Lettre de Roger HOLEINDRE à Estelle DENIS (M6)

Le
philo.ra
Mardi 06 mars 2007

Madame Estelle DENIS M6
89, avenue du Général De Gaulle
92200 NEUILLY-SUR-SEINE


Saint-Cloud, le 6 mars 2007

Madame,
Le dimanche 4 mars 2007 à 17h30, j'ai regardé votre émission « 5 ANS
AVEC » où vous étiez censée avec Madame Anne-Elisabeth Lemoine et
Monsieur Bernard de la Villardière, recevoir pour une interview Monsieur
Jean-Marie Le Pen, Président du Front National et candidat à l'élection
présidentielle.

Dès le début de cette émission, j'ai vu à votre sourire sur un beau
visage et à la lueur de vos yeux, que vous prépariez un traquenard au
président du Front National. Je n'ai pas été déçu. Pas plus que par
Madame Anne-Elisabeth Lemoine et le pitoyable Bernard de la Villardière
qui s'est cru obligé dans la partie de l'émission qui lui était
réservée, de répondre lui-même très, très longuement et très
laborieusement aux questions qu'il avait très mal posées au leader du
Front National, bafouillage minable et incompréhensible.

La connivence qui ressortait de cette émission entre vous et vos deux
faire-valoir sautait aux yeux de tous les téléspectateurs et le clin
d'½il que vous fîtes, à un moment donné, à vos deux comparses,
expliquait exactement la teneur de cette rencontre où vous aviez
certainement expliqué en long, en large et en travers aux gens de la
chaîne et à vos amis que, le Le Pen vous alliez vous le faire !
Allant même, pour cela, jusqu'à ressortir la minable « affaire »
Durafour Crématoire qui ne date jamais que de 20 ans

C'est toujours l'espoir des minables et des nuls !

Chère madame, vous n'avez rien fait du tout. Vous avez simplement donné
un spectacle lamentable de flic de la pensée, travail qui n'a rien à
voir avec la déontologie de votre métier, ni avec la charte des
journalistes.

Suivant votre exemple et celui de certains de vos confrères, hommes ou
femmes, la grande majorité des jeunes, voire très jeunes journalistes,
lâchés dans la nature par des directeurs de journaux qui ne sont plus en
fait que des marchands de papiers sans scrupules, se conduisent comme
des « fouilles merde », des détourneurs de phrases, des coupeurs de
textes et deviennent des spécialistes de la mise en exergue d'un mot
sorti de son contexte.

Ils font cela sans aucun état d'âme, car ils sont ignares, ne
connaissent rien à l'histoire de France, pas plus d'ailleurs qu'à
l'histoire du monde totalement inhibés qu'ils sont d'idées toutes
faites mais politiquement correctes.

Ancien Grand reporter à Paris-Match pendant de très longues années,
j'ai essayé de faire ce métier avec sérieux et je crois une certaine
compétence, puisque les archives de ce journal où j'étais un des mieux
payé, prouvent amplement la qualité de mes reportages dont la plupart
étaient revendus dans le monde entier.

Je m'honore d'avoir été journaliste et pas « flic » et de n'avoir
jamais fait les poubelles, comme heureusement certains reporters qui,
aujourd'hui encore, honorent ce métier difficile.

Le plus grotesque de votre prestation fut la partie réservée à Monsieur
de la Villardière, d'autant plus honteuse que ce monsieur contestait les
déclarations de Jean-Marie Le Pen sur les méfaits de l'immigration
incontrôlée, alors que le soir même sur la même chaîne à 23 heures, il
présentait une enquête exclusive Cayenne : le nouveau « Far West »
français, où pendant plus d'une heure d'horloge, il démontra que tout ce
que nous disons sur ce sujet, tout ce que contient le programme de
Jean-Marie Le Pen, était exact !

Monsieur de la Villardière semble avoir oublié tout cela en contestant
à 17h40 ce que Jean-Marie Le Pen dit depuis plusieurs décennies. Son
enquête exclusive à 23h00 donnait de Cayenne l'image d'un tas d'ordures,
d'un dépotoir, d'un cul-de-basse-fosse peuplé de zombis et de drogués
Mais aucune image des quartiers de la ville corrects et bien tenus, des
lycées, des collèges, des gens qui travaillent et vivent normalement.
Soutenir le laxisme mais en attribuer exclusivement les maux à la France
marâtre plus qu'aux hommes politiques, cela s'appelle du travail à la
Goebbels, bien digne de la propaganda staffel, de triste mémoire.

A force de vouloir trop prouver et en traitant Jean-Marie Le pen
différemment de vos autres invités, à qui vous ne manquez pas de « cirer
les pompes », vous n'avez fait, une fois de plus, que donner raison à
cet homme politique et à tous les simples militants, qui ont pu voir le
soir même ce que le laxisme, le manque de volonté et de courage
politique et le laisser-aller qu'ils dénoncent avec constance, peuvent
faire d'un département Français, fut-il d'Amérique.

Veuillez croire, Madame, à l'assurance de ma considération attristée.

Roger HOLEINDRE

Président du Cercle National des Combattants
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 10
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
thomas
Le #10614321
Que peut attendre d'une pétasse qui est passé du Foot à la Politique?

Et que peut on attendre d'une pétasse maqué avec le sélectionneur communiste
révolutionaire de l'équipe de Frankistan?

Moi ça ne m'a pas surpris!
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
Le #10614311
"thomas" 45eef595$0$25917$
Que peut attendre d'une pétasse qui est passé du Foot à la Politique?

Et que peut on attendre d'une pétasse maqué avec le sélectionneur
communiste révolutionaire de l'équipe de Frankistan?

Moi ça ne m'a pas surpris!



C'est quoi, cette odeur, d'un coup ?
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient
essentiel à mon processus cognitif"
Lord Zeratul
Le #10614301
On 7 mar, 18:29, ".-*°*¤o Véro o¤*°*-." wrote:


C'est quoi, cette odeur, d'un coup ?
--
.-*°*¤o Véro o¤*°*-.
"Le chocolat est un ingrédient
essentiel à mon processus cognitif"



j'sais pas, mais ça fout la gerbe... :o(
Clavier
Le #10614291
On 7 mar, 18:25, "thomas"
Que peut attendre d'une pétasse qui est passé du Foot à la Politiqu e?

Et que peut on attendre d'une pétasse maqué avec le sélectionneur c ommuniste
révolutionaire de l'équipe de Frankistan?

Moi ça ne m'a pas surpris!



Ce qui est drôle , c'est que ce genre d'attitude contribue au malaise
général en France qui aboutira rapidement à l'arrivée au pouvoir
d'hommes politiques aux convictions opposées à celles que ces
journalistes "bobos" croyent défendre !
Elephant Man
Le #10614271
.-*°*¤o Véro o¤*°*-. le 07.03.07 à 18h29 du côté de
fr.rec.tv.programmes :

C'est quoi, cette odeur, d'un coup ?



Les égoûts qui débordent, une seconde.
Elephant Man
Le #10614261
Philippe RAI le 07.03.07 à 18h13 du côté de fr.rec.tv.programmes :

Newsgroups: fr.soc.politique,fr.rec.tv.programmes



Avis de la réception :

Tout le monde (y compris sur fsp) est prié de surveiller son champ
newsgroups ou Groupes de discussion.

Merci.

(Suivi.)
pentecote
Le #10614241
Sans doute atteinte du syndrôme J P Lepers;

"Philippe RAI" 1humack.14gl2dq1uw5p4wN%
Mardi 06 mars 2007

Madame Estelle DENIS M6
89, avenue du Général De Gaulle
92200 NEUILLY-SUR-SEINE


Saint-Cloud, le 6 mars 2007

Madame,
Le dimanche 4 mars 2007 à 17h30, j'ai regardé votre émission « 5 ANS
AVEC... » où vous étiez censée avec Madame Anne-Elisabeth Lemoine et
Monsieur Bernard de la Villardière, recevoir pour une interview Monsieur
Jean-Marie Le Pen, Président du Front National et candidat à l'élection
présidentielle.

Dès le début de cette émission, j'ai vu à votre sourire sur un beau
visage et à la lueur de vos yeux, que vous prépariez un traquenard au
président du Front National. Je n'ai pas été déçu. Pas plus que par
Madame Anne-Elisabeth Lemoine et le pitoyable Bernard de la Villardière
qui s'est cru obligé dans la partie de l'émission qui lui était
réservée, de répondre lui-même très, très longuement et très
laborieusement aux questions qu'il avait très mal posées au leader du
Front National, bafouillage minable et incompréhensible.

La connivence qui ressortait de cette émission entre vous et vos deux
faire-valoir sautait aux yeux de tous les téléspectateurs et le clin
d'½il que vous fîtes, à un moment donné, à vos deux comparses,
expliquait exactement la teneur de cette rencontre où vous aviez
certainement expliqué en long, en large et en travers aux gens de la
chaîne et à vos amis... que, le Le Pen... vous alliez vous le faire !
Allant même, pour cela, jusqu'à ressortir la minable « affaire »
Durafour Crématoire qui ne date jamais que de 20 ans...

C'est toujours l'espoir des minables et des nuls !

Chère madame, vous n'avez rien fait du tout. Vous avez simplement donné
un spectacle lamentable de flic de la pensée, travail qui n'a rien à
voir avec la déontologie de votre métier, ni avec la charte des
journalistes.

Suivant votre exemple et celui de certains de vos confrères, hommes ou
femmes, la grande majorité des jeunes, voire très jeunes journalistes,
lâchés dans la nature par des directeurs de journaux qui ne sont plus en
fait que des marchands de papiers sans scrupules, se conduisent comme
des « fouilles merde », des détourneurs de phrases, des coupeurs de
textes... et deviennent des spécialistes de la mise en exergue d'un mot
sorti de son contexte.

Ils font cela sans aucun état d'âme, car ils sont ignares, ne
connaissent rien à l'histoire de France, pas plus d'ailleurs qu'à
l'histoire du monde... totalement inhibés qu'ils sont d'idées toutes
faites... mais politiquement correctes.

Ancien Grand reporter à Paris-Match pendant de très longues années,
j'ai essayé de faire ce métier avec sérieux et je crois une certaine
compétence, puisque les archives de ce journal où j'étais un des mieux
payé, prouvent amplement la qualité de mes reportages dont la plupart
étaient revendus dans le monde entier.

Je m'honore d'avoir été journaliste et pas « flic » et de n'avoir
jamais fait les poubelles, comme heureusement certains reporters qui,
aujourd'hui encore, honorent ce métier difficile.

Le plus grotesque de votre prestation fut la partie réservée à Monsieur
de la Villardière, d'autant plus honteuse que ce monsieur contestait les
déclarations de Jean-Marie Le Pen sur les méfaits de l'immigration
incontrôlée, alors que le soir même sur la même chaîne à 23 heures, il
présentait une enquête exclusive... Cayenne : le nouveau « Far West »
français, où pendant plus d'une heure d'horloge, il démontra que tout ce
que nous disons sur ce sujet, tout ce que contient le programme de
Jean-Marie Le Pen, était exact !

Monsieur de la Villardière semble avoir oublié tout cela en contestant
à 17h40 ce que Jean-Marie Le Pen dit depuis plusieurs décennies. Son
enquête exclusive à 23h00 donnait de Cayenne l'image d'un tas d'ordures,
d'un dépotoir, d'un cul-de-basse-fosse peuplé de zombis et de drogués...
Mais aucune image des quartiers de la ville corrects et bien tenus, des
lycées, des collèges, des gens qui travaillent et vivent normalement.
Soutenir le laxisme mais en attribuer exclusivement les maux à la France
marâtre plus qu'aux hommes politiques, cela s'appelle du travail à la
Goebbels, bien digne de la propaganda staffel, de triste mémoire.

A force de vouloir trop prouver et en traitant Jean-Marie Le pen
différemment de vos autres invités, à qui vous ne manquez pas de « cirer
les pompes », vous n'avez fait, une fois de plus, que donner raison à
cet homme politique et à tous les simples militants, qui ont pu voir le
soir même ce que le laxisme, le manque de volonté et de courage
politique et le laisser-aller qu'ils dénoncent avec constance, peuvent
faire d'un département Français, fut-il d'Amérique.

Veuillez croire, Madame, à l'assurance de ma considération attristée.

Roger HOLEINDRE

Président du Cercle National des Combattants


Elephant Man
Le #10614231
pentecote le 07.03.07 à 19h39 du côté de fr.rec.tv.programmes :

Sans doute atteinte du syndrôme J P Lepers;



Vous êtes magnifique, mais vous serez mieux dans votre milieu
naturel.
philo.ra
Le #10614211
Clavier
On 7 mar, 18:25, "thomas" > Que peut attendre d'une pétasse qui est passé du Foot à la Politique?
>
> Et que peut on attendre d'une pétasse maqué avec le sélectionneur communiste
> révolutionaire de l'équipe de Frankistan?
>
> Moi ça ne m'a pas surpris!

Ce qui est drôle , c'est que ce genre d'attitude contribue au malaise
général en France qui aboutira rapidement à l'arrivée au pouvoir
d'hommes politiques aux convictions opposées à celles que ces
journalistes "bobos" croyent défendre !



Qu'est-ce qu'ils croient défendre, ou plutôt qu'est-ce que vous croyez
qu'ils défendent ? la démocratie ? en employant des méthodes de censure
et de manipulation des foules en vigueur dans les dictatures ?
Allons donc !

De fait on n'est plus vraiment en démocratie, et ce qu'on espère c'est
bien l'arrivée au pouvoir de politiques qui vont la restaurer.

C'est cela que ces journalistes veulent défendre : leur main mise sur
l'information et les politiques (pas un politique ne peut intervenir
sans être dirigé par un journaliste-commissaire-politique), et leur
détestable manie de vouloir imposer leur vision des choses aux
électeurs.

Philippe RAI
Stéphane
Le #10614181
(Philippe RAI) wrote in
news:1humack.14gl2dq1uw5p4wN%:

Allant même, pour cela, jusqu'à ressortir la minable « affaire »
Durafour Crématoire qui ne date jamais que de 20 ans...



Il se trouve que les chambres à gaz datent de bien plus longtemps et qu'il
n'y a aucune raison pour qu'on les oublie.
Même desséchée, une merde reste une merde, surtout quand elle sort du
gosier malfaisant de Le Pen.

Je place le suivi là où les propos du fn sont en charte.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme