la loi de Moore

Le
ggfghgh
salut à tous
il y a quelques années la loi de moore avait etabli une progression de
la puissance des processeurs qui avait été respectée pendant pres de 20
ans
aujourd'hui avec la limite en frequence des processurs et malgré la
mise en parallelle de plusieurs processeurs , est ce que on est pas en
train de stagner un peu en performance ?
et est ce que on peut imaginer que dans les prochaines decenies on
risuqe de stagner encore plus ?
ne pensez vous pas que la loi de moore est devenue caduque ?
et qu'il faudrait en etablire une nouvelle en tenant compte des
technologies arrivantes
comment expliquer egalement que l'on ait encore des systemes en 32 bits
?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Nicolas George
Le #20175961
ggfghgh wrote in message
il y a quelques années la loi de moore avait etabli une progression de
la puissance des processeurs qui avait été respectée pendant pres de 20
ans



La loi de Moore ne parle pas de « puissance », ce qui est essentiellement
impossible à quantifier, mais de nombre de transistors. Elle continue à être
globalement respectée pour les processeurs actuels.
ggfghgh
Le #20176151
Nicolas George avait énoncé :
ggfghgh wrote in message
il y a quelques années la loi de moore avait etabli une progression de
la puissance des processeurs qui avait été respectée pendant pres de 20
ans



La loi de Moore ne parle pas de « puissance », ce qui est essentiellement
impossible à quantifier, mais de nombre de transistors. Elle continue à être
globalement respectée pour les processeurs actuels.



merci pour cette precision
mais on peut quantifier la puissance par les MIPS ou MFLOPS par exemple
je pense que ça reste une bonne base

cordialement
Jean-Marie HERIAT
Yannick Palanque
Le #20176141
À 2009-09-18T18:36:38+0200,
ggfghgh
comment expliquer egalement que l'on ait encore des systemes en 32
bits ?



Les logiciels « closed-source » ?

--
« Quand je serai grand, je ferai des bug reports sur la LKML »
-- Octane in fcolm
G.T
Le #20176551
Salut,

mais on peut quantifier la puissance par les MIPS ou MFLOPS par exemple
je pense que ça reste une bonne base


Pendant un certain temps, la puissance de calcul était plus ou moins
directement liée au nombre de transistors embarqués.
Le principe est progressivement devenu que la puissance de calcul doublait,
à coût fixe, tous les 18 mois.

a+,
--
G.T
Stephane Legras-Decussy
Le #20176841
"ggfghgh" 4ab3b715$0$30960$
comment expliquer egalement que l'on ait encore des systemes en 32 bits ?



pourtant la brave console Sega Dreamcast des années 2000
-> 128 bit
Nicolas George
Le #20177061
ggfghgh wrote in message
mais on peut quantifier la puissance par les MIPS ou MFLOPS par exemple
je pense que ça reste une bonne base



Non, pas du tout. Tu peux utiliser ce genre de critères pour comparer des
architectures très proches avec une variation sur la fréquence de
fonctionnement, mais c'est à peu près tout.

De nos jours, entre deux processeurs compatibles de conception différente,
il peut y avoir des rapports de vitesse loin d'être négligeables qui
s'inversent selon le type de calcul fait : calcul en entiers ou en
flottants, pression importante ou pas sur le cache, nombreux changements de
contextes ou pas, calculs linéaires ou branchements nombreux, etc.

C'est encore plus vrai avec le parallélisme de plus en plus massif dans les
processeurs, puisque certains problèmes sont parallélisables efficacement
alors que d'autres ne le sont pas du tout.

Schématiquement, entre un quad-core à 1,5 GHz et un mono-core à 3 GHz de
même architecture, tu peux avoir un rapport de vitesse de 2 dans un sens
pour un processus facilement parallélisable contre 2 dans l'autre sens pour
un processus pas parallélisable du tout.
G.T
Le #20177121
Salut,

pourtant la brave console Sega Dreamcast des années 2000
-> 128 bit


Raté, le SH-4 est un 32 bits RISC.
C'est la FPU (incorporée) qui est donnée pour 128 bits (et encore, c'est
tiré par les cheveux).

a+,
--
G.T
Az Sam
Le #20191971
"ggfghgh" 4ab3b715$0$30960$
salut à tous
il y a quelques années la loi de moore avait etabli une progression de la
puissance des processeurs qui avait été respectée pendant pres de 20 ans
aujourd'hui avec la limite en frequence des processurs et malgré la mise en
parallelle de plusieurs processeurs , est ce que on est pas en train de
stagner un peu en performance ?
et est ce que on peut imaginer que dans les prochaines decenies on risuqe de
stagner encore plus ?
ne pensez vous pas que la loi de moore est devenue caduque ?
et qu'il faudrait en etablire une nouvelle en tenant compte des technologies
arrivantes
comment expliquer egalement que l'on ait encore des systemes en 32 bits ?




je ne pense pas que se referer a une vieille "loi", qui n'etait qu'un constat et
un pari sur l'avenir finalement, serve a grand chose aujourd'hui.
Il y eu un principe sur les humeurs et les saignées pendant tres longtemps et
independament des connaissances avancées de la medecine.

Mais c'est vrai qu'en cette 1ere dizaine de 21eme siecle on a toujours pas de
vehicules monoplaces a sustentation electromagnetique pour les petits trajets
urbains.
Comme on passe par l'ecran a LED avant de faire le pas de L'Oled.
L'industrie a des raisons que la tecnologie ignore (mais que nous consomateurs
connaissont bien...)

--
Cordialement,
Az Sam.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme