"massages", prostitution, et proxénétisme

Le
yvesD
Bonjour,

passant tout les jours devant un salon de massage asiatique, avec devanture
couverte d'affiches en chinois représentant les points d'acupuncture, j'ai
voulu hier faire un essai.
J'ai été très aimablement reçu par une jeune masseuse, qui m'a fait
allonger sur le ventre sur une table de massage , massage du dos très
agréable, ferme et doux à la fois, puis les jambes. Au bout d'une demi-
heure, elle me demande de me retourner, à nouveau massage des cuisses,
puis, désignant mon bas-ventre, elle murmure "là aussi?". Je ne réponds
pas, voulant savoir la suite "20 euros, ça va?", poursuit-elle.
Je refuse son offre, prétextant que j'ai juste de quoi payer le massage.
Elle n'insiste pas, et termine son massage.

Bien entendu, je savais que ce type de massage existaitOn voit dans les
petites annonces et sur internet quantité de pseudo-massages, qui ne sont
en fait que de la prostitution déguisée, ce qui n' a rien d'illégal, dans
la mesure ou ces prostituees tavaillent pour leur compte.

Par contre, là, il s'agissait d'un salon employant plusieurs masseuses,
qui, si elle proposent à un client inconnu de le masturber, doivent aller
beaucoup plus loin avec les clients réguliers et généreux.

Pourquoi les patrons de ces salons ne sont-ils pas poursuivis pour
proxénétisme ? Même s'ils prétendent ne pas être au courant (on paie le
massage à la caisse, et le supplément directement à la masseuse), ça doit
leur rapporter beaucoup, ne serait-ce qu'à cause de l'afflux de clients qui
viennent pour tout autre chose qu'un massage.

A votre avis, pourquoi tolère-t-on cela?

Est-ce simplement parcequ'on préfère que la prostitution soit cachée dans
les bars à hotesse ou les salons de massage, plutot que visible dans la
rue?

Mais si, dans la rue, certaines arrivent à garder leurs gains pour elles,
il est certain que dans les bars ou les salons, elles reversent une bonne
partie de leurs gains aux patrons-proxénètes.

Alors si, pour "nettoyer" les rues, on tolère le proxénétisme, ça semble un
peu sandaleux, non?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
alain
Le #21031701
yvesD
Bonjour,

passant tout les jours devant un salon de massage asiatique, avec devanture
couverte d'affiches en chinois représentant les points d'acupuncture, j'ai
voulu hier faire un essai.
J'ai été très aimablement reçu par une jeune masseuse, qui m'a fait
allonger sur le ventre sur une table de massage , massage du dos très
agréable, ferme et doux à la fois, puis les jambes.... Au bout d'une demi-
heure, elle me demande de me retourner, à nouveau massage des cuisses,
puis, désignant mon bas-ventre, elle murmure "là aussi?". Je ne réponds
pas, voulant savoir la suite ... "20 euros, ça va?", poursuit-elle.
Je refuse son offre, prétextant que j'ai juste de quoi payer le massage.
Elle n'insiste pas, et termine son massage.

Bien entendu, je savais que ce type de massage existait...On voit dans les
petites annonces et sur internet quantité de pseudo-massages, qui ne sont
en fait que de la prostitution déguisée, ce qui n' a rien d'illégal, dans
la mesure ou ces prostituees tavaillent pour leur compte.

Par contre, là, il s'agissait d'un salon employant plusieurs masseuses,
qui, si elle proposent à un client inconnu de le masturber, doivent aller
beaucoup plus loin avec les clients réguliers et généreux.

Pourquoi les patrons de ces salons ne sont-ils pas poursuivis pour
proxénétisme ? Même s'ils prétendent ne pas être au courant (on paie le
massage à la caisse, et le supplément directement à la masseuse), ça doit
leur rapporter beaucoup, ne serait-ce qu'à cause de l'afflux de clients qui
viennent pour tout autre chose qu'un massage.

A votre avis, pourquoi tolère-t-on cela?

Est-ce simplement parcequ'on préfère que la prostitution soit cachée dans
les bars à hotesse ou les salons de massage, plutot que visible dans la
rue?

Mais si, dans la rue, certaines arrivent à garder leurs gains pour elles,
il est certain que dans les bars ou les salons, elles reversent une bonne
partie de leurs gains aux patrons-proxénètes.

Alors si, pour "nettoyer" les rues, on tolère le proxénétisme, ça semble un
peu sandaleux, non?



Si la prostitution était sincèrement combattue ça se saurait, en fait
elle arrange bien des moralistes et des curés.

Alain
Laurent Jumet
Le #21032101
Hello yvesD !

yvesD
Bien entendu, je savais que ce type de massage existait...On voit dans les
petites annonces et sur internet quantité de pseudo-massages, qui ne sont
en fait que de la prostitution déguisée, ce qui n' a rien d'illégal, dans
la mesure ou ces prostituees tavaillent pour leur compte.
Par contre, là, il s'agissait d'un salon employant plusieurs masseuses,
qui, si elle proposent à un client inconnu de le masturber, doivent aller
beaucoup plus loin avec les clients réguliers et généreux.



A votre avis, pourquoi tolère-t-on cela?



Il faut d'abord se poser la question de la *manière* dont le sexe est perçu dans nos traditions judéo-chrétiennes.
Si on caricature sur base d'un échantillon de la bourgeoisie bordelaise dans l'entre-deux-guerres, les mariages étaient arrangés, il s'agissait de préserver les patrimoines familiaux; et perpétuer l'espèce. Tout cela n'était guère propice à l'amour, de sorte qu'il était admis que le mari aille voir ailleurs, à condition que jamais la créature n'apparaisse en public. La guerre entre les "légitimes" et les "courtisanes" a toujours fait rage.
Il en est résulté que le sexe était honteux et devait rester caché à tous points de vue. On peut dire que tout le monde à peu près, est plus ou moins imbibé de cette tradition.
La prostitution et la manière dont elle est traitée, est le reflet de cette imbibition. Quand au proxénétisme, il arrive souvent que la prostitution soit exercée en famille, le mari assurant la sécurité et la logistique.

--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
Jeffbie
Le #21032221
yvesD s'est tripoté sous le clavier pour affirmer :

Alors si, pour "nettoyer" les rues, on tolère le proxénétisme, ça semble un
peu sandaleux, non?



Dans les rues, c'est peut-être sandaleux mais chez soi, c'est
pantouflard.

--
Pour une baleine, un sous-marin, ça n'est qu'un gros suppositoire.
Mas Turbat
Le #21032331
yvesD a écrit :

J'ai été très aimablement reçu par une jeune masseuse, qui m'a fait
allonger sur le ventre sur une table de massage , massage du dos très
agréable, ferme et doux à la fois, puis les jambes.... Au bout d'une demi-
heure, elle me demande de me retourner, à nouveau massage des cuisses,
puis, désignant mon bas-ventre, elle murmure "là aussi?". Je ne réponds
pas, voulant savoir la suite ... "20 euros, ça va?", poursuit-elle.
Je refuse son offre, prétextant que j'ai juste de quoi payer le massage.
Elle n'insiste pas, et termine son massage.



Hé hé hé
Alors, c'était pas bien ? lol

A votre avis, pourquoi tolère-t-on cela?



A chacun sa spécialité.

Dans les salons de massages, on te masse Popol et dans les bureaux de
tabac, on lui fait une pipe.
Si tu veux plus, il y a les centres des impôts.
Dans tous les cas, il suffit d'attendre et ça viendra à tous les
coups.......

NB : si tu préfères la sodomie, je te signale que tous les
élus-députés-maires tiennent une permanence dans leur circonscription.
Souvent le samedi matin et si ça te tente, ça tombe bien : c'est
aujourd'hui!

--
Youpi
Broc_Ex_Co
Le #21032491
yvesD a écrit :
Bonjour,

passant tout les jours devant un salon de massage asiatique, avec devanture
couverte d'affiches en chinois représentant les points d'acupuncture, j'ai
voulu hier faire un essai.
J'ai été très aimablement reçu par une jeune masseuse, qui m'a fait
allonger sur le ventre sur une table de massage , massage du dos très
agréable, ferme et doux à la fois, puis les jambes.... Au bout d'une demi-
heure, elle me demande de me retourner, à nouveau massage des cuisses,
puis, désignant mon bas-ventre, elle murmure "là aussi?". Je ne réponds
pas, voulant savoir la suite ... "20 euros, ça va?", poursuit-elle.
Je refuse son offre, prétextant que j'ai juste de quoi payer le massage.
Elle n'insiste pas, et termine son massage.
........
A votre avis, pourquoi tolère-t-on cela?

Est-ce simplement parcequ'on préfère que la prostitution soit cachée dans
les bars à hotesse ou les salons de massage, plutot que visible dans la
on tolère le proxénétisme, ça semble un
peu sandaleux, non?




1º LA prostitution n'est pas interdite, mais seulement le racolage (sur
les lieux publics).
2º Quant à l'eventuel proxénétisme, encore faudrait il le prouver. Il ne
suffit pas de prouver seulement qu'une "salariée" fasse ses
propositions, il faudrait aussi pouvoir établir un lien avec le ou la
propriétaire.

PS - Personnellement, cela ne me scandalise pas, et je préfèrerais que
la prostitution soit un métier comme un autre, régulièrement déclaré,
cotisant et déclarant scrupuleusement ses revenus.
Alain Montfranc
Le #21032561
Broc_Ex_Co avait écrit le 23/01/2010 :

PS - Personnellement, cela ne me scandalise pas, et je préfèrerais que la
prostitution soit un métier comme un autre, régulièrement déclaré, cotisant
et déclarant scrupuleusement ses revenus.



Normal, ca donnerait du boulot aux comptables :-D
Broc_Ex_Co
Le #21032641
Alain Montfranc a écrit :
Broc_Ex_Co avait écrit le 23/01/2010 :

PS - Personnellement, cela ne me scandalise pas, et je préfèrerais que
la prostitution soit un métier comme un autre, régulièrement déclaré,
cotisant et déclarant scrupuleusement ses revenus.



Normal, ca donnerait du boulot aux comptables :-D



Peut être, mais surtout cela permettrait de mettre fin à l'hypocrisie
qui consiste à arréter pour des motifs futiles, de transmettre les
coordonnées au fisc, et de harceler de controles fiscaux, de fichage de
police, ou encore de chantage à la dénonciation ......

En affirmant tout cela je ne fais que radoter ce que j'affirme depuis
plus de dix ans, mais, a y repenser, je crois qu'il faudrait même une
convention collective pour ces travailleurs comme les autres.
AlainD
Le #21033441
"Broc_Ex_Co" 4b5acb93$0$10093$
Alain Montfranc a écrit :
Broc_Ex_Co avait écrit le 23/01/2010 :

PS - Personnellement, cela ne me scandalise pas, et je préfèrerais que
la prostitution soit un métier comme un autre, régulièrement déclaré,
cotisant et déclarant scrupuleusement ses revenus.



Normal, ca donnerait du boulot aux comptables :-D



Peut être, mais surtout cela permettrait de mettre fin à l'hypocrisie qui
consiste à arréter pour des motifs futiles, de transmettre les coordonnées
au fisc, et de harceler de controles fiscaux, de fichage de police, ou
encore de chantage à la dénonciation ......

En affirmant tout cela je ne fais que radoter ce que j'affirme depuis plus
de dix ans, mais, a y repenser, je crois qu'il faudrait même une
convention collective pour ces travailleurs comme les autres.



Sauf si on autorise le proxénétisme une prostitué n'aura jamais besoin d'une
convention collective vu qu'elle sera son propre patron et n'aura jamais de
salariés.
F.Gourtanier
Le #21033431
In article says...

Sauf si on autorise le proxénétisme une prostitué n'aura jamais bes oin


d'une
convention collective vu qu'elle sera son propre patron et n'aura jamais de
salariés.



Le proxéténisme est défini comme le "délit qui consiste à tirer p rofit, à
tirer des revenus de la prostitution d'*autrui* ou à la favoriser".

Dans les pays où le proxénètisme est autorisé, les prostituées so nt donc bien
salariées d'un(e) patron(ne).
AlainD
Le #21033521
"F.Gourtanier"
In article says...

Sauf si on autorise le proxénétisme une prostitué n'aura jamais besoin


d'une
convention collective vu qu'elle sera son propre patron et n'aura jamais
de
salariés.



Le proxéténisme est défini comme le "délit qui consiste à tirer profit, à
tirer des revenus de la prostitution d'*autrui* ou à la favoriser".

Dans les pays où le proxénètisme est autorisé, les prostituées sont donc
bien
salariées d'un(e) patron(ne).
============== Oui je ne dis pas le contraire, je dis que chez nous le proxénétisme est
interdit, donc la question ne se pose pas.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme