Menaces sur un plaignant

Le
Don Figatellu
Bonjour,

Il y a un peu plus d'un an j'ai déposé plainte avec constitution de
partie civile contre X et je compte faire de même à nouveau dans les
prochains jours, pour les mêmes motifs.

Je viens de trouver dans la boite aux lettres de mon domicile un courrier
on ne peut plus anonyme qui a été visiblement déposé en "mains propres"
(sic) par un courageux anonyme, un timide sans doute. Cette lettre me
conseille aimablement de retirer ma plainte et de ne pas en déposer une
nouvelle au cas où cela me viendrait à l'idée. Faute quoi il faudrait que
je m'attende à, je cite, numéroter mes abattis (*). Entre autres
gentillesses promises, bien évidemment, car mon gentil correspondant
brûle apparemment d'en découdre physiquement avec moi (Hou ! J'ai très
très peur). Il parait même que ça ne servirait à rien que j'aille me
planquer chez un mien ami résidant dans le sud-ouest.

Mon correspondant fait encore mieux : il me suggère élégamment de
demander à une amie montpelliéraine qu'elle arrête, je cite, ses
conneries, et il lui est demandé par mon intermédiaire qu'elle retire ses
plaintes. Il serait paraît-il dommage que son fils voit sa mère dans un
lit d'hopital, ou qu'elle se retrouve au chômage, virée de la fonction
publique.

Ma question est : pensez-vous que je doive joindre ce merveilleux poulet
à la plainte avec CPC que je vais prochainement déposer, ou bien me
conseillez vous de déposer un plainte séparée ?

D'avance merci.

(*) Petit détail amusant, un internaute m'a récemment conseillé sur
Usenet de numéroter mes abattis. Ce doit être un pur hasard.

--
Don Figatellu
In Figatellu Felicitas
http://www.figatellu.org
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Dominique Gobeaut
Le #15727421
Don Figatellu a écrit dans
news::

Bonjour,

Il y a un peu plus d'un an j'ai déposé plainte avec constitution de
partie civile contre X et je compte faire de même à nouveau dans les
prochains jours, pour les mêmes motifs.



Ha, comme moi, donc...


Je viens de trouver dans la boite aux lettres de mon domicile un
courrier on ne peut plus anonyme qui a été visiblement déposé en
"mains propres" (sic) par un courageux anonyme, un timide sans doute.
Cette lettre me conseille aimablement de retirer ma plainte et de ne
pas en déposer une nouvelle au cas où cela me viendrait à l'idée.
Faute quoi il faudrait que je m'attende à, je cite, numéroter mes
abattis (*). Entre autres gentillesses promises, bien évidemment, car
mon gentil correspondant brûle apparemment d'en découdre physiquement
avec moi (Hou ! J'ai très très peur).



Je vous sens tétanisé de terreur, là !

Il parait même que ça ne
servirait à rien que j'aille me planquer chez un mien ami résidant
dans le sud-ouest.



Rhololo, auriez vous encore des amis ? :-)


Mon correspondant fait encore mieux : il me suggère élégamment de
demander à une amie montpelliéraine qu'elle arrête, je cite, ses
conneries, et il lui est demandé par mon intermédiaire qu'elle retire
ses plaintes.



Ha ben, je me sens vaguement visée, là, dites donc !


Il serait paraît-il dommage que son fils voit sa mère
dans un lit d'hopital, ou qu'elle se retrouve au chômage, virée de la
fonction publique.



Bah, la dernière fois que je suis allée à l'hôpital, ce n'était pas moi
qui avait pris les coups, hein !
(mais j'étais en état de légitime défense)


Ma question est : pensez-vous que je doive joindre ce merveilleux
poulet à la plainte avec CPC que je vais prochainement déposer, ou
bien me conseillez vous de déposer un plainte séparée ?



Bien évidemment.
Je peux en avoir un exemplaire pour joindre à la mienne ?
Merci d'avance.


D'avance merci.

(*) Petit détail amusant, un internaute m'a récemment conseillé sur
Usenet de numéroter mes abattis. Ce doit être un pur hasard.



Ha oui, c'est vrai, je vois qui c'est.
Il est dans le 92, paraît-il ...

NB: je suis ach'tement effrayée, hein :-D

Dominique


--
Entre nous, les citations en signature font ringard, à moins d'être
encore adolescent.
[Casimir sur fsz]
Don Figatellu
Le #15727391
Le 17 avr. 2007, aimablement vautré(e) sur le zinc du bistrot
fr.misc.droit Son Excellence Dominique Gobeaut proclama doctement dans le
message news::

Il y a un peu plus d'un an j'ai déposé plainte avec constitution de
partie civile contre X et je compte faire de même à nouveau dans les
prochains jours, pour les mêmes motifs.



Ha, comme moi, donc...



Si ça se trouve ça concerne les mêmes individus. Mais brisons là sur ce
point, s'il vous plaît. :-)

Je viens de trouver dans la boite aux lettres de mon domicile un
courrier on ne peut plus anonyme qui a été visiblement déposé en
"mains propres" (sic) par un courageux anonyme, un timide sans doute.
Cette lettre me conseille aimablement de retirer ma plainte et de ne
pas en déposer une nouvelle au cas où cela me viendrait à l'idée.
Faute quoi il faudrait que je m'attende à, je cite, numéroter mes
abattis (*). Entre autres gentillesses promises, bien évidemment, car
mon gentil correspondant brûle apparemment d'en découdre physiquement
avec moi (Hou ! J'ai très très peur).



Je vous sens tétanisé de terreur, là !



C'est exact. En fait j'envisage sérieusement une expatriation définitive
en Patagoni,e tellement je suis effrayé. C'est le "monsieur" (sic) qui va
être content de voir qu'il a été si persuasif.

Il parait même que ça ne
servirait à rien que j'aille me planquer chez un mien ami résidant
dans le sud-ouest.



Rhololo, auriez vous encore des amis ? :-)



Un seul, lui aussi fort sensible au demeurant à ce genre de menace. C'est
un craintif, voyez-vous.

Mon correspondant fait encore mieux : il me suggère élégamment de
demander à une amie montpelliéraine qu'elle arrête, je cite, ses
conneries, et il lui est demandé par mon intermédiaire qu'elle retire
ses plaintes.



Ha ben, je me sens vaguement visée, là, dites donc !



Vous croyez ? (© DF)

Il serait paraît-il dommage que son fils voit sa mère
dans un lit d'hopital, ou qu'elle se retrouve au chômage, virée de la
fonction publique.



Bah, la dernière fois que je suis allée à l'hôpital, ce n'était pas moi
qui avait pris les coups, hein !
(mais j'étais en état de légitime défense)



Pour tout vous dire, si un guignol pense venir chez moi pour me mettre à
mal, j'aimerais bien qu'il s'essuie les pieds avant d'entrer, et qu'il
veuille bien aussi mettre des pantoufles, je viens en effet de nettoyer
mon vieux tapis afghan.

Attention, j'ai hérité d'un chien yéménite totalement imprévisible.
Encore ce matin il m'a sauvagement agressé à grands coups de papattes
pour avoir un morceau de brioche.

Ma question est : pensez-vous que je doive joindre ce merveilleux
poulet à la plainte avec CPC que je vais prochainement déposer, ou
bien me conseillez vous de déposer un plainte séparée ?



Bien évidemment.



Plainte séparée, donc. Merci.

Je peux en avoir un exemplaire pour joindre à la mienne ?
Merci d'avance.



Je vous envoie demain soir au plus tard une photocopie du charmant poulet
que j'ai reçu aujourd'hui. Tremblez déjà misérable. :-)

D'avance merci.

(*) Petit détail amusant, un internaute m'a récemment conseillé sur
Usenet de numéroter mes abattis. Ce doit être un pur hasard.



Ha oui, c'est vrai, je vois qui c'est.
Il est dans le 92, paraît-il ...



Je ne me souviens plus du nom ou du pseudonyme de l'internaute qui a eu
la riche idée de me menacer de la sorte, mais je puis vous assurer que je
vais très vite retrouver le message. Maintenant, si vous avez sous les
yeux le post avec son header complet, je suis preneur.

NB: je suis ach'tement effrayée, hein :-D



C'est le but du "monsieur" (sic), hein.

Bonne soirée et merci encore.

--
Don Figatellu
In Figatellu Felicitas
http://www.figatellu.org
Dominique Gobeaut
Le #15727331
Don Figatellu a écrit dans
news::

Le 17 avr. 2007, aimablement vautré(e) sur le zinc du bistrot
fr.misc.droit Son Excellence Dominique Gobeaut proclama doctement dans
le message news::



Il y a un peu plus d'un an j'ai déposé plainte avec constitution de
partie civile contre X et je compte faire de même à nouveau dans les
prochains jours, pour les mêmes motifs.







Ha, comme moi, donc...





Si ça se trouve ça concerne les mêmes individus. Mais brisons là sur
ce point, s'il vous plaît. :-)



Dites tout de suite que je vous les brise !
Nonmais :-)

Je viens de trouver dans la boite aux lettres de mon domicile un
courrier on ne peut plus anonyme qui a été visiblement déposé en
"mains propres" (sic) par un courageux anonyme, un timide sans
doute. Cette lettre me conseille aimablement de retirer ma plainte
et de ne pas en déposer une nouvelle au cas où cela me viendrait à
l'idée. Faute quoi il faudrait que je m'attende à, je cite,
numéroter mes abattis (*). Entre autres gentillesses promises, bien
évidemment, car mon gentil correspondant brûle apparemment d'en
découdre physiquement avec moi (Hou ! J'ai très très peur).







Je vous sens tétanisé de terreur, là !





C'est exact. En fait j'envisage sérieusement une expatriation
définitive en Patagoni,e tellement je suis effrayé.



Faites pas ça !
Il y a déjà Florent Pagny qui joue à l'exilé fiscal là-bas !


C'est le
"monsieur" (sic) qui va être content de voir qu'il a été si persuasif.



Un "monsieur" ça ?
Une bouse infecte, vous voulez dire.

Il parait même que ça ne
servirait à rien que j'aille me planquer chez un mien ami résidant
dans le sud-ouest.







Rhololo, auriez vous encore des amis ? :-)





Un seul, lui aussi fort sensible au demeurant à ce genre de menace.
C'est un craintif, voyez-vous.



Ha, la phobie des cloportes, ça ne se discute pas, hein.
Si je vous disais que j'ai la phobie des blattes, moi.
Voilà pourquoi je ne mets pas le clavier sur le groupe fr.comp.os.ms-
windows : il y en a une grosse là-bas.

Mon correspondant fait encore mieux : il me suggère élégamment de
demander à une amie montpelliéraine qu'elle arrête, je cite, ses
conneries, et il lui est demandé par mon intermédiaire qu'elle
retire ses plaintes.







Ha ben, je me sens vaguement visée, là, dites donc !





Vous croyez ? (© DF)



J'en ai peur (© DG)

Il serait paraît-il dommage que son fils voit sa mère
dans un lit d'hopital, ou qu'elle se retrouve au chômage, virée de
la fonction publique.







Bah, la dernière fois que je suis allée à l'hôpital, ce n'était pas
moi qui avait pris les coups, hein !
(mais j'étais en état de légitime défense)





Pour tout vous dire, si un guignol pense venir chez moi pour me mettre
à mal, j'aimerais bien qu'il s'essuie les pieds avant d'entrer, et
qu'il veuille bien aussi mettre des pantoufles, je viens en effet de
nettoyer mon vieux tapis afghan.



Et ça ne se nettoie pas aussi facilement que le tapis iranien, hein !

Attention, j'ai hérité d'un chien yéménite totalement imprévisible.
Encore ce matin il m'a sauvagement agressé à grands coups de papattes
pour avoir un morceau de brioche.



Encore un de ces fauves à muselière, sans doute ...

Ma question est : pensez-vous que je doive joindre ce merveilleux
poulet à la plainte avec CPC que je vais prochainement déposer, ou
bien me conseillez vous de déposer un plainte séparée ?







Bien évidemment.





Plainte séparée, donc. Merci.



Parce qu'il le vaut bien ©

Je peux en avoir un exemplaire pour joindre à la mienne ?
Merci d'avance.





Je vous envoie demain soir au plus tard une photocopie du charmant
poulet que j'ai reçu aujourd'hui. Tremblez déjà misérable. :-)



Vous m'épouvantationnez grandement, mon bon.
Vous avez fait relever les empreintes par la police, j'espère ?
Par vos accointances avec un célèbre propriétaire de scouteure, vous
pourriez obtenir un petit test ADN qui serait du plus bel effet .


D'avance merci.







(*) Petit détail amusant, un internaute m'a récemment conseillé sur
Usenet de numéroter mes abattis. Ce doit être un pur hasard.







Ha oui, c'est vrai, je vois qui c'est.
Il est dans le 92, paraît-il ...





