jacques et cordouan

Le
jdd
Je suis en train de lire "Avis de tempête sur Cordouan" un polar
sympathique mais un peu poussif que j'ai trouvé dans une anthologie
d'ebooks qui circule sur le net et voilà ce que j'y trouve:


Quelques semaines plus tôt, Hélène avait reçu un coup de fil de son ami
Jacques Dassié. Ce féru d’archéologie, mais aussi d’aviation, avait
réalisé d’étonnants clichés photographiques aériens qu’il entendait lui
montrer « toutes affaires cessantes ».
Vu du ciel, le site de Novioregum recouvrait, prétendait-il, entre cent
et cent cinquante hectares. « Pas de doute, Hélène, tout devient
limpide, linéaire. De là-haut, on voit nettement le péribole et les
avenues qui menaient au port », lui avait-il révélé avec l’enthousiasme
communicatif propre aux grands explorateurs. Entre Jacques et elle
existait une complicité ancienne. Ce séjour à Royan était une
opportunité tombée du ciel. Encore une facétie de la providence.
()

L’aviateur Jacques Dassié ne quittait pas d’une semelle son amie
archéologue. Avec Hélène, ils riaient donc comme deux collégiens et se
promettaient de passionnantes fouilles qui révéleraient, ils en étaient
convaincus, de nouveaux temples, des thermes et même le théâtre de
Novioregum à ciel ouvert !


nous voici donc en bonne compagnie :-))

jdd
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Alf92
Le #26356016
jdd :
Je suis en train de lire "Avis de tempête sur Cordouan" un polar
sympathique mais un peu poussif que j'ai trouvé dans une anthologie
d'ebooks qui circule sur le net... et voilà ce que j'y trouve:


Quelques semaines plus tôt, Hélène avait reçu un coup de fil de son ami
Jacques Dassié. Ce féru d’archéologie, mais aussi d’aviation, avait
réalisé d’étonnants clichés photographiques aériens qu’il entendait lui
montrer « toutes affaires cessantes ».



le petit coquin ! Jaques nous a caché cette relation avec Hélène !

Vu du ciel, le site de Novioregum recouvrait, prétendait-il, entre cent
et cent cinquante hectares. « Pas de doute, Hélène, tout devient
limpide, linéaire. De là-haut, on voit nettement le péribole et les
avenues qui menaient au port », lui avait-il révélé avec l’enthousiasme
communicatif propre aux grands explorateurs. Entre Jacques et elle
existait une complicité ancienne. Ce séjour à Royan était une
opportunité tombée du ciel. Encore une facétie de la providence.
(...)

L’aviateur Jacques Dassié ne quittait pas d’une semelle son amie
archéologue. Avec Hélène, ils riaient donc comme deux collégiens et se
promettaient de passionnantes fouilles qui révéleraient, ils en étaient
convaincus, de nouveaux temples, des thermes et même le théâtre de
Novioregum à ciel ouvert !



je cherche la contrepétrie mais je ne la trouve pas :-)
Jacques DASSI
Le #26356028
jdd avait énoncé :
Je suis en train de lire "Avis de tempête sur Cordouan" un polar
sympathique mais un peu poussif que j'ai trouvé dans une anthologie
d'ebooks qui circule sur le net... et voilà ce que j'y trouve:


Quelques semaines plus tôt, Hélène avait reçu un coup de fil de son
ami Jacques Dassié. Ce féru d’archéologie, mais aussi d’aviation,
avait réalisé d’étonnants clichés photographiques aériens qu’il
entendait lui montrer « toutes affaires cessantes ».
Vu du ciel, le site de Novioregum recouvrait, prétendait-il, entre
cent et cent cinquante hectares. « Pas de doute, Hélène, tout devient
limpide, linéaire. De là-haut, on voit nettement le péribole et les
avenues qui menaient au port », lui avait-il révélé avec
l’enthousiasme communicatif propre aux grands explorateurs. Entre
Jacques et elle existait une complicité ancienne. Ce séjour à Royan
était une opportunité tombée du ciel. Encore une facétie de la
providence.
(...)

L’aviateur Jacques Dassié ne quittait pas d’une semelle son amie
archéologue. Avec Hélène, ils riaient donc comme deux collégiens et
se promettaient de passionnantes fouilles qui révéleraient, ils en
étaient convaincus, de nouveaux temples, des thermes et même le
théâtre de Novioregum à ciel ouvert !



JDD, ton post m'a beaucoup diverti ! (:-o)

Oui, il s'agit bien de moi. Mais rétablissons quelques vérités :

- Je ne connais absolument pas l'auteur, un certain J-P Alaux.

- La découverte, bien réelle, de la ville galloromaine de Novioregum, à
Barzan (CM) date de ma mission de prospection numéro 246, du 16 Juin
1975 ! L'année très sèche d'avant la grande sécheresse de 1976

Il aura fallu attendre vingt ans pour que, en 1995, malgré conférences
et publications, le Département d'Histoire de la Faculté de Bordeaux
III s'y intéresse et que le professeur Pierre Aupert débute des
fouilles programmées sur plusieurs années. Puis l'affaire fit florès et
d'autres Universités s'y intéressèrent : Poitiers et La Rochelle, ainsi
que le CNRS.

- Actuellement, c'est devenu l'un des pôles touristiques majeur du
département, avec Musée, expositions, ouverture au public, animations,
nocturnes etc. De grands travaux de reconstitution partielle
intelligente y ont été faits et les fouilles programmées continuent. Le
temple, les thermes, le théâtre, le forum et même les "Champs Elysées"
de l'époque y sont mis au jour. De très nombreuses publications
scientifiques relatives à Novioregum continuent à être publiées. Je
fais partie d'un comité scientifique étudiant les relations du site
avec la région. Avec l'étude des voies antiques, c'est ma récompense.

- Dernier point : je ne connais hélas pas cette Hélène et les
confidences que j'aurais pu lui faire en 1975 se déroulaient plutôt à
Paris, sous forme de conférences sur les scènes des amphithéâtres de la
Société Française d'Archéologie Classique, de l'Institut du Pétrôle ou
de l'Institut Géographique National.

- L'Auteur a dû penser qu'un peu de fiction romanesque meublerait bien
son ouvrage.

Tiens, un lien sur une récente conférence, là-bas :

http://archaero.com/Barzan-affiche-2014.jpg

Ne m'en veuillez pas si j'ai été un peu long, mais Novioregum, c'est la
plus importante de mes découvertes...

--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
jdd
Le #26356031
Le 10/06/2015 06:40, Jacques DASSIÉ a écrit :

- L'Auteur a dû penser qu'un peu de fiction romanesque meublerait bien
son ouvrage.



c'est quand même curieux qu'un auteur que tu ne connais pas cit ton nom!
tu es sur que tu ne le connais pas sous un autre nom?

jdd
Jacques DASSIÉ
Le #26356053
jdd a formulé la demande :
Le 10/06/2015 06:40, Jacques DASSIÉ a écrit :

- L'Auteur a dû penser qu'un peu de fiction romanesque meublerait
bien son ouvrage.



c'est quand même curieux qu'un auteur que tu ne connais pas cit ton
nom! tu es sur que tu ne le connais pas sous un autre nom?



On ne peut être totalement affirmatif. Je viens de voir sa photo sur
Wikipédia : non, je ne me souviens absolument pas de l'avoir rencontré.

Sauf s'il s'est fait dédicacer un de mes bouquins dans un salon du
livre on ne se rappelle pas des visages de toutes les personnes qui
défilent.
Et les éditeurs adorent dresser un portrait de l'auteur, en 4ème de
couverture ! Il y a parfois une vraie petite bio.

Mais il n'est pas de la région, à moins qu'il n'y soit venu passer des
vacances...

http://archaero.com/Salon-La_Rochelle-w-6320.jpg

--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
jdd
Le #26356058
Le 10/06/2015 12:14, Jacques DASSIÉ a écrit :
jdd a formulé la demande :
Le 10/06/2015 06:40, Jacques DASSIÉ a écrit :

- L'Auteur a dû penser qu'un peu de fiction romanesque meublerait
bien son ouvrage.



c'est quand même curieux qu'un auteur que tu ne connais pas cit ton
nom! tu es sur que tu ne le connais pas sous un autre nom?



On ne peut être totalement affirmatif. Je viens de voir sa photo sur
Wikipédia : non, je ne me souviens absolument pas de l'avoir rencontré.

Sauf s'il s'est fait dédicacer un de mes bouquins dans un salon du livre
on ne se rappelle pas des visages de toutes les personnes qui défilent.
Et les éditeurs adorent dresser un portrait de l'auteur, en 4ème de
couverture ! Il y a parfois une vraie petite bio.

Mais il n'est pas de la région, à moins qu'il n'y soit venu passer des
vacances...

http://archaero.com/Salon-La_Rochelle-w-6320.jpg



du coup, tu ne savais peut-être pas que tu étais cité (et plusieurs
fois) dans le livre :-)

la nommée Hélène est, dans le livre, une archéologue mariée à un
conservateur des monuments historiques chargé d'examiner le phare de
Cordouan

(je te passe le texte en MP :-)

jdd
Jacques DASSIÉ
Le #26356060
jdd avait énoncé :

(je te passe le texte en MP :-)

jdd



Merci, mais inutile : quelqu'un m'avait envoyé le bouquin lors de sa
sortie !

--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme