[LIEN] Hyper-photo

Le
Bour-Brown
Le photo-collage n'a rien de nouveau, mais ici on a des photo-montages
gigantesques. Je n'aime pas tout - j'y trouve quand même pas mal
d'approximations techniquement dérangeantes - mais cela montre bien une
facette du numérique : la (relative) facilité de mise en oeuvre.
http://www.hyper-photo.com/content.html

Beaucoup plus intéressant à mes yeux, ce long article de l'auteur :
http://www.galerie-photo.com/rauzier.html

Je le trouve tout à fait exemplaire - à chaque lecture il me fait autant
rêver.

À noter :
- la connaissance du studio + de la retouche permet de savoir ce qui est
utile ou non à la prise de vue, et donc comment faire les prises pour
obtenir facilement la photo finale.
- on compose plus facilement une image sur dépoli que dans un viseur.

Y a pas, j'adore Internet.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GEKO4
Le #6764501
Bour-Brown
Le photo-collage n'a rien de nouveau, mais ici on a des photo-montages
gigantesques. Je n'aime pas tout - j'y trouve quand même pas mal
d'approximations techniquement dérangeantes - mais cela montre bien une
facette du numérique : la (relative) facilité de mise en oeuvre.
http://www.hyper-photo.com/content.html


Ha super!
Je ne connaissais pas, merci.
D'accord avec toi, tout n'est pas "bien".
Mais c'est vraiment intéressant et certaines sont véritablement des
petits chef-d'oeuvre! (j'adore "bicyclettes abandonnées" par exemple).



Beaucoup plus intéressant à mes yeux, ce long article de l'auteur :
http://www.galerie-photo.com/rauzier.html


J'aime beaucoup ce passage:
"Ayant une longue pratique de la chambre photographique, je peux vous
dire qu'il est beaucoup plus facile de composer une image sur un dépoli
que dans un viseur. Dans ce dernier, l'½il nage dans l'image. Il manque
du recul nécessaire."
Qui explique très bien pourquoi je préfère de loin viser à travers un

écran orientable qu'au travers d'un viseur fixe, (comme ne veulent pas
comprendre les fabricants d'APN).
Je me sens moins seul là... ;)


Je le trouve tout à fait exemplaire - à chaque lecture il me fait autant
rêver.


Tout à fait intéressant, en effet.


À noter :
- la connaissance du studio + de la retouche permet de savoir ce qui est
utile ou non à la prise de vue, et donc comment faire les prises pour
obtenir facilement la photo finale.
- on compose plus facilement une image sur dépoli que dans un viseur.


Ha! On se retrouve... bien.... ;)


Y a pas, j'adore Internet.


C'est vrai que si ça n'existait pas, il faudrait l'inventer.

--
La Réunion (mais pas seulement) comme vous ne l'avez jamais vue!
www.LaCase.com
Dernière mise à jour: dimanche 16 mars 2008

Charles VASSALLO
Le #6764891
Bour-Brown wrote:
Le photo-collage n'a rien de nouveau, mais ici on a des photo-montages
gigantesques. Je n'aime pas tout - j'y trouve quand même pas mal
d'approximations techniquement dérangeantes - mais cela montre bien une
facette du numérique : la (relative) facilité de mise en oeuvre.
http://www.hyper-photo.com/content.html

Beaucoup plus intéressant à mes yeux, ce long article de l'auteur :
http://www.galerie-photo.com/rauzier.html


Bigre! Le travail de Rauzier atteint à la démesure. Relative facilité...
je voudrais t'y voir :-)

Concernant les mosaïques, en infiniment plus raisonable -- et totalement
en dehors des préoccupations plasticiennes de Rauzier --, une autre
introduction aux "hyper-photos":
http://www.clarkvision.com/photoinfo/large_mosaics/

L'article de Rauzier est aussi accessible depuis son site

À noter :
- on compose plus facilement une image sur dépoli que dans un viseur.


Ah ! Un argument de vente pour les compacts et les bridges. Quand on
pense que les revues ont longtemps donné des mauvais points aux compacts
qui n'avaient pas de viseur optique...

Charles

Florent
Le #6764881
Bour-Brown wrote:
Le photo-collage n'a rien de nouveau, mais ici on a des photo-montages
gigantesques. Je n'aime pas tout - j'y trouve quand même pas mal
d'approximations techniquement dérangeantes - mais cela montre bien une
facette du numérique : la (relative) facilité de mise en oeuvre.
http://www.hyper-photo.com/content.html

Beaucoup plus intéressant à mes yeux, ce long article de l'auteur :
http://www.galerie-photo.com/rauzier.html


Bigre! Le travail de Rauzier atteint à la démesure. Relative facilité... je
voudrais t'y voir :-)

Concernant les mosaïques, en infiniment plus raisonable -- et totalement en
dehors des préoccupations plasticiennes de Rauzier --, une autre introduction
aux "hyper-photos": http://www.clarkvision.com/photoinfo/large_mosaics/

L'article de Rauzier est aussi accessible depuis son site

À noter :
- on compose plus facilement une image sur dépoli que dans un viseur.


Ah ! Un argument de vente pour les compacts et les bridges. Quand on pense
que les revues ont longtemps donné des mauvais points aux compacts qui
n'avaient pas de viseur optique...


les écrans étaient merdiques.

quand je vois les progrès effectués entre le coolpix 2200 de ma fille
et le canon 850 de mon père... y'a de quoi se dire que la disparition
des viseurs sur les compacts ne pose finalement pas de problème.

--
http://www.thouretphotos.com
http://blog.thouretphotos.com


Bour-Brown
Le #6766181
JmG a écrit
( 1ihyfmu.1ascids21842yN% )

Je ne connaissais pas, merci.


J'avais découvert l'article en son temps, mais hier que je suis tombé sur le
site actualisé et je me suis aperçu que c'était quand même gigantesque. Et
comme sur les forums ça va ça vient, je me suis dit que des liens de temps
en temps ça peut toujours servir. Donc merci de ton retour.


Qui explique très bien pourquoi je préfère de loin viser à travers un
écran orientable qu'au travers d'un viseur fixe


Exactement. Un écran même petit te présente l'image, alors que le viseur ne
te présente que le cadrage.

Bour-Brown
Le #6766171
Charles VASSALLO a écrit
( 4844fdb7$0$897$ )

Bigre! Le travail de Rauzier atteint à la démesure. Relative facilité...
je voudrais t'y voir :-)


Nan, je suis d'accord. J'avais déjà exprimé à plusieurs reprise ma
fascination pour des choses du même genre. Je voulais juste dire que c'est
une des facettes du numérique que de permettre cette démesure-là.

Concernant les mosaïques, en infiniment plus raisonable -- et totalement
en dehors des préoccupations plasticiennes de Rauzier --, une autre
introduction aux "hyper-photos":
http://www.clarkvision.com/photoinfo/large_mosaics/


Sinon ça également, des assemblages que je trouve tout à fait
extraordinaires :
http://www.peterhammond.com/gallery/

Publicité
Poster une réponse
Anonyme