Je ne me souviens plus du nom ou du pseudonyme de l'internaute qui a
eu la riche idée de me menacer de la sorte, mais je puis vous assurer
que je vais très vite retrouver le message. Maintenant, si vous avez
sous les yeux le post avec son header complet, je suis preneur.



Ça tombe bien, je l'ai sous la main :

---------
Path: news.orange.fr!news.wanadoo.fr!news.wanadoo.fr!news.wanadoo.fr!
proxad.net!cleanfeed2-b.proxad.net!nnrp1-2.free.fr!not-for-mail
Subject: Re: =?ISO-8859-15?Q?Les_limites_du_terrorisme_judiciaires_ont-
ell?==?ISO-8859-15?Q?es_été_atteintes_?_(était_Re:_
[Conseils_d'utilis?==?ISO-8859-15?Q?ation]_fr.education.medias)? From: Aldo Rifort References: <fr.chartes.education.medias-1170413167.15787
@calva.glou.org> @ailleurs> @ailleurs> @mid.individual.net> Newsgroups: fr.misc.engueulades,fr.misc.droit
Message-ID: Followup-To: fr.misc.droit
X-Newsreader: MesNews/1.06.00.00
Date: Thu, 08 Feb 2007 16:42:22 +0100
MIME-Version: 1.0
Content-Type: text/plain; charset="iso-8859-15"; format=flowed
Content-Transfer-Encoding: 8bit
Lines: 27
Organization: Guest of ProXad - France
NNTP-Posting-Date: 08 Feb 2007 16:42:23 MET
NNTP-Posting-Host: 82.243.238.20
X-Trace: 1170949343 news-1.free.fr 25580 82.243.238.20:4530
X-Complaints-To:
Xref: news.orange.fr fr.misc.engueulades:177438 fr.misc.droit:416710

Isidore Felicien Figatellu vient de nous annoncer :

A noter que toutes les merdes publiées par Mme Y peuvent être
retrouvées grâce à giganews. : S'il y a des malhonnêtes qui publient
en utilisant le code de procédure pénale de manière à être
systématiquement borderline, lorsque l'on fait l'historique sur
plusieurs années, on (notamment la PJ) arrive à se faire une idée
précise de ce que valent des personnes comme M. X ou Mme Y.



C'est très interressant ça, mon cher Christophe, et vous avez le nom
de l'OPJ qui tiendrait de tels propos ?



Moi, j'ai les noms de deux OPJ, de deux brigades différentes (et je
ne suis pas le seul).
Ils commencent effectivement à se faire une idée précise des
personnages, et M. X et Mme Y (ainsi qu'un 3è larron) devraient
commencer à numéroter leurs abattis.

Puisque tu es très intéressé, le dossier se trouve en ce moment-même
entre les mains de la Brigade de Repression de la Délinquance contre
la Personne (Ministère de l'Intérieur, Direction de la Police
Judiciaire, 122/126 rue du Château des Rentiers, 75013 Paris).

--
A.R.

----------

Je crois que les deux OPJ en question vont être très intéressés par
votre document.


NB: je suis ach'tement effrayée, hein :-D





C'est le but du "monsieur" (sic), hein.



Les lâches, ça ose tout... mais pas par devant, hein.
Jamais en face.

Bonne soirée et merci encore.



Vous de même.
Mon avocat attends votre courrier avec impatience



--
Entre nous, les citations en signature font ringard, à moins d'être
encore adolescent.
[Casimir sur fsz]
Dominique G
Le #15727051
Dominique Gobeaut a écrit dans news:XnF9915C2846CF7dmkgbtfreefr@
212.27.60.38:

Don Figatellu a écrit dans
news::



Je viens de trouver dans la boite aux lettres de mon domicile un
courrier on ne peut plus anonyme qui a été visiblement déposé en
"mains propres" (sic) par un courageux anonyme, un timide sans
doute. Cette lettre me conseille aimablement de retirer ma plainte
et de ne pas en déposer une nouvelle au cas où cela me viendrait à
l'idée. Faute quoi il faudrait que je m'attende à, je cite,
numéroter mes abattis (*). Entre autres gentillesses promises, bien
évidemment, car mon gentil correspondant brûle apparemment d'en
découdre physiquement avec moi (Hou ! J'ai très très peur).










Ha, j'oubliais un détail fort important : vous pouvez aussi porter plainte
contre toute personne qui se livrerait contre vous à des menaces ou des
intimidations en vue de vous déterminer soit à ne pas porter plainte soit à
vous rétracter, faits prévus et réprimés par les articles 434-5 et 434-44
du Code Pénal.

Ainsi, si une personne, par un ou des messages parus sur usenet, fait
allusion à une éventuelle plainte de votre part pour vous inciter à y
renoncer, elle rentre dans le cadre de ces articles.
Et là, la prescription est de trois ans et non de trois mois comme en
matière de diffamation publique.

Cordialement

--
Entre nous, les citations en signature font ringard, à moins d'être
encore adolescent.
[Casimir sur fsz]
LE TROLL
Le #15727041
Certes il y a une certains complicité entre vous, mais quand même, si entre
complices vous faisiez votre correspondances privée par mail ce serait mieux
:o)


------------------------------------------------------------------------------------
Dominique Gobeaut a écrit > 212.27.60.38:
LE TROLL
Le #15727031
Ah ben c'est compliqué !
Pourquoi tu ne réponds pas à l'auteur de la lettre ?
Sauf si j'ai mal compris, il suffit de mettre ta réponse sur papier libre,
de l'insérer dans une enveloppe sans rien y écrire, tu y mets un timbre
amende à 150 Euros, et tu glisses le tout dans ta boîte aux lettres :o)
Ysabeau
Le #15726861
Dominique G a écrit :

Ha, j'oubliais un détail fort important : vous pouvez aussi porter plainte
contre toute personne qui se livrerait contre vous à des menaces ou des
intimidations en vue de vous déterminer soit à ne pas porter plainte soit à
vous rétracter, faits prévus et réprimés par les articles 434-5 et 434-44
du Code Pénal.

Ainsi, si une personne, par un ou des messages parus sur usenet, fait
allusion à une éventuelle plainte de votre part pour vous inciter à y
renoncer, elle rentre dans le cadre de ces articles.
Et là, la prescription est de trois ans et non de trois mois comme en
matière de diffamation publique.




Ah et ça marche dans tous les sens je suppose.

Par exemple et à tout hasard, cas de figure absolument fictif évidemment
inventé pour la bonne cause. Imaginons une personne qui passerait son
temps à menacer de porter plainte contre vous sur usenet ou qui passe
sont temps à vous dire qu'elle a porté plainte conte vous et qui n'en
dit pas plus mais répète cela à l'envi. Je suppose que la victime de ces
menaces pourrait à son tour porter plainte contre la personne en
espérant que celui lui fait abandonner ces tentatives d'intimidation.
Michel Bacqué
Le #15726831
Dominique G a écrit :

Ha, j'oubliais un détail fort important : vous pouvez aussi porter plainte
contre toute personne qui se livrerait contre vous à des menaces ou des
intimidations en vue de vous déterminer soit à ne pas porter plainte soit à
vous rétracter, faits prévus et réprimés par les articles 434-5 et 434-44
du Code Pénal.

Ainsi, si une personne, par un ou des messages parus sur usenet, fait
allusion à une éventuelle plainte de votre part pour vous inciter à y
renoncer, elle rentre dans le cadre de ces articles.



Ben non. Si on vous dit que vous allez passer pour deux glands avec vos
plaintes compulsives, ce n'est ni une menace ni une intimidation.

--
Michel
LE TROLL
Le #15726801
Bonjour,

Mais c'est joli tout plein "Ysabeau" :o)

Normalement l'annonce d'une plainte n'est pas en soi une menace, sinon
on ne pourrait pas déposer plainte, toutefois il n'y a aucun intérêt à le
dire, surtout à mettre en public des choses privées, et effectivement il y a
peut être un principe d'intimidation, de harcèlement, reste à savoir à
partir de quand c'est illégal ?

Tu sais, si tu totalises le nombre d'annonce de plaintes vraies (rares),
et fausses (généralement), depuis quelques années, tu arrives à un nombre
qui te fait comprendre que ça relève de le mise sous tutelle, en continuant
ainsi, ça va finir comme ça à la longue...

--
Romans, logiciels, email, site personnel
http://irolog.free.fr/joe.htm
------------------------------------------------------------------------------------
"Ysabeau" 4625d6e9$0$771$
Dominique G a écrit :

Ha, j'oubliais un détail fort important : vous pouvez aussi porter
plainte contre toute personne qui se livrerait contre vous à des menaces
ou des intimidations en vue de vous déterminer soit à ne pas porter
plainte soit à vous rétracter, faits prévus et réprimés par les articles
434-5 et 434-44 du Code Pénal.

