JavaME sur les récepteurs T-DMB

Le
Zeldus
Bonjour,

Etant donné qu'on risque de voir de plus en plus de téléphones mobiles
intégrer des récepteurs DAB+ / T-DMB à l'avenir, est il prévu de développer
des applications Java ME pour récepteurs T-DMB à l'instar de ce qui se fait
sur mobile ?

La norme Java ME est largement reconnue dans le monde des mobiles et des
décodeurs TV / Blu Ray, il ne doit pas être bien compliqué ni couteux de
l'intégrer dans les récepteurs de radio numérique. Par ailleurs, le débit
possible en DAB+ / T-DMB doit permettre l'envoi de Midlets de quelques
centaines Ko sans trop de difficultés. Y a-t-il des projets en cours dans ce
sens ?

Par avance, merci,

Pierrot
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
LeLapin
Le #18787441
Zeldus se fendait de cette prose :

Bonjour,

Etant donné qu'on risque de voir de plus en plus de téléphones mobiles
intégrer des récepteurs DAB+ / T-DMB à l'avenir, est il prévu de
développer des applications Java ME pour récepteurs T-DMB à l'instar
de ce qui se fait sur mobile ?

La norme Java ME est largement reconnue dans le monde des mobiles et
des décodeurs TV / Blu Ray, il ne doit pas être bien compliqué ni
couteux de l'intégrer dans les récepteurs de radio numérique. Par
ailleurs, le débit possible en DAB+ / T-DMB doit permettre l'envoi de
Midlets de quelques centaines Ko sans trop de difficultés. Y a-t-il
des projets en cours dans ce sens ?



Le problème est peut-être dû au faible public concerné.

--
LeLapin
Zeldus
Le #18790271
"LeLapin"
Zeldus se fendait de cette prose :

Bonjour,

Etant donné qu'on risque de voir de plus en plus de téléphones mobiles
intégrer des récepteurs DAB+ / T-DMB à l'avenir, est il prévu de
développer des applications Java ME pour récepteurs T-DMB à l'instar
de ce qui se fait sur mobile ?

La norme Java ME est largement reconnue dans le monde des mobiles et
des décodeurs TV / Blu Ray, il ne doit pas être bien compliqué ni
couteux de l'intégrer dans les récepteurs de radio numérique. Par
ailleurs, le débit possible en DAB+ / T-DMB doit permettre l'envoi de
Midlets de quelques centaines Ko sans trop de difficultés. Y a-t-il
des projets en cours dans ce sens ?



Le problème est peut-être dû au faible public concerné.




Pour le moment... Et puis, la Corée du Sud a déjà bien entamé le
développement du T-DMB. Vu que la plupart des appareils mobiles intègrent
déjà Java ME, ce serait pas mal que les récepteurs du genre River B20 et
autres s'y mettent aussi... On peut imaginer plein d'applications
intéressantes avec une telle technologie couplée à un mode de diffusion
broadcast tel que le permet le T-DMB.

Pierrot
Nicolas Croiset
Le #18790371
"Zeldus"
Bonjour,

Etant donné qu'on risque de voir de plus en plus de téléphones mobiles
intégrer des récepteurs DAB+ / T-DMB à l'avenir, est il prévu de développer
des applications Java ME pour récepteurs T-DMB à l'instar de ce qui se fait
sur mobile ?

La norme Java ME est largement reconnue dans le monde des mobiles et des
décodeurs TV / Blu Ray, il ne doit pas être bien compliqué ni couteux de
l'intégrer dans les récepteurs de radio numérique. Par ailleurs, le débit
possible en DAB+ / T-DMB doit permettre l'envoi de Midlets de quelques
centaines Ko sans trop de difficultés. Y a-t-il des projets en cours dans ce
sens ?




Bonjour,

la norme DAB prévoit 2 choses :
TS 101 993 28/03/2002 Digital Audio Broadcasting (DAB);A Virtual Machine
for DAB: DAB Java Specification
Cette norme permet une interaction entre le récepteur et Java.

EN 301 234 01/06/2006 Digital Audio Broadcasting (DAB);Multimedia Object
Transfer (MOT) protocol
Cette norme permet de transférer des fichiers vers les récepteurs.

La norme le prévoit.
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : |
| Annuaire des radios AM/FM/DMB : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
Zeldus
Le #18791661
Salut Nicolas,
Effectivement, Java a toute sa place dans les récepteurs DAB / DMB. On peut
imaginer des applications qui gèrent le multimédia de manière beaucoup plus
convivale et personnalisée. Sans compter les possibilités sans fin qu'offre
la puissance d'un tel langage.

Sinon, tu as des infos sur le retard pris par le déploiement commercial du
DMB ? On parle de Juin 2009, avant d'éventuels autres reports ???...
Espérons que le symptôme du DAB n'ait pas encore frappé ! C'est la crise qui
a bloqué l'ouverture prévue début 2009 ? Sur mon récepteur, je ne remarque
aucun changement dans la configuration actuelle des émetteurs en IDF.
Toujours le trio Concorde LaFayette (Towercast), Tour Défense 2000 (VDL) et
Tour Eiffel (TDF) sans ajout d'émetteurs dans le coin ?

A+

Pierre
Thierry VIGNAUD
Le #18792061
On Sun, 1 Mar 2009 11:17:21 +0100, "Zeldus"

Salut Nicolas,
Effectivement, Java a toute sa place dans les récepteurs DAB / DMB. On peut
imaginer des applications qui gèrent le multimédia de manière beaucoup plus
convivale et personnalisée. Sans compter les possibilités sans fin qu'offre
la puissance d'un tel langage.

Sinon, tu as des infos sur le retard pris par le déploiement commercial du
DMB ?



Il faudra peut-être attendre que le CSA décide, AVANT, quelles seront les
radios sélectionnées sur les 377 candidates :-)

Parce que sans autorisations aux radios, aux opérateurs de multiplex, je ne
vois pas comment, le déploiement, comme tu dis, (pourquoi donc ce terme de
commercial, y aurait-il des déploiements non commerciaux ?) ne risque pas
d'intervenir.

Quand tu parles de retard, c'est un retard par rapport à une date donnée par
quelle autorité ? Et quelle était cette date ?

L'appel à candidature du CSA remonte à 11 mois, il a été prolongé suite à
l'abandon de la bande L. Le CSA avait-il annoncé une date de mise en service
des multiplex avant fin 2009 depuis le lancement de l'appel à candidatures ?

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Zeldus
Le #18792251
Hello Thierry,

De toute façon, il avait été dit ici ou là que la plupart des "places"
disponibles en DMB avaient été réservées par de grands groupes FM disposant
déjà de fréquences analogiques et donc prioritaires. Un fois ces places
prises, il ne restaient plus grand chose pour de nouvelles radios
indépendantes (et c'est bien dommage). Le travail du CSA devrait donc être
grandement facilité... Rien que sur Paris, il y a peine plus de place
disponibles en DMB qu'en FM, le choix devrait donc être vite fait. Et pour
certaines villes comme Nantes ou Bordeaux, la capacité en numérique était
carrément inférieure à celle en analogique ! Et puis, avec la crise de la
FM, en particulier sur les musicales ( mise à part Skyrock), les
investisseurs ne doivent plus être trop chaud pour accompagner de tels
projets, surtout comparé au coût du déploiement bien plus bas pour les
webradios.

Je suis surpris qu'il reste 377 projets *viables*, au regard du coût annuel
pour la diffusion en multiplex d'une seule radio, surtout avec ce qui se
passe en ce moment du côté des banques.

Ce que j'espère, c'est que le CSA utilisera ce temps pour tenter de
renouveller en profondeur le paysage radiophonique en France, en permettant
à des projets vraiment innovants de voir le jour et pas seulement, de faire
un copié collé de la FM vers le DMB (mais la loi lui laisse-t-il le choix ?)

Bonne journée,

Pierre
Thierry VIGNAUD
Le #18792381
On Sun, 1 Mar 2009 12:30:29 +0100, "Zeldus"
Je suis surpris qu'il reste 377 projets *viables*, au regard du coût annuel
pour la diffusion en multiplex d'une seule radio, surtout avec ce qui se
passe en ce moment du côté des banques.



Non, les 377 sont les dossiers de candidatures recevables par le CSA.

C'est sur ces 377 dossiers que le CSA fera la sélection des heureuses radios
élues pour le 1er appel à candidature des radios numériques.

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Nicolas Croiset
Le #18792951
"Zeldus"

Salut Nicolas,
Effectivement, Java a toute sa place dans les récepteurs DAB / DMB. On peut
imaginer des applications qui gèrent le multimédia de manière beaucoup plus
convivale et personnalisée. Sans compter les possibilités sans fin qu'offre
la puissance d'un tel langage.

Sinon, tu as des infos sur le retard pris par le déploiement commercial du
DMB ? On parle de Juin 2009, avant d'éventuels autres reports ???...
Espérons que le symptôme du DAB n'ait pas encore frappé ! C'est la crise qui
a bloqué l'ouverture prévue début 2009 ? Sur mon récepteur, je ne remarque
aucun changement dans la configuration actuelle des émetteurs en IDF.
Toujours le trio Concorde LaFayette (Towercast), Tour Défense 2000 (VDL) et
Tour Eiffel (TDF) sans ajout d'émetteurs dans le coin ?



La loi indique que le CSA a 9 mois pour rendre ses résultats après la
cloture d'un appel à candidatures.

Le planning prévu par le CSA correspondrait au suivant :
- fin mars 2009 : préselection des candidtats
- fin juin 2009 : composition des multiplex
- juillet ou out 2009 parution au JO
- Lancement pour la fin de l'année 2009.

Tout ajout d'émetteur impose de repasser devant le CSA pour validation,
vu que les expérimentations sont prolongées de 6 mois ne 6 mois...

Par contre le CSA a prolongé les expérimentations à fin juin 2009 en
demandant aux opérateurs de nouvelles configurations de multiplex qui
devraient arriver à l'antenne d'ici peu.

A+
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : |
| Annuaire des radios AM/FM/DMB : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
Nicolas Croiset
Le #18792941
"Zeldus"

Hello Thierry,

De toute façon, il avait été dit ici ou là que la plupart des "places"
disponibles en DMB avaient été réservées par de grands groupes FM disposant
déjà de fréquences analogiques et donc prioritaires. Un fois ces places
prises, il ne restaient plus grand chose pour de nouvelles radios
indépendantes (et c'est bien dommage). Le travail du CSA devrait donc être
grandement facilité... Rien que sur Paris, il y a peine plus de place
disponibles en DMB qu'en FM, le choix devrait donc être vite fait. Et pour
certaines villes comme Nantes ou Bordeaux, la capacité en numérique était
carrément inférieure à celle en analogique ! Et puis, avec la crise de la
FM, en particulier sur les musicales ( mise à part Skyrock), les
investisseurs ne doivent plus être trop chaud pour accompagner de tels
projets, surtout comparé au coût du déploiement bien plus bas pour les
webradios.



La capacité du DMB n'est pas forcément au top tant que Canal +
analogique n'a pas stoppé ces émissions. Les émetteurs analogique de C+
seront éteint le 06/12/2010. Après cette date la bande III sera
disponible dans son ensemble et le plan de la RRC 06 pourra être
pleinement appliquée.

Cela represénte au minimum 6 multiplex sur l'ensemble du territoire,
beaucoup plus dans certaines régions. Bordeaux comptera 9 multiplex à
terme, Mais il faut savoir que le plan de GE06 corresponds à une
négociation à un instant T et celui-ci ne reste pas figé et dors et déjà
les pays discutent entre eux pour ajouter des mux.

A+
+------------------------------------------------------------+
| E-mail : |
| Annuaire des radios AM/FM/DMB : http://www.annuradio.fr/ |
+------------------------------------------------------------+
Thierry VIGNAUD
Le #18795431
On Sun, 01 Mar 2009 13:39:09 +0100, Nicolas Croiset

La loi indique que le CSA a 9 mois pour rendre ses résultats après la
cloture d'un appel à candidatures.



Je ne suis pas le seul à confondre les huit ou neuf mois :-)

9 mois pour les durées d'autorisations temporaires
9 mois pour le délai "de prévenance" avant l'extinction de la TV analogique
dans les agglomérations de + 20 000 hatitants

mais le délai dans le cas d'un appel à candidature radio (analogique ou
numérique) est bien de huit mois entre la date du dépôt des candidatures et la
délivrance des autorisations
-------------------------
§1 de l'article 28-1 de la loi 86-1067

I. La durée des autorisations délivrées en application des articles 29, 29-1,
30, 30-1 et 30-2 ne peut excéder dix ans. Toutefois, pour les services de
radio en mode analogique, elle ne peut excéder cinq ans. Ces autorisations
sont délivrées par le Conseil supérieur de l’audiovisuel dans un délai de huit
mois à compter de la date de clôture de réception des déclarations de
candidatures des éditeurs ou des distributeurs de services.
-------------------------
l'article 29-1 concerne les radios numériques.

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
Publicité
Poster une réponse
Anonyme