infos P=UI pour mon programme

Le
Guillaume Tello
Coucou,

Je me mets dans mon petit programme sur HP-41 reliée au multimètre pour
calculer une consommation d'un appareil.

Mais. Je me souviens qu'en courant alternatif y'a une différence
entre valeur nominale et efficace (rapport SQR(2))).

Quand un multimètre dit "voltage 230V AC", c'est du nominal ou de
l'efficace?

De même quand il mesure un courant "Ampère 0,1 A AC" c'est nominal ou
efficace?

Merci !!!

Guillaume.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
JKB
Le #23548531
Le Sat, 09 Jul 2011 19:36:03 +0200,
Guillaume Tello
Coucou,

Je me mets dans mon petit programme sur HP-41 reliée au multimètre pour
calculer une consommation d'un appareil.

Mais.... Je me souviens qu'en courant alternatif y'a une différence
entre valeur nominale et efficace (rapport SQR(2))).

Quand un multimètre dit "voltage 230V AC", c'est du nominal ou de
l'efficace?

De même quand il mesure un courant "Ampère 0,1 A AC" c'est nominal ou
efficace?



Sur un multimètre standard, c'est la valeur efficace qui est donnée
(intégrée). C'est pour cela qu'on ne les utilise pas sur des signaux
carrés !

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
Guillaume Tello
Le #23548521
Le 09/07/2011 19:41, JKB a écrit :
Le Sat, 09 Jul 2011 19:36:03 +0200,
Guillaume Tello
Coucou,

Je me mets dans mon petit programme sur HP-41 reliée au multimètre pour
calculer une consommation d'un appareil.

Mais.... Je me souviens qu'en courant alternatif y'a une différence
entre valeur nominale et efficace (rapport SQR(2))).

Quand un multimètre dit "voltage 230V AC", c'est du nominal ou de
l'efficace?

De même quand il mesure un courant "Ampère 0,1 A AC" c'est nominal ou
efficace?



Sur un multimètre standard, c'est la valeur efficace qui est donnée
(intégrée). C'est pour cela qu'on ne les utilise pas sur des signaux
carrés !

JKB




Oki, alors, faisons des calculs....
Je suis en train de mesurer l'ampérage pour un petit ventilo!

P = UI
P = 220V * 0,089A = 19.58 Watts c'est ça??

Le ventilo est marqué 18W. mais ça doit etre made in China....

guillaume;
JKB
Le #23548581
Le Sat, 09 Jul 2011 19:46:10 +0200,
Guillaume Tello
Le 09/07/2011 19:41, JKB a écrit :
Le Sat, 09 Jul 2011 19:36:03 +0200,
Guillaume Tello
Coucou,

Je me mets dans mon petit programme sur HP-41 reliée au multimètre pour
calculer une consommation d'un appareil.

Mais.... Je me souviens qu'en courant alternatif y'a une différence
entre valeur nominale et efficace (rapport SQR(2))).

Quand un multimètre dit "voltage 230V AC", c'est du nominal ou de
l'efficace?

De même quand il mesure un courant "Ampère 0,1 A AC" c'est nominal ou
efficace?



Sur un multimètre standard, c'est la valeur efficace qui est donnée
(intégrée). C'est pour cela qu'on ne les utilise pas sur des signaux
carrés !

JKB




Oki, alors, faisons des calculs....
Je suis en train de mesurer l'ampérage pour un petit ventilo!

P = UI
P = 220V * 0,089A = 19.58 Watts c'est ça??



Sauf qu'à ta place, je mesurerais aussi la tension. La norme, c'est
depuis des années 230V +5% -10% (à moins que ce ne soit le
contraire, j'ai la flemme de rechercher ce soir) et que je
regarderais aussi la classe de ton appareil (en fonction de sa
position si c'est un modèle à aiguille).

Le ventilo est marqué 18W. mais ça doit etre made in China....



Le 18W, c'est pour le ventilo neuf. S'il est un peu encrassé, rien
n'est surprenant.

JKB

--
Si votre demande me parvient sur carte perforée, je titiouaillerai très
volontiers une réponse...
=> http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr
Pierre Pallier
Le #23548571
Hello, Guillaume Tello a écrit dans

Oki, alors, faisons des calculs....
Je suis en train de mesurer l'ampérage pour un petit ventilo!

P = UI
P = 220V * 0,089A = 19.58 Watts c'est ça??

Le ventilo est marqué 18W. mais ça doit etre made in China....



Bah, on doit pouvoir parler du cos Phi, ici :)

Sinon, si ma mémoire électrotechnique est bonne, ton calcul plus haut doit
plus s'apparenter à un calcul de puissance apparente, donc devant être
exprimé en VA (Volt-Ampère).
--
Pierre.
Signature en grève.
JP
Le #23548871
Mais.... Je me souviens qu'en courant alternatif y'a une différence


entre valeur nominale et efficace (rapport SQR(2))).

