Le marché a rejeté Linux

Le
P4nd1-P4nd4
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Stephane CARPENTIER
Le #24486081
wrote:

Ciao pingouin !


http://www.techrepublic.com/blog/hiner/the-market-has-rejected-linux-


desktops-get-over-it/3372

À chaque fois que tu ne comprends pas un mot, tu considères qu'il n'a pas
d'importance ? C'est le deuxième message d'affilé où tu change le sens d'un
titre en enlevant un mot.
Laurent Georget
Le #24496191
Le 18/05/2012 11:19, P4nd1-P4nd4 a écrit :
Ciao pingouin !


http://www.techrepublic.com/blog/hiner/the-market-has-rejected-linux-desktops-get-over-it/3372






Ce qui est pénible, c'est le parti pris et les a priori des rédacteurs.

Premier point "It's too much of a pain"
Évidemment, si vous n'interrogez que des gens qui ont toujours eu un
Windows dans les mains, qui sont habitués à son environnement de bureau,
à sa hiérarchie de fichiers, à son paramétrage ; c'est sûr que Linux
n'est pas facile à prendre en main. Mais l'inverse est vrai aussi. Je
suis sous GNU/Linux exclusivement et c'est quand je dois travailler sous
Windows que je râle : c'est clairement pas ergonomique de mon point de vue :
- la hiérarchie de fichiers change à chaque version (exemple frappant,
le répertoire personnel, jamais à la même place) ;
- l'organisation du système de fichiers est intenable. L'installation
d'un programme se fait apparemment par le dépôt dans "Programs Files"
d'un répertoire, mais d'un répertoire à l'autre, on peut trouver tout et
n'importe quoi, n'importe comment. Il n'y a aucun schéma d'organisation
globale, aucune règle qui demanderait la séparation des exécutables des
bibliothèques ou des données variables des programmes ;
- il n'y a aucune gestion unifiée des installations et des mises à jour
logicielles ; lorsque l'on veut installer quelque chose, il faut aller
chercher soit un exécutable, soit une archive soit un installeur par
soi-même sur la Toile, avec les risques de sécurité ou
d'incompatibilités évidents que ça encoure ;
- un ordi sous Windows fait plein de choses sans que je le lui demande,
par exemple les mises à jour alors que je veux l'éteindre ;
- il faut redémarrer nettement plus souvent, parfois la simple
installation d'un logiciel nécessite le redémarrage tandis que sous
GNU/Linux, je peux même compiler et insérer à chaud des nouveaux modules
dans le noyau pour prendre en charge du matériel ;
- le temps de démarrage est nettement plus long que sur ma Gentoo (non,
ce n'est pas subjectif) ;
- la configuration du système doit se faire soit dans le meilleur des
cas en allant chercher des options cachées dans des onglets de
sous-sous-sous menus du panneau de configuration, dont je n'ai jamais
compris l'organisation, soit dans le pire des cas en éditant des clés
hexadécimales dans le "registre" alors que sous GNU/Linux, au pire, les
fichiers de confs sont au format XML
- le système de fichiers sous Windows se fragmente de lui-même et il
faut compter trois heures tous les six mois pour le laisser défragmenter ;
- d'ailleurs, en matière de système de fichiers, je trouve que Windows a
un support très faible, en dehors du FAT et du NTFS je ne connais rien
qui tourne alors que pour certains périphériques amovibles, ça me serait
bien utile.

C'est tout ce qui me vient pour le moment mais je peux vous dire que
ceux à côté de qui je travaille s'en rendent assez vite compte quand je
dois travailler sous Windows, tellement un système aussi mal foutu me
fait râler.


Deuxième point : "The divide and fail strategy"
Mais bordel de merde, depuis quand GNU/Linux constitue-t-il une
communauté organisée ou possède une stratégie d'ensemble ?

Linux a une grande communauté de mainteneurs, GNU a une énorme
communauté de mainteneurs et il existe des quantités de distributions
parce qu'il existe une quantité de points de vue de développeurs et de
libristes différents et que par définition chacun est libre de coder ce
qu'il veut, c'est tout.


Troisième point : "Not enough innovation"
Ben, j'ai envie de dire, inscris-toi à quelques listes de diffusions mon
bonhomme, on en recausera. L'innovation chez des mecs prêts à tenter de
breveter le double clic, c'est pas gagné non plus...



Quatrième point : "Businesses want someone to blame"
là, pour le coup, je ne lui donne pas tord, c'est bient triste
d'assister encore à ce genre de conneries de nos jours
PIRONNEAU Stéphane
Le #24516911
P4nd1-P4nd4 a écrit :

Ciao pingouin !

http://www.techrepublic.com/blog/hiner/the-market-has-rejected-linux-desktops-get-over-it/3372



Mais il faut savoir que les entreprises francaises
utilisent de plus en plus de logiciels libres dans leurs logiciels.

Vous connaissez Haiku-OS : http://www.haiku-os.org ?

Amicalement,

http://stephane.pironneau.free.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme