Liberté provisoire refusée pour le gourou de Montflanquin

Le
xenufrance
SECTE-JUSTICE-FAMILLE-FRANCE-GB
Liberté refusée pour le présumé gourou des "reclus de Monflanquin"
09/05/2012 AFP (380)

BORDEAUX, 9 mai 2012 (AFP) - Thierry Tilly, 48 ans, soupçonné d'avoir
soustrait plusieurs millions d'euros à une famille d'aristocrates du
Lot-et-Garonne en les maintenant sous sa coupe pendant des années, s'est vu
refuser mercredi par la Cour d'appel de Bordeaux une demande de mise en
liberté.

L'avocat général Pierre Arnaudin et les trois avocats des parties civiles
ont souligné à l'audience l'absence de garanties de représentation, M. Tilly
n'ayant ni domicile ni travail en France.

Il est détenu depuis octobre 2009, et mis en examen pour escroquerie, abus
de faiblesse, extorsion de fonds, séquestration avec actes de torture et de
barbarie pour avoir incité, de 2001 à 2009, onze membres de la famille de
Védrines, à se reclure dans leur château, à Monflanquin, puis pour certains,
à Oxford, en Angleterre, et de leur avoir soutiré plus de quatre millions
d'euros./
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
xenufrance
Le #24465551
"xenufrance" 4fab5892$0$1742$
SECTE-JUSTICE-FAMILLE-FRANCE-GB
Liberté refusée pour le présumé gourou des "reclus de Monflanquin"
09/05/2012 AFP (380)

BORDEAUX, 9 mai 2012 (AFP) - Thierry Tilly, 48 ans, soupçonné d'avoir
soustrait plusieurs millions d'euros à une famille d'aristocrates du
Lot-et-Garonne en les maintenant sous sa coupe pendant des années, s'est
vu refuser mercredi par la Cour d'appel de Bordeaux une demande de mise en
liberté.

L'avocat général Pierre Arnaudin et les trois avocats des parties civiles
ont souligné à l'audience l'absence de garanties de représentation, M.
Tilly n'ayant ni domicile ni travail en France.

Il est détenu depuis octobre 2009, et mis en examen pour escroquerie, abus
de faiblesse, extorsion de fonds, séquestration avec actes de torture et
de barbarie pour avoir incité, de 2001 à 2009, onze membres de la famille
de Védrines, à se reclure dans leur château, à Monflanquin, puis pour
certains, à Oxford, en Angleterre, et de leur avoir soutiré plus de quatre
millions d'euros..../...



l'article dans le Parisien:
http://www.leparisien.fr/bordeaux-33000/liberte-refusee-pour-le-presume-gourou-des-reclus-de-monflanquin-09-05-2012-1992214.php




Publicité
Poster une réponse
Anonyme