Le manifeste du parti linuxien (version 0.1)

Le
ciol
Le manifeste du parti linuxien (version 0.1)


== Introduction ==

Linux a dû mal à s'imposer. Pourtant, il représente à l'heure actuelle
le meilleur moyen de répandre un peu plus les logiciels libres et les
standards ouverts*.


== Tentative de solution ==

Une distribution comme Ubuntu a un certains succès. Mais elle ne
parviendra pas à faire percer des systèmes d'exploitation libres comme
Linux.

Une solution consiste à créer une distribution entièrement communautaire.
De même que la différence de Linux ne réside pas dans sa supériorité
technique, mais dans sa philosophie, la différence de cette distribution
sera la communauté. C'est, à mon avis, le meilleur des arguments pour
encourager quelqu'un à délaisser Windows.
Elle devra, comme Ubuntu, être accessible aux utilisateurs débutants et
« normaux » (chacun défini ce terme comme il veut).

Cela n'est pas suffisant.

Cette distribution doit aussi s'adresser à d'autres publics, comme les
utilisateurs de Gentoo ou Slackware, afin de profiter du talent de
contributeurs de tout bord.



Linuxiens de tous les pays, unissez-vous**.



* On peut évidemment penser que les logiciels libres et/ou les standards
ouverts n'ont pas besoin d'une plus grande diffusion. C'est un autre débat.

** Ce n'est pas un appel à créer une distribution unique.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Erwan David
Le #6058981
ciol
Une solution consiste à créer une distribution entièrement communautaire.
De même que la différence de Linux ne réside pas dans sa supériorité
technique, mais dans sa philosophie,


pétition de principe.

la différence de cette
distribution sera la communauté. C'est, à mon avis, le meilleur des
arguments pour encourager quelqu'un à délaisser Windows.


ah y'a pas autre chose que linux et windows ?

Elle devra, comme Ubuntu, être accessible aux utilisateurs débutants
et « normaux » (chacun défini ce terme comme il veut).


Pas d'utilisateur avancé donc...

Cela n'est pas suffisant.

Cette distribution doit aussi s'adresser à d'autres publics, comme les
utilisateurs de Gentoo ou Slackware, afin de profiter du talent de
contributeurs de tout bord.



Linuxiens de tous les pays, unissez-vous**.


Derrière la barrière de qui ?

--
Erwan

ciol
Le #6058931
Erwan David wrote:

pétition de principe.


Je n'ai pas compris.

ah y'a pas autre chose que linux et windows ?


Je n'ai pas dis cela :
"il représente à l'heure actuelle le meilleur moyen" (donc un parmi
d'autres)
C'est vrai que ça peut se discuter.

Pas d'utilisateur avancé donc...


"Cette distribution doit aussi s'adresser à d'autres publics"

Derrière la barrière de qui ?


De qui vous voulez. De personne de préférence.

Michel Billaud
Le #6058691
ciol
Le manifeste du parti linuxien (version 0.1)


== Introduction = >
Linux a dû mal à s'imposer.


Je m'insurge. Linux, n'étant ni personne physique ni morale, n'a
aucun de mal à quoi que ce soit.

MB

--
Michel BILLAUD
LABRI-Université Bordeaux I tel 05 4000 6922 / 05 5684 5792
351, cours de la Libération http://www.labri.fr/~billaud
33405 Talence (FRANCE)

sansflotusspam
Le #6058631
ciol a commis :

Le manifeste du parti linuxien (version 0.1)


== Introduction = >
Linux a dû mal à s'imposer. Pourtant, il représente à l'heure actuelle
le meilleur moyen de répandre un peu plus les logiciels libres et les
standards ouverts*.


les diablotins BSDistes vont être vachement contents ...


== Tentative de solution = >
Une distribution comme Ubuntu a un certains succès. Mais elle ne
parviendra pas à faire percer des systèmes d'exploitation libres comme
Linux.


Yen a d'autres, Mandriva, Fedora, OpenSüse, etc
on peut aussi compter les Live-CD/DVD comme Knoppix (Kaella) etc


Une solution consiste à créer une distribution entièrement
communautaire. De même que la différence de Linux ne réside pas dans
sa supériorité technique, mais dans sa philosophie, la différence de
cette distribution sera la communauté.


la LSB, c'est ça (comme la rota)


C'est, à mon avis, le meilleur
des arguments pour encourager quelqu'un à délaisser Windows.
Elle devra, comme Ubuntu, être accessible aux utilisateurs débutants
et « normaux » (chacun défini ce terme comme il veut).

Cela n'est pas suffisant.

Cette distribution doit aussi s'adresser à d'autres publics, comme les
utilisateurs de Gentoo ou Slackware, afin de profiter du talent de
contributeurs de tout bord.



Linuxiens de tous les pays, unissez-vous**.


c'est bien ce qu'on fait depuis longtemps ... la preuve : tu postes sur
un groupe linuxien


* On peut évidemment penser que les logiciels libres et/ou les
standards ouverts n'ont pas besoin d'une plus grande diffusion. C'est
un autre débat.

** Ce n'est pas un appel à créer une distribution unique.


doug713705
Le #6058521
Le mercredi 19 septembre 2007 15:52, ciol s'est exprimé de la sorte sur
fr.comp.os.linux.debats :

Une solution consiste à créer une distribution entièrement communautaire.
De même que la différence de Linux ne réside pas dans sa supériorité
technique, mais dans sa philosophie, la différence de cette distribution
sera la communauté.


C'est pas un peu pompé sur Debian ça ?

--
[ Plus ou moins avec une chance de peut-être ]
- Pour me contacter, enlever nospam (2X) -

Gump
Le #6058331
"ciol" | Le manifeste du parti linuxien (version 0.1)
|


Quand on voit ce que celui de feu Karl Marx a donné au XXème siècle...

Gump
Jérémy JUST
Le #6058261
Le Wed, 19 Sep 2007 18:20:33 +0200,

la LSB, c'est ça (comme la rota)


Sauf que la rota, c'est pas ça.
C'est ça: « jota » (c'est le J qui racle le fond de la gorge).


--
Jérémy JUST
Mihamina (R12y) Rakotomandimby
Le #6058241
ciol wrote:
Linux a dû mal à s'imposer.


Ce n'est pas son but, parait-il.

Raphaël 'SurcouF' Bordet
Le #6057791
Le manifeste du parti linuxien (version 0.1)


== Introduction ==

Linux a dû mal à s'imposer. Pourtant, il représente à l'heure act uelle
le meilleur moyen de répandre un peu plus les logiciels libres et les
standards ouverts*.

== Tentative de solution ==

Une distribution comme Ubuntu a un certains succès. Mais elle ne
parviendra pas à faire percer des systèmes d'exploitation libres comm e
Linux.

Une solution consiste à créer une distribution entièrement communau taire.
De même que la différence de Linux ne réside pas dans sa supérior ité
technique, mais dans sa philosophie, la différence de cette distributio n
sera la communauté. C'est, à mon avis, le meilleur des arguments pour
encourager quelqu'un à délaisser Windows.
Elle devra, comme Ubuntu, être accessible aux utilisateurs débutants et
« normaux » (chacun défini ce terme comme il veut).

Cela n'est pas suffisant.

Cette distribution doit aussi s'adresser à d'autres publics, comme les
utilisateurs de Gentoo ou Slackware, afin de profiter du talent de
contributeurs de tout bord.

* On peut évidemment penser que les logiciels libres et/ou les standard s
ouverts n'ont pas besoin d'une plus grande diffusion. C'est un autre dé bat.

** Ce n'est pas un appel à créer une distribution unique.


Tiens, tu es là aussi ?

Est-ce moi ou ton discours a légèrement changé :
https://linuxfr.org/~ptitlouis/25313.html

--
Raphaël SurcouF

sansflotusspam
Le #6057701
Jérémy JUST a commis :

Le Wed, 19 Sep 2007 18:20:33 +0200,

la LSB, c'est ça (comme la rota)


Sauf que la rota, c'est pas ça.
C'est ça: « jota » (c'est le J qui racle le fond de la gorge).


il ne s'agit pas de la "jota" linguistique (gracias), mais de la forme

musicale dite "rota" (muy bien).


Publicité
Poster une réponse
Anonyme