IP/ADSL FREE : retour du filtrage drastique ?

Le
kmf3
Alors que l'on croyait l'affaire close depuis longtemps, il semblerait que
depuis quelques temps les Freenautes en zones non-dégroupés constatent des
débits un peu. surprenants dirons-nous.

A première vue, d'après Grenouille, tout va bien, les courbes de débit sont
tout à fait normales. Et pour cause : le débit en FTP (protocole utilisé par
le client Grenouille pour ses tests) ne s'est jamais aussi bien porté,
quelque soit l'heure de la journée !

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de tous les protocoles.
Durant certaines heures, principalement lors des période de forte charge (en
soirée, le week-end.), tout ce qui n'est pas du trafic HTTP ou FTP semble
bénéficier d'un "mini-forfait" de bande passante disponible, toujours autour
de 30-40 Ko/s maximum (tiens, la même valeur que la limite imposée sur
dl.free.fr depuis des mois et des mois !).



Ce genre de bizarreries a été notamment constaté sur du trafic NNTP
(newgroups) SSH, rsync.

Permettre aux Freenautes non-dégroupés d'avoir accès à une offre ADSL2+ c'
est bien. Permettre à ces mêmes Freenautes d'avoir un accès ADSL "tout
court" décent, c'est encore mieux !



http://www.journaldufreenaute.fr/31/03/2008/ipadsl-retour-du-filtrage-drastique.html





Free aurait-il inventé l'adsl2+ 2 fois plus bridé
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Max
Le #6647981
Mais mon Cher, vous enfoncez une porte ouverte !!!

Filtrage, bridage, Qos, peu importe le terme employé.

Alors que courant 2007 il y avait eu une amélioration significative du
service pour les non-dégroupés, le débit en NNTP redevient ce qu'il
était en 2006. C'est à dire, en soirée particulièrement à partir de
17/18 heures, proche de zéro avec time-out parfois.

En NNTP, le Freenaute doit prendre l'habitude de ne charger les binaries
que le matin... Le tout, c'est de le savoir !

Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre
Marc
Le #6649081
Mais mon Cher, vous enfoncez une porte ouverte !!!

Filtrage, bridage, Qos, peu importe le terme employé.


Non, la QoS est importante sur les réseaux.

Le filtrage et le bridage sont des moyens parmi d'autres pour faire de
la QoS.

--
Marc

doumé
Le #6649331
kmf3 a émis l'idée suivante :
Alors que l'on croyait l'affaire close depuis longtemps, il semblerait que
depuis quelques temps les Freenautes en zones non-dégroupés constatent des
débits un peu. surprenants dirons-nous.

A première vue, d'après Grenouille, tout va bien, les courbes de débit sont
tout à fait normales. Et pour cause : le débit en FTP (protocole utilisé par
le client Grenouille pour ses tests) ne s'est jamais aussi bien porté,
quelque soit l'heure de la journée !

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de tous les protocoles.
Durant certaines heures, principalement lors des période de forte charge (en
soirée, le week-end.), tout ce qui n'est pas du trafic HTTP ou FTP semble
bénéficier d'un "mini-forfait" de bande passante disponible, toujours autour
de 30-40 Ko/s maximum (tiens, la même valeur que la limite imposée sur
dl.free.fr depuis des mois et des mois !).



Ce genre de bizarreries a été notamment constaté sur du trafic NNTP
(newgroups) SSH, rsync.

Permettre aux Freenautes non-dégroupés d'avoir accès à une offre ADSL2+ c'
est bien. Permettre à ces mêmes Freenautes d'avoir un accès ADSL "tout
court" décent, c'est encore mieux !



http://www.journaldufreenaute.fr/31/03/2008/ipadsl-retour-du-filtrage-drastique.html




Free aurait-il inventé l'adsl2+ 2 fois plus bridé


Le seul moyen pour avoir une connexion stable et pour longtemps c'est
de changer de fai !



--
Je dis de belles choses dit le vieux Sénèque en défilant ...



Alain Montfranc
Le #6649841
Marc a écrit
Mais mon Cher, vous enfoncez une porte ouverte !!!

Filtrage, bridage, Qos, peu importe le terme employé.


Non, la QoS est importante sur les réseaux.

Le filtrage et le bridage sont des moyens parmi d'autres pour faire de la
QoS.


Qui est pervertie. Normalement la QOS permet de gerer des applications
ayant besoin de temps réel (TOIP, visio...), pas de cacher la misère.


Marc
Le #6651611
Marc a écrit
Mais mon Cher, vous enfoncez une porte ouverte !!!

Filtrage, bridage, Qos, peu importe le terme employé.


Non, la QoS est importante sur les réseaux.

Le filtrage et le bridage sont des moyens parmi d'autres pour faire de
la QoS.


Qui est pervertie. Normalement la QOS permet de gerer des applications
ayant besoin de temps réel (TOIP, visio...), pas de cacher la misère.




C'est un point de vue. La QoS sur les réseaux a évolué ;) Notamment du
fait de l'apparition du P2P de façon massive.

