Mathématiques pénales

Le
pgreenfinch
Dans son précis de mathématiques pénales,
Confusioux analyse ainsi la peine de mort:

Oter la vie aux assassins serait envisageable si
cela redonnait la vie à leurs victimes.
Sinon c'est algébriquement de l'assassinat au carré.

Bonne année quand même,
Confusioux vous offre son calendrier:
http://pagesperso-orange.fr/pgreenfinch/actu/philocalendar.htm
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Laurent Jumet
Le #15821321
Hello pgreenfinch !

"pgreenfinch"
Dans son précis de mathématiques pénales,
Confusioux analyse ainsi la peine de mort:



Oter la vie aux assassins serait envisageable si
cela redonnait la vie à leurs victimes.



Cela donne vie effectivement à leurs victimes non pas passées, mais futures.
Quand on examine la "carrière" d'un criminel récidiviste, on s'aperçoit dans beaucoup de cas que la récidive n'a été possible que parce qu'il a benéficié d'une remise de peine pour bonne conduite... en prison.
Ce n'est pas la peine de mort qui est au centre du débat, mais l'écartement durable des individus dont le passé criminel et l'absence de remords présage l'avenir.


--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
Sylvain
Le #15821301
"Laurent Jumet" news:

Hello pgreenfinch !

"pgreenfinch"
Dans son précis de mathématiques pénales,
Confusioux analyse ainsi la peine de mort:



Oter la vie aux assassins serait envisageable si
cela redonnait la vie à leurs victimes.



Cela donne vie effectivement à leurs victimes non pas passées, mais
futures.
Quand on examine la "carrière" d'un criminel récidiviste, on s'aperçoit
dans beaucoup de cas que la récidive n'a été possible que parce qu'il a
benéficié d'une remise de peine pour bonne conduite... en prison.
Ce n'est pas la peine de mort qui est au centre du débat, mais
l'écartement durable des individus dont le passé criminel et l'absence de
remords présage l'avenir.





Donc des testes génétiques pour indentifier les futurs crimminels et les
punir de façon anticipé, permettrait de sauver des vies.
pgreenfinch
Le #15821291
"Laurent Jumet"
Ce n'est pas la peine de mort qui est au centre du débat, mais
l'écartement durable des individus dont le passé criminel et l'absence de
remords présage l'avenir.



D'accord, Laurent, sur ce dernier point.
patrick.1200RTcazaux
Le #15821241
Laurent Jumet
Cela donne vie effectivement à leurs victimes non pas passées, mais
futures. Quand on examine la "carrière" d'un criminel récidiviste, on
s'aperçoit dans beaucoup de cas que la récidive n'a été possible que parce
qu'il a benéficié d'une remise de peine pour bonne conduite... en prison.



Tu ne raisonnes que sur les criminels récidivistes, qui ne représentent,
du moins dans les pays civilisés, je ne parle pas de l'Amérique, qu'une
toute petite poignée de personnes.
La quasi totalité des assassins sont des gens qui tuent un de leur
proches, le plus souvent sous le coup de la colère, et qui ne
recommencent jamais. Ce n'est pas pour les excuser, hein, juste pour
rétablir une vérité statistique, en ces temps où on joue à nous faire
peur avec tout et rien.

--
Tardigradus
tking
Le #15821201
Tardigradus a émis l'idée suivante :



Tu ne raisonnes que sur les criminels récidivistes, qui ne représentent,
du moins dans les pays civilisés, je ne parle pas de l'Amérique, qu'une
toute petite poignée de personnes.
La quasi totalité des assassins sont des gens qui tuent un de leur
proches, le plus souvent sous le coup de la colère, et qui ne
recommencent jamais. Ce n'est pas pour les excuser, hein, juste pour
rétablir une vérité statistique, en ces temps où on joue à nous faire
peur avec tout et rien.



Sans oublier les guerres où tuer est légal. Les marchands d'armes sont
les premiers criminels.
Frantz
Le #15820991
Bonjour,

tking a écrit :
[...]
Sans oublier les guerres où tuer est légal. Les marchands d'armes sont
les premiers criminels.



Les constructeurs automobiles sont très loin devant ;-)

[]-> fmsr depuis longtemps :-D

--
Frantz
Dc
Le #15820571
Bjr,

Frantz a exprimé avec précision :
Les constructeurs automobiles sont très loin devant ;-)



5000 sur la route

Largement battus par les vendeurs de cigarettes, 60000

Par les vendeurs d'allumettes, pinces, marteaux, casserolles ..
16000 morts d'accidents domestiques.

etc...

C'est marrant que ce soit la route qui vienne en premier a l'esprit.
Vous pouvez pas la laisser tranquille cette pauvre automobile taxée ,
reprimée , radarisée , procesverbalisée ..etc.. :-))

a plus


--
-------------------------------------------------------------
www.ctc-soft.com
Gestion biblo-documentaire (free-share)
Comptabilité shareware
Logiciels de Gestion de saisie terrain
Spécialisé Tournées de boulangers
-------------------------------------------------------------
pgreenfinch
Le #15820561
"Dc"

Par les vendeurs d'allumettes, pinces, marteaux, casserolles ..
16000 morts d'accidents domestiques.

etc...



Bien d'accord que les inventeurs du feu et de la roue ont enfreint
le principe de précaution. De nos jours ils seraient poursuivis.
Allez hop, un fond de commerce protestataire de plus pour bové!
Laurent GARNIER
Le #15820521
pgreenfinch wrote:
Dans son précis de mathématiques pénales,
Confusioux analyse ainsi la peine de mort:

Oter la vie aux assassins serait envisageable si
cela redonnait la vie à leurs victimes.
Sinon c'est algébriquement de l'assassinat au carré.



1 au carre ca a toujours donne 1.

--
Laurent GARNIER
pgreenfinch
Le #15820471
"Laurent GARNIER" le message de news:flijcc$v14$
pgreenfinch wrote:
Dans son précis de mathématiques pénales,
Confusioux analyse ainsi la peine de mort:

Oter la vie aux assassins serait envisageable si
cela redonnait la vie à leurs victimes.
Sinon c'est algébriquement de l'assassinat au carré.



1 au carre ca a toujours donne 1.



Je sais, et s'il n'y avait qu'un demi assassin sur terre, cela
donnerait un quart d'assassinat tout compris.
N'empêche que les statistiques, depuis qu'existe le droit pénal,
ne se sont pas arrêtées à un seul assassin. Sinon, imaginez dans
quel désoeuvrement se seraient trouvées les cours d'assise !
Ce qui d'ailleurs, en france, aurait été un argument de plus pour
la ministre pour jouer du ciseau dans le maillage judiciaire du
territoire ;-)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme