Logiciel "défectueux" et remboursement ?

Le
Ascadix
Bonjour

Je cherche à savoir de quel recours dispose un acheteur de logiciel
lorsque celui-ci ne fonctionne pas.

Je ne parle même pas des éventuels "dommage ultérieurs" ou "pertes de
données".

Je considère juste le cas simple: un logiciel acheté, qui ne fonctionne
pas du tout, il ne se lance pas ou se plante totalement dés le démarrage.

Puis-je me le faire rembourser ?

En admettant que j'ai les compétence techniques pour "déterminer" la
cause du blocage et que celui-ci s'avère être dû à certaines
caractéristiques de mon matériel ou de la configuration de mon PC ..
mais que ces "particularités" ne soient en rien mentionnées dans les qq
spécifications "configurations minimale ou recommandée" indiquées par
l'éditeur ?

Puis-je en obtenir le remboursement ? (il serait utopique ou extrêmement
long d'attendre une correction de l'éditeur )

Et lorsque la défaillance est "volontaire", lorsque l'éditeur à
délibérément programmé son logiciel pour qu'il ne démarre pas si il
détecte sur le PC un/plusieurs autres logiciels, mais en ne publiant pas
d'informations sur ces "restrictions" ?

Les boutiques se retranchent derrière l'argument "tout le monde est un
pirate", "on ne rembourse pas une boite ouverte", tout au plus
arrivent-on parfois à obtenir l'échange du média lorsque le pb viens
d'un défaut physique bien visible (genre rayure sur CD), mais lorsque
c'est le logiciel qui ne se lance pas (bug ou ..blocage délibéré et
volontaire de l'éditeur) impossible d'obtenir le remboursement.

Les éditeur (ou leur revendeur) ne sont-ils soumis à aucune obligation ?
résultats ou moyens ?
à défaut de remboursement immédiat, ne peut-on obtenir le déplacement de
qqun de chez l'éditeur pour constater la défaillance ..et rembourser. ?

MErci

fu2: fr.misc.droit
--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
koumac
Le #16759791
"Ascadix" 48c5a6bf$0$895$
Bonjour

Je cherche à savoir de quel recours dispose un acheteur de logiciel
lorsque celui-ci ne fonctionne pas.

Je ne parle même pas des éventuels "dommage ultérieurs" ou "pertes de
données".

Je considère juste le cas simple: un logiciel acheté, qui ne fonctionne
pas du tout, il ne se lance pas ou se plante totalement dés le démarrage.

Puis-je me le faire rembourser ?



Si vous avez acheter ce logiciel c'est que vous en aviez besoin , l'échange
contre le méme logiciel qui fonctionne correcteemnt devrait vous convenir.
deltaplan
Le #16759981
Ascadix
Je considère juste le cas simple: un logiciel acheté, qui ne fonctionne
pas du tout, il ne se lance pas ou se plante totalement dés le démarrage.

Puis-je me le faire rembourser ?

En admettant que j'ai les compétence techniques pour "déterminer" la
cause du blocage et que celui-ci s'avère être dû à certaines
caractéristiques de mon matériel ou de la configuration de mon PC ..
mais que ces "particularités" ne soient en rien mentionnées dans les qq
spécifications "configurations minimale ou recommandée" indiquées par
l'éditeur ?



Pour moi, cela me semble rentrer dans le champ de la garantie légale de
conformité : le logiciel est sensé fonctionner sur une configuration
remplissant les critères définis par l'éditeur lui-même. Dans le cas
contraire, il devrait être normalement possible de faire jouer cette
garantie.
Thibaut Henin
Le #16761191
Ascadix a écrit :
Bonjour

Je cherche à savoir de quel recours dispose un acheteur de logiciel
lorsque celui-ci ne fonctionne pas.




Les logiciels sont munis d'une licence d'utilisation. Cette licence,
nous sommes obligés de l'accepter pour utiliser le logiciel, et dans
cette licence, il est quasiment toujours mentionné qu'il n'y a aucune
garantie que le logiciel fonctionne.

Vous pouvez déjà regarder là bas si la licence le dit ou pas.

Après (faut voir l'avis des spécialistes), il y a peut être quelque
chose dans la loi qui dit que ce genre de clause de la licence est null
ou abusive ... mais comme je sais pas, ...

Quoi qu'il en soit, le fait qu'on nous propose pas de lire et d'accepter
la licence avant d'acheter le produit au magasin, et que la licence ne
soit disponible que lors de l'installation n'est pas autorisé par la loi
(c'est dans le code du commerce, mais je sais plus où).

Vous pourriez dire au boutiques que vous n'avez pas eu accès aux
conditions de licences, et que vous les avez refusées, comme ils vous
avaient pas permis de les lire avant, ils doivent vous le reprendre et
le rembourser. Bon, ils vont vous dire non, mais vous pouvez essayer ;)

Certaines personnes se sont déjà faites rembourser des systèmes
d'exploitations, en allant devant un juge, mais là, il y a en plus le
problème de vente liée (qui n'est pas votre cas ici). Vous pouvez
toujours aller voir ce site (sur la vente liée), ça peut vous donner
quelques pistes :

http://www.racketiciel.info/
Patrick V
Le #16762211
Thibaut Henin a écrit :
Les logiciels sont munis d'une licence d'utilisation. Cette licence,
nous sommes obligés de l'accepter pour utiliser le logiciel, et dans
cette licence, il est quasiment toujours mentionné qu'il n'y a aucune
garantie que le logiciel fonctionne.



La licence peut dire ce qu'elle veut, ça n'empêche pas la garantie
*légale* de conformité.
Séb.
Le #16762191
Patrick V a écrit :
Thibaut Henin a écrit :
Les logiciels sont munis d'une licence d'utilisation. Cette licence,
nous sommes obligés de l'accepter pour utiliser le logiciel, et d ans
cette licence, il est quasiment toujours mentionné qu'il n'y a au cune
garantie que le logiciel fonctionne.



La licence peut dire ce qu'elle veut, ça n'empêche pas la gar antie
*légale* de conformité.



de conformité à quoi ?
aux spécifications du logiciel, qu'il fonctionne pour l'utilisation qui est
prévue (un logiciel de compta doit répondre aux normes comptabl es, mais ca
va jamais faire de la CAO)
par contre si la configuration matérielle correspond à ce qui e st
récommandé, soit ça marche et le pb n'existe pas soit ca m arche pas et là
c'est un bug inconnu de l'éditeur.

quel serait l'intérêt pour un éditeur de bloquer son logic iel volontairement
si tel ou tel logiciel est installé ou encore si le processeur n'est pas de
la marque X ?
Patrick V
Le #16762371
Séb. a écrit :
La licence peut dire ce qu'elle veut, ça n'empêche pas la garantie
*légale* de conformité.



de conformité à quoi ?
aux spécifications du logiciel, qu'il fonctionne pour l'utilisation qui
est prévue



Voila.

par contre si la configuration matérielle correspond à ce qui est
récommandé, soit ça marche et le pb n'existe pas soit ca marche pas et
là c'est un bug inconnu de l'éditeur.



Ou un bug connu et non corrigé.

quel serait l'intérêt pour un éditeur de bloquer son logiciel
volontairement si tel ou tel logiciel est installé ou encore si le
processeur n'est pas de la marque X ?



Personne n'imagine un blocage volontaire. Nous sommes donc en présence
d'un bug qui rend le produit inutilisable dans les conditions indiquées
par l'éditeur. Donc la garantie de conformité s'applique.
Séb.
Le #16762611
Patrick V a écrit :
Séb. a écrit :
La licence peut dire ce qu'elle veut, ça n'empêche pas la g arantie
*légale* de conformité.



de conformité à quoi ?
aux spécifications du logiciel, qu'il fonctionne pour l'utilisati on
qui est prévue



Voila.

par contre si la configuration matérielle correspond à ce qu i est
récommandé, soit ça marche et le pb n'existe pas soit c a marche pas et
là c'est un bug inconnu de l'éditeur.



Ou un bug connu et non corrigé.



ca arrive aussi, logique économique : coût de la correction / p erte (combien
de clients concernés x coût du logiciel)


quel serait l'intérêt pour un éditeur de bloquer son lo giciel
volontairement si tel ou tel logiciel est installé ou encore si l e
processeur n'est pas de la marque X ?



Personne n'imagine un blocage volontaire. Nous sommes donc en prés ence
d'un bug qui rend le produit inutilisable dans les conditions indiquà ©es
par l'éditeur. Donc la garantie de conformité s'applique.



donc le vendeur doit rembourser ou mettre en oeuvre une procédure
commerciale auprès de l'éditeur afin que le client soit rembour sé
CriCri
Le #16764011
koumac a écrit :

Si vous avez acheter ce logiciel c'est que vous en aviez besoin ,
l'échange contre le méme logiciel qui fonctionne correcteemnt devrait
vous convenir.



Si l'origine du problème est un défaut de conception ou de programmation
(et non pas une copie défectueuse du CD), une échange ne changera rien.

Peut-être une échange contre une version ultérieure où le(s) bogue(s)
ont été corrigés... mais c'est une autre question.

--
bitwyse [PGP KeyID 0xA79C8F2C]
Les conseils - c'est ce qu'on demande quand on connaît déjà la réponse
mais aurait préféré ne pas la savoir.
http://www.le-maquis.net
Ascadix
Le #16768971
Le 09/09/2008 00:31, koumac a écrit :
"Ascadix" 48c5a6bf$0$895$
Bonjour

Je cherche à savoir de quel recours dispose un acheteur de logiciel
lorsque celui-ci ne fonctionne pas.

Je ne parle même pas des éventuels "dommage ultérieurs" ou "pertes de
données".

Je considère juste le cas simple: un logiciel acheté, qui ne fonctionne
pas du tout, il ne se lance pas ou se plante totalement dés le démarrage.

Puis-je me le faire rembourser ?



Si vous avez acheter ce logiciel c'est que vous en aviez besoin , l'échange
contre le méme logiciel qui fonctionne correcteemnt devrait vous convenir.



Si ce n'est pas un pb de média ..mais de développement, un autre CD du
même soft ne résoudra rien.

Quand à un soft "équivalent":
- ça n'existe peut-être pas ?
- ce n'est peut-être pas en vente dans la même boutique

--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
Ascadix
Le #16768961
Le 09/09/2008 00:55, Deltaplan a écrit :
Ascadix
Je considère juste le cas simple: un logiciel acheté, qui ne fonctionne
pas du tout, il ne se lance pas ou se plante totalement dés le démarrage.

Puis-je me le faire rembourser ?

En admettant que j'ai les compétence techniques pour "déterminer" la
cause du blocage et que celui-ci s'avère être dû à certaines
caractéristiques de mon matériel ou de la configuration de mon PC ..
mais que ces "particularités" ne soient en rien mentionnées dans les qq
spécifications "configurations minimale ou recommandée" indiquées par
l'éditeur ?



Pour moi, cela me semble rentrer dans le champ de la garantie légale de
conformité : le logiciel est sensé fonctionner sur une configuration
remplissant les critères définis par l'éditeur lui-même. Dans le cas
contraire, il devrait être normalement possible de faire jouer cette
garantie.



Le gros pb c'est que les vendeurs n'ont qu'une seule réponse à leur
vocabulaire :

"Le blister est ouvert on reprend pas."

J'aimerais bien avoir dans la poche une p'tite copie de l'article de loi
ad-hoc à leur coller sous le nez.


--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme