Localisation d'une faible source 434 MHz

Le
Francois Grieu
Bonjour,

je cherche des conseils techniques pour concevoir un dispositif capable
de détecter (à quelques mètres) puis localiser (à quelques centimètres)
un récepteur de télécommande 434 MHz de ce modèle
www.telecontrolli.com/pdf/receiver/rr10.pdf
Ce récepteur à "super régénération" comprend un oscillateur local, et
j'ai validé avec un analyseur de spectre et une boucle de quelques tours
qu'il émet au moins un petit quelque chose vers 434 MHz.

L'application est la détection rapide et fiable d'un machin caché qui
utilise ce récepteur; l'usage dudit machin est indirectement dangereux,
illégal, et réprimé. Le détecteur doit être léger et manipulable par un
non spécialiste. Je mène une étude de faisabilité (sans vrai budget).
Je ne peux pas fournir plus de détails publiquement.

C'est du "fox hunt" mais avec des particularités
- longueur d'onde Li cm
- distance très faible, y compris par rapport a L
- très faible énergie
- ça peut indirectement sauver des vies.

Mon expertise radio est très faible, et "fox hunt" nulle. Je n'ai en
particulier aucune espèce d'idée du genre d'antenne approriée.

J'ai un exemplaire du machin à détecter, un labo avec un équipement
minimal (dont un vieil analyseur de spectre HP 8591E couvrant
9kHz - 1,8 GHz), le tout au centre de Paris.

D'avance merci de conseils, pointeurs, ou/et proposition de manip.


François Grieu
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
f4tug
Le #14592401
Francois Grieu a écrit :

Mon expertise radio est très faible, et "fox hunt" nulle. Je n'ai en
particulier aucune espèce d'idée du genre d'antenne approriée.

J'ai un exemplaire du machin à détecter, un labo avec un équipement
minimal (dont un vieil analyseur de spectre HP 8591E couvrant
9kHz - 1,8 GHz), le tout au centre de Paris.

D'avance merci de conseils, pointeurs, ou/et proposition de manip.



j'espere pour toi que tu n'étudie pas quelque chose qui existe déja,
car ta description me fait penser a l'ARVA (Appareil de Recherche des
Victimes d'Avalanches)
regarde ARVA avec google.

--
http://www.qrz.fr
http://tinyurl.com/38he35 la démocratie chez N9ws
Message-ID: c'est en charte ca mr Eric Marillier ? (alias Elephant Man)
Francois Grieu
Le #14592391
Dans l'article écrit:

j'espere pour toi que tu n'étudie pas quelque chose qui existe déja,
car ta description me fait penser a l'ARVA (Appareil de Recherche des
Victimes d'Avalanches)



Ce n'est pas du tout la même application. L'ARVA émet à 457 kHz,
pas 434 MHz.

Je cherche à concevoir un appareil dont la fonction est de localiser
un machin par son rayonnement parasite (en l'accurence, l'oscillateur
local à 434 MHz d'un récepteur).

François Grieu
Falloux
Le #14592331
récepteur en bande K, Ku Ka :-)

"Francois Grieu"
Dans l'article écrit:

j'espere pour toi que tu n'étudie pas quelque chose qui existe déja,
car ta description me fait penser a l'ARVA (Appareil de Recherche des
Victimes d'Avalanches)



Ce n'est pas du tout la même application. L'ARVA émet à 457 kHz,
pas 434 MHz.

Je cherche à concevoir un appareil dont la fonction est de localiser
un machin par son rayonnement parasite (en l'accurence, l'oscillateur
local à 434 MHz d'un récepteur).

François Grieu


Francois Grieu
Le #14592321
Dans l'article "Falloux"
récepteur en bande K, Ku Ka :-)



Non, ça c'est de 12 à 40 Ghz, je veux détecter une source
de 434 MHz, et je ne pense pas que le machin émette un signal
stable dans ces bandes K.

Euh, y a un forum avec des techniciens de la radio
ou c'est une espèce disparue ?


François Grieu
My sister's hand
Le #14592311
> Dans l'article "Falloux"
récepteur en bande K, Ku Ka :-)



Non, ça c'est de 12 à 40 Ghz, je veux détecter une source
de 434 MHz, et je ne pense pas que le machin émette un signal
stable dans ces bandes K.

Euh, y a un forum avec des techniciens de la radio
ou c'est une espèce disparue ?


François Grieu



Ici il n'y a que des charlots, des guignols et des incompétents
n abusez pas des Wizz
Le #14592301
"Francois Grieu"


Euh, y a un forum avec des techniciens de la radio
ou c'est une espèce disparue ?



tout vient à point à qui sait attendre

--
Ahgreuhhh...
chakchoz" en son
OM radio
Le #14592281
Salut moi c OM radio,

Moi je pensais à un circuit LC accordé avec une diode germanium et un totor
avec un galva et une batterie et une antenne


OM radio

Ancien cibiste

"Francois Grieu" news:
Bonjour,

je cherche des conseils techniques pour concevoir un dispositif capable
de détecter (à quelques mètres) puis localiser (à quelques centimètres)
un récepteur de télécommande 434 MHz de ce modèle
www.telecontrolli.com/pdf/receiver/rr10.pdf
Ce récepteur à "super régénération" comprend un oscillateur local, et
j'ai validé avec un analyseur de spectre et une boucle de quelques tours
qu'il émet au moins un petit quelque chose vers 434 MHz.

L'application est la détection rapide et fiable d'un machin caché qui
utilise ce récepteur; l'usage dudit machin est indirectement dangereux,
illégal, et réprimé. Le détecteur doit être léger et manipulable par un
non spécialiste. Je mène une étude de faisabilité (sans vrai budget).
Je ne peux pas fournir plus de détails publiquement.

C'est du "fox hunt" mais avec des particularités
- longueur d'onde Li cm
- distance très faible, y compris par rapport a L
- très faible énergie
- ça peut indirectement sauver des vies.

Mon expertise radio est très faible, et "fox hunt" nulle. Je n'ai en
particulier aucune espèce d'idée du genre d'antenne approriée.

J'ai un exemplaire du machin à détecter, un labo avec un équipement
minimal (dont un vieil analyseur de spectre HP 8591E couvrant
9kHz - 1,8 GHz), le tout au centre de Paris.

D'avance merci de conseils, pointeurs, ou/et proposition de manip.


François Grieu


Francois Grieu
Le #14592271
Dans l'article "OM radio"
Moi je pensais à un circuit LC accordé avec une diode germanium



merci pour cette première réponse technique. Deux hics:
- du germanium à 434 MHz ça va nous faire un gros C et
donc un L minuscule
- pour parfenir au Vfwd de la diode il faut pas mal de signal
et (surtout avec un L minuscule) ça va pas le faire.

et un totor avec un galva et une batterie et une antenne



oui ça je vois.


Mais mon signal est faible; j'en sais assez pour dire
qu'il me faut, avant la détection:
- une antenne accordée et directionelle (mais laquelle ?)
- un filtre sélectif et du gain dans je ne sais trop quel
ordre, ni avec quelle techno


François Grieu
OM radio
Le #14592261
Oui, moi je dis ca car j'utilise un vieux dipmetre sur ce principe jusqu'a
500MHz avec un simple U.
Pour un signal très faible pourquoi pas un ampli faible bruit MOSFET tjrs
avec le LC accordé à l'entrée ?

OM radio

"Francois Grieu" news:
Dans l'article "OM radio"
Moi je pensais à un circuit LC accordé avec une diode germanium



merci pour cette première réponse technique. Deux hics:
- du germanium à 434 MHz ça va nous faire un gros C et
donc un L minuscule
- pour parfenir au Vfwd de la diode il faut pas mal de signal
et (surtout avec un L minuscule) ça va pas le faire.

et un totor avec un galva et une batterie et une antenne



oui ça je vois.


Mais mon signal est faible; j'en sais assez pour dire
qu'il me faut, avant la détection:
- une antenne accordée et directionelle (mais laquelle ?)
- un filtre sélectif et du gain dans je ne sais trop quel
ordre, ni avec quelle techno


François Grieu


Francois Grieu
Le #14588771
[note: rappel du contexte suit près ma signature]
Dans l'article "OM radio"
Moi je pensais à un circuit LC accordé avec une diode germanium







[moi] merci pour cette première réponse technique. Deux hics [snip]

Oui, moi je dis ca car j'utilise un vieux dipmetre sur ce principe
jusqu'a 500MHz avec un simple U.



Quelqu'un qui utilise un Grid-Dip ! L'espoir renait.
Du peu que je comprends le Grid-Dip, il y a un oscillateur local,
donc le niveau est pas trop faible; et dans le modèle que j'ai
vaguement utilisé il n'y a pas de redressement par une diode
germanium connectée au LC du dipmètre, car cela diminuerait
le coefficient de qualité du LC du dipmètre, et/ou la précision
de sa capa variable. Mais bon, je retiens que le Grid-Dip ça peut
marcher à 500 MHz, je ne savais pas.


Pour un signal très faible pourquoi pas un ampli faible bruit
MOSFET tjrs avec le LC accordé à l'entrée ?



Oui, pour mon détecteur (à concevoir) je pense assez à
- antenne (mais quelle forme pour être simple, robuste, petit,
sélectif, directionnel,..)
- filtre LC un peu sélectif de couplage à l'antenne: je n'ai
pas trop d'idée de comment ça se passe à 434 MHz
- gain, et isolation contre le retour (mieux vaut ne pas émettre)
par un étage actif, le plus simple possible; j'ai jamais
protiqué le (petit) MOSFET en HF, mais j'ai idée que ça
ne "pisse" pas trop dans sa grille, que celle-ci ne charge pas
trop le LC de son entrée, et que ça a un gain très appréciable;
le bonheur, quoi;
- peut-être: autre étage sélectif, mais quelle techno, et
avant ou après le gain ? dans un premier temps, je tente sans !
- détection; Il me semble comprendre que par principe de ma source
434 MHz, elle est modulée (je crois en amplitude) à quelques
dizaines de kHz, ce qui permettrais une discrimination plus
robuste; on verra au scope à quoi ressemble ce que je récupère
après le premier étage de démodulation AM
- feedback à l'utilisateur (je pense: audio plutôt que galva,
genre siflement aigu quand ça chauffe)

J'espère pouvoir me passer d'un vrai récepteur à changement
de fréquence, mais pourquoi pas..

A ce stade pour commencer à maniper, il me manque avant tout
des conseils pour l'antenne, et son couplage au premier LC.


François Grieu




Rappel du contexte:

Je cherche des conseils techniques pour concevoir un dispositif capable
de détecter (à quelques mètres) puis localiser (à quelques centimètres)
un récepteur de télécommande 434 MHz de ce modèle:
http://www.telecontrolli.com/pdf/receiver/rr10.pdf

Ce récepteur à "super régénération" comprend un oscillateur local, et
j'ai validé avec un analyseur de spectre et une boucle de quelques tours
qu'il émet au moins un petit quelque chose vers 434 MHz.

L'application est la détection rapide et fiable d'un machin caché qui
utilise ce récepteur. L'usage dudit machin est indirectement dangereux,
illégal, et réprimé. Le détecteur doit être léger et manipulable par un
non spécialiste. Je mène une étude de faisabilité, sans vrai budget.
Je ne peux pas fournir plus de détails publiquement.

C'est du "fox hunt" mais avec des particularités
- longueur d'onde Li cm
- distance très faible, y compris par rapport a L
- très faible énergie
- ça peut indirectement sauver des vies.

Mon expertise radio est très faible, et "fox hunt" nulle. Je n'ai en
particulier aucune espèce d'idée du genre d'antenne approriée.

J'ai un exemplaire du machin à détecter, un labo avec un équipement
minimal (dont un vieil analyseur de spectre HP 8591E couvrant
9kHz - 1,8 GHz), le tout au centre de Paris.

D'avance merci de conseils, pointeurs, ou/et proposition de manip.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme