"Je vais continuer à le traiter d'escroc"... dixit Roger Gonnet (Cour d'Appel de Lyon, 18 février 2013)

Le
stop-abus
Roger Gonnet continue sa campagne de dénigrement contre Jean-Luc
Barbier

Sur son site par exemple il l'accuse d'être un micro gourou et un
escroc !
Voir ici http://www.antisectes.net/index0.htm

"Tous les documents traduits ou originaux publiés dans ce site peuvent
être utilisés pour toute cause anti-sectaire ou liés depuis d'autres
sites anti-sectaires ou pro-sectaires (mais ces derniers ne s'y
risquent pas.)
Nota 2011: utiliser, contrairement à ce que tente depuis quelques
temps de faire croire l'escroc xxxr, xxx , qui m'a piqué des milliers
de pages de mes documents (traductions entre autres) pour constituer
ses sites commerciaux autopublicitaires, ne signifie pas prendre sans
autorisation des documents entiers sans même donner les URLs
originales pour les déposer dans un site destiné à faire du profit. O=
n
peut évidemment prendre des passages ou des extraits ou résumer des
fichiers, c'est absolument normal, on peut aussi recopier des
documents pour les fournir à la justice, çà va de soi, mais pratiquer
comme l'a fait le suisse derrière mon dos, après que je l'aie aidé de=
s
années durant gratuitement, puis essayer de détruire la réputation de
celui qui a effectué ce travail, comme il tente de le faire depuis mai
2009 en m'insultant et me critiquant sur le web en permanence, c'est
évidemment indamissble".

Une analyse d'Ann O'Nymous
https://groups.google.com/group/fr.soc.sectes/browse_thread/thread/c82b0004=
3155a121#

Roger Gonnet va être jugé le 7 mars prochain pour ses diffamations et
injures publiques à l'encontre de Jean-Luc Barbier.

Devant la Cour d'Appel il a dit "Je vais continuer à le traiter
d'escroc".

Ben voyons !

--

stop-abus
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
lareverendemere
Le #25254772
Titre diffamatoire de JLB.

J'ai en effet dit autre chose que ce que prétend barbier. Donc, s'agissant
de propos tenus devant la Cour d'appel de Lyon et devant des témoins tout à
fait fiables, M. barbier me diffame une fois de plus en ne rapportant pas
les FAITS au complet.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme