Logiciel de gestion de photos...

Le
David BERCOT
Bonjour,

Avant de me lancer tête baissée dans une voie et de découvri=
r après
qu'il y a mieux, je préfère d'abord poser la question ;-)

Bref, je suis à la recherche d'un logiciel de gestion des photos
(retouche [facile, au moins dans un premier temps], notion d'albums,
tags, etc) et, actuellement, je me dirigerais vers Picassa. Il
semble simple d'usage et assez performant, bien que je ne l'ai pas
encore creusé. Bon, par rapport à la suite Photoshop, il est plus
limité, mais, bien que Photoshop semble pouvoir être installÃ=
© sous
Linux (quelqu'un a essayé ?), il est plutôt prévu pour Windo=
ws et
Mac.

J'ai fait quelques recherches, mais en dehors de Gimp (retouche), Krita
(pareil) et quelques autres trucs, je n'ai rien trouvé de vraiment
sérieux

D'où ma question : qu'existe-il comme équivalent de la suite Phot=
oshop
sous Linux ?

Petite question bonus : savez-vous si l'un d'entre eux permet de
"marquer" les personnes prises en photo, un peu comme sous Facebook ?

Merci d'avance pour vos pistes

David.

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers debian-user-french-REQUEST@lists.debian.org
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS listmaster@lists.debian.org
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
agnes
Le #19525651
David BERCOT a écrit :
Bonjour,

Avant de me lancer tête baissée dans une voie et de découvrir après
qu'il y a mieux, je préfère d'abord poser la question ;-)

Bref, je suis à la recherche d'un logiciel de gestion des photos
(retouche [facile, au moins dans un premier temps], notion d'albums,
tags, etc...) et, actuellement, je me dirigerais vers Picassa. Il
semble simple d'usage et assez performant, bien que je ne l'ai pas
encore creusé. Bon, par rapport à la suite Photoshop, il est plus
limité, mais, bien que Photoshop semble pouvoir être installé sous
Linux (quelqu'un a essayé ?), il est plutôt prévu pour Windows et
Mac.

J'ai fait quelques recherches, mais en dehors de Gimp (retouche), Krita
(pareil) et quelques autres trucs, je n'ai rien trouvé de vraiment
sérieux...

D'où ma question : qu'existe-il comme équivalent de la suite Photoshop
sous Linux ?

Petite question bonus : savez-vous si l'un d'entre eux permet de
"marquer" les personnes prises en photo, un peu comme sous Facebook ?

Merci d'avance pour vos pistes...

David.




Bonjour David,
En fait on peut considérer The Gimp comme l'équivalent de Photoshop (à
quelques détails que les pro travaillant avec les imprimeurs connaissent
bien), et il est disponible sous windows également.
Pour retoucher les images, il le fera aussi bien que Photoshop, avec le
plus qui-va-bien : c'est un logiciel libre, et gratuit
Bien sûr, il fait aussi beaucoup d'autres choses également.

Sinon, regarder du côté des logiciels de gestion de collection de photo
(type Picassa), il y en a pas mal sous linux... et libres.
Mais je n'en utilise pas, de ce côté là je n'ai pas de conseil à donner.

--
Agnès Rambaud


--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Bernardo
Le #19525641
L'équivalent de Photoshop, c'est The Gimp...

Plus simple, il existe F-spot, qui permet de taguer les photos avec le sujet,
les personnes, les lieux. etc. et Gthumb.

Tous les deux permettent de faire des retouches simples, des albums, de graver
et sans doute plus encore.

David BERCOT nous disait il y a peu :
Bonjour,

Avant de me lancer tête baissée dans une voie et de découvrir après
qu'il y a mieux, je préfère d'abord poser la question ;-)

Bref, je suis à la recherche d'un logiciel de gestion des photos
(retouche [facile, au moins dans un premier temps], notion d'albums,
tags, etc...) et, actuellement, je me dirigerais vers Picassa. Il
semble simple d'usage et assez performant, bien que je ne l'ai pas
encore creusé. Bon, par rapport à la suite Photoshop, il est plus
limité, mais, bien que Photoshop semble pouvoir être installé sous
Linux (quelqu'un a essayé ?), il est plutôt prévu pour Windows et
Mac.

J'ai fait quelques recherches, mais en dehors de Gimp (retouche), Krita
(pareil) et quelques autres trucs, je n'ai rien trouvé de vraiment
sérieux...

D'où ma question : qu'existe-il comme équivalent de la suite Photoshop
sous Linux ?

Petite question bonus : savez-vous si l'un d'entre eux permet de
"marquer" les personnes prises en photo, un peu comme sous Facebook ?

Merci d'avance pour vos pistes...

David.




--

Cordialement,
Bernardo.

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
thveillon.debian
Le #19526241
David BERCOT a écrit :
Bonjour,

Avant de me lancer tête baissée dans une voie et de découvrir après
qu'il y a mieux, je préfère d'abord poser la question ;-)

Bref, je suis à la recherche d'un logiciel de gestion des photos
(retouche [facile, au moins dans un premier temps], notion d'albums,
tags, etc...) et, actuellement, je me dirigerais vers Picassa. Il
semble simple d'usage et assez performant, bien que je ne l'ai pas
encore creusé. Bon, par rapport à la suite Photoshop, il est plus
limité, mais, bien que Photoshop semble pouvoir être installé sous
Linux (quelqu'un a essayé ?), il est plutôt prévu pour Windows et
Mac.

J'ai fait quelques recherches, mais en dehors de Gimp (retouche), Krita
(pareil) et quelques autres trucs, je n'ai rien trouvé de vraiment
sérieux...

D'où ma question : qu'existe-il comme équivalent de la suite Photoshop
sous Linux ?

Petite question bonus : savez-vous si l'un d'entre eux permet de
"marquer" les personnes prises en photo, un peu comme sous Facebook ?

Merci d'avance pour vos pistes...

David.



Salut,

si tu as des besoins de type "amateur" ou "passionné" Gimp, Digikam,
Gwenview et quelques autres pourront sans rougir remplacer un Photoshop
"element". Il y a un bon comparatifs en Anglais là :

http://arstechnica.com/media/news/2009/01/gimp-2-6-review.ars

Si tu as des besoins "pro", il n'y a pas de solution libre "tout en un"
pour le moment. Il y a des solutions intéressantes pour la gestion des
formats "raw" (rawstudio, ufraw+plugin Gimp, darkroom, Rawtherapee ...),
des logiciels payant/non-libres assez complet (lightzone) en parallèle
de Gimp, mais tu n'auras accès ni à la calibration simple de ta chaîne
de traitement (Lprof et Argyll sont limités, la gestion des profils icc
est par contre bien présente maintenant), ni à des plugins de qualité
"pro" (pour le détourage complexe, la correction des aberrations
chromatiques/géométriques (Hugin est utilisable, de manière difficile et
limitée), le traitement du bruit...). Gimp a fait une incursion dans le
traitement des images dont les couleurs sont codées sur plus de 8bits
avec GEGL, mais ça reste experimental (Cinepaint fait ça plutôt bien,
mais il est limité au niveau des outils).
Enfin il n'y a pas de solution de séparation quadrichromique pour Gimp
(des scripts "bidouilles" mais rien de sérieux), en gros il faut faire
le travail pré-presse sur une autre plate-forme.

Bref, bien que je sois un utilisateur quotidien de Debian, et un
convaincue du libre, la photographie professionnelle reste un point noir.

Il est possible d'utiliser une version de PS sous Wine, ça marche même
très bien avec les dernières versions de Wine, et en évitant de se jeter
sur la toute dernière version de PS. Mais ça n'est ni libre (pour PS),
ni gratuit (achat licence de PS), et PS "crash" parfois abruptement sur
certaines opérations... sauvegardes régulières impératives.

Tom

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Thierry Chatelet
Le #19526371
On Tuesday 09 June 2009 17:48:28 David BERCOT wrote:
Bonjour,



D'où ma question : qu'existe-il comme équivalent de la suite Ph otoshop
sous Linux ?

Petite question bonus : savez-vous si l'un d'entre eux permet de
"marquer" les personnes prises en photo, un peu comme sous Facebook ?

Merci d'avance pour vos pistes...

David.



Peut-être pas équivalent, mais permet quelques retouches, marquag e..:
digicam dans squeeze, mais je ne sais pas si il permet le marquage dans len ny.
Thierry

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Christophe Gallaire
Le #19527611
--IJpNTDwzlM2Ie8A6
Content-Type: text/plain; charset=utf-8; format=flowed
Content-Disposition: inline
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonsoir,

On est déjà vendredi ?

thveillon.debian a dit dans un souffle :
David BERCOT a écrit :

Bref, je suis à la recherche d'un logiciel de gestion des photos
(retouche [facile, au moins dans un premier temps], notion d'albums,
tags, etc...) et, actuellement, je me dirigerais vers Picassa. Il
semble simple d'usage et assez performant, bien que je ne l'ai pas
encore creusé. Bon, par rapport à la suite Photoshop, il est p lus
limité, mais, bien que Photoshop semble pouvoir être install é sous
Linux (quelqu'un a essayé ?), il est plutôt prévu pour Wi ndows et
Mac.



Si tu as des besoins "pro", il n'y a pas de solution libre "tout en un"
pour le moment. Il y a des solutions intéressantes pour la gestion des
formats "raw" (rawstudio, ufraw+plugin Gimp, darkroom, Rawtherapee ...),



Je n'ai jamais eu le logiciel "pro" "prio" en question. Par contre, j'utili se la
suite : rawstudio, ufraw + Gimp. Excellent ! J'ai peine à croire que ça ne
réponde pas à tes besoins. Bon nombre de "pros" s'en servent et n 'ont nul besoin
d'installer quelque logiciel coûteux.

Je suis curieux de savoir ce que font les "pros" pour qui ces logiciels ne
suffisent pas.

des logiciels payant/non-libres assez complet (lightzone) en parallèle
de Gimp, mais tu n'auras accès ni à la calibration simple de ta chaîne
de traitement (Lprof et Argyll sont limités, la gestion des profils i cc
est par contre bien présente maintenant), ni à des plugins de qu alité
"pro" (pour le détourage complexe, la correction des aberrations
chromatiques/géométriques (Hugin est utilisable, de manière difficile et
limitée), le traitement du bruit...). Gimp a fait une incursion dans le
traitement des images dont les couleurs sont codées sur plus de 8bits
avec GEGL, mais ça reste experimental (Cinepaint fait ça plutà ´t bien,
mais il est limité au niveau des outils).
Enfin il n'y a pas de solution de séparation quadrichromique pour Gimp
(des scripts "bidouilles" mais rien de sérieux), en gros il faut faire
le travail pré-presse sur une autre plate-forme.



Pour la quadrichromie sous Linux, un tuto de 2003 ! Oui oui.

http://www.e-nef.com/GNU/Linux/images/


Bref, bien que je sois un utilisateur quotidien de Debian, et un
convaincue du libre, la photographie professionnelle reste un point noir.



Tout dépend si l'on est habitué ou non à d'autres outils sou s une autre
plate-forme.

Ceux qui n'ont jamais eu les logiciels qu'un bon nombre porte au pinacle s' en
passent volontiers. Idem pour ladite plateforme.

Il est possible d'utiliser une version de PS sous Wine, ça marche m ême
très bien avec les dernières versions de Wine, et en évitan t de se jeter
sur la toute dernière version de PS. Mais ça n'est ni libre (pou r PS),
ni gratuit (achat licence de PS), et PS "crash" parfois abruptement sur
certaines opérations... sauvegardes régulières impérat ives.



Tom



Christophe
--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS



--
Christophe Gallaire

Attention ! Suppression des mails entrants dont la taille est supérieu re à 2Mo !
N'envoyez, s'il vous plaît, que des pièces jointes en formats ouv erts.

"Les clèbs [mutts] n'ont pas de punaises [bugs] mais des puces !"

Carnet de route : http://www.road2mayotte.org
---------------
Linux On The Root : http://ubunteros.tuxfamily.org/
-----------------
Signature numérique GPG de ce mail : 1D6DB30A
----------------------------------

--IJpNTDwzlM2Ie8A6
Content-Type: application/pgp-signature; name="signature.asc"
Content-Description: Digital signature
Content-Disposition: inline

-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
Version: GnuPG v1.4.9 (GNU/Linux)

iEYEARECAAYFAkouvsAACgkQvY3wzh1tswpjrACfZti5zxZoQh5iXLX3+PgFomOt
uEAAnAlCm5NWO5Ig0aQgSN7P4eMaPkOo
=qZR6
-----END PGP SIGNATURE-----

--IJpNTDwzlM2Ie8A6--

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
thveillon.debian
Le #19528241
Christophe Gallaire a écrit :
Bonsoir,

On est déjà vendredi ?

thveillon.debian a dit dans un souffle :
David BERCOT a écrit :

Bref, je suis à la recherche d'un logiciel de gestion des photos
(retouche [facile, au moins dans un premier temps], notion d'albums,
tags, etc...) et, actuellement, je me dirigerais vers Picassa. Il
semble simple d'usage et assez performant, bien que je ne l'ai pas
encore creusé. Bon, par rapport à la suite Photoshop, il est plus
limité, mais, bien que Photoshop semble pouvoir être installé sous
Linux (quelqu'un a essayé ?), il est plutôt prévu pour Windows et
Mac.



Si tu as des besoins "pro", il n'y a pas de solution libre "tout en un"
pour le moment. Il y a des solutions intéressantes pour la gestion des
formats "raw" (rawstudio, ufraw+plugin Gimp, darkroom, Rawtherapee ...),



Je n'ai jamais eu le logiciel "pro" "prio" en question. Par contre,
j'utilise la
suite : rawstudio, ufraw + Gimp. Excellent ! J'ai peine à croire que ça ne
réponde pas à tes besoins. Bon nombre de "pros" s'en servent et n'ont
nul besoin
d'installer quelque logiciel coûteux.




Je pensais bien réveiller quelques trolls... J'utilise Rawstudio
également, ainsi que Gimp, Digikam, Hugin et quelques autres, mais si tu
veux comparer terme à terme met les face à "DxO", Neatimage" ("Noise
Ninja" est dispo pour Linux x86, c'est un début) et "Photoshop" Cs>2.
Confronte NikonScan et XSane ou même VueSCan (payant) sur un scanner de
film Nikon moyen format... je ne vais pas continuer pour ne pas faire de
la publicité gratuite à une flopée d'applications propriétaires.
Mon but n'est pas de dire "le libre est nul", mais je ne crois pas que
le déni face avancer grand chose, si GNU-Linux n'est pas plus présent
parmi les photographes et les graphistes ce n'est pas seulement pour des
raisons "historiques" (Mac et son "colorsync"). Imagemagick c'est très
bien, sauf qu'un photographe n'est pas toujours un expert de la ligne de
commande.
Et si la séparation en quadrichromie était aussi simple, je pense que
les développeurs de Gimp auraient "pensé" à l'inclure. Le lien que tu
donnes ne marche pas chez moi, mais en remontant sur le site d'origine
et en navigant un peu je trouve une "Conversion RGV vers CMJN (CMYK) et
300dpi" avec imagemagick. Je vais tester sur quelques images.
http://www.e-nef.com/linux/images/
En suivant les liens du site je suis arrivé sur une série de tutos qui
présentent des outils et capture d'écran Windows...
http://pagesperso-orange.fr/2.8/technique.htm

Je suis curieux de savoir ce que font les "pros" pour qui ces logiciels ne
suffisent pas.



Numériser un négatif moyen format sur un scanner Nikon Coolscan 9000.
Traiter un fichier 16bit/couleur issue d'un scanner de ce type. Corriger
la distorsion et le vignettage sur des optiques grand-angles (14 et
18mm) en quelques clics. Trouver une sonde colorimétrique abordable qui
possède un pilote et un logiciel pour GNU-Linux...
Beaucoup des limitations sont simplement le fait du manque d'intérêt des
fabriquant et des éditeurs pour notre système, comme c'est encore le cas
pour d'autres matériels.
Maintenant pour les clichés issus de mon photoscope ou les diapositives
de voyage 24x36 numérisées sur un Coolscan 4000 (bien supporté sous
GNU-Linux, sans les fonctions logicielles avancées de retraitement des
défauts de surface) Debian est plus que parfait. On peut même utiliser
la plupart des fichiers "brutes" (raw) en format propriétaire (le "nef"
par exemple), Digikam me comble pour le catalogage (avec gestion des
profils icc), et Gimp pour les quelques corrections. On fait aussi de
belles choses avec Hugin en matière de panorama, j'en avais fait une
présentation rapide ici :
http://www.linuxpedia.fr/doku.php/graphisme/hugin

des logiciels payant/non-libres assez complet (lightzone) en parallèle
de Gimp, mais tu n'auras accès ni à la calibration simple de ta chaîne
de traitement (Lprof et Argyll sont limités, la gestion des profils icc
est par contre bien présente maintenant), ni à des plugins de qualité
"pro" (pour le détourage complexe, la correction des aberrations
chromatiques/géométriques (Hugin est utilisable, de manière difficile et
limitée), le traitement du bruit...). Gimp a fait une incursion dans le
traitement des images dont les couleurs sont codées sur plus de 8bits
avec GEGL, mais ça reste experimental (Cinepaint fait ça plutôt bien,
mais il est limité au niveau des outils).
Enfin il n'y a pas de solution de séparation quadrichromique pour Gimp
(des scripts "bidouilles" mais rien de sérieux), en gros il faut faire
le travail pré-presse sur une autre plate-forme.



Pour la quadrichromie sous Linux, un tuto de 2003 ! Oui oui.

http://www.e-nef.com/GNU/Linux/images/


Bref, bien que je sois un utilisateur quotidien de Debian, et un
convaincue du libre, la photographie professionnelle reste un point noir.



Tout dépend si l'on est habitué ou non à d'autres outils sous une autre
plate-forme.

Ceux qui n'ont jamais eu les logiciels qu'un bon nombre porte au pinacle
s'en
passent volontiers. Idem pour ladite plateforme.



Oui, c'est sûr qu'il est plus facile de se faire à Gimp quand on n'a pas
passé des années à utiliser une suite propriétaire sur Mac. La courbe
d'apprentissage de photoshop est raide, idem pour indesign par exemple.
Mais autant je n'ai en général pas trop de mal à faire passer OpenOffice
aux utilisateurs de son homologue propriétaire, autant Gimp et Scribus
on du mal à passer auprès des utilisateurs des produits Adobe concurrents.

On peut noter que lorsque Google a fait un questionnaire "quels
logiciels vous manquent le plus sous Linux", Photoshop est arrivé en
tête. Comme pour la suite MS Office c'est sans doute lié à l'habitude,
et au fait que le piratage donne une impression de "gratuité" à bon
nombre d'utilisateurs. Reste que sur un cv de photographe/graphiste Gimp
et Scribus ne font pas encore le même effet que leurs homologues
propriétaires.

Il est possible d'utiliser une version de PS sous Wine, ça marche même
très bien avec les dernières versions de Wine, et en évitant de se jeter
sur la toute dernière version de PS. Mais ça n'est ni libre (pour PS),
ni gratuit (achat licence de PS), et PS "crash" parfois abruptement sur
certaines opérations... sauvegardes régulières impératives.



Tom



Christophe
--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS






Bon, j'espère ne pas avoir raccourci la semaine subitement, mon propos
n'est pas de dire "photographes fuyez le libre", je l'utilise tous les
jours (Digikam "digère" environ 4000 images sur ma machine principale),
ou "Gimp c'est pour les débutants", je pense que c'est au contraire bien
plus facile pour un utilisateur averti de l'utiliser pleinement. Je dis
juste que les logiciels libres dans le domaine de la photographie ont
encore une marge d'amélioration, et pourraient bénéficier d'une plus
grande considération des fabricants de matériels et éditeurs de
logiciels ;-) .

Et ben, difficile de faire pire comme sujet à Troll, à part KDE4
peut-être. (je déconne, je l'utilise aussi, mais il y a une "marge
d'amélioration" certaine !)

Tom, qui rigole.

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Christophe Gallaire
Le #19528971
--+pHx0qQiF2pBVqBT
Content-Type: text/plain; charset=utf-8; format=flowed
Content-Disposition: inline
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,

Te souviens-tu du message initial ? Ce que demandait David c'était un logiciel
assez simple. Quand il dit vouloir qu'il en vient à dire qu'il cherche à
installer Photoshop... je me marre. Je ne connais pas ce logiciel mais à   lire
les tutos que j'ai rencontrés çà et là sur Internet, je ne vois pas en quoi, il
serait plus simple que Gimp ! Globalement, les fonctionnalités sont as sez
semblables, hormis les quelques fonctionnalités manquantes sur l'un ou l'autre.
Le reste n'est qu'affaire d'appréciation personnelle et d'habitude.

Je suis certain que créer un filtre passe haut ou bas sur Photomachin n'est pas
plus simple que sous Gimp. Pas la peine de chercher sur Gogol pour s'en
convaincre.

L'un des amis photographe pro est sous Mac ; il utilise ladite suite depuis plus
de 10 ou 15 ans. Il n'en a jamais acheté une seule version. Il en est de même
pour tous les photographes que je connais. Quant à moi, je n'ai jamais eu
lesdits logiciels. Une rareté. Mais...

thveillon.debian a dit dans un souffle :
Je pensais bien réveiller quelques trolls... J'utilise Rawstudio
également, ainsi que Gimp, Digikam, Hugin et quelques autres, mais si tu
veux comparer terme à terme met les face à "DxO", Neatimage" ("N oise
Ninja" est dispo pour Linux x86, c'est un début) et "Photoshop" Cs>2.
Confronte NikonScan et XSane ou même VueSCan (payant) sur un scanner de
film Nikon moyen format... je ne vais pas continuer pour ne pas faire de
la publicité gratuite à une flopée d'applications proprià ©taires.
Mon but n'est pas de dire "le libre est nul", mais je ne crois pas que
le déni face avancer grand chose, si GNU-Linux n'est pas plus prà ©sent
parmi les photographes et les graphistes ce n'est pas seulement pour des
raisons "historiques" (Mac et son "colorsync"). Imagemagick c'est très
bien, sauf qu'un photographe n'est pas toujours un expert de la ligne de
commande.



Banalement, si aussi peu de photographes sont sous Linux, c'est qu'ils sont
comme la plupart des utilisateurs ! Ils ont été formés sous une autre
plate-forme et quand il leur a fallu acheter une machine, ils ne se sont pas
même posé la question de savoir s'ils allaient installer Linux ou autre chose :
ils sont allés dans un supermarché et ont acheté un ordinate ur avec un OS
préinstallé. Et se sont empressés d'installer les logiciels sur lesquels ils ont
été formés. La problématique du Libre, globalement, ne les intéressent pas plus
que ça. Ce qu'ils veulent, c'est reproduire les mêmes procéd ures avec les mêmes
outils.

Le message de David est, de ce point de vue, symptomatique. Il veut la mà ªme
chose. Un logiciel comme... Il ne réclame pas de procédure pour t elle ou telle
technique. Il se moque pas mal de savoir si le logiciel est fermé ou p as. Il
veut la même chose.

Cette logique est nuisible : elle conduit à introduire toute une
"flopée" de logiciels fermés sous GNU/Linux et les rend néce ssaires. Pourquoi

Quant à savoir si les DxO ou Noise Ninja et Cie sont essentiels ou n écessaires,
c'est une autre affaire. J'utilise Gimp et un bon filtre passe haut ou G'MI C. Au
pire, si la photo est mauvaise... ben... c'est que j'ai été mauva is... Et puis
le débruitage a ses limites quand même. Très rapidement. à ‡a ne reste intéressant
le plus souvent que pour des photos à visée "technique" ou "illus trative" sinon
"personnelles". Quel que soit le logiciel utilisé, le débruitage devient vite
"destructeur".

Et puis...

Si tous ces logiciels vous sont si nécessaires, pourquoi ne restez-vou s pas sous
une plate-forme qui est propriétaire ? Pourquoi voulez-vous "déna turer"
GNU/Linux ?

Et si la séparation en quadrichromie était aussi simple, je pens e que
les développeurs de Gimp auraient "pensé" à l'inclure. Le l ien que tu
donnes ne marche pas chez moi, mais en remontant sur le site d'origine
et en navigant un peu je trouve une "Conversion RGV vers CMJN (CMYK) et
300dpi" avec imagemagick. Je vais tester sur quelques images.
http://www.e-nef.com/linux/images/



Tu veux dire que tu n'accèdes pas au tuto ? C'est bien cette adresse q ue j'avais
donnée : "Conversion RGV vers CMJN (CMYK) et 300dpi".

En suivant les liens du site je suis arrivé sur une série de tut os qui
présentent des outils et capture d'écran Windows...
http://pagesperso-orange.fr/2.8/technique.htm



Ah oui ? Et ?

Je suis curieux de savoir ce que font les "pros" pour qui ces logiciels ne
suffisent pas.



Numériser un négatif moyen format sur un scanner Nikon Coolscan 9000.
Traiter un fichier 16bit/couleur issue d'un scanner de ce type. Corriger
la distorsion et le vignettage sur des optiques grand-angles (14 et
18mm) en quelques clics.



Questions de choix de matériel et l'habitude du clic.

Trouver une sonde colorimétrique abordable qui
possède un pilote et un logiciel pour GNU-Linux...




Beaucoup des limitations sont simplement le fait du manque d'intérà ªt des
fabriquant et des éditeurs pour notre système, comme c'est encor e le cas
pour d'autres matériels.



Oui très certainement. 1% d'utilisateurs. Et la plupart n'en ont pas b esoin !

Maintenant pour les clichés issus de mon photoscope ou les diapositiv es
de voyage 24x36 numérisées sur un Coolscan 4000 (bien supportà © sous
GNU-Linux, sans les fonctions logicielles avancées de retraitement des
défauts de surface) Debian est plus que parfait. On peut même ut iliser
la plupart des fichiers "brutes" (raw) en format propriétaire (le "ne f"
par exemple), Digikam me comble pour le catalogage (avec gestion des
profils icc), et Gimp pour les quelques corrections. On fait aussi de
belles choses avec Hugin en matière de panorama, j'en avais fait une
présentation rapide ici :
http://www.linuxpedia.fr/doku.php/graphisme/hugin



Belle présentation.

Pas mal. Même si le panoramique et la photo "nature et monument" c'est pas mon
truc.

des logiciels payant/non-libres assez complet (lightzone) en parallà ¨le
de Gimp, mais tu n'auras accès ni à la calibration simple de ta chaîne
de traitement (Lprof et Argyll sont limités, la gestion des profil s icc
est par contre bien présente maintenant), ni à des plugins de qualité
"pro" (pour le détourage complexe, la correction des aberrations
chromatiques/géométriques (Hugin est utilisable, de manià ¨re difficile et
limitée), le traitement du bruit...). Gimp a fait une incursion da ns le
traitement des images dont les couleurs sont codées sur plus de 8b its
avec GEGL, mais ça reste experimental (Cinepaint fait ça plut ôt bien,
mais il est limité au niveau des outils).
Enfin il n'y a pas de solution de séparation quadrichromique pour Gimp
(des scripts "bidouilles" mais rien de sérieux), en gros il faut f aire
le travail pré-presse sur une autre plate-forme.



Pour la quadrichromie sous Linux, un tuto de 2003 ! Oui oui.

http://www.e-nef.com/GNU/Linux/images/


Bref, bien que je sois un utilisateur quotidien de Debian, et un
convaincue du libre, la photographie professionnelle reste un point noi r.



Tout dépend si l'on est habitué ou non à d'autres outils sous une autre
plate-forme.

Ceux qui n'ont jamais eu les logiciels qu'un bon nombre porte au pinacle
s'en
passent volontiers. Idem pour ladite plateforme.



Oui, c'est sûr qu'il est plus facile de se faire à Gimp quand on n'a pas
passé des années à utiliser une suite propriétaire sur Mac. La courbe
d'apprentissage de photoshop est raide, idem pour indesign par exemple.
Mais autant je n'ai en général pas trop de mal à faire pass er OpenOffice
aux utilisateurs de son homologue propriétaire, autant Gimp et Scribus
on du mal à passer auprès des utilisateurs des produits Adobe co ncurrents.



J'ai travaillé quelques années sous Mac avec Xpress, par exemple. Et Scribus ne
me pose pas de problème. Mais c'est une question de volonté et d' apprentissage.
Malheureusement, beaucoup veulent du même sur sur différent.

On peut noter que lorsque Google a fait un questionnaire "quels
logiciels vous manquent le plus sous Linux", Photoshop est arrivé en
tête. Comme pour la suite MS Office c'est sans doute lié à l'habitude,
et au fait que le piratage donne une impression de "gratuité" à bon
nombre d'utilisateurs.



Encore une fois, si ces logiciels leur manquent tant... qu'ils restent sous la
plate-forme où ils les trouvent et qui dans le fond leur convient. Je ne partage
plus l'idée qu'il faudrait que tout le monde pas sous GNU/Linux si tou t le
fatras des logiciels fermés doit suivre.

Reste que sur un cv de photographe/graphiste Gimp
et Scribus ne font pas encore le même effet que leurs homologues
propriétaires.



Il est possible d'utiliser une version de PS sous Wine, ça marche même
très bien avec les dernières versions de Wine, et en évi tant de se jeter
sur la toute dernière version de PS. Mais ça n'est ni libre ( pour PS),
ni gratuit (achat licence de PS), et PS "crash" parfois abruptement sur
certaines opérations... sauvegardes régulières impé ratives.



Tom



Christophe
--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS






Bon, j'espère ne pas avoir raccourci la semaine subitement, mon propos
n'est pas de dire "photographes fuyez le libre", je l'utilise tous les
jours (Digikam "digère" environ 4000 images sur ma machine principale ),
ou "Gimp c'est pour les débutants", je pense que c'est au contraire b ien
plus facile pour un utilisateur averti de l'utiliser pleinement. Je dis
juste que les logiciels libres dans le domaine de la photographie ont
encore une marge d'amélioration, et pourraient bénéficier d 'une plus
grande considération des fabricants de matériels et éditeur s de
logiciels ;-) .



Que les éditeurs de logiciels propriétaires restent dans le prà © carré du
logiciel propriétaire.

Et ben, difficile de faire pire comme sujet à Troll, à part KDE4
peut-être. (je déconne, je l'utilise aussi, mais il y a une "mar ge
d'amélioration" certaine !)

Tom, qui rigole.



@+

Christophe
--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS



--
Christophe Gallaire

Attention ! Suppression des mails entrants dont la taille est supérieu re à 2Mo !
N'envoyez, s'il vous plaît, que des pièces jointes en formats ouv erts.

"Les clèbs [mutts] n'ont pas de punaises [bugs] mais des puces !"

Carnet de route : http://www.road2mayotte.org
---------------
Linux On The Root : http://ubunteros.tuxfamily.org/
-----------------
Signature numérique GPG de ce mail : 1D6DB30A
----------------------------------

--+pHx0qQiF2pBVqBT
Content-Type: application/pgp-signature; name="signature.asc"
Content-Description: Digital signature
Content-Disposition: inline

-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
Version: GnuPG v1.4.9 (GNU/Linux)

iEYEARECAAYFAkovRnAACgkQvY3wzh1tswpguQCfX8TOgF9cshuUnbrT7XwwiAR6
TGIAnjxszHEan4mqBC/EC8cJFo5gvQsw
=xbIr
-----END PGP SIGNATURE-----

--+pHx0qQiF2pBVqBT--

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
thveillon.debian
Le #19530911
Christophe Gallaire a écrit :
Bonjour,

Te souviens-tu du message initial ? Ce que demandait David c'était un
logiciel
assez simple. Quand il dit vouloir qu'il en vient à dire qu'il cherche à
installer Photoshop... je me marre.


Il demandait s'il y avait "un équivalent de la suite Photoshop sous
Linux", j'imagine que par "suite Photoshop" il voulait dire "Creative
Suite " d'Adobe, qui n'est pas vraiment orientée par son prix et la
complexité des logiciels inclus vers l'utilisateur débutant.

Je ne connais pas ce logiciel mais à
lire
les tutos que j'ai rencontrés çà et là sur Internet, je ne vois pas en
quoi, il
serait plus simple que Gimp ! Globalement, les fonctionnalités sont assez
semblables, hormis les quelques fonctionnalités manquantes sur l'un ou
l'autre.


Photoshop n'est pas plus simple en effet, c'est pourquoi quand on fait
le double investissement du temps d'apprentissage et du prix du
logiciel, on aime bien se rassurer en le gardant sous la main pendant
une éventuelle transition vers le libre.


Le reste n'est qu'affaire d'appréciation personnelle et d'habitude.
Je suis certain que créer un filtre passe haut ou bas sur Photomachin
n'est pas
plus simple que sous Gimp. Pas la peine de chercher sur Gogol pour s'en
convaincre.
L'un des amis photographe pro est sous Mac ; il utilise ladite suite
depuis plus
de 10 ou 15 ans. Il n'en a jamais acheté une seule version. Il en est de
même
pour tous les photographes que je connais. Quant à moi, je n'ai jamais eu
lesdits logiciels. Une rareté. Mais...


C'est le principal problème avec ces suites propriétaires, leurs
systèmes de protection sont volontairement (c'est mon opinion et ça
n'engage que moi) laxistes, le piratage fait partie de la stratégie
monopolistique. Sans ça il n'y aurait pas beaucoup d'étudiant des écoles
de photo ou de graphisme pour les acheter... Je militerais volontiers
pour des systèmes anti-piratage vraiment efficaces, en fait ça devrait
être puni par la loi de commercialiser un système anti-piratage dont on
sait qu'il a été cassé. L'éditeur devrait être mis en demeure de
produire un nouveau système, une mise à jour, etc... Ça serait une très
bonne chose pour le logiciel libre.
Tu as remarqué la différence de traitement entre les "pirates" de
musique ou films et les milliers de copies pirates de logiciels et
systèmes d'exploitation propriétaires qui circulent ? J'ai vécu dans des
pays où 90% des systèmes d'exploitation installés étaient des copies
illégales, y compris sur des machines neuves...


thveillon.debian a dit dans un souffle :
Je pensais bien réveiller quelques trolls... J'utilise Rawstudio
également, ainsi que Gimp, Digikam, Hugin et quelques autres, mais si tu
veux comparer terme à terme met les face à "DxO", Neatimage" ("Noise
Ninja" est dispo pour Linux x86, c'est un début) et "Photoshop" Cs>2.
Confronte NikonScan et XSane ou même VueSCan (payant) sur un scanner de
film Nikon moyen format... je ne vais pas continuer pour ne pas faire de
la publicité gratuite à une flopée d'applications propriétaires.
Mon but n'est pas de dire "le libre est nul", mais je ne crois pas que
le déni face avancer grand chose, si GNU-Linux n'est pas plus présent
parmi les photographes et les graphistes ce n'est pas seulement pour des
raisons "historiques" (Mac et son "colorsync"). Imagemagick c'est très
bien, sauf qu'un photographe n'est pas toujours un expert de la ligne de
commande.



Banalement, si aussi peu de photographes sont sous Linux, c'est qu'ils sont
comme la plupart des utilisateurs ! Ils ont été formés sous une autre
plate-forme et quand il leur a fallu acheter une machine, ils ne se sont
pas
même posé la question de savoir s'ils allaient installer Linux ou autre
chose :
ils sont allés dans un supermarché et ont acheté un ordinateur avec un OS
préinstallé. Et se sont empressés d'installer les logiciels sur lesquels
ils ont
été formés. La problématique du Libre, globalement, ne les intéressent
pas plus
que ça. Ce qu'ils veulent, c'est reproduire les mêmes procédures avec
les mêmes
outils.


Ça n'est pas toujours vrai, c'est aussi souvent un simple manque
d'information ou de curiosité. Il suffit parfois de pas grand chose pour
intéresser quelqu'un aux logiciels libre.

Le message de David est, de ce point de vue, symptomatique. Il veut la même
chose. Un logiciel comme... Il ne réclame pas de procédure pour telle ou
telle
technique. Il se moque pas mal de savoir si le logiciel est fermé ou
pas. Il
veut la même chose.

Cette logique est nuisible : elle conduit à introduire toute une
"flopée" de logiciels fermés sous GNU/Linux et les rend nécessaires.
Pourquoi


J'ai fait passé plusieurs personnes de Windows à GNU-Linux grâce à Wine
et Virtualbox, ainsi que Ooo, Gimp, Firefox et quelques autres qui sont
disponibles sur plusieurs systèmes propriétaires. Le fondamentalisme est
nuisible, surtout quand, comme toujours avec le fondamentalisme, il
occulte la réalité. Les utilisateurs de GNU-Linux utilisent, sans doute
dans leur écrasante majorité, des pilotes et logiciels non libres. De
Flash en passant par Nvidia, Googleearth, Picasa, Skype, les firmwares,
les codecs... On peut même penser que des projets "opensource" comme
Silverlight sont finalement plus dangereux à long terme qu'un Photoshop
sur Wine.

Quant à savoir si les DxO ou Noise Ninja et Cie sont essentiels ou
nécessaires,
c'est une autre affaire. J'utilise Gimp et un bon filtre passe haut ou
G'MIC. Au
pire, si la photo est mauvaise... ben... c'est que j'ai été mauvais...
Et puis
le débruitage a ses limites quand même. Très rapidement. Ça ne reste
intéressant
le plus souvent que pour des photos à visée "technique" ou
"illustrative" sinon
"personnelles". Quel que soit le logiciel utilisé, le débruitage devient
vite
"destructeur".


Si tu fais de la photo de concert, de danse, de l'affût animalier au
coucher du soleil, de l'architecture dans des bâtiments où le flash est
interdit, avec des objectifs à correction de perspective dont
l'ouverture est limitée, le bruit devient rapidement un compagnon de
route gênant.

Et puis...

Si tous ces logiciels vous sont si nécessaires, pourquoi ne restez-vous
pas sous
une plate-forme qui est propriétaire ? Pourquoi voulez-vous "dénaturer"
GNU/Linux ?


Moi j'ai juste l'opinion inverse, j'aime voir les gens mettre un pied du
côté du libre. Je ne pense pas que cela "dénature" quoi que ce soit. Et
puis le choix existe, on peut choisir Gnewsense ou Gobuntu, voir Debian
sans "non-free", "contrib" et debian-multimedia.
Je suis toujours très méfiant envers les problématiques de "pureté" et
l'intransigeance dans ce domaine, il y a de nombreux précédent fâcheux.
Quant à "l'état de nature", je crois que ce mythe a déjà été débattu
dans d'autres domaines. (Rousseau, si tu nous lis...)


Et si la séparation en quadrichromie était aussi simple, je pense que
les développeurs de Gimp auraient "pensé" à l'inclure. Le lien que tu
donnes ne marche pas chez moi, mais en remontant sur le site d'origine
et en navigant un peu je trouve une "Conversion RGV vers CMJN (CMYK) et
300dpi" avec imagemagick. Je vais tester sur quelques images.
http://www.e-nef.com/linux/images/



Tu veux dire que tu n'accèdes pas au tuto ? C'est bien cette adresse que
j'avais
donnée : "Conversion RGV vers CMJN (CMYK) et 300dpi".


Je crois qu'il y avait un "GNU" au milieu de l'adresse qui ne passait
pas. Sans mauvais esprit aucun.

En suivant les liens du site je suis arrivé sur une série de tutos qui
présentent des outils et capture d'écran Windows...
http://pagesperso-orange.fr/2.8/technique.htm



Ah oui ? Et ?
Je suis curieux de savoir ce que font les "pros" pour qui ces
logiciels ne
suffisent pas.



Numériser un négatif moyen format sur un scanner Nikon Coolscan 9000.
Traiter un fichier 16bit/couleur issue d'un scanner de ce type. Corriger
la distorsion et le vignettage sur des optiques grand-angles (14 et
18mm) en quelques clics.



Questions de choix de matériel et l'habitude du clic.

Trouver une sonde colorimétrique abordable qui
possède un pilote et un logiciel pour GNU-Linux...




Beaucoup des limitations sont simplement le fait du manque d'intérêt des
fabriquant et des éditeurs pour notre système, comme c'est encore le cas
pour d'autres matériels.



Oui très certainement. 1% d'utilisateurs. Et la plupart n'en ont pas
besoin !


Les utilisateurs de sondes colorimétriques, ou simplement ceux qui
calibrent leur chaîne de travail graphique ne doivent pas être légions
tous systèmes confondus. Je pense que GNU-Linux est souvent juste
ignoré, au double sens du terme, "ignoré" volontairement car perçu comme
trop complexe et mouvant pour y risquer un portage, et "ignoré" tout
simplement par méconnaissance.

Maintenant pour les clichés issus de mon photoscope ou les diapositives
de voyage 24x36 numérisées sur un Coolscan 4000 (bien supporté sous
GNU-Linux, sans les fonctions logicielles avancées de retraitement des
défauts de surface) Debian est plus que parfait. On peut même utiliser
la plupart des fichiers "brutes" (raw) en format propriétaire (le "nef"
par exemple), Digikam me comble pour le catalogage (avec gestion des
profils icc), et Gimp pour les quelques corrections. On fait aussi de
belles choses avec Hugin en matière de panorama, j'en avais fait une
présentation rapide ici :
http://www.linuxpedia.fr/doku.php/graphisme/hugin



Belle présentation.

Pas mal. Même si le panoramique et la photo "nature et monument" c'est
pas mon
truc.



Arf, tous les goûts sont dans la nature. Je fais de l'animalier, de la
macrophotographie, de la photo souterraine (spéléologie) et du paysage,
des sujets liés à l'eco-tourisme aussi. Parfois de l'architecture mais
c'est juste dans le cadre de photos de voyage génériques. Mais j'aime
regarder à peu prés tous les styles de photo.

[coupure de la citation du message précédent]

Bonnes photos à tous.

Tom

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Christophe Gallaire
Le #19534261
--ZPt4rx8FFjLCG7dd
Content-Type: text/plain; charset=utf-8; format=flowed
Content-Disposition: inline
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonsoir Tom,

thveillon.debian a dit dans un souffle :
Christophe Gallaire a écrit :
Bonjour,

Te souviens-tu du message initial ? Ce que demandait David c'était un
logiciel
assez simple. Quand il dit vouloir qu'il en vient à dire qu'il cher che à
installer Photoshop... je me marre.


Il demandait s'il y avait "un équivalent de la suite Photoshop sous
Linux", j'imagine que par "suite Photoshop" il voulait dire "Creative
Suite " d'Adobe, qui n'est pas vraiment orientée par son prix et la
complexité des logiciels inclus vers l'utilisateur débutant.



Je ne comprends donc pas vraiment sa demande... S'il s'agit d'un logiciel
"simple" avec la fonction "album" pour des photos en "jpeg classique" (avec
perte), gThumb, est un très bon logiciel... Je crois que quelqu'un l'a suggéré, non ?

Dans la même veine, avec des fonctionnalités aussi "élé mentaires", il y a
gwenview. Et j'en oublie un autre qui n'a pas été cité... gi mageview... que
j'aime bien...dans la catégorie "viewer", simple, léger, efficace . Pas de
retouche. Mais c'est une catégorie assez fournie...

Pour les fichiers raw, dans la catégorie "viewer" très prometteur , avec quelques
fonctionnalités intéressantes (enregistrement en 16 bits notammen t), il y a le
récent GTKRawGallery. À suivre !


Je ne connais pas ce logiciel mais à
lire
les tutos que j'ai rencontrés çà et là sur Internet, je ne vois pas en
quoi, il
serait plus simple que Gimp ! Globalement, les fonctionnalités sont assez
semblables, hormis les quelques fonctionnalités manquantes sur l'un ou
l'autre.


Photoshop n'est pas plus simple en effet, c'est pourquoi quand on fait
le double investissement du temps d'apprentissage et du prix du
logiciel, on aime bien se rassurer en le gardant sous la main pendant
une éventuelle transition vers le libre.



Tu le vois bien, David n'est manifestement pas un "pro". J'ai même pei ne à
croire qu'il a investi pour acheter ladite suite. Les retouches dont il est
question doivent être très élémentaires (effacer un d étail, passage en n&b,
redimensionnement, zieurouges, netteté...), pas beaucoup plus. Il ne s 'agit
nullement, à ce que l'on peut en comprendre, de récupérer de s basses/hautes
lumières, travailler sur du 12 ou 16 bits... J'ai donc bien du mal à   croire
cette transition avec Gimp, par exemple, si difficile que cela.

Banalement, si aussi peu de photographes sont sous Linux, c'est qu'ils s ont
comme la plupart des utilisateurs ! Ils ont été formés so us une autre
plate-forme et quand il leur a fallu acheter une machine, ils ne se sont
pas
même posé la question de savoir s'ils allaient installer Linux ou autre
chose :
ils sont allés dans un supermarché et ont acheté un ordin ateur avec un OS
préinstallé. Et se sont empressés d'installer les logicie ls sur lesquels
ils ont
été formés. La problématique du Libre, globalement, ne les intéressent
pas plus
que ça. Ce qu'ils veulent, c'est reproduire les mêmes procà ©dures avec
les mêmes
outils.


Ça n'est pas toujours vrai, c'est aussi souvent un simple manque
d'information ou de curiosité. Il suffit parfois de pas grand chose p our
intéresser quelqu'un aux logiciels libre.



Je ne le nie pas mais je ne la vois pas si présente que cela non plus.

Cette logique est nuisible : elle conduit à introduire toute une
"flopée" de logiciels fermés sous GNU/Linux et les rend nà ©cessaires.
Pourquoi


J'ai fait passé plusieurs personnes de Windows à GNU-Linux grà ¢ce à Wine
et Virtualbox, ainsi que Ooo, Gimp, Firefox et quelques autres qui sont
disponibles sur plusieurs systèmes propriétaires. Le fondamental isme est
nuisible, surtout quand, comme toujours avec le fondamentalisme, il
occulte la réalité. Les utilisateurs de GNU-Linux utilisent, san s doute
dans leur écrasante majorité, des pilotes et logiciels non libre s. De
Flash en passant par Nvidia, Googleearth, Picasa, Skype, les firmwares,
les codecs... On peut même penser que des projets "opensource" comme
Silverlight sont finalement plus dangereux à long terme qu'un Photosh op
sur Wine.



Je ne trouve pas le "fondamentalisme" en la matière (GNU/Linux) si dan gereux que
cela : il a tout de même permis l'apparition d'un OS à part enti ère. L'inverse
est une vraie menace. La Liberté est fragile. Ne pas la défendre contre les
attaques qui la menacent (ces compromis ruineux des logiciels proprios) c'e st
prendre le risque de la mettre au second plan, voire de l'enterrer.

Quant à savoir si les DxO ou Noise Ninja et Cie sont essentiels ou
nécessaires,
c'est une autre affaire. J'utilise Gimp et un bon filtre passe haut ou
G'MIC. Au
pire, si la photo est mauvaise... ben... c'est que j'ai été ma uvais...
Et puis
le débruitage a ses limites quand même. Très rapidement. Ça ne reste
intéressant
le plus souvent que pour des photos à visée "technique" ou
"illustrative" sinon
"personnelles". Quel que soit le logiciel utilisé, le débruita ge devient
vite
"destructeur".


Si tu fais de la photo de concert, de danse, de l'affût animalier au
coucher du soleil, de l'architecture dans des bâtiments où le fl ash est
interdit, avec des objectifs à correction de perspective dont
l'ouverture est limitée, le bruit devient rapidement un compagnon de
route gênant.



Et comment que je sais de quoi tu parles, je photographie principalement de nuit
! Danse, rituel, etc. J'ai besoin d'humain(s) dans mes photos...
L'un de mes maîtres c'est Trent Parke ! Surex/sousex à fond !

Et puis...

Si tous ces logiciels vous sont si nécessaires, pourquoi ne restez- vous
pas sous
une plate-forme qui est propriétaire ? Pourquoi voulez-vous "dà ©naturer"
GNU/Linux ?


Moi j'ai juste l'opinion inverse, j'aime voir les gens mettre un pied du
côté du libre. Je ne pense pas que cela "dénature" quoi que ce soit. Et
puis le choix existe, on peut choisir Gnewsense ou Gobuntu, voir Debian
sans "non-free", "contrib" et debian-multimedia.
Je suis toujours très méfiant envers les problématiques de "pureté" et
l'intransigeance dans ce domaine, il y a de nombreux précédent f âcheux.
Quant à "l'état de nature", je crois que ce mythe a déjà   été débattu
dans d'autres domaines. (Rousseau, si tu nous lis...)



Je ne vois pas à quoi tu fais référence quand tu dis qu'il y a eu de « nombreux
précédents » ou alors trop bien. Et dans ce cas, tu dép laces la notion très
grossièrement de manière assez malsaine et je n'aime pas du tout ce sous-entendu.

Tu extrapoles. Mais tu le sais. Le débat n'est pas nature/culture (pur eté de la
race, etc.). Tu peux donc laisser Jean-Jacques là où il est et re connaître que
tu as poussé un peu loin le bouchon !

Rassure-moi quand même sur un point :

Tu n'assimiles pas, j'espère, dans sa démarche, RMS aux nazis, au x entreprises
de purification ethnique et autres eugénismes ? Sinon mieux vaut qu'on arrête là
cette discussion.

Et puis...

Je n'interdis à personne de faire ce qu'il veut. Ni même RMS.

Je trouve juste déplacé d'avoir recours à une liste Debian p our demander comment
installer un logiciel propriétaire qui entre en concurrence avec des l ogiciels
libres de très haute qualité alors que rien dans la demande initi alement formulée
ne le justifie réellement. Sinon quelques habitudes assez mineures som me toute.

Pas mal. Même si le panoramique et la photo "nature et monument" c' est
pas mon
truc.



Arf, tous les goûts sont dans la nature. Je fais de l'animalier, de la
macrophotographie, de la photo souterraine (spéléologie) et du p aysage,
des sujets liés à l'eco-tourisme aussi. Parfois de l'architectur e mais
c'est juste dans le cadre de photos de voyage génériques. Mais j 'aime
regarder à peu prés tous les styles de photo.



Tu as des liens pour nous montrer quelques exemples ?

Bonnes photos à tous.

Tom



@+

Christophe
--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS



--
Christophe Gallaire

Attention ! Suppression des mails entrants dont la taille est supérieu re à 2Mo !
N'envoyez, s'il vous plaît, que des pièces jointes en formats ouv erts.

"Les clèbs [mutts] n'ont pas de punaises [bugs] mais des puces !"

Carnet de route : http://www.road2mayotte.org
---------------
Linux On The Root : http://ubunteros.tuxfamily.org/
-----------------
Signature numérique GPG de ce mail : 1D6DB30A
----------------------------------

--ZPt4rx8FFjLCG7dd
Content-Type: application/pgp-signature; name="signature.asc"
Content-Description: Digital signature
Content-Disposition: inline

-----BEGIN PGP SIGNATURE-----
Version: GnuPG v1.4.9 (GNU/Linux)

iEYEARECAAYFAkov4tMACgkQvY3wzh1tswp+XACeL/5rTE7QDdgFY77DAf7PvGAD
b+YAn1DH5FdsRd+eN4F8WrnEk7FH/RWj
=YK9j
-----END PGP SIGNATURE-----

--ZPt4rx8FFjLCG7dd--

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
thveillon.debian
Le #19539041
Christophe Gallaire a écrit :
Bonsoir Tom,



Bonjour,

thveillon.debian a dit dans un souffle :
Christophe Gallaire a écrit :
Bonjour,

Te souviens-tu du message initial ? Ce que demandait David c'était un
logiciel
assez simple. Quand il dit vouloir qu'il en vient à dire qu'il cherche à
installer Photoshop... je me marre.


Il demandait s'il y avait "un équivalent de la suite Photoshop sous
Linux", j'imagine que par "suite Photoshop" il voulait dire "Creative
Suite " d'Adobe, qui n'est pas vraiment orientée par son prix et la
complexité des logiciels inclus vers l'utilisateur débutant.



Je ne comprends donc pas vraiment sa demande... S'il s'agit d'un logiciel
"simple" avec la fonction "album" pour des photos en "jpeg classique" (avec
perte), gThumb, est un très bon logiciel... Je crois que quelqu'un l'a
suggéré, non ?
Dans la même veine, avec des fonctionnalités aussi "élémentaires", il y a
gwenview. Et j'en oublie un autre qui n'a pas été cité... gimageview... que
j'aime bien...dans la catégorie "viewer", simple, léger, efficace. Pas de
retouche. Mais c'est une catégorie assez fournie...
Pour les fichiers raw, dans la catégorie "viewer" très prometteur, avec
quelques
fonctionnalités intéressantes (enregistrement en 16 bits notamment), il
y a le
récent GTKRawGallery. À suivre !


Je ne connaissais pas GTKRawGallery, mais il est certain que ça n'est
pas le choix qui manque. Pour ce qui est du niveau demandé par le
messager initial, faute de précision il est difficile d'en préjuger. La
demande n'était effectivement pas très clair.

Je ne connais pas ce logiciel mais à
lire
les tutos que j'ai rencontrés çà et là sur Internet, je ne vois pas en
quoi, il
serait plus simple que Gimp ! Globalement, les fonctionnalités sont
assez
semblables, hormis les quelques fonctionnalités manquantes sur l'un ou
l'autre.


Photoshop n'est pas plus simple en effet, c'est pourquoi quand on fait
le double investissement du temps d'apprentissage et du prix du
logiciel, on aime bien se rassurer en le gardant sous la main pendant
une éventuelle transition vers le libre.



Tu le vois bien, David n'est manifestement pas un "pro". J'ai même peine à
croire qu'il a investi pour acheter ladite suite. Les retouches dont il est
question doivent être très élémentaires (effacer un détail, passage en n&b,
redimensionnement, zieurouges, netteté...), pas beaucoup plus. Il ne
s'agit nullement, à ce que l'on peut en comprendre, de récupérer des
basses/hautes lumières, travailler sur du 12 ou 16 bits... J'ai donc
bien du mal à croire
cette transition avec Gimp, par exemple, si difficile que cela.


Pour une bonne partie des utilisateurs Photoshop, comme Gimp d'ailleurs,
sont surdimensionnés. Gwenview, Digikam, F-spot ou même Picasa couvre
tous les besoins de la photo "familiale". Ça n'empêche pas PS d'être
installé sur un nombre considérable de systèmes... souvent sans licence.


Banalement, si aussi peu de photographes sont sous Linux, c'est
qu'ils sont
comme la plupart des utilisateurs ! Ils ont été formés sous une autre
plate-forme et quand il leur a fallu acheter une machine, ils ne se sont
pas
même posé la question de savoir s'ils allaient installer Linux ou autre
chose :
ils sont allés dans un supermarché et ont acheté un ordinateur avec
un OS
préinstallé. Et se sont empressés d'installer les logiciels sur lesquels
ils ont
été formés. La problématique du Libre, globalement, ne les intéressent
pas plus
que ça. Ce qu'ils veulent, c'est reproduire les mêmes procédures avec
les mêmes
outils.


Ça n'est pas toujours vrai, c'est aussi souvent un simple manque
d'information ou de curiosité. Il suffit parfois de pas grand chose pour
intéresser quelqu'un aux logiciels libre.



Je ne le nie pas mais je ne la vois pas si présente que cela non plus.


Ça n'est pas limité au logiciel libre malheureusement, il est toujours
difficile d'extraire des gens englués dans les contraintes du quotidiens
pour leur présenter de "grandes idées". C'est pour ça que l'approche
"one step a time" (à petits pas) fonctionne souvent mieux. C'est lent,
souvent frustrant, mais ça fonctionne souvent mieux sur le long terme
que le "grand soir".

Cette logique est nuisible : elle conduit à introduire toute une
"flopée" de logiciels fermés sous GNU/Linux et les rend nécessaires.
Pourquoi


J'ai fait passé plusieurs personnes de Windows à GNU-Linux grâce à Wine
et Virtualbox, ainsi que Ooo, Gimp, Firefox et quelques autres qui sont
disponibles sur plusieurs systèmes propriétaires. Le fondamentalisme est
nuisible, surtout quand, comme toujours avec le fondamentalisme, il
occulte la réalité. Les utilisateurs de GNU-Linux utilisent, sans doute
dans leur écrasante majorité, des pilotes et logiciels non libres. De
Flash en passant par Nvidia, Googleearth, Picasa, Skype, les firmwares,
les codecs... On peut même penser que des projets "opensource" comme
Silverlight sont finalement plus dangereux à long terme qu'un Photoshop
sur Wine.



Je ne trouve pas le "fondamentalisme" en la matière (GNU/Linux) si
dangereux que
cela : il a tout de même permis l'apparition d'un OS à part entière.
L'inverse
est une vraie menace. La Liberté est fragile. Ne pas la défendre contre les
attaques qui la menacent (ces compromis ruineux des logiciels proprios)
c'est
prendre le risque de la mettre au second plan, voire de l'enterrer.


Tout à fait d'accord, mais il y a juste différentes façon de "défendre"
le logiciel libre. Je contribue assez intensivement à des tutoriels, sur
des forums, toute ma famille et la plupart de mes amis utilisent des
systèmes d'exploitation libre, et je n'utilise plus que Debian et Ubuntu
à la maison, malgré les efforts nécessaires dans certains domaines.
Je ne trouve pas qu'un replis agressif sur ses valeurs fasse beaucoup de
bien. Dire aux gens pour qui cette problématique est une goutte d'eau
dans un monde qui ressemble parfois à un océan de problème "rester dans
votre univers de m* si vous êtes trop bêtes pour comprendre" est
rarement productif. En se crispant sur ses positions on obtient le même
comportement en face. Question de stratégie, pas de principe ni d'objectif.

Quant à savoir si les DxO ou Noise Ninja et Cie sont essentiels ou
nécessaires,
c'est une autre affaire. J'utilise Gimp et un bon filtre passe haut ou
G'MIC. Au
pire, si la photo est mauvaise... ben... c'est que j'ai été mauvais...
Et puis
le débruitage a ses limites quand même. Très rapidement. Ça ne reste
intéressant
le plus souvent que pour des photos à visée "technique" ou
"illustrative" sinon
"personnelles". Quel que soit le logiciel utilisé, le débruitage devient
vite
"destructeur".


Si tu fais de la photo de concert, de danse, de l'affût animalier au
coucher du soleil, de l'architecture dans des bâtiments où le flash est
interdit, avec des objectifs à correction de perspective dont
l'ouverture est limitée, le bruit devient rapidement un compagnon de
route gênant.



Et comment que je sais de quoi tu parles, je photographie principalement
de nuit
! Danse, rituel, etc. J'ai besoin d'humain(s) dans mes photos... L'un de
mes maîtres c'est Trent Parke ! Surex/sousex à fond !


Oui, avec le film notamment il y a des moyens de gagner un peu en
utilisant le "push proces" au lieu de partir sur un film plus sensible,
mais il faut reconnaître que les logiciels haut de gamme livrés avec les
scanner du même tonneau font des miracles.
Pour le numérique c'est plus compliqué, à moins de travailler en raw
systématiquement les puces des appareils effectuent déjà un traitement
du bruit, et on est plus dépendant des propriétés du capteur que de la
technique de prise de vue. Pas possible de "changer de film", il faut
éclairer, acheter un objectif plus lumineux, ou traiter le bruit après
coup...

Et puis...

Si tous ces logiciels vous sont si nécessaires, pourquoi ne restez-vous
pas sous
une plate-forme qui est propriétaire ? Pourquoi voulez-vous "dénaturer"
GNU/Linux ?


Moi j'ai juste l'opinion inverse, j'aime voir les gens mettre un pied du
côté du libre. Je ne pense pas que cela "dénature" quoi que ce soit. Et
puis le choix existe, on peut choisir Gnewsense ou Gobuntu, voir Debian
sans "non-free", "contrib" et debian-multimedia.
Je suis toujours très méfiant envers les problématiques de "pureté" et
l'intransigeance dans ce domaine, il y a de nombreux précédent fâcheux.
Quant à "l'état de nature", je crois que ce mythe a déjà été débattu
dans d'autres domaines. (Rousseau, si tu nous lis...)



Je ne vois pas à quoi tu fais référence quand tu dis qu'il y a eu de «
nombreux
précédents » ou alors trop bien. Et dans ce cas, tu déplaces la notion très
grossièrement de manière assez malsaine et je n'aime pas du tout ce
sous-entendu.

Tu extrapoles. Mais tu le sais. Le débat n'est pas nature/culture
(pureté de la
race, etc.). Tu peux donc laisser Jean-Jacques là où il est et
reconnaître que
tu as poussé un peu loin le bouchon !

Rassure-moi quand même sur un point :

Tu n'assimiles pas, j'espère, dans sa démarche, RMS aux nazis, aux
entreprises
de purification ethnique et autres eugénismes ? Sinon mieux vaut qu'on
arrête là
cette discussion.


Houlala, désolé de l'interprétation, je pensais en fait aux positions
religieuses dogmatiques, et à l'intransigeance dans ce domaine qui a
rarement amené la paix des communautés... Je ne pense pas que le Nazisme
puisse être utilisé comme référence à quoique ce soit. Je pensais plus
querelles de clochers, voir opposition entre pieux et impies... Les
fondamentalistes de tout bord passent leur temps à qualifier "d'impur"
ou "d'infidèle" qui n'est pas de leur camp, ça n'a jamais apporté grand
chose de bon, et en général ça ne sert même pas leur cause sur le long
terme.

J'aime bien RMS, mais lui même entretient parfois son image messianique,
au second degré bien sûr ("robe de bure" mexicaine et auréole de
pacotille, la photo est célèbre). Les journalistes parlent d'ailleurs
souvent de "croisade" à son égard, ou le disent "prêchant la bonne
parole". Je respecte et j'admire son travail, le bonhomme ne manque pas
de charme non plus, mais parfois je pense qu'il perd du temps et de
l'énergie à combattre les moulins à vent.

Quant à Rousseau, c'était juste en réponse au "dénaturer" qui venait
avant, je ne pense pas qu'il y ait un "état de nature" du logiciel libre
auquel on nuise, par exemple, en installant Photoshop sous wine ou
FlashPlayer sur son navigateur Internet. Les compromis font partie de la
vie, ils ne sont pas une déchéance ou une dégradation d'un état originel
de supposée pureté. Quand on parle de "dénaturer" c'est à ça qu'on fait
implicitement référence, peut être sans le savoir. Et comme je le disais
on a toujours le choix de l'ascèse avec Gnewsense, Gobuntu ou Debian
"main" exclusivement (moins les blob du noyau, et sans wine, voir plus bas).

Et puis...

Je n'interdis à personne de faire ce qu'il veut. Ni même RMS.
Je trouve juste déplacé d'avoir recours à une liste Debian pour demander
comment installer un logiciel propriétaire qui entre en concurrence avec
des logiciels libres de très haute qualité alors que rien dans la
demande initialement formulée ne le justifie réellement. Sinon quelques
habitudes assez mineures somme toute.



Le problème c'est que wine ne sert qu'à ça, or wine est dans "main" sur
Debian, ou je fais erreur ? Les questions se rapportant à wine auront de
fortes chances de souvent porter sur des logiciels propriétaires. Sinon
il faut déclarer wine "impur" et le bannir...

Pas mal. Même si le panoramique et la photo "nature et monument" c'est
pas mon
truc.



Arf, tous les goûts sont dans la nature. Je fais de l'animalier, de la
macrophotographie, de la photo souterraine (spéléologie) et du paysage,
des sujets liés à l'eco-tourisme aussi. Parfois de l'architecture mais
c'est juste dans le cadre de photos de voyage génériques. Mais j'aime
regarder à peu prés tous les styles de photo.



Tu as des liens pour nous montrer quelques exemples ?


Pas que je souhaite diffuser ici, je vais monter une petite page sur un
site quelconque et passer le lien, sans références ni liens commerciaux
bien sûr.

Bonnes photos à tous.

Tom



@+

Christophe



Tom

--
Lisez la FAQ de la liste avant de poser une question :
http://wiki.debian.org/fr/FrenchLists Vous pouvez aussi ajouter le mot
``spam'' dans vos champs "From" et "Reply-To:"

Pour vous DESABONNER, envoyez un message avec comme objet "unsubscribe"
vers
En cas de soucis, contactez EN ANGLAIS
Publicité
Poster une réponse
Anonyme