gio. Restera la limite opérationnelle de 2 Gio d&#39;espace d&#39;adressage virtuel par processus inhérente à la gestion de la mémoire des noyaux 32 bits (on peut monter à   3 Gio en recompilant le noyau avec une option particulière).<br>
&gt;<br>
&gt; b) Un noyau 64 bits -amd64 est disponible dans l&#39;architecture i386 et peut faire tourner un système 32 bits (sinon il n&#39;aurait pas été inclus). Au mieux un processus 32 bits pourra utiliser 4 Gio d&#39;espace d&#39;adressage virtuel.<br>
<br>
</div></div>Je crois (mais je n&#39;ai pas vérifié et je peux me tromper) qu&#39;il n&#39;y<br>
a plus de noyau 64 bits disponibles dans l&#39;architecture i386.<br>
  Les personnes qui désirent continuer à avoir un systè me utilisateur<br>
en 32 bits mais un noyau 64 bits sont maintenant encouragés à<br>
(obligés de ?) utiliser le multiarch pour installer le noyau 64 bits<b r>
de l&#39;architecture amd64.<br>
<br>
  Si c&#39;est bien le cas (encore une fois, je n&#39;ai pas véri fié, c&#39;est<br>
juste de mémoire), ça expliquerait les messages initiaux où< br>
Pierre Crescenzo disait qu&#39;il ne voyait pas les noyaux amd64 &gt; 3.16. <br>
  Pour voir les suivants (sur son architecture i386), il faudra<br>
qu&#39;il autorise le multiarch (dpkg --add-architecture amd64)<br>
<br>
  A+<br>
<span class="HOEnZb"><font color="#888888">    Vincent<br>
<br>
</font></span></blockquote></div><br></div>

--001a1141bcc43204ae053318faa6--
Vincent Danjean
Le #26398834
Le 18/05/2016 09:40, Pierre Crescenzo a écrit :
Bonjour,

Merci pour ces nouveaux éléments. Si je passe en multi-arch (avec
"dpkg --add-architecture amd64" que j'ai éphémérement tenté il y a
peu), j'ai beaucoup de paquets supplémentaires dans synaptic.



Oui, synaptic (que je n'utilise pas) doit probablement alors montrer
les paquets binaires amd64 qui ne sont pas dans i386.
On peut aussi (au besoin) forcer l'installation d'un paquet d'une
architecture particulière avec apt[-get]:
apt install paquet:amd64

Et je pourrai donc installer un noyau amd64 récent.



oui

Et donc utiliser des paquets amd64 (comme google-chrome qui n'est
plus disponible en 32 bits :-)) ?



Il sera possible de les installer s'ils sont "multiarch-compatibles"
(bonnes déclarations dans le paquet ainsi que dans les dépendances).
Pour les utiliser (i.e. lancer le programme), il faudra avoir
préalablement booté sur un noyau amd64 (ou installer/configurer
qemu pour faire de l'émulation, mais c'est alors très lent)

Mais est-ce vraiment intéressant (= plus d'avantages que de
problèmes) ?



Ben, quand le programme n'existe que pour une seule architecture...

Et utilisable (= pas trop de problèmes :-)) ?



C'est quitte ou double en pratique : si le paquet et les dépendances
sont bien faits par rapport au multiarch, ça marche bien. Sinon, en
général, ça ne s'installe pas (et donc on ne va pas loin).

Attention pour testing/sid en multi-arch : si on a un même paquet (genre
une bibliothèque, ne serait-ce que la libc) installé pour plusieurs
architectures, les mises à jour imposeront de garder une version
identique. Si une architecture est prête un peu plus tôt, apt peut
proposer de virer pas mal de chose (alors qu'il vaut mieux en général
attendre quelques jours).

Cordialement,
Vincent

--
Vincent Danjean GPG key ID 0xD17897FA
GPG key fingerprint: 621E 3509 654D D77C 43F5 CA4A F6AE F2AF D178 97FA
Unofficial pkgs: http://moais.imag.fr/membres/vincent.danjean/deb.html
APT repo: deb http://people.debian.org/~vdanjean/debian unstable main
Haricophile
Le #26398835
Le Wed, 18 May 2016 09:40:33 +0200,
Pierre Crescenzo
Mais est-ce
vraiment intéressant (= plus d'avantages que de problèmes) ? Et
utilisable (= pas trop de problèmes :-)) ?

Encore merci de vos lumières.



Je ne connais pas d'inconvénient à être en multiarch sinon d e prendre
un peu plus d'espace et de mettre un filtre architecture quand je
cherche un paquet avec aptitude ou autre pour ne pas encombrer la
réponse ;)

L'architecture 64 bits prend un peu plus de place en mémoire ce qui est
rarement un problème sur un PC moderne et a quelques avantages sur les
applications lourdes en adressage mémoire/disque et en calculs. Je ne
vois pas trop ce qui justifierait de mettre en 32 bits une machine 64
bits sauf cas d'optimisation dans un contexte particulier.

--

Pascal Hambourg
Le #26398877
Le 17/05/2016 21:57, Vincent Danjean a écrit :

Je crois (mais je n'ai pas vérifié et je peux me tromper) qu'il n'y
a plus de noyau 64 bits disponibles dans l'architecture i386.



Il y en a encore un dans Jessie, l'actuelle stable.
Pascal Hambourg
Le #26398982
Haricophile a écrit :

Je ne connais pas d'inconvénient à être en multiarch sinon de prendre
un peu plus d'espace



Alors tu n'as pas lu assez attentivement mon message précédent.
Incompatibilité des bibliothèques partagées non prévues explicitement pour.

L'architecture 64 bits prend un peu plus de place en mémoire ce qui est
rarement un problème sur un PC moderne et a quelques avantages sur les
applications lourdes en adressage mémoire/disque et en calculs. Je ne
vois pas trop ce qui justifierait de mettre en 32 bits une machine 64
bits sauf cas d'optimisation dans un contexte particulier.



Ça a pourtant été expliqué en long, en large et en travers : faire
tourner des applications disponibles uniquement en 32 bits sans se faire
suer avec le multi-arch et ses inconvénients.
Pierre Crescenzo
Le #26399420
--001a113ecfa25eeb3d053392dadc
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,

Après vos différents conseils (Merci !) j'ai tenté, pour voi r, de passer ma
machine de 32 à 64 bits sans réinstallation (avec multiarch). J'y ai perdu
peu à peu dpkg (que j'ai pu réinstaller à la main), apt, bas h, zsh, python,
de nouveau dpkg et apt, etc.

C'était donc assez mal parti. ;-) Là, j'ai abandonné et fina lement
réinstallé mon ordinateur (des années que je n'avais pas fai t cela :-)) en
choisissant une architecture amd64. Je suis aussi finalement resté en
stable plutôt que d'intégrer testing.

Et bien, malgré quelques difficultés, je n'en suis pas mécon tent du tout.
Je vais donc désormais tourner en 64 plutôt que 32 et en stable ( avec les
dépôts standards + contrib et non-free, et jessie-updates,
jessie-proposed-updates, jessie-backports, jessie/updates et
deb-multimedia) plutôt qu'en stable+testing. Une nouvelle ère ! ; -)

Merci encore pour toutes vos précisions, qui m'ont notamment permis de ne
pas trop me poser de questions lors de cette réinstallation.

Amitiés,

Pierre Crescenzo
mailto:
http://www.crescenzo.nom.fr/

Le 20 mai 2016 à 00:42, Pascal Hambourg
Haricophile a écrit :
>
> Je ne connais pas d'inconvénient à être en multiarch sin on de prendre
> un peu plus d'espace

Alors tu n'as pas lu assez attentivement mon message précédent.
Incompatibilité des bibliothèques partagées non prévu es explicitement pour.

> L'architecture 64 bits prend un peu plus de place en mémoire ce qu i est
> rarement un problème sur un PC moderne et a quelques avantages sur les
> applications lourdes en adressage mémoire/disque et en calculs. Je ne
> vois pas trop ce qui justifierait de mettre en 32 bits une machine 64
> bits sauf cas d'optimisation dans un contexte particulier.

Ça a pourtant été expliqué en long, en large et en tr avers : faire
tourner des applications disponibles uniquement en 32 bits sans se faire
suer avec le multi-arch et ses inconvénients.





--001a113ecfa25eeb3d053392dadc
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

<span class="">&gt;<br>
&gt; Je ne connais pas d&#39;inconvénient à être en multiarc h sinon de prendre<br>
&gt; un peu plus d&#39;espace<br>
<br>
Incompatibilité des bibliothèques partagées non prévues explicitement pour.<br>
<span class=""><br>
&gt; L&#39;architecture 64 bits prend un peu plus de place en mémoire ce qui est<br>
&gt; rarement un problème sur un PC moderne et a quelques avantages su r les<br>
&gt; applications lourdes en adressage mémoire/disque et en calculs. J e ne<br>
&gt; vois pas trop ce qui justifierait de mettre en 32 bits une machine 64< br>
&gt; bits sauf cas d&#39;optimisation dans un contexte particulier.<br>
<br>
</span>Ça a pourtant été expliqué en long, en large et en travers : faire<br>
tourner des applications disponibles uniquement en 32 bits sans se faire<br >
suer avec le multi-arch et ses inconvénients.<br>
<br>
</blockquote></div><br></div>

--001a113ecfa25eeb3d053392dadc--
Publicité
Poster une réponse
Anonyme