juger l'estimation d'un expert en accidents automobiles

Le
ftr
Bonjour,

Comment faire rejuger la valeur actuelle d'une voiture et des couts de
réparation quand on trouve l'estimation de l'un expert "surprenant" , à
savoir la valeur de la voiture trop bas et , éventuellement, les coûts
de la réparation trop haut?

Peut-on demander un autre expert à faire une deuxième estimation ?

La cabinet expert m'a dit que dans son jugement l'expert ne se fonde pas
sur l'argus. C'est normal ?

Comment les frais de réparations sont-ils estimés ? Y a-t-il un barème
national, du fabriquant ?

Merci de vos expériences
ftr
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Laurent Jumet
Le #24562801
Hello ftr !

ftr
Comment faire rejuger la valeur actuelle d'une voiture et des couts de
réparation quand on trouve l'estimation de l'un expert "surprenant" , à
savoir la valeur de la voiture trop bas et , éventuellement, les coûts
de la réparation trop haut?
Peut-on demander un autre expert à faire une deuxième estimation ?
La cabinet expert m'a dit que dans son jugement l'expert ne se fonde pas
sur l'argus. C'est normal ?
Comment les frais de réparations sont-ils estimés ? Y a-t-il un barème
national, du fabriquant ... ?



Il faut d'abord prêter attention à la manière dont l'expertise a eu lieu.
En général, les gens ne sont pas au courant de la procédure.

Quand il y a litige entre deux parties, l'expert peut être mandaté par une seule partie ou par les deux.
Si c'est par les deux, alors sa décision s'impose à tous.
Si c'est par une seule, l'autre peut lui opposer son propre expert.

D'autre part, les experts ont la perception, consciente ou inconsciente, que ce sont les assureurs et non les victimes qui mettent du beurre dans leurs épinards; la victime on ne la voit qu'une fois, tandis que l'assureur est un client régulier. L'expert aura, consciemment ou inconsciemment, toujours tendance à favoriser les assureurs car ce sont eux qui le font vivre.
Dans ce contexte, la tendance générale est à la minimisation des indemnisations; et c'est pour ça qu'on est confrontés à des proposition de transaction ridicules, qui résultent de "jurisprudences" lesquelles ne sont rien d'autre que la somme cumulative de petites arnaques par les assureurs.

Ce qu'on peut conseiller en cas d'accident, c'est de donner rendez-vous à l'expert chez le garagiste que l'on connaît et qui réalisera l'éventuelle réparation.
Il faut essayer que tout se règle à ce moment-là.

--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
pif34
Le #24562731
Le 15/06/2012 09:44, ftr a écrit :
Bonjour,

Comment faire rejuger la valeur actuelle d'une voiture et des couts de
réparation quand on trouve l'estimation de l'un expert "surprenant" , à
savoir la valeur de la voiture trop bas et , éventuellement, les coûts
de la réparation trop haut?



pour le cout des réparations, c'est facile, vous n'avez qu'à proposer un
devis concurrent...

pour l'estimation... c'est merdique, il faut embaucher un autre
expert... j'ai eu le problème avec la MAIF ou je leur ai dit qu'il se
moquaient de moi.. (en plus pour un accident ou l'autre avec 100% des
tort, ce qui coute rien à l'assurance en définitive). RDV avec le
délégué et compagnie qui m'ont dit "mais mon cher mr, vous savez bien
que le marché de l'occasion est surestimé et que les annonces se
négocient à 30%"...

Peut-on demander un autre expert à faire une deuxième estimation ?



oui

La cabinet expert m'a dit que dans son jugement l'expert ne se fonde pas
sur l'argus. C'est normal ?



l'argus est une cote conçue pour les assurances (d'où le fait qu'elle
soit déjà en général sous-coté de 20% par rapport au marché). En
théorie, il doivent l'appliquer, mais un expert est libre...

Comment les frais de réparations sont-ils estimés ? Y a-t-il un barème
national, du fabriquant ... ?



en général, si on dépasse un certain montant:
- le véhicule est déposé dans un garage agrée
- le garage prend RDV avec l'expert qui passe voir le véhicule
- le garage propose une devis/estimation des réparations
- l'expert valide le devis


Merci de vos expériences
ftr
ftr
Le #24563401
On 15/06/2012 10:03, pif34 wrote:
Le 15/06/2012 09:44, ftr a écrit :
Bonjour,

Comment faire rejuger la valeur actuelle d'une voiture et des couts de
réparation quand on trouve l'estimation de l'un expert "surprenant" , à
savoir la valeur de la voiture trop bas et , éventuellement, les coûts
de la réparation trop haut?



pour le cout des réparations, c'est facile, vous n'avez qu'à proposer un
devis concurrent...

pour l'estimation... c'est merdique, il faut embaucher un autre
expert... j'ai eu le problème avec la MAIF ou je leur ai dit qu'il se
moquaient de moi.. (en plus pour un accident ou l'autre avec 100% des
tort, ce qui coute rien à l'assurance en définitive). RDV avec le
délégué et compagnie qui m'ont dit "mais mon cher mr, vous savez bien
que le marché de l'occasion est surestimé et que les annonces se
négocient à 30%"...

Peut-on demander un autre expert à faire une deuxième estimation ?



oui

La cabinet expert m'a dit que dans son jugement l'expert ne se fonde pas
sur l'argus. C'est normal ?



l'argus est une cote conçue pour les assurances (d'où le fait qu'elle
soit déjà en général sous-coté de 20% par rapport au marché). En
théorie, il doivent l'appliquer, mais un expert est libre...

Comment les frais de réparations sont-ils estimés ? Y a-t-il un barème
national, du fabriquant ... ?



en général, si on dépasse un certain montant:
- le véhicule est déposé dans un garage agrée
- le garage prend RDV avec l'expert qui passe voir le véhicule
- le garage propose une devis/estimation des réparations
- l'expert valide le devis


Merci de vos expériences
ftr






Merci d'abord de partager vos expériences, et d'une manière si vite.

L'assureur GMF va demander à l'expert comment il est arrivé à ses
estimations et m'a demandé de lui envoyer les annonces et estimations
que j'ai trouvé. Je lui ai demandé si l'assureur n'a pas des garages
libres (hors réseau de concessionnaires) dans son réseau de garages
agréés dans notre secteur.

J'ai été inquiété par le fait que le dépanneur a remorqué la voiture,
une Citroën, dans un garage Renault, quand deux garages Citroën, tous
les deux agréés GMF, se trouvent à proximité.

Quand il y a litige entre deux parties, l'expert peut être mandaté par une seule partie ou par les deux.
Si c'est par les deux, alors sa décision s'impose à tous.
Si c'est par une seule, l'autre peut lui opposer son propre expert.



Nous étions seuls quand la voiture a touché l'obstacle, mais sommes
assurés tous risques.
Donc, nous pouvons demander l'intervention d'un autre/notre expert quand
même ?

L'estimation de la valeur se fonde sur l'expérience de l'expert, bien
sur. Et de quoi autres? L'argus - 20%? Y a-t-il des règles connues, une
règlementation, des bonnes pratiques d'une fédération national ... ?

Ah, et pour nous mettre la pression, l'expert nous annonce que le
garagiste appliquera des frais de gardiennage à partir de demain (il
vient de m'envoyer le dossier il y dix minutes) et nous propose de garer
la voiture sur un terrain de stockage. Il ne l'a pas dit, mais je
m'imagine qu'en ce cas, nous sommes définitivement à la merci des prix
du cabinet d'expert.
Alain
Le #24563511
pif34 avait prétendu :
Le 15/06/2012 09:44, ftr a écrit :
Bonjour,

Comment faire rejuger la valeur actuelle d'une voiture et des couts de
réparation quand on trouve l'estimation de l'un expert "surprenant" , à
savoir la valeur de la voiture trop bas et , éventuellement, les coûts
de la réparation trop haut?



pour le cout des réparations, c'est facile, vous n'avez qu'à proposer un
devis concurrent...

pour l'estimation... c'est merdique, il faut embaucher un autre expert...



Pas forcément. Souvent il suffit de chercher des annonces de modèles
similaires et surtout expliquer à l'assureur qu'il n'est pas seul au
monde. En général cet argument fait mouche, surtout s'il y a plusieurs
contrats en jeu.

j'ai eu le problème avec la MAIF ou je leur ai dit qu'il se moquaient de
moi.. (en plus pour un accident ou l'autre avec 100% des tort, ce qui coute
rien à l'assurance en définitive).



En fait ça dépend du montant. En dessous d'un certain seuil c'est votre
assurance qui règle, fautif ou pas.

RDV avec le délégué et compagnie qui m'ont
dit "mais mon cher mr, vous savez bien que le marché de l'occasion est
surestimé et que les annonces se négocient à 30%"...



"Ok mon "cher" assureur, à ce moment la trouver moi un véhicule
similaire avec le prix que vous annoncez"

La cabinet expert m'a dit que dans son jugement l'expert ne se fonde pas
sur l'argus. C'est normal ?



l'argus est une cote conçue pour les assurances (d'où le fait qu'elle soit
déjà en général sous-coté de 20% par rapport au marché). En théorie, il
doivent l'appliquer, mais un expert est libre...



Il n'y a aucune cote officielle de l'argus. Ce ne sont que des prix
moyens constaté. Et selon la revue ou le site que vous consultez vous
verrez des différences conséquentes pour un même modèle.
Séb.
Le #24563571
Le 15/06/2012 14:59, Alain a écrit :
pif34 avait prétendu :
Le 15/06/2012 09:44, ftr a écrit :
Bonjour,

Comment faire rejuger la valeur actuelle d'une voiture et des couts d e
réparation quand on trouve l'estimation de l'un expert "surprena nt" , à
savoir la valeur de la voiture trop bas et , éventuellement, les coûts
de la réparation trop haut?



pour le cout des réparations, c'est facile, vous n'avez qu'à proposer un
devis concurrent...

pour l'estimation... c'est merdique, il faut embaucher un autre expert ...



Pas forcément. Souvent il suffit de chercher des annonces de modà ¨les
similaires et surtout expliquer à l'assureur qu'il n'est pas seul au monde.
En général cet argument fait mouche, surtout s'il y a plusieu rs contrats en
jeu.

j'ai eu le problème avec la MAIF ou je leur ai dit qu'il se moqua ient de
moi.. (en plus pour un accident ou l'autre avec 100% des tort, ce qui
coute rien à l'assurance en définitive).



En fait ça dépend du montant. En dessous d'un certain seuil c 'est votre
assurance qui règle, fautif ou pas.



Oui et c'est pour ça que même non responsable, on en arrive à   se faire virer
pour "trop de sinistres"...


RDV avec le délégué et compagnie qui m'ont dit "mais mo n cher mr, vous
savez bien que le marché de l'occasion est surestimé et que les annonces
se négocient à 30%"...



"Ok mon "cher" assureur, à ce moment la trouver moi un véhicu le similaire
avec le prix que vous annoncez"

La cabinet expert m'a dit que dans son jugement l'expert ne se fonde pas
sur l'argus. C'est normal ?



l'argus est une cote conçue pour les assurances (d'où le fai t qu'elle soit
déjà en général sous-coté de 20% par rapport au marché). En théorie, il
doivent l'appliquer, mais un expert est libre...



Il n'y a aucune cote officielle de l'argus. Ce ne sont que des prix moy ens
constaté. Et selon la revue ou le site que vous consultez vous ver rez des
différences conséquentes pour un même modèle.





oui, j'avais vendu une 306 d'une série limitée bien au dessus d e l'argus, ce
modèle était assez demandé sur le marché de l'occasio n, j'ai eu des offres
de 400 km à la ronde


--
Séb.
pif34
Le #24563661
Le 15/06/2012 14:30, ftr a écrit :

Nous étions seuls quand la voiture a touché l'obstacle, mais sommes
assurés tous risques.
Donc, nous pouvons demander l'intervention d'un autre/notre expert quand
même ?



oui, les deux parties, c'est vous et votre assurance. S'il y avait une
autre personne impliquée dans l'accident, vous ne seriez pas concerné,
ce sont les deux assurance qui en discutent et ce n'est pas sensé
changer quoi que ce soit à votre cas.
pif34
Le #24563651
Le 15/06/2012 14:59, Alain a écrit :
"Ok mon "cher" assureur, à ce moment la trouver moi un véhicule
similaire avec le prix que vous annoncez"



c'est ce que je lui ai répondu à l'époque, j'avais les annonces de tous
les micra 5 portes 60000km de la région imprimées. Toutes étaient au
double de l'estimation de l'assureur.

J'ai aussi expliqué que comme un véhicule n'est prete que 7 jours, j'en
ai que 5 ouvrés pour trouver le dit véhicule vis à vis des obligations
professionnelles..

il en avait rien a foutre, et si ses estimations étaient plus
importantes, c'est l'assurance qui tirerait la gueule et ils prendraient
un expert plus avantageux...

dans la mesure ou j'ai rencontré le délégué régionnal et l'expert, les
deux qui m'envoyaient chier avec un véritable sourrir, j'ai bien compris
que le manège est volontaire.
Serge
Le #24564151
"ftr" 4fdb2af8$0$6188$
On 15/06/2012 10:03, pif34 wrote:
Le 15/06/2012 09:44, ftr a écrit :
Bonjour,

Comment faire rejuger la valeur actuelle d'une voiture et des couts
de
réparation quand on trouve l'estimation de l'un expert "surprenant"
, à
savoir la valeur de la voiture trop bas et , éventuellement, les
coûts
de la réparation trop haut?



pour le cout des réparations, c'est facile, vous n'avez qu'à proposer
un
devis concurrent...

pour l'estimation... c'est merdique, il faut embaucher un autre
expert... j'ai eu le problème avec la MAIF ou je leur ai dit qu'il se
moquaient de moi.. (en plus pour un accident ou l'autre avec 100% des
tort, ce qui coute rien à l'assurance en définitive). RDV avec le
délégué et compagnie qui m'ont dit "mais mon cher mr, vous savez bien
que le marché de l'occasion est surestimé et que les annonces se
négocient à 30%"...

Peut-on demander un autre expert à faire une deuxième estimation ?



oui

La cabinet expert m'a dit que dans son jugement l'expert ne se fonde
pas
sur l'argus. C'est normal ?



l'argus est une cote conçue pour les assurances (d'où le fait qu'elle
soit déjà en général sous-coté de 20% par rapport au marché). En
théorie, il doivent l'appliquer, mais un expert est libre...

Comment les frais de réparations sont-ils estimés ? Y a-t-il un
barème
national, du fabriquant ... ?



en général, si on dépasse un certain montant:
- le véhicule est déposé dans un garage agrée
- le garage prend RDV avec l'expert qui passe voir le véhicule
- le garage propose une devis/estimation des réparations
- l'expert valide le devis


Merci de vos expériences
ftr






Merci d'abord de partager vos expériences, et d'une manière si vite.

L'assureur GMF va demander à l'expert comment il est arrivé à ses
estimations et m'a demandé de lui envoyer les annonces et estimations
que j'ai trouvé. Je lui ai demandé si l'assureur n'a pas des garages
libres (hors réseau de concessionnaires) dans son réseau de garages
agréés dans notre secteur.

J'ai été inquiété par le fait que le dépanneur a remorqué la voiture,
une Citroën, dans un garage Renault, quand deux garages Citroën, tous
les deux agréés GMF, se trouvent à proximité.

Quand il y a litige entre deux parties, l'expert peut être
mandaté par une seule partie ou par les deux.
Si c'est par les deux, alors sa décision s'impose à tous.
Si c'est par une seule, l'autre peut lui opposer son propre
expert.



Nous étions seuls quand la voiture a touché l'obstacle, mais sommes
assurés tous risques.
Donc, nous pouvons demander l'intervention d'un autre/notre expert
quand même ?

L'estimation de la valeur se fonde sur l'expérience de l'expert, bien
sur. Et de quoi autres? L'argus - 20%? Y a-t-il des règles connues,
une règlementation, des bonnes pratiques d'une fédération national ...
?

Ah, et pour nous mettre la pression, l'expert nous annonce que le
garagiste appliquera des frais de gardiennage à partir de demain (il
vient de m'envoyer le dossier il y dix minutes) et nous propose de
garer la voiture sur un terrain de stockage. Il ne l'a pas dit, mais
je m'imagine qu'en ce cas, nous sommes définitivement à la merci des
prix du cabinet d'expert.



Bonjour,

****Si tu commençais par lire ton contrat d'assurance ???****

Chapitre "sinistres", "expertises" et "contre-expertises" !!!

Le pauvre Claude Brun (un ancien contributeur du forum !) doit se
retourner dans sa tombe....

Serge
Serge
Le #24564191
"pif34" 4fdb4664$0$6540$
Le 15/06/2012 14:30, ftr a écrit :

Nous étions seuls quand la voiture a touché l'obstacle, mais sommes
assurés tous risques.
Donc, nous pouvons demander l'intervention d'un autre/notre expert
quand
même ?



oui, les deux parties, c'est vous et votre assurance. S'il y avait une
autre personne impliquée dans l'accident, vous ne seriez pas concerné,
ce sont les deux assurance qui en discutent et ce n'est pas sensé
changer quoi que ce soit à votre cas.



Totalement FAUX !

Relire un contrat d'assurance automobile !

"En cas de contestation l'assuré peut faire procéder à sa propre
expertise à ses frais. En cas de désaccord entre les experts, un 3e
expert sera désigné, ses honoraires étant partagés"
(cité de mémoire !)

Par ailleurs la convention IRSA n'engage que les assurances entre elles,
pas leurs assurés !!!

Quand à dire que le propriétaire du véhicule n'est pas concerné, il peut
toujours faire réparer à ses frais même si le devis dépasse l'estimation
de l'expert (VEI), moyennant :
1) Une nouvelle expertise globale en fin de travaux...
2) Un contrôle technique...

Si les deux sont OK, il peut débloquer sa carte grise, bloquée en
préfecture !

Serge
pif34
Le #24564231
Le 15/06/2012 20:18, Serge a écrit :

"pif34" 4fdb4664$0$6540$
Le 15/06/2012 14:30, ftr a écrit :

Nous étions seuls quand la voiture a touché l'obstacle, mais sommes
assurés tous risques.
Donc, nous pouvons demander l'intervention d'un autre/notre expert quand
même ?



oui, les deux parties, c'est vous et votre assurance. S'il y avait une
autre personne impliquée dans l'accident, vous ne seriez pas concerné,
ce sont les deux assurance qui en discutent et ce n'est pas sensé
changer quoi que ce soit à votre cas.



Totalement FAUX !

Relire un contrat d'assurance automobile !

"En cas de contestation l'assuré peut faire procéder à sa propre
expertise à ses frais. En cas de désaccord entre les experts, un 3e
expert sera désigné, ses honoraires étant partagés"
(cité de mémoire !)



ben vous dites que c'est faux et vous mentionner quelque chose qui n'a
rien a voir et qui ne contredit pas ce que je viens d'écrir !?

Par ailleurs la convention IRSA n'engage que les assurances entre elles,
pas leurs assurés !!!



ben oui, d'ou le fait que je dise que s'il y a une négociation entre les
deux assurance, l'assuré n'est pas impliqué... donc on est d'accord,
mais par principe vous dite "totalement faux ?"

je recite ce que j'ai écris:
"... vous ne seriez pas concerné, ce sont les deux assurance qui en
discutent et ce n'est pas sensé changer quoi que ce soit à votre cas ... "

Quand à dire que le propriétaire du véhicule n'est pas concerné, il peut
toujours faire réparer à ses frais même si le devis dépasse l'estimation
de l'expert (VEI), moyennant :
1) Une nouvelle expertise globale en fin de travaux...
2) Un contrôle technique...



encore une fois, vous contredisez sans chercher à comprendre: il n'est
pas concerné par les tractations entre assurance, il n'est concerné
qu'entre lui et son assurance.


Si les deux sont OK, il peut débloquer sa carte grise, bloquée en
préfecture !

Serge
Publicité
Poster une réponse
Anonyme