Imprimantes semi-professionnelles

Le
Palmerclaude
Impressionné par les possesseurs de l'Epson 9600 (notamment celle de mon
copiste au coin de la rue), et pouvant faire appel à lui pour des sommes
assez raisonnables, je m'intéresse cependant à une imprimante
semi-professionnelle à rouleau en A3. J'ai trouvé en comparant prix et
modèles l'Epson 2400.
Des utilisateurs américains se plaignent de son coût démesuré en encre, et
de la difficulté à l'approvisionner en papier sans problèmes, bourrages etc.
Quelqu'un la possède-t-il? a un avis favorable ? ou existe-t-il un appareil
similaire (avec une gamme de deux gris pour le Noir et blanc et deux tons de
cyan et de magenta) que je n'ai pas détecté chez Canon ou HP par exemple.

palmerclaude
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
fred.bleu11
Le #1643802
Impressionné par les possesseurs de l'Epson 9600 (notamment celle de mon
copiste au coin de la rue), et pouvant faire appel à lui pour des sommes
assez raisonnables, je m'intéresse cependant à une imprimante
semi-professionnelle à rouleau en A3. J'ai trouvé en comparant prix et
modèles l'Epson 2400.
Des utilisateurs américains se plaignent de son coût démesuré en encre,
et de la difficulté à l'approvisionner en papier sans problèmes,
bourrages etc. Quelqu'un la possède-t-il? a un avis favorable ? ou
existe-t-il un appareil similaire (avec une gamme de deux gris pour le
Noir et blanc et deux tons de cyan et de magenta) que je n'ai pas
détecté chez Canon ou HP par exemple.


HP commercialise la Hp 9180, avec encre pigmentée et cartocuhe séparée
(mais têtes changeable)
elle bénéficie aussi d'une autocalibration, d'une perennité des photos
superieure à celle de l'epson.
au niveau qualité de sortie, cela semble être aussi le top.
c'est une excellente machine que je ne peux que te conseiller, aussi
bien pour la couleur que pour le noir et blanc (n et b neutre,
contrairement aux epson qui utilisent l'encre de couleur)
il existe de nombreux test dont celui ci
http://www.photo-i.co.uk/Reviews/interactive/HP%20B9180/page-1.htm

canon aurait dû sortir depuis septembre 2006 une a3 pigmentée qui ce
fait attendre, avec encre grise.
le tirage que je posséde de cette machine, qui date de mars 2006, montre
beaucoup que les tirages virent au rose sous certaines lumières.
mais la machine n'était pas finalisée, et les chosent seront changées
peut être le jour de la commercialisation.

Charles VASSALLO
Le #1643800
Palmerclaude wrote:
Impressionné par les possesseurs de l'Epson 9600 (notamment celle de mon
copiste au coin de la rue), et pouvant faire appel à lui pour des sommes
assez raisonnables, je m'intéresse cependant à une imprimante
semi-professionnelle à rouleau en A3. J'ai trouvé en comparant prix et
modèles l'Epson 2400.
Des utilisateurs américains se plaignent de son coût démesuré en encre,
et de la difficulté à l'approvisionner en papier sans problèmes,
bourrages etc. Quelqu'un la possède-t-il? a un avis favorable ? ou
existe-t-il un appareil similaire (avec une gamme de deux gris pour le
Noir et blanc et deux tons de cyan et de magenta) que je n'ai pas
détecté chez Canon ou HP par exemple.


Il y a un possesseur de R2400 dans mon club. Les sorties sont
excellentes, tant en couleur qu'en N&B, et cela sur une grande variété
de papiers (après étalonnage, bien sûr) ; notamment, elle sait faire du
N&B sur des papiers semi-mat ou brillant avec des noirs record (D=2,5)
et sans métamérisme décelable. Son possesseur de ne se plaint pas
problèmes d'alimentation, mais ça n'a rien d'étonnant car il l'alimente
probablement en feuille à feuille. Par contre il se lamente sur l'encre
et il envisage de passer à une 3800.

Le gros flop de la R2400 est qu'Epson n'a pas pu installer à demeure le
noir photo (pour papier brillant) et le noir mat (pour papiers mats).
Le résultat est qu'il faut changer de cartouche noire quand on permute
entre noir et brillant et que ça entraine une purge de toutes les
cartouches (autre erreur de conception : pourquoi ne purge-t-on pas
seulement les buses du noir ???). Ce reproche tombe si on reste en
brillant ou en mat ; le coût de l'encre tombe alors d'astronomique à
simplement assez cher -- le triple d'une 9600, à cause de la plus petite
capacité des cartouches --, mais évidememnt, on a la bête sous la main.

Les deux gris n'ont rien à voir avec la qualité des sorties N&B. On peut
faire des tirages parfaits avec la (vieille) 2100 et son gris unique, ou
même sans gris du tout avec la R1800 (pas de gris mais des gouttelettes
extrêmement petites). Le 2ème gris des encres K3 de la série 2400 et
cie est là essentiellement pour contrer le bronzing des tirages sur
papier brillant... et ça ne marche pas toujours aussi bien qu'avec le
système de la R1800.

De même, les encres magenta clair et cyan clair ne sont pas un must
incontournable. Les R800/1800 n'en ont pas et leurs sorties tiennent la
dragée haute à celles des encres K3, même si leur gamut est un
mathématiquement peu plus faible. On peut toutefois s'interroger sur le
pourquoi l'absence de nouvelle machine exploitant ce système d'encres.
Difficile de faire un choix...


Charles

Palmerclaude
Le #1643798
"Charles VASSALLO" message de news: 45e7de58$0$25934$
Palmerclaude wrote:
Impressionné par les possesseurs de l'Epson 9600 (notamment celle de mon
copiste au coin de la rue), et pouvant faire appel à lui pour des sommes
assez raisonnables, je m'intéresse cependant à une imprimante
semi-professionnelle à rouleau en A3. J'ai trouvé en comparant prix et
modèles l'Epson 2400.
Des utilisateurs américains se plaignent de son coût démesuré en encre,
et de la difficulté à l'approvisionner en papier sans problèmes,
bourrages etc. Quelqu'un la possède-t-il? a un avis favorable ? ou
existe-t-il un appareil similaire (avec une gamme de deux gris pour le
Noir et blanc et deux tons de cyan et de magenta) que je n'ai pas détecté
chez Canon ou HP par exemple.


Il y a un possesseur de R2400 dans mon club. Les sorties sont excellentes,
tant en couleur qu'en N&B, et cela sur une grande variété de papiers
(après étalonnage, bien sûr) ; notamment, elle sait faire du N&B sur des
papiers semi-mat ou brillant avec des noirs record (D=2,5) et sans
métamérisme décelable. Son possesseur de ne se plaint pas problèmes
d'alimentation, mais ça n'a rien d'étonnant car il l'alimente probablement
en feuille à feuille. Par contre il se lamente sur l'encre et il envisage
de passer à une 3800.

Le gros flop de la R2400 est qu'Epson n'a pas pu installer à demeure le
noir photo (pour papier brillant) et le noir mat (pour papiers mats). Le
résultat est qu'il faut changer de cartouche noire quand on permute entre
noir et brillant et que ça entraine une purge de toutes les cartouches
(autre erreur de conception : pourquoi ne purge-t-on pas seulement les
buses du noir ???). Ce reproche tombe si on reste en brillant ou en mat ;
le coût de l'encre tombe alors d'astronomique à simplement assez cher --
le triple d'une 9600, à cause de la plus petite capacité des
cartouches --, mais évidememnt, on a la bête sous la main.

Les deux gris n'ont rien à voir avec la qualité des sorties N&B. On peut
faire des tirages parfaits avec la (vieille) 2100 et son gris unique, ou
même sans gris du tout avec la R1800 (pas de gris mais des gouttelettes
extrêmement petites). Le 2ème gris des encres K3 de la série 2400 et cie
est là essentiellement pour contrer le bronzing des tirages sur papier
brillant... et ça ne marche pas toujours aussi bien qu'avec le système de
la R1800.

De même, les encres magenta clair et cyan clair ne sont pas un must
incontournable. Les R800/1800 n'en ont pas et leurs sorties tiennent la
dragée haute à celles des encres K3, même si leur gamut est un
mathématiquement peu plus faible. On peut toutefois s'interroger sur le
pourquoi l'absence de nouvelle machine exploitant ce système d'encres.
Difficile de faire un choix...


Charles
Merci de ces précisions.
Je vais voir avec mon fournisseur qui a lui une préférence comme

concessionnaire HP.
J'avais bien pensé à la 1800, mais je crois qu'elle ne prend pas les papiers
en rouleau et comme je la destine précisément aux tirages panoramiques..
Par ailleurs j'ai à mon bureau une Laser HP 3550 et le prix de l'encre et
l'usure des cartouches est très importante aussi.
J'ai l'impression que les algorithmes de calcul d'usure des cartouches sont
délibérément faussés par les fabricants. par exemple une laser qui tire 5000
copies d'une couleur à moins de 5% d'utilisation de la surface, annonce que
les 5000 copies sont utilisées et qu'il faut changer la cartouche !


Palmerclaude
Le #1643797
"Palmerclaude" 45e7ed10$0$5088$

"Charles VASSALLO" message de news: 45e7de58$0$25934$
Palmerclaude wrote:
Impressionné par les possesseurs de l'Epson 9600 (notamment celle de mon
copiste au coin de la rue), et pouvant faire appel à lui pour des sommes
assez raisonnables, je m'intéresse cependant à une imprimante
semi-professionnelle à rouleau en A3. J'ai trouvé en comparant prix et
modèles l'Epson 2400.
Des utilisateurs américains se plaignent de son coût démesuré en encre,
et de la difficulté à l'approvisionner en papier sans problèmes,
bourrages etc. Quelqu'un la possède-t-il? a un avis favorable ? ou
existe-t-il un appareil similaire (avec une gamme de deux gris pour le
Noir et blanc et deux tons de cyan et de magenta) que je n'ai pas
détecté chez Canon ou HP par exemple.


Il y a un possesseur de R2400 dans mon club. Les sorties sont
excellentes, tant en couleur qu'en N&B, et cela sur une grande variété de
papiers (après étalonnage, bien sûr) ; notamment, elle sait faire du N&B
sur des papiers semi-mat ou brillant avec des noirs record (D=2,5) et
sans métamérisme décelable. Son possesseur de ne se plaint pas problèmes
d'alimentation, mais ça n'a rien d'étonnant car il l'alimente
probablement en feuille à feuille. Par contre il se lamente sur l'encre
et il envisage de passer à une 3800.

Le gros flop de la R2400 est qu'Epson n'a pas pu installer à demeure le
noir photo (pour papier brillant) et le noir mat (pour papiers mats). Le
résultat est qu'il faut changer de cartouche noire quand on permute entre
noir et brillant et que ça entraine une purge de toutes les cartouches
(autre erreur de conception : pourquoi ne purge-t-on pas seulement les
buses du noir ???). Ce reproche tombe si on reste en brillant ou en mat ;
le coût de l'encre tombe alors d'astronomique à simplement assez cher --
le triple d'une 9600, à cause de la plus petite capacité des
cartouches --, mais évidememnt, on a la bête sous la main.

Les deux gris n'ont rien à voir avec la qualité des sorties N&B. On peut
faire des tirages parfaits avec la (vieille) 2100 et son gris unique, ou
même sans gris du tout avec la R1800 (pas de gris mais des gouttelettes
extrêmement petites). Le 2ème gris des encres K3 de la série 2400 et cie
est là essentiellement pour contrer le bronzing des tirages sur papier
brillant... et ça ne marche pas toujours aussi bien qu'avec le système de
la R1800.

De même, les encres magenta clair et cyan clair ne sont pas un must
incontournable. Les R800/1800 n'en ont pas et leurs sorties tiennent la
dragée haute à celles des encres K3, même si leur gamut est un
mathématiquement peu plus faible. On peut toutefois s'interroger sur le
pourquoi l'absence de nouvelle machine exploitant ce système d'encres.
Difficile de faire un choix...


Charles
Merci de ces précisions.
Je vais voir avec mon fournisseur qui a lui une préférence comme

concessionnaire HP.
J'avais bien pensé à la 1800, mais je crois qu'elle ne prend pas les
papiers en rouleau et comme je la destine précisément aux tirages
panoramiques..
Par ailleurs j'ai à mon bureau une Laser HP 3550 et le prix de l'encre et
l'usure des cartouches est très importante aussi.
J'ai l'impression que les algorithmes de calcul d'usure des cartouches
sont délibérément faussés par les fabricants. par exemple une laser qui
tire 5000 copies d'une couleur à moins de 5% d'utilisation de la surface,
annonce que les 5000 copies sont utilisées et qu'il faut changer la
cartouche !
palmerclaude


J'oubliais : d'après d'autres amis professionnels, il n'existerait plus à
Paris qu'un labo capable de tirer du noir et blanc en repectant les dégradés
de gris convenables, du côté de La Bastille, je crois.
Ce problème est vraiment critique à mon sens : je ne suis pas convaicu et
j'en ai eu la preuve avec mes autres imprimantes plus anciennes ou en A4
récentes, toutes de chez Epson en 4 ou 6 cartouches, que les noirs et les
gris aient une apparente neutralité de ton et pas d'effets d'escalier entre
gris,




franeric
Le #1643795
Palmerclaude wrote:


Par ailleurs j'ai à mon bureau une Laser HP 3550 et le
prix de l'encre et l'usure des cartouches est très importante aussi.
J'ai l'impression que les algorithmes de calcul d'usure des
cartouches sont délibérément faussés par les fabricants. par exemple
une laser qui tire 5000 copies d'une couleur à moins de 5%
d'utilisation de la surface, annonce que les 5000 copies sont
utilisées et qu'il faut changer la cartouche !


un des avantages des machines comme les 9800, 7800 et serie 9600, c'est que
tu attends que la machine s'arrete quand la cartouche est vide, comme elles
ne se consomment pas a la même vitesse, là, tu changes la carouche et ca
repart sans le moindre defaut

--
ricco

Palmerclaude
Le #1643794
"franeric" es8rh8$5nf$
Palmerclaude wrote:


Par ailleurs j'ai à mon bureau une Laser HP 3550 et le
prix de l'encre et l'usure des cartouches est très importante aussi.
J'ai l'impression que les algorithmes de calcul d'usure des
cartouches sont délibérément faussés par les fabricants. par exemple
une laser qui tire 5000 copies d'une couleur à moins de 5%
d'utilisation de la surface, annonce que les 5000 copies sont
utilisées et qu'il faut changer la cartouche !


un des avantages des machines comme les 9800, 7800 et serie 9600, c'est
que tu attends que la machine s'arrete quand la cartouche est vide, comme
elles ne se consomment pas a la même vitesse, là, tu changes la carouche
et ca repart sans le moindre defaut

--
ricco Merci, Ricco, mais il faut aussi voir l'utilisation. Je ne vous en
remets pas un ecouche sur mon âge, la retraite, mais je ne justifie plus
pour un usage personnel, pour des épreuves, une expo, ou une maquette de
livre, de l'achat d'une machine à plus de 7000 roros..







franeric
Le #1643791
Palmerclaude wrote:



ricco Merci, Ricco, mais il faut aussi voir l'utilisation. Je ne
vous en remets pas un ecouche sur mon âge, la retraite, mais je ne

justifie plus pour un usage personnel, pour des épreuves, une expo,
ou une maquette de livre, de l'achat d'une machine à plus de 7000
roros..



Non, nous sommes bien d'accord, mais il y a la serie 4000 bien plus
abordable, une contributrice ici en a une dont elle ne fait pas un usage
pro, je ne dis pas bien sûr que ce soit donné, je m'en souviens quand même
de l'achat de ma 9600 , en revanche je ne l'ai pas regretté, en couleur
comme en n&b
Bien sûr , j'ai les profils adaptés qui viennent du fournisseur, sinon, je
suis fichu :=)

--
ricco



daniel patin
Le #1643789
franeric wrote:
Palmerclaude wrote:


Non, nous sommes bien d'accord, mais il y a la serie 4000 bien plus
abordable, une contributrice ici en a une dont elle ne fait pas un usage
pro, je ne dis pas bien sûr que ce soit donné, je m'en souviens quand même
de l'achat de ma 9600 , en revanche je ne l'ai pas regretté, en couleur
comme en n&b
Bien sûr , j'ai les profils adaptés qui viennent du fournisseur, sinon, je
suis fichu :=)



j'ai utilisé une epson 4000 au boulot, c'est une belle bete, mais petit
détail à savoir, le bac récupréateur, quand il est plein, bloque la
machine jusqu'au changement. et il faut le commander, et le temps qu'il
arrive, la machine reste en décoration.

sinon, tip-top, et pour un usage intensif, on peut mettre des cartouches
maxi, mais vu qu'il en faut 8, le prix est un sacré investissement.

--
daniel.patin (et non pas marcel.dugenou)
http://leinad-fr.net le blog
http://www.daniel-patin.net sur mon mac
http://daniel.patin.adsl.free.fr/ quelques photos

Charles VASSALLO
Le #1643786
Palmerclaude wrote:

J'oubliais : d'après d'autres amis professionnels, il n'existerait plus
à Paris qu'un labo capable de tirer du noir et blanc en repectant les
dégradés de gris convenables, du côté de La Bastille, je crois.



Arrrrf ! Triste ville, changer de ville. Je connais au moins unn
excellent labo près de la frontière belge. J'ai tout de même peine à
croire ce que tu avances sur Paris. Peut-être... avoir des amis mieux
informés?

Ce problème est vraiment critique à mon sens : je ne suis pas convaicu
et j'en ai eu la preuve avec mes autres imprimantes plus anciennes ou en
A4 récentes, toutes de chez Epson en 4 ou 6 cartouches, que les noirs et
les gris aient une apparente neutralité de ton et pas d'effets
d'escalier entre gris,


C'est faisable, même avec des gris en quadrichromie. Un tout petit
photographe de bord de mer dans mon coin vient de s'équiper d'une 7800
acheté chez un concessionaire Fuji (et sans doute dotée d'un RIP
d'origine Fuji) qui fait du N&B **en quadrichromie** époustouflant sur
du Fuji Pearl Photo. Le Dmax n'a rien de transcendant (D=2) mais je
n'avais jamais vu (et mesuré) une telle régularité dans le passage du
blanc papier au noir de l'encre

La rançon de la quadri est un très léger métamérisme difficile à
percevoir (deux fois plus faible que pour une HP 7960), et sans la
bascule vers le vert si désagréable dans les tirages Fuji Frontier.

Ce problème des gradations incertaines d'un gris à l'autre disparaissent
si on imprime uniquement avec des encres noir ou grises; également, le
métamérisme diminue.

Charles

Palmerclaude
Le #1643785
"Charles VASSALLO" message de news: 45e80938$0$25925$
Palmerclaude wrote:

J'oubliais : d'après d'autres amis professionnels, il n'existerait plus à
Paris qu'un labo capable de tirer du noir et blanc en repectant les
dégradés de gris convenables, du côté de La Bastille, je crois.



Arrrrf ! Triste ville, changer de ville. Je connais au moins unn excellent
labo près de la frontière belge. J'ai tout de même peine à croire ce que
tu avances sur Paris. Peut-être... avoir des amis mieux informés?

Ce problème est vraiment critique à mon sens : je ne suis pas convaicu et
j'en ai eu la preuve avec mes autres imprimantes plus anciennes ou en A4
récentes, toutes de chez Epson en 4 ou 6 cartouches, que les noirs et les
gris aient une apparente neutralité de ton et pas d'effets d'escalier
entre gris,


C'est faisable, même avec des gris en quadrichromie. Un tout petit
photographe de bord de mer dans mon coin vient de s'équiper d'une 7800
acheté chez un concessionaire Fuji (et sans doute dotée d'un RIP d'origine
Fuji) qui fait du N&B **en quadrichromie** époustouflant sur du Fuji Pearl
Photo. Le Dmax n'a rien de transcendant (D=2) mais je n'avais jamais vu
(et mesuré) une telle régularité dans le passage du blanc papier au noir
de l'encre

La rançon de la quadri est un très léger métamérisme difficile à percevoir
(deux fois plus faible que pour une HP 7960), et sans la bascule vers le
vert si désagréable dans les tirages Fuji Frontier.

Ce problème des gradations incertaines d'un gris à l'autre disparaissent
si on imprime uniquement avec des encres noir ou grises; également, le
métamérisme diminue.

Charles
Et le nettoyage des buses si on remplace la couleur par des gris ? et si

l'imprimante accepte de tourner avec une à trois cartouches s'ulement..

Merci pour l'histoire belge. Je te rassure je ne vais plus à Paris qu'une

fois par mois et c'est demain...et de plus en plus à reculons. Je vis
agréablement en Charente-Maritime à Rochefort.
Mais je vais avoir le temps entre l'AG des radios de demain et le Salon de
l'Agriculture de faire un saut à Orsay. Je tâcherai de vous rapporter un
souvenir en attendant de scanner ou de photographier les documents de
famille, daguerréotypes, stéréos 6x13 et autres cartes postales fin 19e et
début 20e... L'eau à la bouche?


Publicité
Poster une réponse
Anonyme