Mes partitions NTFS sont impossibles à atteindre et à réparer

Le
Aldian
Bonjour à tous

Je dispose d'un ordinateur en dual boot avec linux et windows. Et depuis
quelques jours, je suis bien obligé de n'utiliser que linux, vu que windows
est HS, ainsi qu'un disque local en NTFS. Je décris ce problème ici sur les
forums linux:

http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid 57438

vous pouvez y voir notamment les captures d'écran qui décrivent on ne peut
mieux mon problème. L'ennui, c'est que comme le format NTFS est propriétaire,
impossible de le réparer sous linux. Tout le monde me dit de mettre le cd de
restauration et de taper chkdsk /f. Sauf que mon disque ne marche pas, j'ai
essayé avec celui d'un copain qui refuse de reconnaitre les partitions NTFS
(il parait que le NTFS n'est pas reconnu par le dos) et de les tester, j'ai
même téléchargé un iso spécial NTFS qui lui aussi refuse de checker les
partitions NTFS. Je suis à court de ressources, c'est pour ça que je viens
poster ici. Comment faire pour restaurer mes partitions NTFS sil vous plait?
J'ai des donnés importantes non sauvegardés sur la partition disque local, ça
m'ennuierai vraiment beaucoup de devoir tout reformater :(
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Droopy191
Le #16799531
Aldian a écrit :
Bonjour à tous



Salut,

Je dispose d'un ordinateur en dual boot avec linux et windows. Et depuis
quelques jours, je suis bien obligé de n'utiliser que linux, vu que windows
est HS, ainsi qu'un disque local en NTFS. Je décris ce problème ici sur les
forums linux:

http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid 57438

vous pouvez y voir notamment les captures d'écran qui décrivent on ne peut
mieux mon problème. L'ennui, c'est que comme le format NTFS est propriétaire,
impossible de le réparer sous linux. Tout le monde me dit de mettre le cd de
restauration et de taper chkdsk /f. Sauf que mon disque ne marche pas,



Vous utilisez un disque de restauration OEM probablement ?
Il faut alors créer une console autonome sur cd ( ou utiliser
directement les disquettes )
http://fspsa.free.fr/cdr.htm

une fois la CDR démarrer, chdsk /r


--
DR
Michel__D
Le #16803961
Aldian a écrit :
Bonjour à tous

Je dispose d'un ordinateur en dual boot avec linux et windows. Et depuis
quelques jours, je suis bien obligé de n'utiliser que linux, vu que windows
est HS, ainsi qu'un disque local en NTFS. Je décris ce problème ici sur les
forums linux:

http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid 57438

vous pouvez y voir notamment les captures d'écran qui décrivent on ne peut
mieux mon problème. L'ennui, c'est que comme le format NTFS est propriétaire,
impossible de le réparer sous linux. Tout le monde me dit de mettre le cd de
restauration et de taper chkdsk /f. Sauf que mon disque ne marche pas, j'ai
essayé avec celui d'un copain qui refuse de reconnaitre les partitions NTFS
(il parait que le NTFS n'est pas reconnu par le dos) et de les tester, j'ai
même téléchargé un iso spécial NTFS qui lui aussi refuse de checker les
partitions NTFS. Je suis à court de ressources, c'est pour ça que je viens
poster ici. Comment faire pour restaurer mes partitions NTFS sil vous plait?
J'ai des donnés importantes non sauvegardés sur la partition disque local, ça
m'ennuierai vraiment beaucoup de devoir tout reformater :(



Hum, d'aprés la fin du fil mentionné plus haut c'est la partition linux qui
avait disparu suite à la restauration d'usine, donc il faudrait éclaircir
la situation et vous tourner à nouveau vers un forum linux si c'est le cas.

PS1:Il aurait été intéressant de mémoriser les différentes informations
relatives aux partitions (début, taille et type) avant d'intervenir sur
la définition des partitions.

PS2:Pour ce qui du problème de testdisk qui cherche à supprimer la dernière
partition (partition swap linux) cela pourrait être du au fait que l'ebr
qui défini cette partition est situé sur la dernière tête d'un cylindre
alors que généralement celui-ci est plutot situé sur le 1er secteur de la
première tête d'un cylindre ou autre explication il considère la nouvelle
partition à créer comme une partition primaire malgré un affichage contraire.

PS3:Pour la zone supplémentaire d'environ 7 Mo, cela semble normal puisque
la partition précédente se termine à C:7391 T:254 S:63 et que la partition
suivante ne commence qu'à C:7393 T:0 S:1 d'ou un espace équivalent à la
totalité d'un cylindre soit 1*255*63*512‚25280 octets.
Aldian
Le #16805931
"Michel__D" wrote:

Hum, d'aprés la fin du fil mentionné plus haut c'est la partition linux qui
avait disparu suite à la restauration d'usine, donc il faudrait éclaircir
la situation et vous tourner à nouveau vers un forum linux si c'est le cas.




Oui effectivement, j'aurais du vous en informer plus tôt. En fait j'ai
utilisé le lien de Droopy191 pour téléchargr un cd avec une console de
récupération, mais ça ne m'a avancé à rien parce qu'il est resté
définitivement impossible d'exécuter un chkdsk sur les partitions ntfs, ou
alors peut être pour un champion du dos de windows, mais moi perso l'époque
ou j'utilisais le dos de windows c'était il y a 10 ans donc je ne me souviens
que des commandes de base et encore et je ne suis arrivé à rien.

J'ai donc efffectivement fini par utiliser la restauration d'usine qui m'a
effacé la partition linux de manière inexplicable. J'ai alors utilisé le
programme Testdisk pour la restaurer, mais celui-ci l'a rstaurée en ext2fs et
non en ext3, ce qui fait que je ne peux toujours pas booter dessus. Mais par
contre il m'a effacé la partition linux swap que j'ai donc été contraint de
recréer depuis le live CD de Gparted. Comme je me fiche de formatter de la
swap, ça a été sans problème pour une fois.

Donc au stade actuel, j'en suis à chercher un moyen d'écire dans la table de
partition que la partition linux est en ext3 et pas en ext2fs comme l'a écrit
Testdisk, et fectivement c'est sans doute davantage un problèm linux que
windows. Merci beaucoup de votre aide, et pour les post sciptum
d'explications aussi :)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme