licenciement pour faute grave

Le
aben99
bonjour à tous,
je viens d'être licenciée pour faute grave: je suis mandatée une
associatiion chez un particulier pour aide à domicile. J'aide à la
toilette, au repas, aux geste essentiels de la vie d'une personne en
fin de vie. Cette personne souffre d'une insuffisance reinale aggravée
et risque de se noyer à tout moment. Il y a une quinzaine de jours, je
suis arrivée à l'heure du midi, j'ai fait mon travail habituel. Cette
personne s'est montrée fatiguée par ses souffrances respiratoires
habituelles, je l'ai donc mise au lit. Je suis revenue le soir. Cinq
minutes après, le fils de la malade est arrivé. Elle s'est plainte
qu'elle ne se sentait pas bien. Le fils a appellé le medecin de suite.
La malade a été transportée aux urgences. J'ai été prévenue par
courrier d'une mise à pied conservatoire, j'ai été convoquée pour un
entretien préalable de licenciement, et aujourd'hui j'ai reçu ma
lettre de licenciement pour faute grave (sans préavis et sans aucune
indemnité) pour "manque de discernement et insouciance face à la
gravité de l'état de santé du malade". J'exerce ce métier depuis 15
ans, sans aucun souci.
Que puis-je faire pour me defendre, à la fois pour mes indemnités mais
aussi pour le préjudice de l'accusation pour faute grave ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 27
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
edgar
Le #15437841

bonjour à tous,
je viens d'être licenciée pour faute grave: je suis mandatée une
associatiion chez un particulier pour aide à domicile. J'aide à la
toilette, au repas, aux geste essentiels de la vie d'une personne en
fin de vie. Cette personne souffre d'une insuffisance reinale aggravée
et risque de se noyer à tout moment. Il y a une quinzaine de jours, je
suis arrivée à l'heure du midi, j'ai fait mon travail habituel. Cette
personne s'est montrée fatiguée par ses souffrances respiratoires
habituelles, je l'ai donc mise au lit. Je suis revenue le soir. Cinq
minutes après, le fils de la malade est arrivé. Elle s'est plainte
qu'elle ne se sentait pas bien. Le fils a appellé le medecin de suite.
La malade a été transportée aux urgences. J'ai été prévenue par
courrier d'une mise à pied conservatoire, j'ai été convoquée pour un
entretien préalable de licenciement, et aujourd'hui j'ai reçu ma
lettre de licenciement pour faute grave (sans préavis et sans aucune
indemnité) pour "manque de discernement et insouciance face à la
gravité de l'état de santé du malade". J'exerce ce métier depuis 15
ans, sans aucun souci.
Que puis-je faire pour me defendre, à la fois pour mes indemnités mais
aussi pour le préjudice de l'accusation pour faute grave ?

vous risquez/risquiez d'etre mise en examen pour "non assistance a personne
en danger", et vous pensez a des indemnites?
Jack Dalton
Le #15437731
"edgar" 46d00408$0$406$

Que puis-je faire pour me defendre, à la fois pour mes indemnités mais
aussi pour le préjudice de l'accusation pour faute grave ?




Si la procédure légale n'a pas été respectée, vous êtes en droit de
contester ce licenciement et le motif.
Vous trouverz facilement des renseignements sur google à propos des
procedures de licenciement, mais la consulation d'un avocat "gratuit" vous
permettra d'avancer plus rapidement.

vous risquez/risquiez d'etre mise en examen pour "non assistance a
personne en danger", et vous pensez a des indemnites?



Vous avez tous les éléments en main pour répondre une connerie pareille??
Qu'est ce qui vous fait dire qu'elle est en faute?
Si ce que vous avancez est vrai le motif du licenciement aurait été plus
direct et edgar n'aurait sans doute pas posé cette question.

Jack Dalton




www.juristprudence.c.la
Le #15437721
"Jack Dalton" news: 46d02156$0$404$
Si la procédure légale n'a pas été respectée, vous êtes en droit de
contester ce licenciement et le motif.



si vous prétendez donner une bonne réponse, n'écrivez pas n'importe quoi !

en effet :
- d'une part, même si la procédure est régulière, le motif d'un licenciement
peut être contesté ;

- d'autre part, même si la procédure est irrégulière, un motif peut être
fondé.

vous mélangez inutilement le fond et la forme.
www.juristprudence.c.la
Le #15437711

je viens d'être licenciée


/ ... /
>Que puis-je faire pour me defendre, à la fois pour mes indemnités mais
aussi pour le préjudice de l'accusation pour faute grave ?

saisissez le conseil de pru'hommes qui est la seule juridiction compétente
http://juristprudence.online.fr/PRUDformulaire-saisine.pdf
Jack Dalton
Le #15437651
"www.juristprudence.c.la" de news: 46d02627$0$433$
"Jack Dalton" news: 46d02156$0$404$
Si la procédure légale n'a pas été respectée, vous êtes en droit de
contester ce licenciement et le motif.



si vous prétendez donner une bonne réponse, n'écrivez pas n'importe quoi !



Je ne prétends rien, Mossieur votre honneur, j'informe (et faites en autant)

en effet :
- d'une part, même si la procédure est régulière, le motif d'un
licenciement peut être contesté ;

- d'autre part, même si la procédure est irrégulière, un motif peut être
fondé.

vous mélangez inutilement le fond et la forme.



vous de même, le motif peut ête fondé comme le contraire, la procédure peut
etre "formée" ou le contraire.
Mais comme vous ne savez rien du fond comme de la forme, vous feriez mieux
de vous abstenir de vos remarques !

Jack Dalton





Jack Dalton
Le #15437641
"www.juristprudence.c.la" de news: 46d026b6$0$22647$

je viens d'être licenciée


/ ... /
>Que puis-je faire pour me defendre, à la fois pour mes indemnités mais
aussi pour le préjudice de l'accusation pour faute grave ?

saisissez le conseil de pru'hommes qui est la seule juridiction compétente
http://juristprudence.online.fr/PRUDformulaire-saisine.pdf



avant de mettre la grosse bécane longue et couteuse en marche, une première
prise de contact avec un avocat (il en existe des "gratuits") pour lui
expliquer le fond et la forme de votre dossier me semble assez approprié.

Jack Dalton
AlainD
Le #15437631
"Jack Dalton" news: 46d033fa$0$432$

vous de même, le motif peut ête fondé comme le contraire, la procédure
peut etre "formée" ou le contraire.



Ce n'est pas ce que vous avez dit plus haut.
Jack Dalton
Le #15437591
"AlainD" 46d03bbd$0$5084$

"Jack Dalton" news: 46d033fa$0$432$

vous de même, le motif peut ête fondé comme le contraire, la procédure
peut etre "formée" ou le contraire.



Ce n'est pas ce que vous avez dit plus haut.




Bien, ce n'est pas ce que j'ai écris plus haut, mais si la procédure n'est
pas légale, alors le licenciement ne l'est plus, donc le motif.....devient
aussi contestable que le reste, et inversement.

Voilà, ça vous va comme ça

Jack Dalton
Djeel
Le #15437581
wrote:

Que puis-je faire pour me defendre, à la fois pour mes indemnités mais
aussi pour le préjudice de l'accusation pour faute grave ?



Trouvé ça :
http://www.juritravail.com/convention-collective/3321/aide-domicile.html

N'existe-t-il pas de syndicat dans ton activité ?
Tu peux toujours passer un coup de fil à un des syndicats (CGT, CFDT, FO,
...) dans ton secteur, ils te renseigneront.

--
Djeel
Marc-Antoine
Le #15437571
edgar wrote:

bonjour à tous,
je viens d'être licenciée pour faute grave: je suis mandatée une
associatiion chez un particulier pour aide à domicile. J'aide à la
toilette, au repas, aux geste essentiels de la vie d'une personne en
fin de vie. Cette personne souffre d'une insuffisance reinale aggravée
et risque de se noyer à tout moment. Il y a une quinzaine de jours, je
suis arrivée à l'heure du midi, j'ai fait mon travail habituel. Cette
personne s'est montrée fatiguée par ses souffrances respiratoires
habituelles, je l'ai donc mise au lit. Je suis revenue le soir. Cinq
minutes après, le fils de la malade est arrivé. Elle s'est plainte
qu'elle ne se sentait pas bien. Le fils a appellé le medecin de suite.
La malade a été transportée aux urgences. J'ai été prévenue par
courrier d'une mise à pied conservatoire, j'ai été convoquée pour un
entretien préalable de licenciement, et aujourd'hui j'ai reçu ma
lettre de licenciement pour faute grave (sans préavis et sans aucune
indemnité) pour "manque de discernement et insouciance face à la
gravité de l'état de santé du malade". J'exerce ce métier depuis 15
ans, sans aucun souci.
Que puis-je faire pour me defendre, à la fois pour mes indemnités mais
aussi pour le préjudice de l'accusation pour faute grave ?

vous risquez/risquiez d'etre mise en examen pour "non assistance a
personne en danger", et vous pensez a des indemnites?



Comment peut-on porter de si graves accusations sans connaître les
circonstances et causes exactes ? Peut-on, uniquement à travers ce
témoignage, en déduire qu'il y a faute professionnelle ? moi je serais
plus prudent.

Je dirais plus modestement à Aben qu'il faut voir le "statut" de cette
association concernant les litiges (prud'homme, syndicat ?) et
éventuellement, faire appel à un avocat.

--
Marc-Antoine
Publicité
Poster une réponse
Anonyme