Mandataire automobile avançant à pas masqués

Le
Gérard
Bonjour.

Une de mes amies me soumet un problème qui est arrivé à son père (80 ans).
Je n'aurai les pièces du dossier que demain, je viens juste en
avant-coureur.

D'après une conversation téléphonique avec lui :

Désireux de changer de voiture, il a contacté son assurance auto pour
obtenir un devis concerant sa future acquisition.
L'assureur a alors tanné le bout pour lui présenter un interlocuteur qui lui
permettrait d'obtenir un véhicule moins cher à l'achat.
Cet interlocuteur "privilégié" ne semble pas dépendre directement de la
compagnie (reste à voir les véritables dépendances),
en fait d'après les indices il s'agit d'un mandataire tous concessionnaires.
Le papy a signé un bon de commande pour son véhicule, avec un versement
initial de 10% (je ne sais s'il s'agit d'arrhes ou d'acompte),
mais aucune précision ne lui a été donnée, tant à ce moment qu'après ses
relances ultérieures, sur la date et le lieu de livraison du véhicule.
A chaque fois qu'il a appelé le mandataire, aucune précision supplémentaire,
juste "vous verrez, çà sera indiqué quand vous recevrez la lettre pour
retirer votre véhicule".

La commande a été passé en novembre 2006, et il vient juste et seulement de
recevoir le courrier pour le retrait du véhicule.

Ô surprise, il doit aller la prendre à Annemasse !! (il habite la région
parisienne).
Autre coup vache : la voiture est 'sortie de stock', pas d'immatriculation,
etc on se demande même où elle a été faite et s'il y a bien l'agrément
des mines

Bien sûr, ce n'est pas du tout comme çà qu'il entendait la chose (il ne sait
même pas ce qu'est un mandataire), et voudrait annuler la vente.

Le bon de commande, à ce qu'il me dit, ne comporte aucune mention de
conditions générales de vente.

Comment puis-je l'aider rapidement et efficacement ?

Gérard.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gérard
Le #15728151
Je leur ai parlé de deux manquements dans le bon de commande (relatifs à
l'arrêté du XX octobre 96) et tout va bien se passer, il va avoir son
véhicule là ou il faut.
docanski
Le #15727841
Alors que les eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne,
Gérard nous narre ce qui suit en ce 16/04/2007 16:52 :

... il va avoir son véhicule là ou il faut.



Dans le ... ?
(bon, ça va, je sors ...)
--
docanski

- Les Côtes du nord de la Bretagne par le sentier des douaniers
- Memento des champignons : le guide le plus complet du Web
- Et d'autres sujets encore sur ----> http://armorance.free.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme