Mandat de vente

Le
ardi71
Bonjour a tous
J'ai mis ma maison en vente depuis fevrier dernier , celle ci n'est
toujours pas vendu 5 mois apres .
J'ai changé d'avis et j'aimerai ne plus la vendre , elles se trouve
dans 2 agences puis je demander a stopper les mandats vu que ce sont
des mandats de 1 an ou suis je obligé de vendre quand meme ?
Merci d'avance de votre aide

--
ardisson jean louis
ardi06000@gmail.com
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pif
Le #25445672
Le 30/05/2013 11:17, ardi71 a écrit :
Bonjour a tous
J'ai mis ma maison en vente depuis fevrier dernier , celle ci n'est
toujours pas vendu 5 mois apres .
J'ai changé d'avis et j'aimerai ne plus la vendre , elles se trouve dans
2 agences puis je demander a stopper les mandats vu que ce sont des
mandats de 1 an ou suis je obligé de vendre quand meme ?
Merci d'avance de votre aide



Vous n'etes jamais obligé de vendre. La seule question est du montant de
l'indemnité... Les agences en général si on les avertit et qu'on a de
bonne relation, qu'on se moque pas d'elle ne font pas jouer les clauses
de vente... En théorie, il peuvent réclamer une petite indemnisation,
mais dans la pratique, il vaut mieux simplement le leur dire oralement.

En général, toute maison ce négocie. L'agence sait que au pire, il
suffit que vous soyez pas sympa avec les visiteurs, teniez la maison
sale, refusiez de négocier le moindre euro pour que ca décourage la
plupart des acheteurs, et que ca les fasse mal voir de leurs acheteurs à
qui ils montrent "n'importe quoi". A partir de ce moment la, ils
retireront votre maison de leur catalogue...

C'est ce qu'ils font eux meme: ils rentrent une maison , la garde au
catalogue 1 an pour dire "j'ai XXXX bien dans mon catalogue", et en
pratique, en fonction des visites demandées, il le retirent sans vous le
dire, ne le proposent plus au client, sans mettre fin au mandat, vous
n'entendez plus parler d'eux.... Ils le font très souvent s'ils
constatent qu'un bien est présent dans d'autres agences et que les
clients leur disent "je l'ai déjà vu en catalogue dans une autre agence".
Christian Navis
Le #25448852
ardi71 avait soumis l'idée :

Bonjour a tous
J'ai mis ma maison en vente depuis fevrier dernier , celle ci n'est toujours
pas vendu 5 mois apres .
J'ai changé d'avis et j'aimerai ne plus la vendre , elles se trouve dans 2
agences puis je demander a stopper les mandats vu que ce sont des mandats de
1 an ou suis je obligé de vendre quand meme ?
Merci d'avance de votre aide



2 agences, donc des mandats sans exclusivité.
Ils sont conclus pour une période de 3 mois, renouvelable jusqu'à 1 an.
Le premier trimestre est irrévocable.
Au delà, vous pouvez à tout moment résilier le mandat en faisant part
de votre intention (motivée de prférence) à l'agence par LRAR.
15 jours après réception, ou signification par la poste à l'agence,
vous recouvrez votre liberté.
Jusqu'à la résiliation effective, personne ne peut vous contraindre
à vendre, par contre l'agence peut exiger un dédommagement si elle
trouve un acheteur disposé à signer aux conditions figurant au mandat.

--
Le coup de pied au cul, c'est maintenant !
http://christian.navis.over-blog.com/
ardi71
Le #25452872
2 agences, donc des mandats sans exclusivité.
Ils sont conclus pour une période de 3 mois, renouvelable jusqu'à 1 an.
Le premier trimestre est irrévocable.
Au delà, vous pouvez à tout moment résilier le mandat en faisant part
de votre intention (motivée de prférence) à l'agence par LRAR.
15 jours après réception, ou signification par la poste à l'agence,
vous recouvrez votre liberté.
Jusqu'à la résiliation effective, personne ne peut vous contraindre
à vendre, par contre l'agence peut exiger un dédommagement si elle
trouve un acheteur disposé à signer aux conditions figurant au mandat.



Merci pour votre aide , sur les deux agences j'en ai une dans la
periode des 3 mois irrevocables qui fini le 4 juillet,j'ai envoyé ma
lettre avec AR pour terminer le mandat.
Par contre si par hasard elle me vendrai la maison avant le 4 je compte
donner les indemnités pour refuser la vente , dois le faire avant ou
apres la signature du compromis ?

--
ardisson jean louis

Christian Navis
Le #25453112
ardi71 a couché sur son écran :

Par contre si par hasard elle me vendrai la maison avant le 4 je compte
donner les indemnités pour refuser la vente , dois le faire avant ou apres la
signature du compromis ?



Si l'agence trouve un acquéreur, personne d'autre que vous ne peut
signer le compromis.
Pour que l'agence ait droit à des indemnités, il faudrait se trouver
dans le cas peu probable où l'acheteur accepterait les conditions
figurant au mandat sans négocier.

S'il demande un rabais, vous ne commettez pas de faute en refusant
de le lui accorder.
Pas plus d'ailleurs qu'en étant d'une scrupuleuse honnêteté en
lui exposant, lors de la visite, les gros travaux à envisager bientôt
et les éventuelles nuisances de voisinage.
Même en présence du négociateur qui ne saurait vous le reprocher.
En toute hypothèse, ne proposez jamais à l'agence un dédommagement.
Attendez qu'ils le réclament, et revenez nous en parler en donnant
les raisons qu'ils invoquent.

--
Le coup de pied au cul, c'est maintenant !
http://christian.navis.over-blog.com/
ardi71
Le #25453452
Il se trouve que Christian Navis a formulé :

S'il demande un rabais, vous ne commettez pas de faute en refusant
de le lui accorder.
Pas plus d'ailleurs qu'en étant d'une scrupuleuse honnêteté en
lui exposant, lors de la visite, les gros travaux à envisager bientôt
et les éventuelles nuisances de voisinage.
Même en présence du négociateur qui ne saurait vous le reprocher.
En toute hypothèse, ne proposez jamais à l'agence un dédommagement.
Attendez qu'ils le réclament, et revenez nous en parler en donnant
les raisons qu'ils invoquent.



Est il possible qu'il me dise qu'il à trouvé un acheteur au prix du
mandat sans negocier et qu'il me demande des indemnites parceque je
refuse de vendre et que par exemple cet acheteur soit un ami a lui ou
un complice pour me faire payer les ces indemnités.
C'est pour ça que je vous demandai s'il fallait aller jusqu'au
compromis ou pas ?

--
ardisson jean louis

Christian Navis
Le #25456052
ardi71 a pensé très fort :

Est il possible qu'il me dise qu'il à trouvé un acheteur au prix du mandat
sans negocier et qu'il me demande des indemnites parceque je refuse de vendre
et que par exemple cet acheteur soit un ami a lui ou un complice pour me
faire payer les ces indemnités.
C'est pour ça que je vous demandai s'il fallait aller jusqu'au compromis ou
pas ?



Une telle mise en scène pourrait coûter cher à l'agence, "l'emploi de
man½uvres frauduleuses pour tromper une personne et de la déterminer
ainsi, à son préjudice à remettre des fonds" est une des définitions
de l'escroquerie selon l'art 313 1 du code pénal.

Disposant de la liberté de preuve en pareille hypothèse, y compris
par enregistrements furtifs, si vous avez des doutes, vous pouvez
tester la crédibilité du candidat acheteur.
Par exemple en exigeant que l'acompte soit consigné chez un notaire.

En regardant comment le financement est envisagé. Fonds propres ?
Etablissement financier ? Clause suspensive ou pas ?
Avec le coup de bluff : "Okay je signe, mais j'exige que ça
se passe devant un notaire."*

Vous pouvez exiger de lire tranquillement le projet de compromis
avant toute décision.
Ainsi aurez-vous le pedigree de l'acheteur. Là où il habite.
Sa situation de famille. Sa profession.

Après, tout dépend des circonstances et de votre imagination.
Sans preuve absolue, vous devrez réunir un faisceau d'éléments
convergents (on est au pénal) en vue d'une plainte éventuelle.

Faire suivre le soi-disant acheteur jusqu'à son travail prétendu,
et prouver qu'il a menti, qu'il est chômeur de longue durée.
Peut-être a-t-il fait un héritage ? => clause de remploi ?

Ou qu'il fait visiter des biens pour le compte de l'agent immobilier.
Avec un peu de chance, il aura une bécasse dans sa vie pour s'en
vanter.

Vous pouvez interviewer aussi ses voisins pour établir un éventuel
lien de parenté, ou des visites fréquentes entre ces individus.
Des photos prouvant qu'ils déjeunent ensemble plusieurs fois
par semaine constituent un indice.

S'il s'agit d'un commerçant, vous pouvez vous faire communiquer ses
comptes au greffe du Tribunal de commerce, ou en les achetant
sur le web. Des manoeuvres ont été déjouées de la sorte en prouvant
que la santé financière d'une personne rendait irréaliste
une transaction.

Dans ce genre d'affaire, tout dépend souvent de la pugnacité
du "pigeon".
S'il parait coriace, la crapule évite d'aller trop loin.

--
Le coup de pied au cul, c'est maintenant !
http://christian.navis.over-blog.com/
jr
Le #25457502
Le 03/06/2013 17:19, Christian Navis a écrit :

Ainsi aurez-vous le pedigree de l'acheteur. Là où il habite.
Sa situation de famille. Sa profession.

Faire suivre le soi-disant acheteur jusqu'à son travail prétendu,

Avec un peu de chance, il aura une bécasse dans sa vie pour s'en vanter.

Vous pouvez interviewer aussi ses voisins

S'il s'agit d'un commerçant, vous pouvez vous faire communiquer ses
comptes au greffe du Tribunal de commerce, ou en les achetant
sur le web.



Vous vous rendez compte des conseils que vous donnez, inspecteur "Navis"
Gadget?

--
http://rouillard.org/bd.jpg
Christian Navis
Le #25458002
jr avait prétendu :

Vous vous rendez compte des conseils que vous donnez, inspecteur "Navis"
Gadget?



Dans le monde des affaires, dont vous semblez assez mal informé,
il n'est pas illicite d'enquêter sur d'éventuels futurs partenaires
ou sur la solvabilité des personnes avec lesquelles on pourrait
traiter.

Et lorsqu'il y a embrouille, il n'est pas rare que la justice pénale
considère des éléments obtenus de façon un peu border line.
Tout dépend des circonstances, des opportunités, parfois du hasard,
c'est pour cela qu'il faut faire preuve de tonicité et de ténacité.

J'en profite pour corriger une imprécision.
Quand je parlais de la publication des comptes. je pensais aux EIRL,
EURL, et SARL formes courantes d'entreprises dans l'immobilier et
les activités qui gravitent autour.

--
Le coup de pied au cul, c'est maintenant !
http://christian.navis.over-blog.com/
jr
Le #25458132
Le 04/06/2013 13:51, Christian Navis a écrit :

jr avait prétendu :

Vous vous rendez compte des conseils que vous donnez, inspecteur
"Navis" Gadget?



Dans le monde des affaires, dont vous semblez assez mal informé,



Oh oui tonton parle-moi du monde des affaires.

--
http://rouillard.org/bd.jpg
Publicité
Poster une réponse
Anonyme