Luc Boegly, photographe d'architecture, à Lormont (33)

Le
D. & J.P. Dubarry
Le photographe Luc Boegly présentera « In Situ, images de la ville dans la
ville », regards sur les quartiers lormontais à partir du 27 mars
www.sudouest.com/240308/vil_gir_rivedroite.asp?Article$0308aP2126572.xml

Le photographe d'architecture Luc Boegly a posé son regard sur les quartiers
lormontais durant sa résidence d'artiste du mois de novembre 2007. « Je me
suis imprégné de l'atmosphère des quartiers et de leur architecture pour
apporter aux riverains un regard différent et bienveillant sur la commune. »
La spécificité actuelle de Lormont, commune riche de ses différents
quartiers et marquée par le renouvellement urbain, ne pouvait mieux se
prêter à une réflexion iconographique en noir et blanc au plus près de la
réalité du quotidien

Un enjeu hors du champ de l'actualité. Guidé par une observation de
l'environnement et des gens qui le composent, Luc Boegly s'est détaché d'une
actualité télévisuelle et médiatique pour s'attacher à un territoire plus
habitué à être photographié lorsqu'il défraie la chronique. « Rien n'est
plus délétère que l'acharnement d'images sur les cités, qui accentue une
tendance à conforter nos préjugés sur des espaces qui nous échappent. » Ce
photographe reste prudent face à une réalité qui pourrait devenir plus
dramatique que ce que nous en propose l'iconographie télévisuelle.


Expositions et atelier photo. Pour accentuer la pertinence géographique, six
photos seront affichées sur des abribus ou espaces réservés des stations de
tramway. « Il faut que mes images viennent à la rencontre des habitants et
non le contraire. » Parallèlement à cet affichage, l'ensemble de toutes les
photos de l'artiste, en petits formats 40 x 50, sera exposé dans les
nouveaux locaux de la bibliothèque municipale à Carriet. Le mercredi 26 mars
sera également organisé un atelier photo itinérant, durant lequel les
participants pourront s'initier à la prise de vue, dans un contexte
particulier de reconstruction et réaménagement de paysages.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bour-Brown
Le #3609881
D. & J.P. Dubarry a écrit
( 47e99666$0$6876$ )

Le photographe d'architecture Luc Boegly a posé son regard sur les
quartiers lormontais durant sa résidence d'artiste du mois de novembre
2007.


Ça commence bien.


« Je me suis imprégné de l'atmosphère des quartiers et de leur
architecture pour apporter aux riverains un regard différent et
bienveillant sur la commune. »


Un grand classique, ce regard différent. Surtout en photographie, hein. Les
mecs se baladent avec un appareil à fabriquer du cliché et croient à leur
originalité à chaque déclenchement.



La spécificité actuelle de Lormont, commune riche de ses différents
quartiers et marquée par le renouvellement urbain


Je confirme. J'ai fait une recherche avec Google Maps :
http://cjoint.com/?dAjduBlaex
Je verrais bien comme titre «Lormont, fracture photographique».


se prêter à une réflexion iconographique en noir et blanc au plus près de
la réalité du quotidien


Du noir et blanc au plus près de la réalité ? Ben voyons.
(ça s'appelle l'achromatopsie)



Un enjeu hors du champ de l'actualité.


Établir ce parallèle ne me dit rien qui vaille, un peu comme le silence dans
les westerns.

D'un côté « Rien n'est plus délétère que l'acharnement d'images sur les
cités, qui accentue une tendance à conforter nos préjugés sur des espaces
qui nous échappent. » et de l'autre « Ce photographe reste prudent face à
une réalité qui pourrait devenir plus dramatique que ce que nous en propose
l'iconographie télévisuelle.», cherchez l'erreur.


« Il faut que mes images viennent à la rencontre des habitants et non le
contraire. »


Ce qui nous change agréablement des publicitaires, bien sûr.


dans un contexte particulier de reconstruction et réaménagement de
paysages.


Je verrais bien une plantation de vigne, perso.

Florent
Le #3609871
Bour-Brown a utilisé son clavier pour écrire :
D. & J.P. Dubarry a écrit
( 47e99666$0$6876$ )

Le photographe d'architecture Luc Boegly a posé son regard sur les
quartiers lormontais durant sa résidence d'artiste du mois de novembre
2007.


Ça commence bien.


j'aillais demander : ça veut dire quoi, en fait ?

--
http://www.thouretphotos.com
http://blog.thouretphotos.com


Bour-Brown
Le #3609781
Florent a écrit
( )


Le photographe d'architecture Luc Boegly a posé son regard sur les
quartiers lormontais durant sa résidence d'artiste du mois de novembre
2007.



j'aillais demander : ça veut dire quoi, en fait ?


En fait c'est une intro pour nous faire prendre conscience, à nous autres
plébéiens, de la chance que nous avons d'avoir des Princes. Déjà
l'Architecture, un des Beaux-Arts si ce n'est le premier, déjà son
Photographe, Artiste lui-même qui a ses résidences, déjà la pose de son
regard, faudrait vraiment être le dernier des incultes pour ne pas être
flatté de la démarche moi je dis.



Ghost Rider
Le #3609771
D. & J.P. Dubarry a écrit

Le photographe d'architecture Luc Boegly a posé son regard sur les
quartiers lormontais durant sa résidence d'artiste du mois de novemb re
2007.



Il y a 36000 communes en France, ça fait du boulot pour 36000
photographes, 36000 expositions, 36000 articles dans la presse, et un
seul commentaire passse-partout.

Ghost Rider


ricco
Le #3609721
"Bour-Brown" 47ea227c$0$876$
Florent a écrit
( )


Le photographe d'architecture Luc Boegly a posé son regard sur les
quartiers lormontais durant sa résidence d'artiste du mois de novembre
2007.



j'aillais demander : ça veut dire quoi, en fait ?


En fait c'est une intro pour nous faire prendre conscience, à nous autres
plébéiens, de la chance que nous avons d'avoir des Princes. Déjà
l'Architecture, un des Beaux-Arts si ce n'est le premier, déjà son
Photographe, Artiste lui-même qui a ses résidences, déjà la pose de son
regard, faudrait vraiment être le dernier des incultes pour ne pas être
flatté de la démarche moi je dis.

Messire a " posé son regard" tout à fait ce que j'aime, il est sympa avec
son regard different, les habitants s'en foutent a mon avis, ils habitent
là, ont leur regard , leurs habitudes, qu 'est ce que ça peut me gaver
cette tendance, si ça se trouve ce snobinard se fout completement le doigt
dans l'oeil, comme ça il pourra pas regarder les photos d'Alf en relief.


--
eric




ricco
Le #3609711
"Ghost Rider" 47ea231a$0$891$
D. & J.P. Dubarry a écrit

Le photographe d'architecture Luc Boegly a posé son regard sur les
quartiers lormontais durant sa résidence d'artiste du mois de novembre
2007.



Il y a 36000 communes en France, ça fait du boulot pour 36000
photographes, 36000 expositions, 36000 articles dans la presse, et un
seul commentaire passse-partout.

au fait c'est quoi " durant sa residence d'artiste " je devrais mettre des
guillements de guillemets a " artiste " ça c'est bon pour Dubarry.

--
eric


Den
Le #3609691
ça c'est bon pour Dubarry.

Tu nous parles d'un temps que les moins de vingt ans (voire 40 !) ne

peuvent pas connaître...

Den, qui hoche du bonnet

--
Pour me répondre en privé, enlever "pubpasglop" de mon adresse.

Ghost Rider
Le #3609641

au fait c'est quoi " durant sa residence d'artiste " je devrais mettre des
guillements de guillemets a " artiste " ça c'est bon pour Dubarry.


Ça ressemble aux termes utilisés pour la Villa Médicis à Rome ou la Casa
Velasquez à Madrid : tel artiste, Grand Prix de Rome, est en résidenc e à
Rome, à la Villa Médicis... Il y restent un ou deux ans, aux frais de
l'Etat. c'est pas mal d'être Grand Prix de Rome...

Ghost Rider

filh
Le #3609531
Ghost Rider

au fait c'est quoi " durant sa residence d'artiste " je devrais mettre des
guillements de guillemets a " artiste " ça c'est bon pour Dubarry.


Ça ressemble aux termes utilisés pour la Villa Médicis à Rome ou la Casa
Velasquez à Madrid : tel artiste, Grand Prix de Rome, est en résidence à
Rome, à la Villa Médicis... Il y restent un ou deux ans, aux frais de
l'Etat. c'est pas mal d'être Grand Prix de Rome...


Bah, ça doit pas dépasser le prix d'un déplacement de Sarko en visite
officielle sur trois jours.

Peanuts. Pas de quoi en fouetter un chat

FiLH

P.S. Le salaire d'un artiste en résidence Médicis est de l'ordre d'un
ingénieur du public, soit environ deux fois moins qu'un ingénieur du
privé.



--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org


Publicité
Poster une réponse
Anonyme