ISP /pas/ blacklisté par Free? :-)

Le
Gilles Ganault
Bonjour

Comme mon hébergeur est incompétent à solutionner le problème de ses
MTAs blacklistés chez Free je suis obligé de déplacer mes domaines
ailleurs.


host mx1.free.fr [212.27.48.7]: 500 Too many spams from your IP (
66.7.206.79), please visit http://postmaster.free.fr/


Connait-on les hébergeurs qui ne risquent pas de connaître ce genre de
plaisanterie, de préférence à des prix accessibles aux particuliers?

Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Mickaël Wolff
Le #168373

Connait-on les hébergeurs qui ne risquent pas de connaître ce genre de
plaisanterie, de préférence à des prix accessibles aux particuliers?


Très franchement, tout le monde peut être à la merci d'un tel
blacklisting. Maintenant, il y a des comportements qui permettent de
diminuer ce risque... mais personne ne peut garantir qu'il ne sera
blacklisté par Free ou un autre.

Même avoir son serveur dédié ne permet pas d'être certain à 100 % de
ne jamais être banni.

Remarque que ce n'est certainement pas la faute de ton ISP, c'est
peut-être Free qui n'est pas réactif. Enfin, si tu expliquais mieux le
problème que tu souhaites éviter, on pourrait plus t'aider.
Surtout si c'est toi qui est responsable du blacklistage :p Ou un
abonné à une de tes éventuelles listes qui a oublié qu'il était abonné, etc.

Cordialement, Mickaël.
--
Mickaël Wolff aka Lupus Michaelis
http://lupusmic.org

Gilles Ganault
Le #168372
On Wed, 09 Jan 2008 09:45:48 +0100, Mickaël Wolff
Maintenant, il y a des comportements qui permettent de
diminuer ce risque... mais personne ne peut garantir qu'il ne sera
blacklisté par Free ou un autre.


Puisque, comme d'hab, Free est un trou noir niveau information (les
boîtes n'ont pourtant que le mot "transparence" à la bouche...), on ne
peut que faire des hypothèses, mais j'imagine que le simple fait de
limiter l'envoi de mails/seconde doit déjà réduire le risque.

Quelqu'un sait si les filtres anti-SPAM type Bayerisien sont très
coûteux en CPU et/ou à acheter si pas de bonne solution en
open-source? Ca expliquerait pourquoi mon hébergeur ne se bouge pas le
Q.

Remarque que ce n'est certainement pas la faute de ton ISP, c'est
peut-être Free qui n'est pas réactif. Enfin, si tu expliquais mieux le
problème que tu souhaites éviter, on pourrait plus t'aider.


Je ne suis pas le seul à avoir le problème : il semble que Free a
décidé récemment d'installer un système de blacklisting temporaire et
perso (il a sa propre DB, pas RBL etc.). Un MTA qu'il considère comme
spammeur est blacklisté automatiquement pendant quelques heures.

Résultat, quand un contact t'envoie un mail à un domaine hébergé chez
un hébergeur blacklisté, il se prend un message d'erreur, mais toi, tu
n'es pas averti du fait :-/

Ca ressemble à ça:

=== host mx1.free.fr [212.27.48.7]: 500 Too many spams from your IP (
66.7.206.79), please visit http://postmaster.free.fr/
===
Pénible.

manu free
Le #168371
Bonjour,

mon hébergeur est incompétent à solutionner le problème de ses
MTAs blacklistés chez Free... je suis obligé de déplacer mes domaines
ailleurs.
Si Free est blacklisté par l'hébergeur, vous allez aussi dire que

c'est sa faute car il est 'incompétent à solutionner le problème'

Toujours la faute de l'hébergeur ... cela ne changera donc jamais ?

C'est comme l'histoire du SMTP chez Wanadoo/Free, c'est aussi 'l'hébergeur
qui est incompétent à solutionner le problème'
Bien sur, vous vous dite 'cela à toujours fonctionné ainsi, donc je ne
change rien et à l'hébergeur de trouver une solution'
Curieux ...

Emmanuel.


"Gilles Ganault" news:
Bonjour

Comme mon hébergeur est incompétent à solutionner le problème de ses
MTAs blacklistés chez Free... je suis obligé de déplacer mes domaines
ailleurs.

== > host mx1.free.fr [212.27.48.7]: 500 Too many spams from your IP (
66.7.206.79), please visit http://postmaster.free.fr/
== >
Connait-on les hébergeurs qui ne risquent pas de connaître ce genre de
plaisanterie, de préférence à des prix accessibles aux particuliers?

Merci.


Gilles Ganault
Le #168370
On Wed, 9 Jan 2008 10:02:04 +0100, "manu free" wrote:
Toujours la faute de l'hébergeur ... cela ne changera donc jamais ?


Je précise : je leur ai envoyé à deux reprises le message de Free, qui
contient une page courte, simple et explicite sur la cause du
problème, quoi faire pour le résoudre, et un mail de contact pour
avoir plus d'infos.

Bien sur, vous vous dite 'cela à toujours fonctionné ainsi, donc je ne
change rien et à l'hébergeur de trouver une solution'


En tant que client, il ne me semble pas excessive d'attendre d'un
fournisseur qu'il consacre au moins 5mn à un problème sévère comme ça
et me donne une réponse plus argumentée que "voici comment fermer
votre compte".

Par ailleurs, je pense que Free aurait pu y aller progressivement, par
exemple en ajoutant un avertissement en bas de page aux mails et en
envoyant un message aux admins du MTA source, avant de blacklister
dans qqs mois.

Francois Petillon
Le #168369
On Wed, 09 Jan 2008 10:06:48 +0100, Gilles Ganault wrote:
Par ailleurs, je pense que Free aurait pu y aller progressivement, par
exemple en ajoutant un avertissement en bas de page aux mails et en
envoyant un message aux admins du MTA source, avant de blacklister
dans qqs mois.


Nous avions commencé en ne mettant le blacklistage que sur les MX
secondaires. Maintenant, en ce qui concerne les messages aux admins, je
vais vous donner quelques chiffres : en journée, il y a entre 200K et
300K IP blacklistées alors que la durée des blacklistes vont de 1h à
24h. Il y a de 4 à 5 millions d'IP qui nous ont envoyé recement du mail
et plus de 8 millions d'IP ont été, à un moment ou à un autre, été
blacklisté en l'espace de quelques mois de production. Donc, non, je ne
me vois pas envoyer quelques dizaines/centaines de milliers de mails par
jour pour dire "attention, on vous a blacklisté". Et pour ceux qui
voudrait faire remarquer qu'à la vue de ces chiffres, nous devrions
remettre en cause la solution, je doute sérieusement qu'il y ai autant de
MTA au monde...

François

Gilles Ganault
Le #168368
On Wed, 09 Jan 2008 13:37:43 +0100, Francois Petillon
Nous avions commencé en ne mettant le blacklistage que sur les MX
secondaires. Maintenant, en ce qui concerne les messages aux admins


Merci pour ces explications

1. Il aurait été quand même mieux pendant une période de test
d'envoyer un mail ou d'ajouter un bas de page dans les mails au
destinataire du mail, plutôt que de nous laisser découvrir le problème
par hasard. En l'occurence, heureusement qu'un client qui a qqs
connaissances techniques m'a renvoyé mon mail à une autre adresse, là
où les autres ont sans doute simplement supprimé le "Mail delivery
failed: returning message to sender" sans savoir, voire même ces mails
ont été supprimés automatiquement par leur anti-SPAM :-/

2. Le SPAM ne date pas d'aujourd'hui : pourquoi Free a-t-il pris une
telle décision aussi brutale et sans avertir ses clients?

3. Puisque Free ne se base pas sur les systèmes publiques de RBL..
comme Free décide-t-il qu'un MTA envoie du SPAM? Par le contenu? Par
le nombre de mails envoyés/seconde?

Et pour ceux qui voudrait faire remarquer qu'à la vue de ces chiffres,
nous devrions remettre en cause la solution, je doute sérieusement
qu'il y ai autant de MTA au monde...


Quand on voit que de gros hébergeurs comme OVH ou Amen se sont
retrouvés blacklistés... Et moi, j'en suis au troisième mail à mon
hébergeur US qui ne bouge tj pas et va m'obliger à mes frais à
déménager mes sites chez un hébergeur qui a l'heur de plaire à mon FAI
qu'est Free.

Pas glop du tout :-/

Xavier Roche
Le #168367
Gilles Ganault wrote:
1. Il aurait été quand même mieux pendant une période de test
d'envoyer un mail ou d'ajouter un bas de page dans les mails


Ce n'est pas facile techniquement amha (et puis bon, modifier une
correspondance privée, bof bof) et surtout l'interêt du blacklist est de
diminuer la charge, pas de l'augmenter (ce qui arriverait si on
triturait les messages à la volée).

destinataire du mail, plutôt que de nous laisser découvrir le problème
par hasard.


