Litige matériaux

Le
klm
bonjour,

J'ai posé, il y a 4 ans, des dalles auto-collantes sur
un sol parfaitement préparé et en suivant scrupuleusement
les indications de pose. L'intérêt de ce type de produit
est justement de s'adresser à des particuliers qui font
la pose eux-mêmes.

Depuis quelques mois, je constate que la colle 'ne tient
plus' et le bord des dalles de décolle et se relève (ce
qui est non seulement disgracieux mais aussi dangereux).
Actuellement, plus de 20% des dalles sont touchées.
La garantie (j'ai heureusement conservé quelques chutes
dans l'emballage d'origine et, bien sûr, la facture) est
de 8 ans.

Le magasin local (d'une chaîne de grandes surfaces de
bricolage bien connue) n'a pas l'air décidé à répondre à
ma demande de dédommagement, semblant vouloir ignorer la
notion de garantie.

Le problème va au-delà du coût de départ des dalles; je
m'explique:
Du fait de la mauvaise qualité constatée sur le long terme
de ces dalles, c'est l'ensemble du revêtement de la pièce
(40 m²) qui va devoir être arraché (et si certaines dalles
de décollent seules, je crains que d'autres fassent de
la résistance ;-)
Il va donc y avoir: arrachement, déplacement des meubles,
remise en état du sol (ragréage), pose d'un autre revêtement.


Quelles peuvent être mes prétentions en la matière ?

merci,
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Colonel Kilgore
Le #22897631
klm a pensé très fort :
bonjour,

J'ai posé, il y a 4 ans, des dalles auto-collantes sur
un sol parfaitement préparé et en suivant scrupuleusement
les indications de pose. L'intérêt de ce type de produit
est justement de s'adresser à des particuliers qui font
la pose eux-mêmes.



Je vais vous choquer, mais votre problème se résume ainsi :
"Pose parfaite, c'est vous qui le dites !".

Ce que vous décrivez suggère des remontées d'humidité du support,
éventuellement un dégât des eaux antérieur, à l'origine d'une remise en
humeur de la colle.

La défectuosité du produit qui vous a été vendu n'est pas présumée, il
vous incombe de la démontrer. Ce qui va être extrêmement compliqué en
pratique.

En effet, les cas de défaillance de produits industriels de ce type
sont rares, s'ils se produisent c'est généralement sous forme sérielle,
avec une multitude de réclamations sur un lot donné. Ca fini en
général par se savoir, faites donc une recherche "google" sur le nom du
produit pour voir.

Si vous ne trouvez rien, je pense que l'enjeu financier réel de
l'affaire devrait vous dissuader d'aller en justice, avec des chances
de gain très faibles.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme