*ist-DS et rayures : pourquoi, comment on corrige ?

Le
markorki
je rentre d'un voyage, et j'ai quelques photos (groupées le même jour je
crois) qui présentent des pb de rayures :

http://cjoint.com/data/iroEiH3Gyb.htm

j'avais eu ce pb il y a 2 ans sur une carte pleine sur laquelle j'avais
insisté (pris une photo quand ça indiquait carte plein), mais là, c'est
sur une carte de 1GO, presque vierge (m'annonce encore 200 photos, et
j'en ai fait plus de 100 OK derrière)
bien sûr ça peut être un faux contact, mais je n'y crois pas : carte
neuve, climat clément depuis plusioeurs jours, photos de la veille et du
lendemain OK
en fait, je soupçonne que quand on éteint le bouzin avant qu'il ait fini
d'écrire, il finit d'écrire sur la carte, mais il y a un bug au moment
où il détecte le passage sur off (commence une extinction , se ravise et
reorend son boulot ?)

en effet, ces pb se sont tous produits dans le noir, à 1600 iso, sans
flash, et j'ai l'habitude (parfois avantageuse, mais pas dans ces
conditions) d'éteindre mon *ist-DS peu après avoir déclenché (habitué à
ne pas avoir de possibilité de charger tous les jours ;-)

un avis ? peut-être changer de firmware ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Vincent Becker
Le #1817387

en effet, ces pb se sont tous produits dans le noir, à 1600 iso, sans
flash


Le problème se produit-il sur chaque photo prise dans de telles
conditions? Si oui, ça pourrait être une fatigue du CCD qui ne se voit
que quand on pousse le gain à mort. Sur mon K10D par exemple j'ai pas
mal de pixels chauds qui "montent" à 30s de pose alors qu'ils n'existent
pas à des temps plus "normaux".

--
Vincent Becker
Photographie et appareils anciens - Photography and classic cameras
http://www.lumieresenboite.com
Contact direct : http://www.lumieresenboite.com/contact.php

markorki
Le #1817375

en effet, ces pb se sont tous produits dans le noir, à 1600 iso, sans
flash



Le problème se produit-il sur chaque photo prise dans de telles
conditions? Si oui, ça pourrait être une fatigue du CCD qui ne se voit
que quand on pousse le gain à mort. Sur mon K10D par exemple j'ai pas
mal de pixels chauds qui "montent" à 30s de pose alors qu'ils n'existent
pas à des temps plus "normaux".



Non, ça a l'air aléatoire, c'est pourquoi je pense que ça dépend de mon
comportement à moi:

Il y a des 0.8s à f16 à 1600 iso très denses et impeccables (j'ai fait
beaucoup de photos en intérieur de monuments sans flash) et quelques
0.3s ou même 1/30 qui ont des rayures (je dirais moins de 10% des photos
en ambiance sombre sans flash)

Plus j'y réfléchis, plus je pense que c'est quand je passe "off" pendant
qu'il "réfléchit" : après une pose longue, il y a un délai avant que la
led jaune indique l'écriture de l'image sur la carte, il se peut que je
sois parfois trop rapide.

Je crois que je vais tenter
- d'attendre topujours l'extinction complète avant de mettre off
- voir si ce pb est mentionné dans les modifs apportées sur les
firmwares plus récents (jusqu'à maintenant, je ne voyais pas de raison
de changer mon firmware d'origine, fin 2004)


JL
Le #1817368
Bonjour,
tu pourrais essayer de le reproduire volontairement pour vérifier si ta
théorie est confirmée.

--
Cordialement,
Jean-Luc Ernst
www.digigrey.com

"markorki" <moicestmarcpointmorelchezwanadoofr> a écrit dans le message de
news: 46c6031b$0$27395$
Plus j'y réfléchis, plus je pense que c'est quand je passe "off" pendant
qu'il "réfléchit" : après une pose longue, il y a un délai avant que la
led jaune indique l'écriture de l'image sur la carte, il se peut que je
sois parfois trop rapide.


markorki
Le #1817365
Bonjour,
tu pourrais essayer de le reproduire volontairement pour vérifier si ta
théorie est confirmée.

j'y compte bien (et aussi compulser les détails des firmwares et du mode

op de mise à jour), dès que j'aurai
rotaté/renommé/classé-tamisé/retouché si nécessaire/archivé mes presque
1200 photos ramenées récemment ;-)

Antoine CaZe
Le #1817357
- voir si ce pb est mentionné dans les modifs apportées sur les
firmwares plus récents (jusqu'à maintenant, je ne voyais pas de raison
de changer mon firmware d'origine, fin 2004)
Si c'était un problème logiciel alors d'autres personnes auraient connu

le même problème que toi. Pareil pour l'hyptohèse de l'extinction trop
rapide.
Ce n'est pas non plus un problème d'écriture sur carte mémoire car le
changement de valeurs de quelques octets ne peut pas entrainer ce type
de défaut sur un jpg (surtout des lignes de même couleur).
Pour moi, c'est un problème au niveau du capteur et de l'électronique
associée.

A+

markorki
Le #1817343

- voir si ce pb est mentionné dans les modifs apportées sur les
firmwares plus récents (jusqu'à maintenant, je ne voyais pas de raison
de changer mon firmware d'origine, fin 2004)


Si c'était un problème logiciel alors d'autres personnes auraient connu
le même problème que toi. Pareil pour l'hyptohèse de l'extinction trop
rapide.


ah, combien de gens ont un reflex (Pentax ou autre) et font (presque)
toutes leurs photos de vacances en "intérieur" (visite de grottes, d'
écomusées scandinaves style fermes de tourbe, d'églises en bois debout,
ou de Sainte Sophie d'Istambul par ex), uniquement en pose longue, à f11
ou f16 sans flash ? D'après mon expérience de quelques lieux
touristiques, très peu... et même des tas de gens qui arborent un DSLR
et des Kg (et des K¤) d'objectifs, jouent au flash dès que la lumière
baisse, en tout cas ceux que j'ai vus sur place.
Pour moi un firmware qui laisse passer un début d'extinction et
intervient quand il constate qu'il ne faudrait pas **et** quand il
reçoit l'info (une tache "prioritaire" telle un transfert en mémoire en
cours peut "retarder" le signal d'alerte) reste une cause possible.

Ce n'est pas non plus un problème d'écriture sur carte mémoire car le
changement de valeurs de quelques octets ne peut pas entrainer ce type
de défaut sur un jpg (surtout des lignes de même couleur).


sauf que même en numérique, les portes/cellules mémoires plus lentes ou
plus sensibles à la tension d'alim que les autre, ça existe... et si le
pb est le début de coupure de l'alim (pas assez) promptement rétablie
par une logique qui se rend compte que quelque-chose est encore en
cours... ça peut frapper toute lma ligne en cours d'analyse (et une
coupure/réouverture d'alim imprévue, ça peut provoquer des "rebonds" et
affecter des lignes en pointillé -une oui, une non-)
en tant qu'ex concepteur de systèmes numériques, même n'ayant pas
pratiqué depuis longtemps (mais le Cmos était déjà maitrisé au début des
années 70, au moins sur le plan théorique et au moins dans certaines
universités en France), je pense que ça vaut le coup de vérifier en
gâchant volontairement (tant pis pour Guy Roux) des prises de vue dans
le presque noir...
et s'il s'agit d'un faux contact sur le connecteur SD, ça se vérifie par
un nettoyage à base d'enfoncements/sorties rapprochés (mais ça, ça
frapperait les images sans discrimination de temps d'expo)


Pour moi, c'est un problème au niveau du capteur et de l'électronique
associée.



J'ai tendance à penser que dans ce cas, ça se produirait toujours dans
la même zone de l'image, ce qui n'est pas le cas...

Si je fais des dizaines d'images dans le noir en attendant toujours
l'extinction de la led, avec marge, avant de redéclencher, et que toutes
soient sans défaut, l'électronique et le capteur seront hors de cause...


Antoine CaZe
Le #1817324
touristiques, très peu... et même des tas de gens qui arborent un DSLR
et des Kg (et des K¤) d'objectifs, jouent au flash dès que la lumière
baisse, en tout cas ceux que j'ai vus sur place.
Si tu fais de la pause longue, je ne vois pas l'intérêt de passer en

1600 iso...

sauf que même en numérique, les portes/cellules mémoires plus lentes ou
plus sensibles à la tension d'alim que les autre, ça existe... et si le
pb est le début de coupure de l'alim (pas assez) promptement rétablie
par une logique qui se rend compte que quelque-chose est encore en
cours... ça peut frapper toute lma ligne en cours d'analyse (et une
coupure/réouverture d'alim imprévue, ça peut provoquer des "rebonds" et
affecter des lignes en pointillé -une oui, une non-)
L'informatique c'est un peu On/off. Soit tu as du courant et ton

traitement se poursuit correctement soit tu n'en as pas et le traitement
s'arrête complètement. Un programme informatique qui continue de
s'executer en commettant des erreurs suite à une micro-coupure, je n'en
ai jamais entendu parlé.

A+

markorki
Le #1817315


touristiques, très peu... et même des tas de gens qui arborent un DSLR
et des Kg (et des K¤) d'objectifs, jouent au flash dès que la lumière
baisse, en tout cas ceux que j'ai vus sur place.


Si tu fais de la pause longue, je ne vois pas l'intérêt de passer en
1600 iso...

quand on est déjà à 0.7 ou 1s en 1600, dans un endroit où il y a du

passage...

sauf que même en numérique, les portes/cellules mémoires plus lentes
ou plus sensibles à la tension d'alim que les autre, ça existe... et
si le pb est le début de coupure de l'alim (pas assez) promptement
rétablie par une logique qui se rend compte que quelque-chose est
encore en cours... ça peut frapper toute lma ligne en cours d'analyse
(et une coupure/réouverture d'alim imprévue, ça peut provoquer des
"rebonds" et affecter des lignes en pointillé -une oui, une non-)


L'informatique c'est un peu On/off. Soit tu as du courant et ton
traitement se poursuit correctement soit tu n'en as pas et le traitement
s'arrête complètement. Un programme informatique qui continue de
s'executer en commettant des erreurs suite à une micro-coupure, je n'en
ai jamais entendu parlé.

je n'ai pas été clair: le programme n'a rien d'analogique: si l'alim est

en cours d'extinction, tant qu'il reste une fraction de tension d'alim,
la logique fonctionne: les série 4000 de Fairchild ou le 74HC
fonctionnent encore très bien en-dessous de 2,5v d'alim (en tout cas la
plupart, même si c'est hors specs) et les 4000 marchaient de 3v à 15v
d'alim, le seuil 0/1 se positionnant presque à coup sûr à mi-tension, ça
gardait un comportement peu sensible au bruit.

Pendant que le prog met du temps à couper l'alim et la rétablir (elle ne
tombe pas instatanément, il y a des capas -volontaires ou parasites-
partout, les circuits analogiques en bout de chaines de transfert de
charge (ou juste le transfert peut se faire mal si les tensions de
commande des CCD ne sont plus franches) peuvent très bien avoir des
vapeurs...

et non, pas encore fait l'essai, mes cartes sont pleines et mes ordis
débordent. Je reformatte les cartes quand j'aurai assez de sauvgardes de
mes images ;-)


Publicité
Poster une réponse
Anonyme