De la lecture pour ceux qui croivent que le foetus est une carotte

Le
Cl.Massé
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Arthur
Le #26348591
"Cl.Massé" discussion : 55270464$0$3039$








C'est incroivable !!!

--
Arthur
dmkgbt
Le #26348658
Cl.Massé






Où est la question de Droit?

--
"A un moment il faut faire face sans honte
à ses propres faiblesses"
Phrase à la con sur fuad
Don de Doug le 8/04/2015
Olive
Le #26348782
Jadis, il était permis de tuer des nègres sous prétexte qu'ils n'étaient
pas tout à fait humains.

De nos jours, il est permis qu'une mère tuent ses enfants sous prétexte
qu'ils ne sont pas encore nés.

Le 10/04/15 00:59, a écrit :





.
Le #26348818
Le 11/04/2015 11:06, Dominique G. a écrit :
Cl.Massé






Où est la question de Droit?





.../...



Peux-ton proposer le verbe " croiver " à l'Académie
et comment procéder ?


Je croasse que c'est un droit légitime , non ?

V
jc_lavau
Le #26348823
Le 11/04/2015 20:30, Olive a écrit :
Jadis, il était permis de tuer des nègres sous prétexte qu'ils n'étaient
pas tout à fait humains.

De nos jours, il est permis qu'une mère tue ses enfants sous prétexte
qu'ils ne sont pas encore nés.



Et même après la naissance. Un garçon qui ose commencer à ressembler
physiquement à son père, mais quel crime inexpiable !
Attentif aux calculs électoralistes de son ministre, le procureur sait
faire libérer la meurtrière.

Variante : choisir le sexe de l'enfant après naissance, l'émasculer.
http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-couple-lesbien-fait-changer-le-119508

--
Né dans le sérail misandre victimaire, j'en connais les turpitudes.
Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu'à présent. Et cela, les
imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais.
jc_lavau
Le #26348835
Le 12/04/2015 09:48, jc_lavau a écrit :
Le 11/04/2015 20:30, Olive a écrit :
Jadis, il était permis de tuer des nègres sous prétexte qu'ils n'étaient
pas tout à fait humains.

De nos jours, il est permis qu'une mère tue ses enfants sous prétexte
qu'ils ne sont pas encore nés.



Et même après la naissance. Un garçon qui ose commencer à ressembler
physiquement à son père, mais quel crime inexpiable !
Attentif aux calculs électoralistes de son ministre, le procureur sait
faire libérer la meurtrière.


http://deonto-ethics.org/resources/assassinats/Pau1.gif
http://deonto-ethics.org/resources/assassinats/Pau2.gif
http://deonto-ethics.org/resources/assassinats/Pau3.gif


Variante : choisir le sexe de l'enfant après naissance, l'émasculer.
http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-couple-lesbien-fait-changer-le-119508



--
Né dans le sérail misandre victimaire, j'en connais les turpitudes.
Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu'à présent. Et cela, les
imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais.
Cl.Massé
Le #26349056
"Dominique G." a écrit dans le message de groupe de discussion :
1m2po3a.1rhpl5pw54l5eN%

Où est la question de Droit?



Dans cet usage, il n'y a pas de majuscule.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme