les licences des logiciels commerciaux

Le
Arnaud
A tous,

Je me demandais, quelle est la vrai valeur d'une licence d'un logiciel
en terme de Droit, dans la mesure ou le client ne peut jamais en
prendre connaissance avant l'achat , et ou un Editeur refusera de
reprendre ou rembourser un logiciel ouvert ; bah oui, faut ouvrir un
logiciel (ouvrir la boîte ou lancer l'install) pour en connaître la
licence d'utilisation.

J'ai quand même aussi le sentiment que la plupart des éditeurs se
réservent des droits allucinants, sans rien garantire d'aucune sorte.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
anonym
Le #15474821
Arnaud a écrit :
A tous,

Je me demandais, quelle est la vrai valeur d'une licence d'un logiciel
en terme de Droit, dans la mesure ou le client ne peut jamais en
prendre connaissance avant l'achat , et ou un Editeur refusera de
reprendre ou rembourser un logiciel ouvert ; bah oui, faut ouvrir un
logiciel (ouvrir la boîte ou lancer l'install) pour en connaître la
licence d'utilisation.

J'ai quand même aussi le sentiment que la plupart des éditeurs se
réservent des droits allucinants, sans rien garantire d'aucune sorte.





Tout à fait d'accord.
D'ailleurs, beaucoup de logiciels demandent d'accepter les termes du
contrat avant l'installation effective. Si on refuse les termes du
contrat, on devrait être remboursé théoriquement, même si le logiciel a
été ouvert.

Vous pouvez porter l'affaire à un tribunal pour vous faire rembourser 30
euros...
nobody
Le #15474751
anonym a écrit :
Arnaud a écrit :
A tous,

Je me demandais, quelle est la vrai valeur d'une licence d'un logiciel
en terme de Droit, dans la mesure ou le client ne peut jamais en
prendre connaissance avant l'achat , et ou un Editeur refusera de
reprendre ou rembourser un logiciel ouvert ; bah oui, faut ouvrir un
logiciel (ouvrir la boîte ou lancer l'install) pour en connaître la
licence d'utilisation.

J'ai quand même aussi le sentiment que la plupart des éditeurs se
réservent des droits allucinants, sans rien garantire d'aucune sorte.





Tout à fait d'accord.
D'ailleurs, beaucoup de logiciels demandent d'accepter les termes du
contrat avant l'installation effective. Si on refuse les termes du
contrat, on devrait être remboursé théoriquement, même si le logiciel a
été ouvert.

Vous pouvez porter l'affaire à un tribunal pour vous faire rembourser 30
euros...



si le logiciel s'appels "windows" la jurisprudence l'évalue a 120euro
Arnaud
Le #15473701
je compte, par curiosité, essayer de demander aux services clients des
principaux éditeurs Symantec / MS / nuance, etc.
d'avoir connaissance de la licence de logiciels grands publics avant
l'achat.

Je communiquerai les résultats et mes échanges avec ces sociétés.


On Wed, 05 Sep 2007 22:40:58 +0200, anonym
Arnaud a écrit :
A tous,

Je me demandais, quelle est la vrai valeur d'une licence d'un logiciel
en terme de Droit, dans la mesure ou le client ne peut jamais en
prendre connaissance avant l'achat , et ou un Editeur refusera de
reprendre ou rembourser un logiciel ouvert ; bah oui, faut ouvrir un
logiciel (ouvrir la boîte ou lancer l'install) pour en connaître la
licence d'utilisation.

J'ai quand même aussi le sentiment que la plupart des éditeurs se
réservent des droits allucinants, sans rien garantire d'aucune sorte.





Tout à fait d'accord.
D'ailleurs, beaucoup de logiciels demandent d'accepter les termes du
contrat avant l'installation effective. Si on refuse les termes du
contrat, on devrait être remboursé théoriquement, même si le logiciel a
été ouvert.

Vous pouvez porter l'affaire à un tribunal pour vous faire rembourser 30
euros...


Publicité
Poster une réponse
Anonyme