Ainsi, si une personne, par un ou des messages parus sur usenet, fait
allusion à une éventuelle plainte de votre part pour vous inciter à y
renoncer, elle rentre dans le cadre de ces articles.
Et là, la prescription est de trois ans et non de trois mois comme en
matière de diffamation publique.




Ah et ça marche dans tous les sens je suppose.

Par exemple et à tout hasard, cas de figure absolument fictif évidemment
inventé pour la bonne cause. Imaginons une personne qui passerait son
temps à menacer de porter plainte contre vous sur usenet ou qui passe sont
temps à vous dire qu'elle a porté plainte conte vous et qui n'en dit pas
plus mais répète cela à l'envi. Je suppose que la victime de ces menaces
pourrait à son tour porter plainte contre la personne en espérant que
celui lui fait abandonner ces tentatives d'intimidation.


Aldo Rifort
Le #15726791
Dominique Gobeaut a exposé le 17/04/2007 :
Don Figatellu a écrit dans

Pour tout vous dire, si un guignol pense venir chez moi pour me mettre
à mal, j'aimerais bien qu'il s'essuie les pieds avant d'entrer, et
qu'il veuille bien aussi mettre des pantoufles, je viens en effet de
nettoyer mon vieux tapis afghan.





Très jolie prose, bien gentille et sirupeuse.
On dirait du IFF.

(*) Petit détail amusant, un internaute m'a récemment conseillé sur
Usenet de numéroter mes abattis. Ce doit être un pur hasard.







Ha oui, c'est vrai, je vois qui c'est.
Il est dans le 92, paraît-il ...





Je ne me souviens plus du nom ou du pseudonyme de l'internaute qui a
eu la riche idée de me menacer de la sorte, mais je puis vous assurer
que je vais très vite retrouver le message. Maintenant, si vous avez
sous les yeux le post avec son header complet, je suis preneur.



Ça tombe bien, je l'ai sous la main :

---------
From: Aldo Rifort Xref: news.orange.fr fr.misc.engueulades:177438 fr.misc.droit:416710

Isidore Felicien Figatellu vient de nous annoncer :

A noter que toutes les merdes publiées par Mme Y peuvent être
retrouvées grâce à giganews. : S'il y a des malhonnêtes qui publient
en utilisant le code de procédure pénale de manière à être
systématiquement borderline, lorsque l'on fait l'historique sur
plusieurs années, on (notamment la PJ) arrive à se faire une idée
précise de ce que valent des personnes comme M. X ou Mme Y.



C'est très interressant ça, mon cher Christophe, et vous avez le nom
de l'OPJ qui tiendrait de tels propos ?



Moi, j'ai les noms de deux OPJ, de deux brigades différentes (et je
ne suis pas le seul).
Ils commencent effectivement à se faire une idée précise des
personnages, et M. X et Mme Y (ainsi qu'un 3è larron) devraient
commencer à numéroter leurs abattis.

Puisque tu es très intéressé, le dossier se trouve en ce moment-même
entre les mains de la Brigade de Repression de la Délinquance contre
la Personne (Ministère de l'Intérieur, Direction de la Police
Judiciaire, 122/126 rue du Château des Rentiers, 75013 Paris).

--
A.R.

----------

Je crois que les deux OPJ en question vont être très intéressés par
votre document.


NB: je suis ach'tement effrayée, hein :-D





C'est le but du "monsieur" (sic), hein.



Les lâches, ça ose tout... mais pas par devant, hein.
Jamais en face.

Bonne soirée et merci encore.



Vous de même.
Mon avocat attends votre courrier avec impatience



Très intéressant échange.
Je note donc que monsieur Don Figatellu, alias Thierry Costes,
reconnait *explicitement* être Isidore Félicien Figatellu.
Exit les pleurnicheries à propos des votes écartés.

Je note aussi qu'avec la complicité de Madame Gobeaut, il n'hésite
pas à travestir mes propos, qui n'ont jamais été des menaces de mort.
Je note enfin que ce monsieur et cette dame *m'accusent* en choeur
d'envoyer (ou plutôt de déposer directement) des lettres anonymes de
menaces.
Puisque vos avocats attendent vos courriers, profitez-en pour leur
demander une nouvelle consultation au sujet de ce que je viens
d'écrire.
Vous ne m'amusez plus.

--
A.R.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme