iMac et onduleur

Le
Anne G
J'ai fait remplacer les batteries de mes deux onduleurs.
Entre temps, j'en ai acheté un troisième.

Le premier, je l'utilisais sans problème (avant le iMac actuel et avant=

le remplacement de la batterie) avec le iMac 2007. Les deux autres n'ont =

jamais servi qu'avec des laptops et d'autres petits appareils.

Hier, avec une demi-douzaine de coupures (et pendant un rush de travail, =

bien sûr), j'ai essayé le plus ancien (avec sa nouvelle batterie char=
gée
pendant 24 heures) : le iMac s'éteint pendant les micro-coupures. Parei=
l
avec le deuxième.

En désespoir de cause, je branche une rallonge sur le plus récent, qu=
i
alimente la télé et le décodeur, et branche le iMac dessus lui auss=
i.

Alors que la télé et le décodeur continuent à fonctionner pendant=
les
micro-coupures, le iMac s'éteint lui aussi.

Est-il trop gourmand, ou bien télés et décodeurs ont-ils une
particularité qui leur permet de tenir la seconde que dure la
micro-coupure ?
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre Pallier
Le #23682731
Hello, Anne G a écrit dans
Hier, avec une demi-douzaine de coupures (et pendant un rush de travail,
bien sûr), j'ai essayé le plus ancien (avec sa nouvelle batterie chargée
pendant 24 heures) : le iMac s'éteint pendant les micro-coupures. Pareil
avec le deuxième.

En désespoir de cause, je branche une rallonge sur le plus récent, qui
alimente la télé et le décodeur, et branche le iMac dessus lui aussi.

Alors que la télé et le décodeur continuent à fonctionner pendant les
micro-coupures, le iMac s'éteint lui aussi.

Est-il trop gourmand, ou bien télés et décodeurs ont-ils une
particularité qui leur permet de tenir la seconde que dure la
micro-coupure ?



Voici mon interprétation de la chose.
Ça vaut ce que ça vaut, c'est tiré de mes propres constatations...

-1- Un onduleur classique off-line "commute" lors d'une panne de courant, ce
qui se traduit par un trou dans l'alimentation 220V (ou 110V au Mexique),
trou dont je n'ai pas mesuré précisément la largeur mais il existe (et doit
varier en fonction des onduleurs).

-2- Une alimentation à découpage (de Mac, de télé), c'est à la base un
redresseur et une grosse capacité, c'est à dire une sorte de réservoir dans
lequel le reste de l'alimentation va puiser de l'énergie pour fabriquer du
5V, du 12V, etc.

Découlant de -1- et de -2-, la bonne tenue d'un équipement lors d'une
commutation d'onduleur va dépendre en premier du temps de rétablissement du
110 / 220V, et surtout du niveau d'énergie qui reste dans la capacité de
tête de l'alimentation dudit équipement.

Si au moment de la coupure tu "tires" pas mal sur le Mac (grosse charge CPU,
ventil à fond, par exemple), la capacité va se vider très vite, et ne va pas
suffire lors de la commutation. Le signal "power good" (enfin, sur une alim
ATX de PC c'est comme ça) va tomber, et le crash est inévitable.

Si ça crashe, c'est soit la capacité en tête d'alim qui est trop faible (cas
hélas assez courant, ça coûte cher un condensateur 400V de forte capacité,
les fabricants d'alims font des économies partout), ou alors c'est qu'elle
est fatiguée (ce qui peut arriver à un condensateur chimique).

Quoi qu'il en soit, une machine en "idle" aura plus de chances de tenir le
choc qu'une machine conduite "pedal to the metal".

Faut croire que les alimentations de télé et décodeurs soient en meilleure
forme, ou moins sollicitées, que celle de ton iMac.

Comment qu'on fait alors, pour être sûr que ça fonctionne tout le temps ?

Ben dans l'idéal il faut un onduleur "on-line", qui fabrique en permanence
du 110 / 220V à partir de sa batterie interne. Il n'y a donc pas de coupure
d'alimentation lors d'une perte d'alimentation secteur. C'est le top, mais
c'est cher, hélas. Et on n'est pas à l'abri de surprises, en fonction des
fabricants d'onduleurs...

Hopant avoir été clair !

--
Pierre.
Signature en grève.
J.P
Le #23683231
In article Anne G
J'ai fait remplacer les batteries de mes deux onduleurs.
Entre temps, j'en ai acheté un troisième.

Le premier, je l'utilisais sans problème (avant le iMac actuel et avant
le remplacement de la batterie) avec le iMac 2007. Les deux autres n'ont
jamais servi qu'avec des laptops et d'autres petits appareils.

Hier, avec une demi-douzaine de coupures (et pendant un rush de travail,
bien sûr), j'ai essayé le plus ancien (avec sa nouvelle batterie chargée
pendant 24 heures) : le iMac s'éteint pendant les micro-coupures. Pareil
avec le deuxième.

En désespoir de cause, je branche une rallonge sur le plus récent, qui
alimente la télé et le décodeur, et branche le iMac dessus lui aussi.

Alors que la télé et le décodeur continuent à fonctionner pendant les
micro-coupures, le iMac s'éteint lui aussi.

Est-il trop gourmand, ou bien télés et décodeurs ont-ils une
particularité qui leur permet de tenir la seconde que dure la
micro-coupure ?



On a eu ce type de pb dans un labo qui devait tourner 24h/24.
La solution a été une solution électromagnétique avec un transfo à fer saturé
sur la ligne d'alim.
Je ne sais pas dans quelle mesure ça existe aujourd'hui, où et à quel prix.

--
Jean-Pierre
gilles
Le #23684031
Anne G
Alors que la télé et le décodeur continuent à fonctionner pendant les
micro-coupures, le iMac s'éteint lui aussi.



Alors d'abord, je sais que ma suggestion est très idiote, mais sur
beaucoup d'onduleurs, il y a un piège avec des prises qui sont juste
protégées contre la surtension (avec simplement un symbole d'"éclair"),
et d'autres avec symbole éclair + batterie, qui sont vraiment ondulées*.

(* = comme les vaches... désolé)

C'est tout con mais les prises justes protégées n'offrent évidemment
aucune protection contre la coupure de courant, et j'ai vu beaucoup de
gens se faire piéger !


Bon mis à part cette suggestion idiote, il y a une autre chose...


En gros tu as deux types d'onduleurs : les "en ligne" et les "passifs".

Evidemment, les moins chers sont les "passifs" et sur ces modèles, le
secteur alimente directement la charge en temps normal sans que le
circuit qui créé le courant alternatif à partir de la batterie soit
relié à la charge (il est en attente).

Lors d'une coupure de courant, il faut donc qu'il y ait une commutation
par un relais pour faire passer la charge du secteur vers le circuit qui
créé le courant à partir de la batterie.

si tu as les moyens, un onduleur "interactif" ou "en ligne" est beaucoup
plus cher (par ex. chez MGE 240 euros pour un 800VA) mais offre une bien
meilleure protection : la charge est toujours branchée sur le circuit de
génération du courant alternatif, qui en plus, interagit avec le secteur
pour le réguler.
Il n'y a donc, à strictement parler, aucune interruption de secteur
(alors qu'avec les premiers modèles d'onduleurs, lors d'une coupure de
secteur, il y a bien une petite interruption de fourniture du courant).

Après, normalement un iMac supporte très bien une absence de secteur
d'environ 10 cycles (1/5 de secondes) sans s'éteindre, donc ce n'est pas
normal qu'il coupe même avec un onduleur "passif" bas de gamme.

cf :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alimentation_sans_interruption
Anne G
Le #23686571
Le 24/08/11 17:23, Pierre Pallier a écrit :

Si au moment de la coupure tu "tires" pas mal sur le Mac (grosse charge CPU,
ventil à fond, par exemple), la capacité va se vider très vite, e t ne va pas
suffire lors de la commutation. Le signal "power good" (enfin, sur une alim
ATX de PC c'est comme ça) va tomber, et le crash est inévitable.

Hopant avoir été clair !



J'ai tout compris !

Faut pas faire du Photoshop quand il y a des pannes, faut jouer aux
cartes ;-)
Anne G
Le #23686591
Le 25/08/11 04:59, Gilles Aurejac a écrit :

si tu as les moyens, un onduleur "interactif" ou "en ligne" est beaucou p
plus cher (par ex. chez MGE 240 euros pour un 800VA) mais offre une bie n
meilleure protection :



À 40¤ de l'heure de travail perdue, je dois avoir les moyens, si ça
fonctionne plusieurs années.

la charge est toujours branchée sur le circuit de
génération du courant alternatif, qui en plus, interagit avec le se cteur
pour le réguler.
Il n'y a donc, à strictement parler, aucune interruption de secteur
(alors qu'avec les premiers modèles d'onduleurs, lors d'une coupure d e
secteur, il y a bien une petite interruption de fourniture du courant).



Ce qui m'étonne, c'est que, en 3 ans, je n'avais jamais subi de coupure
avec le meilleur (le premier) de mes onduleurs sur lequel le iMac 2007
était branché.
Mais peut-être aussi que je n'en demandais pas tant à celui-là ?

Après, normalement un iMac supporte très bien une absence de secteu r
d'environ 10 cycles (1/5 de secondes) sans s'éteindre, donc ce n'est pas
normal qu'il coupe même avec un onduleur "passif" bas de gamme.



Bas de gamme à 80$, tout de même...

cf :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alimentation_sans_interruption
Publicité
Poster une réponse
Anonyme