--
Marc



Alain Montfranc
Le #6652441
Marc a écrit
Marc a écrit
Mais mon Cher, vous enfoncez une porte ouverte !!!

Filtrage, bridage, Qos, peu importe le terme employé.


Non, la QoS est importante sur les réseaux.

Le filtrage et le bridage sont des moyens parmi d'autres pour faire de la
QoS.


Qui est pervertie. Normalement la QOS permet de gerer des applications
ayant besoin de temps réel (TOIP, visio...), pas de cacher la misère.




C'est un point de vue. La QoS sur les réseaux a évolué ;) Notamment du fait
de l'apparition du P2P de façon massive.


Et alors ? En quoi le p2p (ou tout autre protocole) arroge t'il un
droit supreme de discriminer le trafic en fonction des humeurs d'un FAI
?

Ca me fait penser à "l'illimité" de bouygue.... limité à 500 Mo




Garfield Le Chat
Le #6653711
Marc a écrit
Marc a écrit
Mais mon Cher, vous enfoncez une porte ouverte !!!

Filtrage, bridage, Qos, peu importe le terme employé.


Non, la QoS est importante sur les réseaux.

Le filtrage et le bridage sont des moyens parmi d'autres pour faire
de la QoS.


Qui est pervertie. Normalement la QOS permet de gerer des
applications ayant besoin de temps réel (TOIP, visio...), pas de
cacher la misère.




C'est un point de vue. La QoS sur les réseaux a évolué ;) Notamment du
fait de l'apparition du P2P de façon massive.


Et alors ? En quoi le p2p (ou tout autre protocole) arroge t'il un droit
supreme de discriminer le trafic en fonction des humeurs d'un FAI ?

Ca me fait penser à "l'illimité" de bouygue.... limité à 500 Mo




Et que dire des nouveaux forfaits "illimités" de SFR qui incluent
"royalement" 50 Mo/mois sur clef internet 3G+ ...
... au-dela desquels le prix payé "s'ajuste automatiquement" :-)

(les mentions légales concernant l'ajustement du prix du forfait à la
consommation mensuelle sont entrées en vigueur il y a quelques semaines
dans les contrats ADSL BOX SFR).


Une autre manière de faire de la QOS "intelligemment"
laisser faire et assurer de facto le coup de bambou au portefeuille
jusqu'à un niveau "satisfaisant pour l'opérateur".

Ne pas oublier (au delà du premier Go consommé) de limiter drastiquement
la bande passante à 128Ko/s pour éviter que le consommateur ne s'endette
trop à l'insu de son plein gré.


Garfield





pika
Le #6655441
On Sat, 17 May 2008 18:38:11 +0200, kmf3 wrote:

Alors que l'on croyait l'affaire close depuis longtemps, il semblerait
que depuis quelques temps les Freenautes en zones non-dégroupés
constatent des débits un peu. surprenants dirons-nous.

A première vue, d'après Grenouille, tout va bien, les courbes de débit
sont tout à fait normales. Et pour cause : le débit en FTP (protocole
utilisé par le client Grenouille pour ses tests) ne s'est jamais aussi
bien porté, quelque soit l'heure de la journée !

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de tous les protocoles.
Durant certaines heures, principalement lors des période de forte charge
(en soirée, le week-end.), tout ce qui n'est pas du trafic HTTP ou FTP
semble bénéficier d'un "mini-forfait" de bande passante disponible,
toujours autour de 30-40 Ko/s maximum (tiens, la même valeur que la
limite imposée sur dl.free.fr depuis des mois et des mois !).



Ce genre de bizarreries a été notamment constaté sur du trafic NNTP
(newgroups) SSH, rsync.

Permettre aux Freenautes non-dégroupés d'avoir accès à une offre ADSL2+
c' est bien. Permettre à ces mêmes Freenautes d'avoir un accès ADSL
"tout
court" décent, c'est encore mieux !



http://www.journaldufreenaute.fr/31/03/2008/ipadsl-retour-du-filtrage-
drastique.html






Free aurait-il inventé l'adsl2+ 2 fois plus bridé


c'est du freeltrage, cretin ! ( point fr )

Marc
Le #6656161
Marc a écrit
Marc a écrit
Mais mon Cher, vous enfoncez une porte ouverte !!!

Filtrage, bridage, Qos, peu importe le terme employé.


Non, la QoS est importante sur les réseaux.

Le filtrage et le bridage sont des moyens parmi d'autres pour faire
de la QoS.


Qui est pervertie. Normalement la QOS permet de gerer des
applications ayant besoin de temps réel (TOIP, visio...), pas de
cacher la misère.




C'est un point de vue. La QoS sur les réseaux a évolué ;) Notamment du
fait de l'apparition du P2P de façon massive.


Et alors ? En quoi le p2p (ou tout autre protocole) arroge t'il un droit
supreme de discriminer le trafic en fonction des humeurs d'un FAI ?


Je suis toujours étonné de constater la propension de certains à
extrapoler les propos d'autres personnes.

Mais pour répondre sur le fond, à imaginer que par P2P, tu exclu les
applications qui nécessite du P2P "temps réél" comme Skype, il ne me
semble pas extrêmement important pour les utilisateurs d'applications
P2P (notamment dans le but d'échanger des fichiers), que le temps de
transfert d'un fichier soit T ou T+10s voir plus alors que le temps de
chargement d'une page Web est relativement important pour le confort
d'utilisation.

Mais il est vrai et établi que ceci n'est (généralement) pas écrit
(clairement) dans les conditions générales de ventes des fournisseurs
d'accès à Internet.

Après cacher la "misère", clairement oui, il est établi que plusieurs
milliers de NRA en zone non dégroupée ne sont pas reliés avec des liens
de collecte ayant une capacité important ("non fibré") et que le trafic
en zone non dégroupée reste relativement cher.

Mais est-ce en critiquant la QoS sur un forfait "illimité" à 29.99 ¤ que
ça changera les choses ?

Ca me fait penser à "l'illimité" de bouygue.... limité à 500 Mo


C'est normal que cela t'y fasse penser puisqu'un jour, peut être que les
fournisseurs d'accès à Internet en auront marre de faire du "vrai-faux"
illimité permettant à certains d'avoir plein de trafic et à d'autres de
faire un trafic plus modeste mais dans de bonnes conditions, et
limiteront le trafic pour tous, et ce n'est certainement pas
l'utilisateur qui consulte ses mails et navigue sur Internet qui criera
à l'infamie.

Plus particulièrement en zone non dégroupée où la quantité de trafic
influe pratiquement directement sur la facture.

D'ailleurs, dans beaucoup de pays, le trafic est limité.





Alain Montfranc
Le #6656821
Marc a écrit
Marc a écrit
Marc a écrit
Mais mon Cher, vous enfoncez une porte ouverte !!!

Filtrage, bridage, Qos, peu importe le terme employé.


Non, la QoS est importante sur les réseaux.

Le filtrage et le bridage sont des moyens parmi d'autres pour faire de
la QoS.


Qui est pervertie. Normalement la QOS permet de gerer des applications
ayant besoin de temps réel (TOIP, visio...), pas de cacher la misère.




C'est un point de vue. La QoS sur les réseaux a évolué ;) Notamment du
fait de l'apparition du P2P de façon massive.


Et alors ? En quoi le p2p (ou tout autre protocole) arroge t'il un droit
supreme de discriminer le trafic en fonction des humeurs d'un FAI ?


Je suis toujours étonné de constater la propension de certains à extrapoler
les propos d'autres personnes.


AH ?


Mais pour répondre sur le fond, à imaginer que par P2P, tu exclu les
applications qui nécessite du P2P "temps réél" comme Skype, il ne me semble
pas extrêmement important pour les utilisateurs d'applications P2P (notamment
dans le but d'échanger des fichiers), que le temps de transfert d'un fichier
soit T ou T+10s voir plus alors que le temps de chargement d'une page Web est
relativement important pour le confort d'utilisation.


Oui mais là c'est pas T+10s, c'est T+10 ans !


Mais il est vrai et établi que ceci n'est (généralement) pas écrit
(clairement) dans les conditions générales de ventes des fournisseurs d'accès
à Internet.


C'est là le plus gros probleme


Après cacher la "misère", clairement oui, il est établi que plusieurs
milliers de NRA en zone non dégroupée ne sont pas reliés avec des liens de
collecte ayant une capacité important ("non fibré") et que le trafic en zone
non dégroupée reste relativement cher.


Ce n'est pas le pb du client


Mais est-ce en critiquant la QoS sur un forfait "illimité" à 29.99 ¤ que ça
changera les choses ?


Y'as raison, ne rien dire, tout accepter c'est la meilleure des
solutions.


Ca me fait penser à "l'illimité" de bouygue.... limité à 500 Mo


C'est normal que cela t'y fasse penser puisqu'un jour, peut être que les
fournisseurs d'accès à Internet en auront marre de faire du "vrai-faux"
illimité permettant à certains d'avoir plein de trafic et à d'autres de faire
un trafic plus modeste mais dans de bonnes conditions, et limiteront le


Je t'arrete. Les QOS mises en place par ces branlos ne sont pas aussi
intelligente. A la rigueur si on disait les 100 premier Mo vont vite
puis ensuite ca décroit, pourquoi pas. Mais là un débile qui télécharge
1 To en HTTP sera privilégié par rapport à qqun qui travaille en ssh
par exemple. Lamentable

trafic pour tous, et ce n'est certainement pas l'utilisateur qui consulte ses
mails et navigue sur Internet qui criera à l'infamie.

Plus particulièrement en zone non dégroupée où la quantité de trafic influe
pratiquement directement sur la facture.

D'ailleurs, dans beaucoup de pays, le trafic est limité.


et c'est *clairement* indiqué






Publicité
Poster une réponse
Anonyme