[LIEN] Au sujet de la retouche

Le
Bour-Brown
Si chez l'amateur le refus de la retouche a été longtemps une revendication,
aujourd'hui avec le numérique cette revendication est en train de
disparaître.

Trouvé dans l'excellent «Études Photographiques» de septembre 2008 :

«A partir des années 1880, la simplification des opérations photographiques
permise par l'emploi du gélatino-bromure d'argent attire une vaste
population d'amateurs. Cette nouvelle génération se regroupe en clubs et se
dote de ses propres organes. Parmi les manifestations identitaires qui
structurent ce mouvement, le refus de la retouche offre un argument de choix
pour se distinguer des professionnels. Cette opposition inédite révèle une
évolution sensible de la thèse anti-interventionniste. Tirant avantage de
leur posture désintéressée, les amateurs se targuent de ne pas être soumis
aux compromis qui résultent de la pression commerciale. Dans ce contexte, le
refus de la retouche apparaît clairement comme une revendication morale.
Hérauts autoproclamés de la sincérité photographique, les amateurs se
dépeignent en gardiens de la vertu et du bon goût.»

avec une conclusion qui me convient parfaitement :

«L'argument de la retouche a constitué longtemps un indicateur fiable du
rapport d'une époque au photographique. Cette mythologie reposait dans une
large mesure sur la méconnaissance du grand public (et le cas échéant des
théoriciens) des techniques de correction ou d'amélioration des résultats de
l'enregistrement. Depuis la vulgarisation des logiciels de traitement
d'image, n'importe quel amateur peut aujourd'hui se confronter à
l'expérience déroutante, non de la disparition du photographique, mais de la
manipulation de sa substance même. A mi-chemin de la peinture et de
l'enregistrement, l'infinie variété des techniques de post-traitement
rapproche désormais la photographie du cinéma - où l'on ne parle pas de
retouche, mais d'effets spéciaux. C'est bien une autre photographie,
lointaine héritière des récréations victoriennes, qui se teste aujourd'hui
sur Flickr ou dans les journaux spécialisés et joue avec bonheur de cet
espace de liberté reconquis. Débarrassée de l'injonction du "sans retouche",
une nouvelle histoire commence.»

L'article tout entier, fort long mais que j'ai trouvé intéressant, pourra
être lu ici :
http://etudesphotographiques.revues.org/index1004.html
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Charles VASSALLO
Le #17522781
Bour-Brown wrote:
Si chez l'amateur le refus de la retouche a été longtemps une revendication,
aujourd'hui avec le numérique cette revendication est en train de
disparaître.

Trouvé [un] excellent «Études Photographiques» de septembre 2008 :
L'article tout entier, fort long mais que j'ai trouvé intéressant, pourra
être lu ici :
http://etudesphotographiques.revues.org/index1004.html



Article intéressant en effet... mais que j'ai dû imprimer pour lire
correctement. L'écran va bien pour transmettre des informations brutes,
mais pas pour transmettre une pensée un tant soit peu nuancée.

L'article est parfois ambigû (les paragraphes 34-35-36 m'ont l'air
contradictoires). J'ai quelques doutes sur son exhaustivité (si la
straight photography a commencé si tôt, c'est bien que la question était
déjà posée), mais on peut au moins le voir comme un premier angle
d'attaque sur la question. Par ailleurs, même si la langue est un peu à
ronds de jambes, ça se lit sans trop de difficulté.

Charles
Bour-Brown
Le #17523661
Charles VASSALLO a écrit
( 48f46925$0$948$ )

Article intéressant en effet... mais que j'ai dû imprimer pour lire
correctement. L'écran va bien pour transmettre des informations brutes,
mais pas pour transmettre une pensée un tant soit peu nuancée.



Ah, je ne m'en rends pas bien compte, perso je lis presqu'aussi facilement
sur écran que sur papier machine - le best étant quand même la revue ou le
livre.

(et merci du retour, je pensais que mon post s'était perdu)


L'article est parfois ambigû (les paragraphes 34-35-36 m'ont l'air
contradictoires).



Oh, je suis bien d'accord, on a l'impression que l'auteur mélange pas mal de
choses et pioche un peu dans ce qui l'arrange. Perso j'aime bien lire ce
genre de truc non pas parce que j'en prends les thèses pour argent comptant,
mais parce que ce sont autant de bribes de connaissances.

Ici ce qui me plaisait, c'était qu'à l'origine la photo ne fonctionnait
pratiquement qu'à la retouche, et pourtant c'était déjà d'entrée le déni.

Et qu'aujourd'hui les grands médias continuent de jouer de cette corde-là,
oscillant en permanence entre la banalité du travail sur photo (cadrage,
détourage, réajustement) et la revendication d'une scrupuleuse neutralité.

Tiens, puisque j'y suis dans la même revue, un autre article un peu touffu
m'avait passionné, celui sur les récréations photographiques :
http://etudesphotographiques.revues.org/index167.html

On peut lire le début en diagonale et retenir les chapitres 7 à 13 par
exemple. C'est excellent de voir qu'il y a un siècle et demi les amateurs
faisaient déjà de la photographie «photoshopienne».

Le reste de l'article établit des filiations, en gros l'éventail de ce
qu'une partie de l'art du XXe devrait à ces expérimentations sans prétention
du XIXe pour conclure, comme d'hab', que tandis que les gueux s'amusent, les
artistes réfléchissent, eux.
Charles VASSALLO
Le #17524571
Bour-Brown wrote:

(et merci du retour, je pensais que mon post s'était perdu)



Nan, mais ça se lit moins vite qu'une enfilade sur frpn et c'est moins
rigolo...

L'article est parfois ambigû (les paragraphes 34-35-36 m'ont l'air
contradictoires).



Oh, je suis bien d'accord, on a l'impression que l'auteur mélange pas mal de
choses et pioche un peu dans ce qui l'arrange. Perso j'aime bien lire ce
genre de truc non pas parce que j'en prends les thèses pour argent comptant,
mais parce que ce sont autant de bribes de connaissances.



Tout à fait d'accord. Les auteurs ont accédé à des documents hors de
portée du lecteur lambda, et c'est un bout de voile qui se soulève. Même
si le voile est fouchtrement grand, c'est déjà ça.


Tiens, puisque j'y suis dans la même revue, un autre article un peu touffu
m'avait passionné, celui sur les récréations photographiques :
http://etudesphotographiques.revues.org/index167.html



J'ai noté, mais je suis un peu overbooké ces jours-ci. J'y reviendrai...
peut-être, si mes papillonnages ne m'ont pas entrainé ailleurs

Tiens, à propos d'un de tes anciens liens, autour d'Andrezj Dragan et
des multiples pages web pour faire du Dragan-like en trois coups de
souris, une adresse plus sérieuse
http://www.metacafe.com/watch/735941/ dragan_effect_photoshop_tutorial/
(vidéo en anglais de 12 minutes)

Charles
Bour-Brown
Le #17530691
Charles VASSALLO a écrit
( 48f48ef7$0$864$ )

Tiens, à propos d'un de tes anciens liens, autour d'Andrezj Dragan et des
multiples pages web pour faire du Dragan-like en trois coups de souris,
une adresse plus sérieuse
http://www.metacafe.com/watch/735941/ dragan_effect_photoshop_tutorial/
(vidéo en anglais de 12 minutes)



Merci. J'aime bien voir les vidéos, je trouve ça plus parlant que les textes
qu'il faut reproduire. Faudra un jour que je me mette au screencast, moi.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme