Immigrés illégaux: force doit rester à la Loi

Le
dlink
Affrontements hier dans le quartier de Belleville à Paris entre une
dizaine de "badauds" et les forces de police venues interpeller des
clandestins qui ne se cachent pas. La spontanéité de ces émeutes reste à
établir, si cela est jamais possible : en effet des réseaux diffusent
souvent à l'avance l'information des "descentes" de police (*), souvent
grâce à internet, sur des sites comme bellaciao ou indymedia.

Ces affrontements sont évidemment inacceptables. Ils participent du
"troisième tour permanent" que l'extrême-gauche, avec souvent le soutien
complaisant des socialistes, prétend organiser dans le pays. Ces
"happenings", souvent bien peu spontanés, constituent du pain béni pour
les médias qui n'attendent que la bavure pour les monter en épingle -
France 3 et l'AFP en particulier qui n'hésitent jamais à se déplacer
pour 10 manifestants anti-OGM ou anti-expulsions alors que plusieurs
milliers de manifestants anti-avortement leur indifférent.

D'un autre côté, ceux qui s'amusent à ce petit jeu semblent bien légers.
L'ordre, manifesté par la Loi et la police, engendre la liberté. Sans
ordre, il n'y a pas de liberté individuelle, sauf pour les gangs et les
groupuscules. L'anarchie, le refus de l'autorité, c'est la loi du plus
fort dans sa forme pure et parfaite. La Révolution française contient en
elle-même ce paradoxe : jamais on n'insista autant sur la Liberté et la
Loi, jamais on ne connu épisode plus long et plus sanglant - dans
l'histoire de la France moderne, d'état de non-droit généralisé : non
respect du droit des personnes, ni de la propriété. Les défenseurs des
"sans-papiers", faux-humanistes armés de batons et de cocktails
molotovs, seront les premiers à japper auprès des forces de police si la
situation venait à tourner à l'émeute en France


(*) baptisées honteusement "rafles" par ses éternels résistants de la 25
ème heure. Communards, révolutionnaires, che-guevaristes, FFIstes dans
l'âme mais en réalité petits fonctionnaires aigris ou RMIstes
professionnels.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 51
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
francois
Le #15593661
C'est puni par la loi
Association de malfaiteurs avec empêchement a la force publique dans
l'accomplissement d'une mission
Que les flics prennent les identités et mettent des amendes
Les radars ont bien calmé les fous du volant , en touchant le porte monnaie
Alors ,quand ceux qui empéchent la police de ramasser les clandestins , se
prendront 5 ou 6 amendes de 200 euros dans le mois , ça vas les calmer .
De toutes façons aux gens de gauche , tu leur touches le porte monnaie et
c'est fini .


"dlink" f5dt2g$pvs$

Affrontements hier dans le quartier de Belleville à Paris entre une
dizaine de "badauds" et les forces de police venues interpeller des
clandestins qui ne se cachent pas. La spontanéité de ces émeutes reste à
établir, si cela est jamais possible : en effet des réseaux diffusent
souvent à l'avance l'information des "descentes" de police (*), souvent
grâce à internet, sur des sites comme bellaciao ou indymedia.

Ces affrontements sont évidemment inacceptables. Ils participent du
"troisième tour permanent" que l'extrême-gauche, avec souvent le soutien
complaisant des socialistes, prétend organiser dans le pays. Ces
"happenings", souvent bien peu spontanés, constituent du pain béni pour
les médias qui n'attendent que la bavure pour les monter en épingle -
France 3 et l'AFP en particulier qui n'hésitent jamais à se déplacer pour
10 manifestants anti-OGM ou anti-expulsions alors que plusieurs milliers
de manifestants anti-avortement leur indifférent.

D'un autre côté, ceux qui s'amusent à ce petit jeu semblent bien légers.
L'ordre, manifesté par la Loi et la police, engendre la liberté. Sans
ordre, il n'y a pas de liberté individuelle, sauf pour les gangs et les
groupuscules. L'anarchie, le refus de l'autorité, c'est la loi du plus
fort dans sa forme pure et parfaite. La Révolution française contient en
elle-même ce paradoxe : jamais on n'insista autant sur la Liberté et la
Loi, jamais on ne connu épisode plus long et plus sanglant - dans
l'histoire de la France moderne, d'état de non-droit généralisé : non
respect du droit des personnes, ni de la propriété. Les défenseurs des
"sans-papiers", faux-humanistes armés de batons et de cocktails molotovs,
seront les premiers à japper auprès des forces de police si la situation
venait à tourner à l'émeute en France ...


(*) baptisées honteusement "rafles" par ses éternels résistants de la 25
ème heure. Communards, révolutionnaires, che-guevaristes, FFIstes dans
l'âme mais en réalité petits fonctionnaires aigris ou RMIstes
professionnels.


Albert ARIBAUD
Le #15593651
Le Thu, 21 Jun 2007 15:28:48 +0200, francois a écrit:

. De toutes façons aux gens de gauche , tu leur touches le porte monnaie
et c'est fini .



Faut-il en conclure que l'on peut ponctionner celui des gens de droite
sans qu'ils ne réagissent ?

Amicalement,
--
Albert, même pas entré.
dhbasse
Le #15593641
On 21 juin, 15:05, dlink
La spontanéité de ces émeutes reste à
établir, si cela est jamais possible : en effet des réseaux diffusent
souvent à l'avance l'information des "descentes" de police (*), souvent
grâce à internet, sur des sites comme bellaciao ou indymedia.



parce que la police prends bien soin avant toute action de prévenir
les réseaux divers et les associations qu'elle va faire une
descente ?
En dehors de Sarkosy qui prévenait la presse avant les descentes de
polices dans les citées dites sensibles, et ce pour des raisons de
communication électorale, la police n'a pas l'habitude de faire de
conférence de presse avant d'intervenir...
john
Le #15593601
"Albert ARIBAUD"
Le Thu, 21 Jun 2007 15:28:48 +0200, francois a écrit:

. De toutes façons aux gens de gauche , tu leur touches le porte monnaie
et c'est fini .



Faut-il en conclure que l'on peut ponctionner celui des gens de droite
sans qu'ils ne réagissent ?



les gens de droite ne soutiennent pas l'immigriton clandestine
froeze
Le #15593561
francois a écrit :

Les radars ont bien calmé les fous du volant




Raisonnement imbecile de quelqu'un qui ne connais absolument en rien à
la sécurité routière


--
Toutes les fautes d'orthographes de ce message sont sous copyright et
sont la propriété exclusive de l'auteur , toutes reproductions est
interdite et donnerais lieu à des poursuites.
Harpo
Le #15593531
On Thu, 21 Jun 2007 09:05:11 -0400, dlink wrote:


Affrontements hier dans le quartier de Belleville à Paris entre une
dizaine de "badauds" et les forces de police venues interpeller des
clandestins qui ne se cachent pas.



C'est bien, Belleville c'est mon quartier, je n'y habite plus mais je suis
content de voir que les gens s'entr'aident.
C'est bien !

(*) baptisées honteusement "rafles" par ses éternels résistants de la
25 ème heure. Communards, révolutionnaires, che-guevaristes, FFIstes
dans l'âme mais en réalité petits fonctionnaires aigris ou RMIstes
professionnels.



Rien à voir donc avec vous qui vous contentez d'agiter sur usenet votre
bêtise crasse et haineuse.
Rachida
Le #15593461
"dlink" f5dt2g$pvs$

Affrontements hier dans le quartier de Belleville à Paris entre une
dizaine de "badauds" et les forces de police venues interpeller des
clandestins qui ne se cachent pas. La spontanéité de ces émeutes reste à
établir, si cela est jamais possible : en effet des réseaux diffusent
souvent à l'avance l'information des "descentes" de police (*), souvent
grâce à internet, sur des sites comme bellaciao ou indymedia.

Ces affrontements sont évidemment inacceptables. Ils participent du
"troisième tour permanent" que l'extrême-gauche, avec souvent le soutien
complaisant des socialistes, prétend organiser dans le pays. Ces
"happenings", souvent bien peu spontanés, constituent du pain béni pour
les médias qui n'attendent que la bavure pour les monter en épingle -
France 3 et l'AFP en particulier qui n'hésitent jamais à se déplacer pour
10 manifestants anti-OGM ou anti-expulsions alors que plusieurs milliers
de manifestants anti-avortement leur indifférent.

D'un autre côté, ceux qui s'amusent à ce petit jeu semblent bien légers.
L'ordre, manifesté par la Loi et la police, engendre la liberté. Sans
ordre, il n'y a pas de liberté individuelle, sauf pour les gangs et les
groupuscules. L'anarchie, le refus de l'autorité, c'est la loi du plus
fort dans sa forme pure et parfaite. La Révolution française contient en
elle-même ce paradoxe : jamais on n'insista autant sur la Liberté et la
Loi, jamais on ne connu épisode plus long et plus sanglant - dans
l'histoire de la France moderne, d'état de non-droit généralisé : non
respect du droit des personnes, ni de la propriété. Les défenseurs des
"sans-papiers", faux-humanistes armés de batons et de cocktails molotovs,
seront les premiers à japper auprès des forces de police si la situation
venait à tourner à l'émeute en France ...


(*) baptisées honteusement "rafles" par ses éternels résistants de la 25
ème heure. Communards, révolutionnaires, che-guevaristes, FFIstes dans
l'âme mais en réalité petits fonctionnaires aigris ou RMIstes
professionnels.



quelle pensée profonde!
froeze
Le #15593451
Rachida a écrit :


quelle pensée profonde!





tout comme ton pseudo "rachida" vraiment n'importe quoi
--
Toutes les fautes d'orthographes de ce message sont sous copyright et
sont la propriété exclusive de l'auteur , toutes reproductions est
interdite et donnerais lieu à des poursuites.
Harpo
Le #15593441
On Thu, 21 Jun 2007 19:46:27 +0200, froeze wrote:

Rachida a écrit :

quelle pensée profonde!



tout comme ton pseudo "rachida" vraiment n'importe quoi



froeze c'est mieux hein!

FU2
Cl.Massé
Le #15397401
Le Thu, 21 Jun 2007 15:28:48 +0200, francois a écrit:

. De toutes façons aux gens de gauche , tu leur touches le porte monnaie
et c'est fini .





"Albert ARIBAUD"

Faut-il en conclure que l'on peut ponctionner celui des gens de droite
sans qu'ils ne réagissent ?



Ils partent en Suisse quand on ne veut pas d'eux en Belgique. Avec les
droitiste, on ne s'étonnent plus que l'hôpital se moque de la charité.

Non, en fait il a raison. Quand on pique 1000 euro par mois à un droitiste,
il ne râle pas trop. Mais si on le pique à un smicard, il hurle comme un
veau. Y'a quand même bien une différence.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
La France est multiethnique, multiraciale, muliculturelle et
multiconfessionnelle.
Aimez la comme elle est ou quittez la.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme