la justice cette foutaise

Le
victime
On parle aux gens de justice, il n'y en a pas. Elle n'est là que pour
protéger les riches et les puissants, qui on appris à la corrompre pour
mieux les servir. Tout systèmes finis par être pervertis, c'est le propre
de l'homme, de faire en sorte, qu'il serve à des fins propres, plutôt qu'à
la communauté dans son ensemble.
En ce qui me concerne, je fais l'objet d'un harcèlement depuis maintenant
plus de 12 ans. Je me suis parfois rendu à la police, ce qui m'a été dit,
était qu'un officier était impliqué, et que l'on ne souhaitait pas
enregistrer ma plainte.
La justice est une fadaise Elle n'est utile qu'à ce qui y sont craint,
cela va des politiques, aux affairistes du droit.
Elle est là, elle existe, et fait ses procès exemples, pour calmer le
petit peuple, quand bien entendu, la police a bien voulu enregistrer une
plainte.
Mais je vous le demande, qu'elle sense cela a-t-il de faire des
statistiques sur les agressions, dés lors que cela même qui enregistre
les plaintes, sont aussi ceux qui sont jugés par les "statistiques" et
donc leur action sur le terrain.
Vous avez déjà vu, un clochard porter plainte.. Non il lui faut tout une
armada associatives pour que la plainte soit enregistré.
De qui se moque-t-on ? de nous, du petit peuple qui trime, des esclaves
des salariés privilégiés, et des dirigeants.
Des syndicats qui ne représentent plus rien, que leur petit intérét
personnel, avec la masse des oisifs fonctionnaires, pour qui les 35
heures sont une réalité depuis bien longtemps, et envisage d'en faire
encore moins s'il le pouvait.
De ces privilégiés salariés, qui ont pour seul vocation de nous tirer
vers le haut, comme ils disent, en attendant ils nous poussent vers le
bas, en nous forcant à prendre des RTT, en prenant en otage des milliers
d'entreprises, dans une démarche syndicale qui n'a que pour seul but que
de protéger les privilèges qui sont les leurs.
J'ai plus de 40 ans aujourd'hui, je fais l'objet d'un harcèlement depuis
de très nombreuses années aujourd'hui. Un psychiatre me dira même un jour
que ce que je décris, correspond à du harcèlement sexuel, mais il ne
voudra pas me l'écrire, un autre me dira que si les femmes qui sont
impliquées dans ce harcèlement, sont aussi puissantes que je le décris,
je ne pourrais rien contre elles.
Et c'est exacte, je ne peux rien, je n'ai rien pu, tout au plus en 12
ans, la police a rendu une visite à l'une d'entre elle, qu'ell s'est
ensuite empréssé de me faire payer. Puis en rajoutant une bonne liste
d'intermédiaire pour brouiller les pistes. Le harcèlement se faisant de
plus en plus, sans qu'ils / qu'elles aient besoins d'intervenir elles-
mêmes.
Bref, et pour résumer mon propos. Une victime fait un merveilleux
coupable, pousser à bout quelqu'un et non seulement vous aurez pu
l'agresser, mais en plus la justice vous aidera à l'emprisonner.
Qui plus est, si vous êtes nombreux, la justice préférera bien plus
vous emprisonnez vous, que chercher à identifier vos nombreux agresseurs.
Enfin quand je parle, de justice, je pense plutôt à la police.
C'est incroyable quand on y pense, cette aubaine des points en moins sur
les permis de conduire. La police se retrouve aussi dans ce cas dans une
splendide position, poussant au crime des gens honnêtes qui finissent par
devenir hors la loi, quand un jour, pour subvenir à leur besoin, ils
prennent encore leur voiture pour aller travailler.
C'est une source de victime / criminel incroyable, facile à appréhender.
Et pourtant, quelq'un s'est-il intérrogé s'il est approprié de mettre en
prison quelqu'un qui n'a pour seul crime, commis que des excès de
vitesse. Est-ce un crime, en soi, qui mérite la prison. Est-ce un
cambrioleur, un gangster, a-t-il volontairement, choisi de nuir, ou les
circonstances ont-il fait qu'à un instant donné et pour 10 ou 20
kilomètreurs de plus, "il aurait pu nuir".
Pourquoi n'enferme-t-on pas tout le monde, car l'on peut TOUS nuire.
Il faut que je vous dise, je m'en fais "l'avocat", mais je ne suis pas
concernè, les harceleurs détestent me voir partir de chez moi, et
généralement me suivent.
Seulement, je trouve ces jugements eu égard aux excès de vitesse,
totalement inique. Au final, le conducteur malchanceux finira en prison,
et pourquoi pas, par être instruit à l'école de la délinquance. Il se
fera facilement prendre, car il n'en est pas un dans l'âme.
Ces jugements sont iniques, pourquoi. D'un côtès nous avons des familles
endeuillés qui réclament des jugements sévères, très sévères, vis à vis
de ce qu'elles considèrent commme les délinquants de la route. Le tout
bien sûr et par je ne sais quelle magie, relayé par les médias. Et de
l'autre, pour le plus grand nombre des gens qui au final, sans avoir
commis d'autres infractions, que celui de circuler beaucoup, de finir par
sombrer dans l'illégalité, car sans plus de permis.
C'est ici, que je trouve la justice inique.. Comment d'un coup d'un seul,
un individu, qui "aurait" pu nuire, se retrouve dérrière les barreaux,
comment un souhait, qui semble aussi légitime, se transforme en une
action inique, revendiqué ensuite par les juges, imbu du pouvoir qui leur
son confermé, leur peu de mansuétude, et vecteur de l'opprobre publique,
requalifieront à nouveau l'individu, comme délinquant de la route.
S'il s'était s'agit de renforcer la peine infliger, et de faire en sorte
qu'elle soit proportionner aux crimes commis. N'y avait-t-il pas d'autres
solutions ? Pourquoi personne n'en évoque ? Pourquoi la justice n'a-t-
elle pas fait de proposition ? Pourquoi la "prison" pour ces "criminels,
qui n'en sont pas ? Pourquoi une telle stigmatisation ? Sommes nous tous
des marionnettes aux services des médias, et c'est à celui qui brille le
plus ?
Voilà, et bien moi, pour en finir, et juste sur ce sujet, mais il y en
aurait beaucoup d'autres, j'évoquais tantôt mon harcèlement. Et bien je
condamnerais, ces criminels de la route, aux travaux forcés dans des
associations de victimes de la route. Ils pourraient pendant des années
êtres aux services de ces victimes.
Ne serait-ce pas, une issue honorable, les familles des victimes n'y
retrouveraient-elles pas leur compte ? et la justice aussi
Bien sûr, ce n'est pas dans les associations d'aide aux victimes que les
"délinquants de la route", se formeraient à la criminalité, et pourraient
se faire faciler pincer par la police / justice, améliorant les
statistiques des enquêtes réussi, de celles qu'ils veulent bien faire
(ils choisissent les plaintes qu'ils veulent instruire).
Il est temps de réformer, notre société, en perdition, en a bien besoin,
le cancer et le choléra sont là, et les "fils de" aussi. S'il ne sont pas
coupables, c'est un signal clair, d'une société qui ne se renouvelle pas,
qui se corrompt, voir qui se meurt.

Vive La France !!!

nb : Vous nos avocats, vous nos juristes, j'ai une mission pour vous. Je
voudrais que vous réécriviez la bible, le coran, la tora. Je pense qu'à
notre société il manque un code moral. Ce code reste trop souvent encore
le religieux, pour l'inculquer aux plus jeunes et apprendre à vivre en
harmonie avec son environnement. Mais à mon avis, c'est à la loi, de
remplir ce rôle, en la vulgarisant et en en décrivant ses principes, ses
limites, ses rêgles. Vous n'aurez peut-être pas le succès des livres que
je cite plus haut, mais avec le temps, et un jurite inspiré
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
NM
Le #15695281
hello victime you wrote

On parle aux gens de justice, il n'y en a pas. Elle n'est là que pour
protéger les riches et les puissants, qui on appris à la corrompre
pour mieux les servir. Tout systèmes finis par être pervertis, c'est
le propre de l'homme, de faire en sorte, qu'il serve à des fins
propres, plutôt qu'à la communauté dans son ensemble.
En ce qui me concerne, je fais l'objet d'un harcèlement depuis
maintenant plus de 12 ans. Je me suis parfois rendu à la police, ce
qui m'a été dit, était qu'un officier était impliqué, et que l'on ne
souhaitait pas enregistrer ma plainte.
La justice est une fadaise... Elle n'est utile qu'à ce qui y sont
craint, cela va des politiques, aux affairistes du droit.
Elle est là, elle existe, et fait ses procès exemples, pour calmer le
petit peuple, quand bien entendu, la police a bien voulu enregistrer
une plainte.



_________

[...]

Bien d'accord...

Moi, c'est pour une affaire de proxénétisme que je défends *ET* qui ne
veut pas aboutir, car protégés...

A cause ( grace ) à qui ?

Et la réponse du Ministère de la Justice Paris ?... je l'attends encore !

Courage,
--
NM

Return adress valid anyway
JPM
Le #15695261
tous les 3 allez voir si l'herbe est plus verte ailleurs..... Bon vent.
NM
Le #15695241
JPM you wrote

tous les 3 allez voir si l'herbe est plus verte ailleurs..... Bon
vent.



Tu t'es trompé dans ta réponse car là tu ne réponds qu'a deux.

Et moi je connais le nom de celui qui me bloque à la flicaille.
Taureau Debout
Le #15695221
victime wrote:
On parle aux gens de justice, il n'y en a pas. Elle n'est là que pour
protéger les riches et les puissants, qui on appris à la corrompre pour
mieux les servir. Tout systèmes finis par être pervertis, c'est le propre
de l'homme, de faire en sorte, qu'il serve à des fins propres, plutôt qu'à
la communauté dans son ensemble.
En ce qui me concerne, je fais l'objet d'un harcèlement depuis maintenant
plus de 12 ans. Je me suis parfois rendu à la police, ce qui m'a été dit,
était qu'un officier était impliqué, et que l'on ne souhaitait pas
enregistrer ma plainte.
La justice est une fadaise... Elle n'est utile qu'à ce qui y sont craint,
cela va des politiques, aux affairistes du droit.
Elle est là, elle existe, et fait ses procès exemples, pour calmer le
petit peuple, quand bien entendu, la police a bien voulu enregistrer une
plainte.
Mais je vous le demande, qu'elle sense cela a-t-il de faire des
statistiques sur les agressions, dés lors que cela même qui enregistre
les plaintes, sont aussi ceux qui sont jugés par les "statistiques" et
donc leur action sur le terrain.
Vous avez déjà vu, un clochard porter plainte.. Non il lui faut tout une
armada associatives pour que la plainte soit enregistré.
De qui se moque-t-on ? de nous, du petit peuple qui trime, des esclaves
des salariés privilégiés, et des dirigeants.
Des syndicats qui ne représentent plus rien, que leur petit intérét
personnel, avec la masse des oisifs fonctionnaires, pour qui les 35
heures sont une réalité depuis bien longtemps, et envisage d'en faire
encore moins s'il le pouvait.
De ces privilégiés salariés, qui ont pour seul vocation de nous tirer
vers le haut, comme ils disent, en attendant ils nous poussent vers le
bas, en nous forcant à prendre des RTT, en prenant en otage des milliers
d'entreprises, dans une démarche syndicale qui n'a que pour seul but que
de protéger les privilèges qui sont les leurs.
J'ai plus de 40 ans aujourd'hui, je fais l'objet d'un harcèlement depuis
de très nombreuses années aujourd'hui. Un psychiatre me dira même un jour
que ce que je décris, correspond à du harcèlement sexuel, mais il ne
voudra pas me l'écrire, un autre me dira que si les femmes qui sont
impliquées dans ce harcèlement, sont aussi puissantes que je le décris,
je ne pourrais rien contre elles.
Et c'est exacte, je ne peux rien, je n'ai rien pu, tout au plus en 12
ans, la police a rendu une visite à l'une d'entre elle, qu'ell s'est
ensuite empréssé de me faire payer. Puis en rajoutant une bonne liste
d'intermédiaire pour brouiller les pistes. Le harcèlement se faisant de
plus en plus, sans qu'ils / qu'elles aient besoins d'intervenir elles-
mêmes.
Bref, et pour résumer mon propos. Une victime fait un merveilleux
coupable, pousser à bout quelqu'un et non seulement vous aurez pu
l'agresser, mais en plus la justice vous aidera à l'emprisonner.
Qui plus est, si vous êtes nombreux, la justice préférera bien plus
vous emprisonnez vous, que chercher à identifier vos nombreux agresseurs.
Enfin quand je parle, de justice, je pense plutôt à la police.
C'est incroyable quand on y pense, cette aubaine des points en moins sur
les permis de conduire. La police se retrouve aussi dans ce cas dans une
splendide position, poussant au crime des gens honnêtes qui finissent par
devenir hors la loi, quand un jour, pour subvenir à leur besoin, ils
prennent encore leur voiture pour aller travailler.
C'est une source de victime / criminel incroyable, facile à appréhender.
Et pourtant, quelq'un s'est-il intérrogé s'il est approprié de mettre en
prison quelqu'un qui n'a pour seul crime, commis que des excès de
vitesse. Est-ce un crime, en soi, qui mérite la prison. Est-ce un
cambrioleur, un gangster, a-t-il volontairement, choisi de nuir, ou les
circonstances ont-il fait qu'à un instant donné et pour 10 ou 20
kilomètreurs de plus, "il aurait pu nuir".
Pourquoi n'enferme-t-on pas tout le monde, car l'on peut TOUS nuire.
Il faut que je vous dise, je m'en fais "l'avocat", mais je ne suis pas
concernè, les harceleurs détestent me voir partir de chez moi, et
généralement me suivent.
Seulement, je trouve ces jugements eu égard aux excès de vitesse,
totalement inique. Au final, le conducteur malchanceux finira en prison,
et pourquoi pas, par être instruit à l'école de la délinquance. Il se
fera facilement prendre, car il n'en est pas un dans l'âme.
Ces jugements sont iniques, pourquoi. D'un côtès nous avons des familles
endeuillés qui réclament des jugements sévères, très sévères, vis à vis
de ce qu'elles considèrent commme les délinquants de la route. Le tout
bien sûr et par je ne sais quelle magie, relayé par les médias. Et de
l'autre, pour le plus grand nombre des gens qui au final, sans avoir
commis d'autres infractions, que celui de circuler beaucoup, de finir par
sombrer dans l'illégalité, car sans plus de permis.
C'est ici, que je trouve la justice inique.. Comment d'un coup d'un seul,
un individu, qui "aurait" pu nuire, se retrouve dérrière les barreaux,
comment un souhait, qui semble aussi légitime, se transforme en une
action inique, revendiqué ensuite par les juges, imbu du pouvoir qui leur
son confermé, leur peu de mansuétude, et vecteur de l'opprobre publique,
requalifieront à nouveau l'individu, comme délinquant de la route.
S'il s'était s'agit de renforcer la peine infliger, et de faire en sorte
qu'elle soit proportionner aux crimes commis. N'y avait-t-il pas d'autres
solutions ? Pourquoi personne n'en évoque ? Pourquoi la justice n'a-t-
elle pas fait de proposition ? Pourquoi la "prison" pour ces "criminels,
qui n'en sont pas ? Pourquoi une telle stigmatisation ? Sommes nous tous
des marionnettes aux services des médias, et c'est à celui qui brille le
plus ?
Voilà, et bien moi, pour en finir, et juste sur ce sujet, mais il y en
aurait beaucoup d'autres, j'évoquais tantôt mon harcèlement. Et bien je
condamnerais, ces criminels de la route, aux travaux forcés dans des
associations de victimes de la route. Ils pourraient pendant des années
êtres aux services de ces victimes.
Ne serait-ce pas, une issue honorable, les familles des victimes n'y
retrouveraient-elles pas leur compte ? et la justice aussi...
Bien sûr, ce n'est pas dans les associations d'aide aux victimes que les
"délinquants de la route", se formeraient à la criminalité, et pourraient
se faire faciler pincer par la police / justice, améliorant les
statistiques des enquêtes réussi, de celles qu'ils veulent bien faire
(ils choisissent les plaintes qu'ils veulent instruire).
Il est temps de réformer, notre société, en perdition, en a bien besoin,
le cancer et le choléra sont là, et les "fils de" aussi. S'il ne sont pas
coupables, c'est un signal clair, d'une société qui ne se renouvelle pas,
qui se corrompt, voir qui se meurt.

Vive La France !!!

nb : Vous nos avocats, vous nos juristes, j'ai une mission pour vous. Je
voudrais que vous réécriviez la bible, le coran, la tora. Je pense qu'à
notre société il manque un code moral. Ce code reste trop souvent encore
le religieux, pour l'inculquer aux plus jeunes et apprendre à vivre en
harmonie avec son environnement. Mais à mon avis, c'est à la loi, de
remplir ce rôle, en la vulgarisant et en en décrivant ses principes, ses
limites, ses rêgles. Vous n'aurez peut-être pas le succès des livres que
je cite plus haut, mais avec le temps, et un jurite inspiré...




Je suis tout a fait d'accord avec ce post.
victime
Le #15695191
On Sun, 28 Oct 2007 18:22:28 +0100, NM wrote:

JPM you wrote

tous les 3 allez voir si l'herbe est plus verte ailleurs..... Bon vent.



Tu t'es trompé dans ta réponse car là tu ne réponds qu'a deux.

Et moi je connais le nom de celui qui me bloque à la flicaille.



moi je connais aussi la personne qui est à l'initiative du harcèlement
victime
Le #15695181
On Sun, 28 Oct 2007 18:10:45 +0100, JPM wrote:

tous les 3 allez voir si l'herbe est plus verte ailleurs..... Bon vent.



J'y suis allé, elle n'est pas forcément plus verte, mais je suis et je
reste français, et je t'emm...

nb:
angleterre,belgique,espagne,portugal,luxembourg,hollande,allemagne,danemark,
suède,italie,hongrie,roumanie,grèce,turquie,suisse,egypte,syrie,liban,israel
Harpo
Le #15695161
victime wrote:

nb : Vous nos avocats, vous nos juristes, j'ai une mission pour vous.
Je voudrais que vous réécriviez la bible, le coran, la tora. Je pense
qu'à notre société il manque un code moral.



Ce n'est pas l'utilité de la loi, sauf dans les sociétés théocratiques
ou celles régies par une idéologie. Si c'est ce que vous cherchez,
demandez l'asile politique en Iran ou en Corée du nord.
La justice n'a pas a dire la morale, elle doit dire le droit. Ce droit
ne vient pas d'un au-dela incertain mais, dans un pays démocratique,
d'une volonté de la population de régir les interactions entre les
personnes.
Taureau Debout
Le #15695151
JPM wrote:
tous les 3 allez voir si l'herbe est plus verte ailleurs..... Bon vent.





Tu gagne de l'argent avec la faute des autres

Tu broute dans toutes les prairies
JLC
Le #15695141
"victime" 4724b8ce$0$25952$




Salut,

Au risque d'entrer dans le troll, je serais curieux de connaître le fond de
ton affaire, c'est-à-dire l'exposé des motifs, le rôle du harceleur, etc.

Bref, le pourquoi, le comment, le quand, le où, à défaut du qui.

Parce que sinon, tout ce que tu nous racontes relève de pures élucubrations
totalement paranos.
--
----------------------
Ce n'est que mon opinion mais je la partage.
@ + et cordialement
JLC
NM
Le #15695131
hello JLC you wrote

"victime" 4724b8ce$0$25952$




Salut,

Au risque d'entrer dans le troll, je serais curieux de connaître le
fond de ton affaire, c'est-à-dire l'exposé des motifs, le rôle du
harceleur, etc.
Bref, le pourquoi, le comment, le quand, le où, à défaut du qui.

Parce que sinon, tout ce que tu nous racontes relève de pures
élucubrations totalement paranos.



Je ne penses pas à un troll, je pense surtout à une personne qui appelles
à l'aide...

Pareil là ou je participes activement et ailleurs aussi :

http://www.gendarmerie.defense.gouv.fr/judiciaire/mineurs_disparus/index.html

Cordialement,

--
NM

Return adress valid anyway
Publicité
Poster une réponse
Anonyme