Il me semble que le code d'erreur utilisé est tout à fait explicite.
Après, si le serveur d'origine est incapable de renvoyer l'info à
travers le bounce, c'est en effet dommage, mais cela ne vient pas de
free à priori.

où les autres ont sans doute simplement supprimé le "Mail delivery
failed


Très mauvaise idée, en effet.

2. Le SPAM ne date pas d'aujourd'hui : pourquoi Free a-t-il pris une
telle décision aussi brutale et sans avertir ses clients?


Il me semble (que François Pétillon me corrige) que c'est un problème de
charge devenue trop importante.

En clair, free peut toujours ajouter des serveurs, mais il a décidé que
le ratio signal/bruit devenait trop mauvais.

Moi, en tant que client, je n'aime pas l'idée de payer une partie de
l'infrastructure sur mon abonnement pour permettre à des spammeurs de
pouvoir m'envoyer du mail.

J'approuve donc à 100% cette mesure.

Pas glop du tout :-/


Essayez déja d'utiliser un hébergeur qui a une politique responsable, et
qui dégage ses clients quand ils spamment ?

Que des sites particulièrement pollués par des spammeurs se fassent
progressivement blacklister par l'ensemble des ISP, moi je trouve cela
très positif.

A terme, ils devront choisir entre perdre tous leurs clients, ou agir en
fermant des comptes.

plop
Le #168287
Gilles Ganault wrote:
1. Il aurait été quand même mieux pendant une période de test
d'envoyer un mail ou d'ajouter un bas de page dans les mails


Ce n'est pas facile techniquement amha (et puis bon, modifier une
correspondance privée, bof bof) et surtout l'interêt du blacklist est de
diminuer la charge, pas de l'augmenter (ce qui arriverait si on
triturait les messages à la volée).


Yahoo, MSN, ... ajoutent en bas de chaque mail leur publicité....
donc, modifier de la correspondance privée n'est qu'un problème
d'éthique (Ok, j'exagère).


[...]


En clair, free peut toujours ajouter des serveurs, mais il a décidé que
le ratio signal/bruit devenait trop mauvais.

Moi, en tant que client, je n'aime pas l'idée de payer une partie de
l'infrastructure sur mon abonnement pour permettre à des spammeurs de
pouvoir m'envoyer du mail.


De même, certains ISP ne permettent plus de passer le port par
défaut pour envoyer des e-mails (j'ai un trou de mémoire).

Il reste toujours le problème des particuliers qui utilisent des
produits microsoft vérollés... c'est pourtant simple de passer sous
Linux, et bon nombre d'utilisateurs en seraient satisfait.

A bientôt
G


Gilles Ganault
Le #168284
On Wed, 09 Jan 2008 15:56:04 +0100, Xavier Roche
Il me semble que le code d'erreur utilisé est tout à fait explicite.


Oui. Sauf que c'est un client, plus habile techiquement que la
moyenne, qui m'a prévenu par une autre adresse. Sinon, je n'aurais
jamais su que des mails étaient refusés par Free.

Après, si le serveur d'origine est incapable de renvoyer l'info à
travers le bounce, c'est en effet dommage, mais cela ne vient pas de
free à priori.


D'autres personnes ayant subi le même problème peuvent-ils témoigner
que leur MTA leur a remonté le pb?

En clair, free peut toujours ajouter des serveurs, mais il a décidé que
le ratio signal/bruit devenait trop mauvais.


D'un seul coup d'un seul, sans prévenir ses clients.

Essayez déja d'utiliser un hébergeur qui a une politique responsable, et
qui dégage ses clients quand ils spamment ?


Je connais un moyen beaucoup plus simple de décourager les spammeurs :
augmenter le délai entre chaque connexion.

Gilles Ganault
Le #168283
On 09 Jan 2008 18:16:50 GMT, Martin Lafaix
À l'envoi, ce qui est très différent. Là, ce qui est proposé, ce serait
qu'un intermédiaire modifie le contenu du message (hors entête, bien
sûr).


Pendant trois mois, pour prévenir les clients de Free que les mails
provenant de tel MTA sont encore acceptés mais ne le seront plus une
fois mis en place le blacklisting, j'aurais trouvé ça très bien.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme