[LONG] Radio Internet Pure One Flow : premières impressions

Le
Eric Demeester
[ Publication croisée sur fr.rec.radio, fr.rec.arts.musique.classique,
fr.rec.son-image.video.materiel, suivi sur fr.rec.radio ]

Bonsoir,

Comme je l'avais promis sur fr.rec.radio, ayant passé commande d'un
récepteur Pure One Flow :
http://www.pure.com/fr/product/one-flow-vl-61558/

je vous livre mes premières impressions.

1. Le récepteur :

À la fois compact et relativement lourd compte tenu de sa taille, il
dégage une impression de robustesse, associée à une finition bien plus
soignée que ne laissaient penser les diverses photos disponibles en
ligne.

Le revêtement, mat (j'ai choisi un modèle noir), est agréable à l'½il
(on voit en revanche rapidement qu'il doit se salir très vite) ; ainsi
qu'au toucher, la finition façon « caoutchouc », ni rugueuse ni lisse,
permettant une prise en main confortable.

L'antenne télescopique, bien protégée dans son logement situé au dessus
du récepteur, donne elle aussi une impression de solidité. Elle s'avère
en revanche un peu difficile à désinsérer de son support pour la
déployer, mais j'ai de gros doigts. Par sécurité, pour ne pas l'abimer,
utiliser une paire de ciseaux, un couteau ou un coupe-papier pour la
désengager de son support, me semblent être une bonne précaution.

Même impression de finition soignée concernant les deux « boutons »
rotatifs (volume et select) sur la face avant. Il sont aisés à
manipuler, crantés (ils font clic clic quand on les manipule), et
lorsqu'on appuie dessus (ils font aussi office de sélecteurs
contextuels), on entend distinctement un clic, et on sent bien la
qualité du mécanisme qu'on a au bout du doigt.

Peu de connecteurs sont disponibles : une prise mini-usb, une prise
casque stéréo au format mini-jack, et une entrée auxiliaire, elle aussi
au format mini-jack.

La prise mini-usb permet de connecter le récepteur en Ethernet, tandis
que l'entrée auxiliaire permet de connecter un balladeur (iPod ou
autre).

Les câbles n'étant pas fournis, seule la sortie casque est utilisable en
l'état.

Peut-être est-il possible de connecter le récepteur en usb à un
ordinateur, pour procéder à des mises à jour logicielles par exemple,
mais je n'ai pas encore essayé, et l'intéret est limité, dans la mesure
où il est capable de se mettre à jour automatiquement en Wi-Fi.

J'allais oublier l'alimentation Le récepteur est fourni avec une
alimentation pourvu d'une connectique électrique ressemblant vaguement
aux modèles américains (deux lames verticales) mais visiblement
propriétaire, et deux adaptateurs en fonction des prises de courant
disponibles, se clippant sur l'alimentaion. L'un d'eux s'adapte aux
prises françaises, je suppose que l'autre est destiné aux prises
britanniques.

Une batterie est disponible pour rendre le récepteur autonome 24 heures,
mais elle n'est pas fournie, il faut l'acheter en sus. Sachant que le
récepteur coûte 117 euros chez Amazon et la batterie environ 40, ça fait
un peu foutage de gueule, mais à l'usage, compte tenu des capacités de
l'animal, on en a pour ses 160 euros.

Elle s'avère assez facile à installer, malgré mes gros doigts, et puis
on ne fait pas ça tous les jours.

Première inquiétude vis à vis de la nouvelle merveille, la prise
permettant la connexion de la radio au secteur. Tout comme le reste,
elle est visiblement de qualité, au point qu'une fois le bloc secteur
branché, il est assez difficile (je veux dire il faut tirer fort) pour
le débrancher. Ce qui laisse présager, à terme, à force de connexions /
déconnexions, une usure prématurée de cette prise.

On peut décider de la débrancher côté secteur et pas côté radio, mais,
même si elle passe en mode batterie dès qu'elle n'est plus connectée au
réseau, ça impose de se promener avec un encombrant fil à la patte.

2. Mise en route et paramétrages :

Bon point, la documentation papier fournie, bien que succincte, s'avère
claire et suffisante pour mener toutes les opérations à bien.

Lors de la mise sous tension, l'écran LCD (vert monochrome sur fond
noir) s'allume. Bonne surprise, il est agréable à lire, et les
informations y sont clairement affichées. L'intensité est sensée
s'adapter en fonction de la lumière ambiante, ça ne me parait pas
flagrant, j'ai peut-être d'ailleurs confondu avec un autre modèle.

Sur l'écran d'accueil, on peut choisir le mode d'utilisation :

- Radio numérique :

Malgré sa compatibilité DAB, DAB+ et DMB, sans surprise, la recherche de
radios numérique sur Paris (je suis pourtant au 5ème étage, dans le
8ème, proche à vol d'oiseau des principaux centres émetteurs) ne donne
rien. Comme le soulignait Thierry, il semble que toutes les
expérimentations aient cessé en RP. Je testerai en décembre à Marseille.

La radio permet de mémoriser 30 stations numériques.

- Pure connect (ça c'est pour les radios Internet) :

La mise en route est un peu laborieuse. Dans un premier temps, il faut
appairer le récepteur avec le Wi-Fi de la box. C'est un peu fastidieux
de rentrer la clé, mais on ne le fait que rarement, genre une fois chez
soi, et de temps en temps, quand on va régulièrement chez des gens
équipés de Wi-Fi.

Je ne sais pas ce qui se passe si on est dans un lieu public avec accès
Wi-Fi gratuit, mais nécessité de valider la connexion via un navigateur.
J'en ai un en bas de chez moi, j'essaierai à l'occasion.

Ensuite, on a accès à un système assez rudimentaire de sélection des
stations parmi les 20000 disponibles.

Une fois son bonheur trouvé, on peut enregistrer la station dans ses
favoris, mais on s'aperçoit que ce n'est pas enregistré.

Recherche dans les menus. Ah, ici, on peut enregistrer son récepteur
chez Pure. J'entre donc son numéro de série, apposé sur une étiquette à
l'arrière de l'appareil : échec.

Retour à la doc, qui explique que pour gérer ses favoris, il faut au
préalable s'inscrire sur leur site (http://thelounge.com), puis obtenir
un code.

Une fois l'opération faite, j'entre le code dans la radio, et miracle,
me voila enregistré.

Je découvre que le site est bien plus pratique que le récepteur, pour
chercher les stations et constituer sa liste de radios favorites.

Cerise sur le gateau, on peut créer des dossiers à sa convenance
(informations, classique, jazz, etc.).

Je sélectionne donc une dizaine de radios, que je range dans 3
répertoires en fonction des thèmes.

Je rallume le récepteur, vais sur « Pure Connect », sélectionne
« favoris », et je vois mes catégories. Je sélectionne « informations »,
et mes stations sont là.

Découverte supplémentaire, la chose gère aussi les podcasts. Je
sélectionne « Place de la toile » et « Continent sciences » sur France
Culture, et range ça dans un dossier « podcast » créé pour l'occasion.

Retour à la radio. « Pure Connect -> favoris - podcast », je vois mes
deux sélections. Je choisis « Place de la toile », l'ensemble des
émissions disponibles s'affichent. Je défile, je sélectionne, ça
fonctionne !

- Lecteur de média (pas encore testé)

- Radio FM :

La bande peut être parcourue manuellement ou automatiquement. L'appareil
est massivement RDS. Il affiche le nom de la station mais aussi, quand
c'est disponible, le morceau en cours de diffusion, et diverses autres
informations.

On peut mémoriser 10 stations FM très simplement, mais il y a un effet
de bord sournois pour les stations diffusant autre chose que leur nom.
Ainsi, ayant décidé de mémoriser TSF Jazz, pour voir, je me suis
retrouvé avec « COLTRANE » comme nom de station.

Visiblement, au moment de mémoriser, la radio attrape les mots diffusés
à l'instant T par le RDS. Il existe peut-être une possibilité de
modifier le libellé après coup, je n'ai pas poussé mes investigations
jusque là.

Autre particularité, par défaut, comme le récepteur ne dispose que d'un
haut-parleur, le mode FM est en mono. Choix bizarre, car après passage
en stéréo, ça ne change rien à l'écoute via le HP.

Malgré l'antenne télescopique de taille respectable, la recherche des
stations en mode automatique en « rate » quelques unes (ne pas me
proposer Europe 1 alors que j'habite au centre de Paris, est-ce bien
raisonnable ?), ce qui laisse présager d'une sensibilité pas terrible.

Il semble en revanche assez sélectif, puisqu'en mode recherche manuelle,
il trouve les stations manquantes et discrimine bien les radios proches
les unes des autres, malgré les différences de puissance des émetteurs.

- Mode auxiliaire (pas testé non plus).

3. Navigation :

Une fois les premiers paramétrages réalisés, la radio s'avère
particulièrement simple et intuitive à utiliser.

La présence de 5 boutons sous l'afficheur (1 pour revenir au menu de
départ, un pour revenir d'un cran en arrière, trois variant en fonction
des noms de fonction affichés au dessus), plus les deux boutons
rotatifs, dont un consacré uniquement au réglage du volume, me faisaient
craindre une utilisation complexe.

En fait, il n'en est rien. La recherche de stations Internet et leur
inscription dans les favoris mises à part (pour ça, mieux vaut passer
par le site), on s'accoutume au reste en moins d'une heure de
manipulations.

À noter, au passage, qu'une fois la connexion établie avec le serveur,
l'ajout/suppression des stations favorites se synchronise
automatiquement, qu'elle soit faite depuis le récepteur ou le site.

4. Écoute et qualité sonore :

Sans être exceptionnelle, la restitution par le haut-parleur intégré est
plus que correcte par rapport à celle d'autres radios de taille
équivalente.

Concernant l'écoute au casque, rien à dire, elle est bonne, bien que
fluctuant au gré du débit audio de la station écoutée si on est sur
internet, phénomène qu'on ne perçoit pas lors de l'écoute via le
haut-parleur intégré.

Un seul regret, l'absence de réglage de tonalité, mais comme j'ai
l'habitude d'écouter la musique sans correction, y compris via mon ampli
Hi-Fi, ça ne me dérange personnellement pas.

5. Conclusion :

Au delà de ses capacités de réception Internet, son poids raisonnable,
son encombrement réduit et sa capacité à capter tant la FM que la RNT
selon 3 normes, en font, au delà des utilisations domestiques, une
potentielle compagne de voyage agréable.

Comme indiqué sur le site du constructeur, bien que ce soit leur modèle
d'entrée de gamme, elle a tout d'une grande pour un prix modique, et
encore une fois, j'ai été très agréablement surpris, tant par la qualité
de finition que par la facilité d'utilisation.

Au départ, je comptais l'acheter pour l'offrir à mon père pour Noël.
Finalement, je vais la garder, et lui acheter le même modèle :)

Pour information, cette radio est désormais en vente en France dans les
grandes surfaces spécialisés, telles que la FNAC ou Darty.

Voila, j'espère que ces premières impressions, bien loin d'être
exhaustives, vous auront apporté quelques lumières.

--
Eric
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Alf92
Le #25811792
Eric Demeester
[ Publication croisée sur fr.rec.radio, fr.rec.arts.musique.classique,
fr.rec.son-image.video.materiel, suivi sur fr.rec.radio ]

Comme je l'avais promis sur fr.rec.radio, ayant passé commande d'un
récepteur Pure One Flow :
http://www.pure.com/fr/product/one-flow-vl-61558/
(...)
Voila, j'espère que ces premières impressions, bien loin d'être
exhaustives, vous auront apporté quelques lumières.



Merci pour ce long test.
Trop cher pour ce que c'est.
je préfère un vieux smartphone brancher sur ma chaine hifi.
Eric Demeester
Le #25812392
Alf92 (Sat, 23 Nov 2013 17:10:43 +0100 - fr.rec.radio) :

Bonsoir,

Merci pour ce long test.



J'avais posé des questions ici avant de décider de l'achat d'un
récepteur, en précisant que je publierais un test une fois l'appareil
choisi. Ça doit être mon côté vieux con, mais je tiens toujours mes
promesses.

Trop cher pour ce que c'est.



Peut-être... Personnellement, compte tenu de l'usage auquel il est
destiné (utilisation « nomade » (au moins dans sa maison) par une
personne âgée n'ayant aucune connaissance en informatique, je n'ai pas
trouvé mieux.

je préfère un vieux smartphone brancher sur ma chaine hifi.



Et moi, des logiciels adaptés sur mon ordi, lequel dispose d'une bonne
carte son branchée en permanence sur mon ampli Hi-Fi, qui me restitue le
son via mes enceintes. Pareil pour la télé et autres contenus vidéo
(j'ai un grand écran).

Comme indiqué dans d'autres contributions, j'ai d'ailleurs dématérialisé
toute ma musique (cd, cassettes, vyniles, etc.) pour ne conserver que
l'ordi comme centre « multimedia ».

Mais si c'est mon choix, comme le vieux smartphone branché sur ta chaîne
chez toi, il m'a fallu m'adapter à une demande différente, à laquelle le
récepteur Pure était à mon sens la meilleure réponse.

--
Eric
Publicité
Poster une réponse
Anonyme