Le rapport entre la valeur crête ( pas nominale ) et la valeur efficace
racine de deux n'est valable que pour du sinusoïdal pur. Normalement si
ton multimètre est un True RMS il te donnera toujours la valeur efficace
quelle que soit la forme du signal. Avec les vieux contrôleurs, tu avais une
valeur complètement erronée dans le cas de signaux déformés

Quand on parle de valeur nominale c'est toujours par rapport a une
référence, la tension est nominale = la tension est dans les valeurs
optimales voulues ( ensuite ce que c'est cela par exemple peut être du 230v
en France ou du 120v aux Us ..... ;>)

Quand un multimètre dit "voltage 230V AC", c'est du nominal ou de


l'efficace?

Pour la tension secteur il est rare qu'il y ai des distorsions
importantes, donc oui

De même quand il mesure un courant "Ampère 0,1 A AC" c'est nominal ou


efficace?

La c'est une autre paire de manche, il n'y a que les résistances qui
consomment un courant sinusoïdal, les autres appareils provoquent toujours
une distorsion plus ou moins importante la palme revenant biens sur au
redressement/capa des alims a découpage ........donc selon la formule
consacrée cela dépens

calculer une consommation d'un appareil



Le probleme comme le Pierre est dans le terme S=UI, S ne représente pas la
puissance réellement consommée P ( celle que tu paie ) mais la puissance
apparente, elle est supérieure a P. La différence est due bien sur au cos
phi mais aussi aux composantes harmonique ........... bref je te conseille
d'aller refaire un tour sur le portail électricité de wiki.
Guillaume Tello
Le #23549071
JP a écrit :
Mais.... Je me souviens qu'en courant alternatif y'a une différence


entre valeur nominale et efficace (rapport SQR(2))).

Le rapport entre la valeur crête ( pas nominale ) et la valeur efficace
racine de deux n'est valable que pour du sinusoïdal pur. Normalement si
ton multimètre est un True RMS il te donnera toujours la valeur efficace
quelle que soit la forme du signal. Avec les vieux contrôleurs, tu avais une
valeur complètement erronée dans le cas de signaux déformés

Quand on parle de valeur nominale c'est toujours par rapport a une
référence, la tension est nominale = la tension est dans les valeurs
optimales voulues ( ensuite ce que c'est cela par exemple peut être du 230v
en France ou du 120v aux Us ..... ;>)

Quand un multimètre dit "voltage 230V AC", c'est du nominal ou de


l'efficace?

Pour la tension secteur il est rare qu'il y ai des distorsions
importantes, donc oui

De même quand il mesure un courant "Ampère 0,1 A AC" c'est nominal ou


efficace?

La c'est une autre paire de manche, il n'y a que les résistances qui
consomment un courant sinusoïdal, les autres appareils provoquent toujours
une distorsion plus ou moins importante la palme revenant biens sur au
redressement/capa des alims a découpage ........donc selon la formule
consacrée cela dépens

calculer une consommation d'un appareil



Le probleme comme le Pierre est dans le terme S=UI, S ne représente pas la
puissance réellement consommée P ( celle que tu paie ) mais la puissance
apparente, elle est supérieure a P. La différence est due bien sur au cos
phi mais aussi aux composantes harmonique ........... bref je te conseille
d'aller refaire un tour sur le portail électricité de wiki.



Donc au pire, mon calcul donnerait une borne superieure de la
consommation. Sachant que la valeur reelle sera plus faible.
le cos phi est constant dans une installation?

Guillaume


JP
Le #23549531
Donc au pire, mon calcul donnerait une borne supérieure de la


consommation.

Oui, avec au pire une marge d'erreur de 100 %

le cos phi est constant dans une installation



Dans une installation plus ou moins, dans une (très) grosse installation
c'est d'ailleurs souvent le soucis, EDF facturant les mauvais consommateurs,
donc obligé de passer par des mesures constantes asservies aux bancs de
rectification.

Pour un appareil, c'est selon, cela peut être quasiment constant ou varier
en fonction de la charge. Dans le cas de ton ventilateur par exemple on peut
considérer cela comme constant ( la charge de son moteur aussi d'ailleurs )
Guillaume Tello
Le #23549561
Le 10/07/2011 08:42, JP a écrit :
Donc au pire, mon calcul donnerait une borne supérieure de la


consommation.

Oui, avec au pire une marge d'erreur de 100 %



Si c'était exactement 100%, ma facture s'en trouverai terriblement allégée.
Et je serai si heureux de faire une telle erreur...


le cos phi est constant dans une installation



Dans une installation plus ou moins, dans une (très) grosse installation
c'est d'ailleurs souvent le soucis, EDF facturant les mauvais consommateurs,
donc obligé de passer par des mesures constantes asservies aux bancs de
rectification.

Pour un appareil, c'est selon, cela peut être quasiment constant ou varier
en fonction de la charge. Dans le cas de ton ventilateur par exemple on peut
considérer cela comme constant ( la charge de son moteur aussi d'ailleurs )



Merci pour les précisions!!!
Au fait quelqu'un sait pourquoi le choix d'un courant alternatif en usage?
Je comprends bien qu'on le produit ainsi (turbines, eoliennes)
Mais est-ce que ça occasionnerait d'autres difficultés de livrer chez
l'habitant du courant continu?

Guillaume.


streset
Le #23549581
Le 10/07/2011 09:26, Guillaume Tello a écrit :
Le 10/07/2011 08:42, JP a écrit :
Donc au pire, mon calcul donnerait une borne supérieure de la


consommation.

Oui, avec au pire une marge d'erreur de 100 %



Si c'était exactement 100%, ma facture s'en trouverai terriblement allégée.
Et je serai si heureux de faire une telle erreur...


le cos phi est constant dans une installation



Dans une installation plus ou moins, dans une (très) grosse installation
c'est d'ailleurs souvent le soucis, EDF facturant les mauvais
consommateurs,
donc obligé de passer par des mesures constantes asservies aux bancs de
rectification.

Pour un appareil, c'est selon, cela peut être quasiment constant ou
varier
en fonction de la charge. Dans le cas de ton ventilateur par exemple
on peut
considérer cela comme constant ( la charge de son moteur aussi
d'ailleurs )



Merci pour les précisions!!!
Au fait quelqu'un sait pourquoi le choix d'un courant alternatif en usage?
Je comprends bien qu'on le produit ainsi (turbines, eoliennes)
Mais est-ce que ça occasionnerait d'autres difficultés de livrer chez
l'habitant du courant continu?


Tu en veux aux mineurs de cuivre du Chili! blague à part les sections de
fil de cuivre serait énorme, les cables hautes tensions EDF ne serait
plus supporté par les pylones qui plierait sous les contraintes
mécaniques sans compter les problémes liés à la dilatation du cuivre
lors des variations de température.

Je te parle pas non plus des pertes en ligne, non franchement
l'invention du courant alternatif à révolutionner l'acheminement
électrique, saluons Mr Tesla pour tout le travail sur l'électricité en
général

Guillaume.





JP
Le #23549801
Au fait quelqu'un sait pourquoi le choix d'un courant alternatif en usage



Plusieurs raisons, en premier pour des problèmes de transport de l'energie,
un câble c'est résistif, les pertes dues a ce câble P=R*I*I sont donc très
fortement dépendantes de l'intensité. Donc pour transporter une énergie
donnée avec le moins d'intensité possible il faut avoir une tension très
haute. Comme cela ne te plairai sans doute pas d'avoir du 500Kv dans ta
maison ;>) il y a un probleme de changement de tension. La solution la plus
simple et la moins couteuse étant le transformateur qui ne fonctionne qu'en
alternatif, en continu ( a l'epoque ) il fallait passer par des
convertisseurs tournant chers, avec beaucoup de pertes et nécessitant
beaucoup d'entretien

Ensuite les moteurs, faire varier la vitesse d'un moteur continu était plus
facile en continu mais les moteurs alternatifs possèdent plus d'avantages
( surtout en triphasé ), plus petits, pas de balais et d'entretien

Quand a la fréquence choisie, c'est un compromis entre les grosseurs de
masse magnétiques nécessaires ( inversement proportionnelles a la
fréquence ) et les pertes et perturbations crées ( proportionnelles elles )
plus des habitudes pour les vitesses de rotation de moteurs obtenus d'ou les
50hz en europe ( système métrique ) et 60 hz aux Us, mais il y eu d'autres
fréquences utilisées couramment avec un 16hz pour les trains et bien sur le
400hz en aéronautique ( besoins en alternateurs légers )

Je te parle pas non plus des pertes en ligne



Le soucis a courant efficace égal, l'alternatif crée plus de pertes en
raison principalement des pertes capacitives, et de l'effet de peau (
sensible a 50hz a partir du 16 carré ), ce dernier phénomène étant plus
embêtant depuis quelques décennies avec la généralisation de l'elecronique
créatrice d'harmoniques fortes a 150, 250, 350 ...... Hz. A noter aussi que
l'enfouissement des lignes provoque une augmentation des pertes en ligne
donc d'un point de vue écologique le bilan n'est pas si formidable que cela.

D'ailleurs, la aussi si l'on prend le transport d'energie électrique sous la
mer celui ci est souvent fait en courant continu, outre la réduction des
pertes il n'y a plus besoin que d'un seul câble le retour étant directement
effectué par la terre ( mer ), a ma connaissance la plus grosse installation
de ce type est l'IFA2000 de 2Gw entre la France et l'Angleterre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme