Mac c'est mieux que Linux !

Le
ptilou
Bonsoir,

Alors que la pomme ne représente qu'une faible part de micro en
utilisation, il ne fais aucun doute que ses produits sont de meilleurs
qualité que toutes distribution linux confondu

Ptilou

--
præsidium de bas étage
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 22
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
GOTO
Le #5804011
ptilou a utilisé son clavier pour écrire :
Bonsoir,

Alors que la pomme ne représente qu'une faible part de micro en
utilisation, il ne fais aucun doute que ses produits sont de meilleurs
qualité que toutes distribution linux confondu ...

Ptilou


Il est certain que MACOS X est l'UNIX le mieu intégré de tous

Les logiciels existants sont effectivement de très bonne qualité, mais
malheureusement, le choix n'est pas très large.

Sous Linux, on trouve énormément de logiciels, mais on n'a pas toujours
la même qualité, en effet ...

Maintenant, il faut comparer ce qui est comparable...

MAC est une plateforme intégrée comprenant l'environnement et le
matériel, alors que Linux est multiplateforme.

De plus, de nombreux logiciels sont gratuits.

On peu par exemple, télécharger Ubuntu et l'installer en dual boot avec
Windows, et profiter de très bons logiciels, comme OpenOffice, ceci
gratuitement, sur une grande variété de machines.

Par contre, je ne peux installer MACOS sur mon PC...

On peut recycler des machines assez anciennes, comme un P4 1.6 GHZ, et
installer confortablement un Linux avec les dernières applications,
avec 512 MB de RAM

Mais bon, chacun trouve son compte où cela lui convient ,>))

GOTO

Mihamina (R12y) Rakotomandimby
Le #5804001
GOTO -
Sous Linux, on trouve énormément de logiciels, mais on n'a pas toujours
la même qualité, en effet ...


Tiens, il y a quelques mois, on disait encore "le problème de Linux c'est le
nombre de logiciels disponibles".

Emmanuel Florac
Le #5803971
Le Tue, 08 May 2007 10:48:11 -0700, ptilou a écrit :


Alors que la pomme ne représente qu'une faible part de micro en
utilisation,


Non, c'est faux. En fait si on compare Apple aux autres constructeurs de
PC, c'est un des plus gros (évidemment si on décide arbitrairement de
mesurer Apple contre le reste du monde...). De plus, comme je l'ai déjà
signalé, Apple a l'essentiel de son marché dans le moyen et haut de
gamme, ce qui lui perment de gagner 10 fois plus d'argent que tout autre
constructeur de PC.
De plus, les Mac ont une durée de vie sans commune mesure avec un PC sous
windows : la moyenne d'utilisation d'un mac est de 5 ans contre 2 ans pour
un PC. Résultat, la part de macs sur la base installée est bien plus
importante que la part de marché.
Enfin, les acheteurs de mac privilégiant le moyen/haut de gamme, ont
aussi les moyens (et la volonté) d'acheter plus de logiciels que les
windowsiens aux poches vides. Du coup, le marché du logiciel Mac se tient
bien malgré tout.

--
Quis, quid, ubi, quibus auxiliis, cur, quomodo, quando

Philippe Vessaire
Le #5803961
Emmanuel Florac wrote:



Alors que la pomme ne représente qu'une faible part de micro en
utilisation,


Non, c'est faux. En fait si on compare Apple aux autres constructeurs
de PC, c'est un des plus gros
Le plus gros constructeur de PC doit être "El Cheapo" avec ses

milliers (million ?) d'assembleurs dispersés. Mais effectivement, Apple
est un des plus gros industriels.

De plus, comme je l'ai
déjà signalé, Apple a l'essentiel de son marché dans le moyen et haut
de gamme, ce qui lui perment de gagner 10 fois plus d'argent que tout
autre constructeur de PC.
C'est bien là la particularité: une offre vendue à des prix délirants,

mais qui trouve néanmoins des acheteurs.

De plus, les Mac ont une durée de vie sans commune mesure avec un PC
sous windows : la moyenne d'utilisation d'un mac est de 5 ans contre 2
ans pour un PC. Résultat, la part de macs sur la base installée est
bien plus importante que la part de marché.
C'est une vue de l'esprit.... Là où je travaille, les PC sont

régulièrement recyclés a des tâches de plus bas niveau au fur et a
mesure du temps, ce qui fait que des 486 étaient encore en service il y
a peu et que la durée d'utilisation (hors panne) dépasse largement les
5 ans annoncés pour les mac. En résumé, tant que ça marche, c'est
utilisé....

Coté de l'utilisateur individuel: vu le prix d'un Mac et la difficulté
d'évolution, l'utilisateur va l'user jusqu'à la corde avant de refaire
un gros chèque ... ou de passer aux PC. Je connais effectivement de
vieux Mac qui tournent encore mais chez des particuliers qui ne font
qu'un faible usage.

Le taux de panne d'un mac n'est pas inférieur à celui d'un PC Dell ou HP
ou.... Tu peux choisir.
Perso, avec des pièces d'origines diverses, je n'ai jamais connu de
panne, hors les conséquences d'un foudroiement qui aurait tout aussi
bien ratatiné un Mac.


Enfin, les acheteurs de mac privilégiant le moyen/haut de gamme, ont
aussi les moyens (et la volonté) d'acheter plus de logiciels que les
windowsiens aux poches vides. Du coup, le marché du logiciel Mac se
tient bien malgré tout.
C'est pas plutôt un niveau de piratage plus réduit????


La principale force du monde windows, c'est justement de crier au
piratage tout en laissant faire, ce qui donne la possibilité aux
entreprises de ne pas former le personnel, il se forme tout seul à la
maison sur du logiciel piraté.
Linux permet de s'affranchir de tous ces problèmes de licences puisque
la presque totalité des applications ordinaires sont libres de droits.


A+
--
Volem rien foutre al païs!
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬


amjc
Le #5803931
Mieux intégré, je ne sais pas.

Dans une autre vie, j'utilisais Mac OS et c'était plan-plan. Le truc
de père de famille ou de profession libérale.

Avec Mac OSX, quel bordel ! Enfin, si on s'amuse avec l'unix bien
entendu. C'est devenu un ordi de geeks.

Le nombre peu élevé de logiciels m'a toujours intéressé. Sur Mac Os,
c'était effectivement réduit. Et pourtant, personne ne semblait
réellement s'en plaindre. Ou alors c'est une erreur d'optique mais
j'ai l'impression qu'il y en avait dix fois plus sur dos-windows.

Sur linux-unix, a-priori, il manquait des tas de logiciels considérés
comme phare sur windows : un vrai tableur, un gestionnaire de projets etc.
Le retard a été en partie rattrapé. Mais il semblerait là-aussi que tout
le monde se foutait de cette (?) carence apparente.

Idée au passage : quand on se refuse à apprendre la partie programmation
souvent inclue dans un soft, on a besoin d'une tonne de logiciels pour
compenser...

Pour tenter le coup, je me balade avec entre-autres un vieux G4 ppc OSX
12 pouces. Génial. Ca ne chauffe pas, c'est minuscule comme il faut (en
dessous, ce sont les doigts qui ne suivraient pas), ça m'a l'air fiable,
on peut se divertir royalement avec les packages fink, on s'habitue très
vite au clavier. Et il n'y a pas XP pré-installé ! Pour un néophyte, ça
ne peut que lui ouvrir les portes vers les unix.

Seul bémol, installer facilement un linux dessus, oh misère...Rien que le
double amorçage, ça peut virer au cauchemar.

costaclt
ptilou
Le #5803891
Bonjour,

On May 9, 2:49 pm, amjc
Mieux intégré, je ne sais pas.

Dans une autre vie, j'utilisais Mac OS et c'était plan-plan. Le truc
de père de famille ou de profession libérale.



Moi j'aurais cru que la bête est/était ? à la mode, que tout créat eur
n'avait d'oeuil que pour cette compagnie ?
( mais enfin ne m'aurait on pas tendu le baton pour que je tiennes de
tels propos ? )

Avec Mac OSX, quel bordel ! Enfin, si on s'amuse avec l'unix bien
entendu. C'est devenu un ordi de geeks.



Ou est le PKG wget et ext3 ? par avance grande gratitude pour un tel
lien !!!!

Le nombre peu élevé de logiciels m'a toujours intéressé. Sur Mac Os,
c'était effectivement réduit. Et pourtant, personne ne semblait
réellement s'en plaindre.


Certe peut nombreux mais de qualité, adobe ( photoshop, etc ...) me
vient à l'ésprit, et en plus c'est pas donné ...
( La création serrait elle réservé au nanti ? )

Ou alors c'est une erreur d'optique mais
j'ai l'impression qu'il y en avait dix fois plus sur dos-windows.



Oui, mais sur sun ou ?! ( je cherche le nom ) , c'est encore plus la
misère !
[...]
</Cut -> Trollesquerie abordé dans d'autre poste !
[...]


Idée au passage : quand on se refuse à apprendre la partie programmat ion
souvent inclue dans un soft, on a besoin d'une tonne de logiciels pour
compenser...


Ou on passe au incantation sur divers forum, et on attend que
quelqu'un qui a un peut de temps daigne pondre un script ! ( naisse
pas à se moment que l'on mesure la qualité du forum ? )


Pour tenter le coup, je me balade avec entre-autres un vieux G4 ppc OSX
12 pouces. Génial. Ca ne chauffe pas, c'est minuscule comme il faut (en
dessous, ce sont les doigts qui ne suivraient pas), ça m'a l'air fiable,
on peut se divertir royalement avec les packages fink, on s'habitue très
vite au clavier. Et il n'y a pas XP pré-installé ! Pour un néophyte , ça
ne peut que lui ouvrir les portes vers les unix.

Seul bémol, installer facilement un linux dessus, oh misère...Rien qu e le
double amorçage, ça peut virer au cauchemar.



Red-hat à fait un live cd, avec fedora, sa marche sur la palourde ...
( Une copie de system rescu, qui marche bien sur x86, et pas sur
ppc ! )

Conclusion, tjrs pas de distrib grand publique ...

Ptilou

Jerome Lambert
Le #5803861
GOTO -
Sous Linux, on trouve énormément de logiciels, mais on n'a pas toujours
la même qualité, en effet ...


Tiens, il y a quelques mois, on disait encore "le problème de Linux c'est le
nombre de logiciels disponibles".


Il fallait préciser "nombre de logiciels *de qualité* disponibles". ;-)


amjc
Le #5803801
Le seul truc que je n'ai jamais vraiment compris : avec Mac OS,
l'utilisateur qui n'avait pas envi de s'emmerder en bidouilles
était sûr d'avoir un truc quasi parfait. En plus, même pas de
hordes vérolées à l'assaut. Qui plus est, les Macs sont jolis
(on se demande ce que foutent les designers des autres marques).
Et, finalement, grosso-modo, le raz-de-marée n'a pas été vraiment là.

Je ne vois même pas d'application tueuse du côté dos-windows.

A n'y rien comprendre.

costaclt
ptilou
Le #5803781
On May 9, 6:11 pm, amjc
Le seul truc que je n'ai jamais vraiment compris : avec Mac OS,
l'utilisateur qui n'avait pas envi de s'emmerder en bidouilles
était sûr d'avoir un truc quasi parfait. En plus, même pas de
hordes vérolées à l'assaut. Qui plus est, les Macs sont jolis
(on se demande ce que foutent les designers des autres marques).
Et, finalement, grosso-modo, le raz-de-marée n'a pas été vraiment l à.

Je ne vois même pas d'application tueuse du côté dos-windows.



Application la plus utilisé au monde est la suite bureautique, c'est
quoi déjà le nom ?
Le micro ordinateur reste un outil avant toute chose ...

A n'y rien comprendre.



En plus maintenant, on peut faire tourner via émulateur, un autre
système !



Ptilou

Emmanuel Florac
Le #5803471
Le Wed, 09 May 2007 11:09:10 +0200, Philippe Vessaire a écrit :

C'est bien là la particularité: une offre vendue à des prix délirants,
mais qui trouve néanmoins des acheteurs.


N'importe quoi. Les machines Apple sont exactement dans les prix des
machines équivalentes de HP et consorts. Décidément, cette légende à
la vie dure : Oui, les macs étaient très chers de 1984 à 1994. Oui, les
macs étaient plutôt chers de 1994 à 1998. Mais ça fait 10 ans qu'ils
sont au prix du marché!

--
Le livre, comme livre, appartient à l'auteur, mais comme pensée, il
appartient - le mot n'est pas trop vaste - au genre humain. Toutes les
intelligences y ont droit. Si l'un des deux droits, le droit de
l'écrivain et le droit de l'esprit humain, devait être sacrifié, ce
serait, certes, le droit de l'écrivain, car l'intérêt public est notre
préoccupation unique, et tous, je le déclare, doivent passer avant nous.
Victor Hugo.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme