Le Message de l

Le
af_1999
Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le TrÃ=
¨s miséricordieux

Le Message de l’Islam

رسالة الإسلام



L’Islam : religion de tous les prophètes



Il convient de savoir ce que signifie le mot « Islam ». L’=
Islam n'est
pas dérivé du nom d'une personne comme dans le cas du christianism=
e
qui tire son nom de Jésus-Christ, du bouddhisme d'après Gotama Bud=
dha,
du confucianisme d'après Confucius, ou du marxisme d'après Karl Ma=
rx.
L'Islam n'est pas non plus nommé d'après une tribu comme le juda=
ïsme
qui tire son origine de la tribu de Juda ou de l'hindouisme d'après
les Hindous. L'Islam est la religion véridique du Dieu Tout-Puissant
(en arabe : Allah), et en tant que tel, son nom (l’Islam) repré=
sente
le principe même de la religion de Dieu : la totale soumission à l=
a
volonté de Dieu.



Le mot arabe « Islam » signifie soumission ou reddition de sa vol=
onté
au Seul et Unique Dieu digne de culte. Et quiconque se soumet à la
volonté de Dieu est appelé « musulman » (« soumis =
» en arabe). Le mot
« Islam » en arabe possède également le sens de « p=
aix », qui est la
conséquence normale de la soumission totale à la volonté de D=
ieu.
Ainsi, l'islam n'est pas une nouvelle religion apportée au septièm=
e
siècle en Arabie par le prophète Muhammad (paix et bénéd=
iction sur
lui), mais seulement la vraie religion de Dieu sous sa forme finale.
L'Islam est la religion qui a été transmise à Adam, premier h=
omme et
premier prophète de Dieu, et ce fut la religion de tous les prophè=
tes
envoyés par Dieu à l'humanité. Le nom de la religion -Islam -=
n'a pas
été décidé par des générations postérieur=
es à son avènement. Il a été
choisi par Dieu lui-même et clairement mentionné dans Sa rév=
élation
finale destinée aux hommes. Dans cette révélation divine, le =
Coran,
Dieu Tout-Puissant énonce ce qui suit :





( Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point
agréée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.) (Cor=
an :
chapitre 3, verset 85)



(Abraham n'était ni juif ni chrétien. Il était entièreme=
nt soumis à
Allah (musulman). Et il n'était point du nombre des polythéistes.)=

(Coran : chapitre 3, verset 67)



Nulle part dans la Bible vous trouverez Dieu dire aux disciples de
Moïse (paix et bénédiction sur lui) ou à leurs descenda=
nts que leur
religion est le judaïsme, ni à ceux qui ont suivi le Christ que le=
ur
religion est le christianisme. Quant à la religion de ces deux nobles
prophètes, elle est définie par ce qu'ils ont enseigné à=
leurs
disciples. Comme tous les prophètes avant eux, ils ont appelé leur=

peuple à se soumettre à la volonté du Dieu Tout-Puissant (qui=
est la
signification de l'Islam) ; et les ont mis en garde contre les fausses
divinités.


Le Message de l’Islam=





La soumission à la volonté de Dieu représente l'essence du cu=
lte, le
message de base de la religion divine de Dieu, l'Islam, est
l'adoration exclusive de Dieu, et le rejet de tout culte voué à au=
tre
que Lui, que ce soit une personne, un lieu ou autres. Toute chose en
dehors de Dieu, le Créateur, est Sa création ; donc, on peut affir=
mer
que l'Islam, en substance, appelle l'homme à rejeter tout culte de la
création et l'invite à adorer son Créateur exclusivement.





Dieu est le Seul digne d'adoration et c'est par Sa Volonté seulement
que les prières sont exaucées. Les prières vouées par ad=
oration à
Jésus (paix et bénédiction sur lui), à Buddha, à Kr=
ishna, ou même à
Muhammad (paix et bénédiction sur lui), ne sont pas exaucées =
par ceux-
ci, car attribuer le bien et repousser le mal font partie des
attributions de Dieu Seul. D’autre part, Jésus n'a jamais incit=
é ses
disciples à l'adorer, mais plutôt à adorer Dieu l’Uni=
que sans
associés, comme le Coran l’énonce :





((Rappelle-leur) le moment où Allah dira : « Ô Jésus, fi=
ls de Marie,
est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-moi, ainsi que ma mère,
comme divinités en dehors d'Allah ? » Il dira : « Gloire et p=
ureté à
Toi ! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit
de dire ! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il
y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en véritÃ=
©,
le grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu) (Sourate 5, v. 116).



Il est à noter que le message de base de l'Islam est que Dieu est
distinct et différent de Sa création. Dieu Tout-Puissant n'est pas=
Sa
création ou une partie d'elle. Sa création n'est pas non plus Lui =
ou
une partie de Lui. Ceci pourrait sembler évident, mais le culte de la
création au lieu du Créateur par l'homme est largement dû Ã=
 
l'ignorance de ce concept de base.



La croyance erronée que l'essence de Dieu est partout dans sa
création, ou que son Être est présent dans quelques aspects d=
e sa
création, sert de justification du culte de la création. Un tel cu=
lte
peut s'appeler le culte de Dieu à travers Sa création. Cependant, =
le
message de l'Islam, commun à tous les prophètes de Dieu, est d'ado=
rer
Dieu Seul, et d'éviter tout culte voué à sa création, de=
façon directe
ou indirecte. Dans le Coran, Dieu Tout-Puissant dit clairement :





(Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur
dire]: «Adorez Dieu et écartez-vous du Taghout (faux dieux)»)=
(Sourate
16, v. 36)



Lorsque l'on demande à une personne pourquoi se prosterne-t-elle
devant des idoles créées par les hommes ? La réponse inchang=
ée est
qu'elle n'adore pas réellement l'image en pierre, mais Dieu qui est
présent dans cette idole. En effet, ils affirment que l'idole en
pierre est seulement un point focal pour l'essence de Dieu et n'est
pas Dieu en soi !

Celui qui accepte le concept de la présence de Dieu dans sa créati=
on
de quelque façon que ce soit, se voit contraint d'accepter cet
argument d'idolâtrie. Néanmoins, celui qui comprend le message de =
base
de l'Islam et ses implications ne cédera jamais à l’argume=
nt
d'idolâtrie, quelle que soit la façon avec laquelle il est prÃ=
©senté ou
rationalisé.



Ceux qui se sont eux-mêmes proclamés être une divinité, =
durant les
siècles précédents, ont souvent basé leurs proclamations=
sur la
croyance erronée que Dieu est présent en l'homme. Ils ont simpleme=
nt
dû affirmer que bien que Dieu (selon leur fausse croyance) soit en
chacun de nous, il est plus présent en eux que dans le reste des gens.
Par conséquent, ils ont proclamé que nous devrions soumettre notre=

volonté à eux et les adorer, car ils sont Dieu incarné en leu=
r
personne ou Dieu « concentré » en leur personne. De même=
, ceux qui ont
attesté la divinité de certaines personnes après que celles-c=
i soient
décédées, ont trouvé un terrain fertile pour semer cette=
fausse
croyance chez les gens qui acceptaient l'idée de la présence de Di=
eu
en l'homme.



Cependant, celui qui a saisi le message de base de l'Islam et ses
implications ne pourra jamais accepter l'idée d'adorer un autre êt=
re
humain quelles que soient les circonstances. La religion de Dieu est
essentiellement un appel clair au culte du Créateur et le rejet de
l'adoration de la création sous n'importe quelle forme. C'est la
signification de la devise de l'Islam : « Lâ ilâha illal-lÃ=
¢hou » (il
n'y a pas de divinité digne d’être adorée si ce nâ=
€™est Dieu). Celui qui
prononce cette formule entre aussitôt au sein de l'Islam et la
croyance sincère en ce credo garantit le Paradis. Ainsi, il a ét=
é
rapporté, que le dernier prophète de l'Islam a dit : « Celui =
qui dit :
il n'y a pas de divinité digne d’être adorée si ce n=
’est Dieu et meurt
en soutenant (cette croyance) entrera au Paradis. » (Rapporté par =
Al-
Boukhâry et Mouslim).





Comment devenir musulman ?



Ce qui suit est destiné à corriger certaines fausses idées r=
épandues
parmi ceux qui ont le désir de devenir musulman, selon lesquelles il
faudrait faire, entre autres, une déclaration de conversion en
présence d’un ou plusieurs Imams ou Cheikhs, ou bien même =
d’un juge,
et que ce choix devrait être confirmé et validé par lâ€=
™obtention d’un
certificat officiel des autorités.



En fait, il est primordial de corriger cette mauvaise compréhension,
car aucune des conditions citées ci-dessus n’est obligatoire po=
ur
devenir musulman. Dieu le Très-Haut, Le Savant, connaît parfaiteme=
nt
le secret des cœurs. […]



Une personne qui désire sincèrement devenir musulmane doit avoir l=
a
conviction que l’Islam est effectivement la vraie religion rév=
élée par
Dieu Le Très Haut, au Prophète Mohammed (paix et bénédic=
tion sur lui),
pour l’humanité toute entière. Cette personne doit prononc=
er en
comprenant le sens de l’attestation de Foi qui consiste à dire =
:

« Ach’hadou Allâ Ilâha Illa Allâh wa Achâ€=
™hadou Anna Mouhammadane
Rassoûlou Llâh » et dont le sens en français est : Â=
« Je témoigne
qu’il n’y a de divinité digne d’adoration sauf =
Dieu et que Mohammed
est Son Messager »



Le Prophète Mohammed (paix et bénédiction sur lui) a dit : =
« Les
fondements de l’Islam sont au nombre de cinq : l’attestation=
qu’il n’y
a pas de divinité digne d’adoration sauf Dieu et que Mohammed e=
st Son
Messager, l’accomplissement de la prière, l’acquittemen=
t de la Zakât
(l’impôt sur les richesses au profit des pauvres et des né=
cessiteux),
le jeûne du mois de Ramadan et le Pèlerinage à La Mecque Â=
».



La prononciation [par la langue] seule de la déclaration de Foi ne
peut suffire pour vraiment être musulman, elle réclame l’a=
dhésion du
cœur avec la sincérité, la connaissance de ce qu’elle=
implique, la
certitude, et en éprouvant de l’amour pour ce qu’elle p=
roclame. De
plus, elle doit être confirmée par l’application des actes=
enseignés
dans le Coran et la Sounna du Prophète Mohammed.





La signification de la déclaration de Foi (La Chahada)



« Ach’hadou Allâ Ilâha Illa Allâh »

Son sens est d’avoir la certitude qu’il est obligatoire de=
rejeter
toute forme d’adoration attribuée à autre que Dieu, et d=
’avoir la
certitude que Dieu est le Seul qui doit être adoré, car c’=
est Lui Le
Très-Haut, Le Seul et Unique, Le Créateur, Le Seigneur, Le MaÃ=
®tre de
l’univers et du Jour du jugement, c’est Lui qui donne la vie=
et c’est
Lui qui donne la mort, l’être humain doit donc L’adorer=
exclusivement.



« Ach’hadou Anna Mouhammadan Rassoûlou Llâh »

C’est le témoignage avec connaissance et certitude que le Pro=
phète
Mohammed est le Messager de Dieu et qu’il est obligatoire et
nécessaire de le suivre conformément à ce que Dieu le TrÃ=
¨s Haut nous a
ordonné, en nous référant au Coran et à la Sunna (tradit=
ion du
Prophète).



Après la Chahada le nouveau musulman doit se laver complètement le=

corps pour se purifier des souillures de son époque d’impiÃ=
©té. Après
cela, il devra s’appliquer à apprendre et pratiquer ce que Dieu=
Le
Très Haut a prescrit dans le Coran et dans la Sunna du Prophète
Mohammed (que la paix et la bénédiction soient sur lui). Dieu Le T=
rès-
Haut dit :





« Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distin=
gué de
l’égarement. Donc quiconque mécroit au Rebelle, tandis qu=
’il croit en
Dieu, a saisi l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Dieu
entend tout et est Omniscient. » (Sourate 2, v.256)





Nous demandons au Très Haut de nous guider, d’ouvrir nos cÅ=
“urs et nos
esprits pour accepter la vérité telle qu’elle est. Que la =
paix et la
bénédiction de Dieu soient sur le Prophète Mohammed sur sa fa=
mille et
sur ses Compagnons.


Compilation réalisée par islamhouse.

Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ariel Dahan
Le #16018961
news:
Au nom d’xxxxx, l’Infiniment Miséricordieux, le Très miséricordieux



Laisse le parler tout seul. Il est grand...


Le Message de l’Islam

L’Islam : religion de tous les prophètes



Non. Mes prophètes à moi n'appartiennent pas à cette religion.


Il convient de savoir ce que signifie le mot « Islam ». L’Islam n'est
pas dérivé du nom d'une personne comme dans le cas du christianisme


qui tire son nom de Jésus-Christ,

Christ n'est pas un nom. C'est un qualificatif, qui en grec, signifie
"oint".
Par allusion à l'onction du baptême.
La culture n'est pas exclue de la religion, sais-tu?

du bouddhisme d'après Gotama Buddha,
du confucianisme d'après Confucius, ou du marxisme d'après Karl Marx.



L'Islam n'est pas non plus nommé d'après une tribu comme le judaïsme
qui tire son origine de la tribu de Juda ou de l'hindouisme d'après
les Hindous.



C'est terrible ce que tu nous racconte là!


L'Islam est la religion véridique du Dieu Tout-Puissant
(en arabe : xxxxx),



en hébreu Jehovah, et bien d'autres encore

et en tant que tel, son nom (l’Islam) représente
le principe même de la religion de Dieu :
la totale soumission à la volonté de Dieu.



C'est là la différence ontologique entre l'Islam et d'autres religion :
tu parles de soumission.
Les autres religions parlent d'adhésion volontaire.

Tu saisis la nuance?
Le libre arbitre, tu connais?


Le mot arabe « Islam » signifie soumission ou reddition de sa volonté
au Seul et Unique Dieu digne de culte. Et quiconque se soumet à la
volonté de Dieu est appelé « musulman » (« soumis » en arabe). Le mot
« Islam » en arabe possède également le sens de « paix », qui est la
conséquence normale de la soumission totale à la volonté de Dieu.



On peut d'ailleur apprécier cette paix de part le monde ... à kandahar, à
beyrouth, à...

Ainsi, l'islam n'est pas une nouvelle religion apportée au septième
siècle en Arabie par le prophète Muhammad



Voilà une grande nouvelle neuve que vous venez de sortir !

(paix et bénédiction sur lui), mais seulement la vraie religion
de Dieu sous sa forme finale.



Ben tien !
Toutes les religions ont vocation à l'universalité.
Et les mots "tu n'auras pas d'autre dieu que moi" n'évoquent rien à ton
oeil?
A moins que tu ne veuilles souligner que l'Islam n'est qu'une redite du
Judaïsme ?

L'Islam est la religion qui a été transmise à Adam,



Aucune religion n'a été transmise à Adam ni à Eve.
Reprends tes classiques et apprends les. Ils naissent au Paradis, dans un
monde dépourvu de "religion", où la puissance de l'être humain est telle
qu'il a pouvoir sur toute la création.
Sauf sur un élément, qui est la tentation ou la connaissance, allez savoir.

Bref aucune religion n'est engrammée dans Adame ou Eve. (Ne néglige pas les
femmes, elles t'ont porté)

premier homme et premier prophète de Dieu,



Et toujours non. Adam n'est pas un prophète. Il ignore même à quoi il sert.
Il sait juste qu'il doit "croitre et multiplier".
Et il prends conscience un jour de la faiblesse de sa condition. Mais il ne
prends pas conscience de la condition divine.

La conscience divine n'arrive qu'à partir de Noé. Qui aura conscience
d'obéir à un ordre divin lorsqu'il construira son arche.
Et qui instaure les premières règles comportementales personnelles (les 7
lois de noé).
Dont notamment :
- la prohibition de l'inceste
- l'interdiction de faire souffrir un animal (notamment de lui arracher un
membre pour le manger en le laissant vif)
- le respect du aux parents

Mais il faut que tu te cultive un peu.

et ce fut la religion de tous les prophètes
envoyés par Dieu à l'humanité.



Tu veux dire que les musulmans sont des juifs ?
Interressant, pour arrêter les conflits... :-)

Le nom de la religion -Islam - n'a pas
été décidé par des générations postérieures à son avènement. Il a été
choisi par Dieu lui-même et clairement mentionné dans Sa révélation
finale destinée aux hommes.



Trop fort !
Il y avait donc, avant Mahommet (qui est tout de même encore considéré par
les musulmans comme le fondateur de leur religion) un mot que personne
n'utilisait, et qui préexistait...
Bôf.
fallait le déposer. Maintenant c'est comme Frigidaire (tm).

Dans cette révélation divine, le Coran,


Et oui. Encore une religion "révélée" à un seul homme. Qu'il impose à tout
le monde sous peine de mort.
Moi je préfère le libre arbitre et l'adhésion.
Et l'oeuvre de recherche d'un Abraham, d'un Moïse, ou même d'un Maïmonide
pour qui le doute est inhérent à la condition d'homme et à la condition
religieuse.

Dieu Tout-Puissant énonce ce qui suit :
( Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point
agréée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.)
(Coran : chapitre 3, verset 85)


Douleur !
Sauf que ton dieu arrive après les nôtres.
Et qu'il se contente de redire ce qui a déjà été dit.

Bref, chat-bitte.

(Abraham n'était ni juif ni chrétien. Il était entièrement soumis à
Allah (musulman).



Rhô l'erreur totale.
Abraham (qui s'appellait initialement Ab'ham, soit père des peuples) est le
fils d'un des plus importants vendeur d'idôles de sa région.
IL est donc idôlatre, initialement. Sa religion natale (dont je ne connais
pas les détails) est plus proche de la religion des Egyptiens, des
Etrusques, ou ...
Il prend conscience du caractère artificiel de la représentation idolâtre,
et ruine le commerce de son père en les brisant toutes scrupuleusement,
histoire de voire ce qu'il arriverait.

Puis, il part de sa région (où il est tout de même mal vu...).
A la recherche d'une idée force, le Dieu Unique.
Idée qu'il rencontrera dans le désert à quelques mètres de sa tente
bédouine, lorsqu'il rencontrera un ange, puis qu'il acceptera le pacte
d'alliance avec ce qu'il nomme D.ieu., qui lui promettra monts et
merveilles.

Mais qui ne lui impose rien.
A ce stade, Abraham n'est pas encore juif ni même hébreu.
Il prend juste le nom d'Abraham. Dont le nom signifie "père Du peuple".
Et impose son alliance (la circoncision) à l'ensemble de sa famille.
A cet instant, son fils aîné, Ismaël, a 13 ans.
Et son deuxième Fils, Isaac, n'est pas encore né. Il naîtra 9 mois plus
tard, de sa première épouse Saraï qui prendra alors le prénom de "Sarah".

Isaac donnera naissance à Jacob et Esaü.
Jacob volera à Esaü la bénédiction paternelle aux ainés (le droit
d'ainesse), et de crainte d'être tué par Esaü, s'enfuit. Chez Laban, où il
restera 20 ans et épousera Lea et Rachelle.
De retour chez son père, et la veille de rencontrer son frère qu'il croit
toujours dangereux, il combat en songe l'Ange de la Mort. Et après avoir
lutté toute la nuit, il survit. Et prendra alors le nom d'Israël.

C'est donc à partir de cet instant que la Tribu de Jacob devient Israël.

A ce stade, toujours aucune religion. Si ce n'est des règles minimales,
instaurées par Noé et Abraham (Essentiellement respect de la vie, et de
l'hospitalité).
Et une première règle, proposée et acceptée : l'alliance (circoncision).

Nulle part dans la Bible vous trouverez Dieu dire aux disciples de
Moïse (paix et bénédiction sur lui) ou à leurs descendants que leur
religion est le judaïsme,




Précisémment, il enjoint à Moïse de faire sortir "son" peuple (le peuple
hébreu, soit les descendants de Joseph et de ses frères qui sont venus vivre
en Egypte).
Et il l'amènera jusqu'à la terre de Canaan qu'il leur donne, et qui
deviendra le Royaume de Judée-Samarie. (Actuellement, la surface d'Israël +
Liban + Jordanie + Syrie + une partie du désert du Sinaï)

En fait, le terme "judaïsme" n'existe que depuis le 19ème siècle.
Car historiquement, la tribu de Juda n'est que l'une des 12 tribus composant
le peuple hébreu, et donc l'une des 12 régions composant le royaume
d'Israël.
De fait, le royaume d'Israël est devenu le royaume de Judée-Samarie.
Puis celui de Judée, la Samarie étant perdue après l'invasion romaine, et
deviendra le Royaume de Jordanie au 20ème Siècle.

Mais la lecture de la Thora renvoie largement et régulièrement au terme
"Israël", "Terre d'Israël", et "Peuple d'Israël".
Comme un tout : une composante humaine, une composante géographique, et une
composante spirituelle.
La Thora étant, si tu as bien compris, un ensemble de règles dont certaines
s'adressent exclusivement à l'âme et au divin, et d'autres ne s'interressent
qu'au terrestre (ex : règles de succession, règles de protection sociale,
code pénal, code militaire...)

ni à ceux qui ont suivi le Christ que leur religion est le christianisme.



Le terme naît bien plus tard. Jésus Christ n'a jamais eu conscience qu'il
était autre chose que Juif.
Ce sont ses disciples, qui postérieurement à sa mort, rédigeront les
évangiles, et créeront les premières sectes "chrétiennes".
Mais déjà à l'époque de Jésus, des sectes aux rythes similaires existaient :
les Caraïtres, les Esseniens...

Bref, ce sont les disciples qui se disent "chrétiens". Et non Jesus. C'est
normal. Dans notre conception culturelle on appelle celà de la modestie.

Quant à la religion de ces deux nobles prophètes,
elle est définie par ce qu'ils ont enseigné à leurs
disciples. Comme tous les prophètes avant eux,
ils ont appelé leur peuple à se soumettre à la volonté
du Dieu Tout-Puissant (qui est la signification de l'Islam);
et les ont mis en garde contre les fausses divinités.



Si celà peut te faire plaisir, de rammasser tout ce qui s'est fait avant
l'Islam pour considérer que "c'est l'islam", so be it !

Mais celà ne change rien à la donne.
Mahommet s'est pointé sur le marché avec 3.000 ans de retard sur les
hébreux, et avec 1.400 ans de retard sur les chrétiens.
Du coup, pour vendre sa camme, il doit faire du marketing viral et vachement
agressif.
Et il t'a recruté.
On comprends mieux.
...

Comment devenir musulman ?



Le prosélytisme est interdit.
Donc va vendre ta soupe ailleurs.
vocatus
Le #16018941
Au nom d'Allah, l'Infiniment Miséricordieux, le Très miséricordieux
RE : c'est pas français , il faut choisir
ou "tres " ou " infiniment "



Le Message de l'Islam

????? ???????
RE : soyez poli, svp ...en steno c'est % une insulte !!!


L'Islam : religion de tous les prophètes
RE : .zavez raison vous allez en trouver pas mal sur ce forum


..../...



.../...

L'Islam est la religion qui a été transmise à Adam, premier homme et
premier prophète de Dieu, et ce fut la religion de tous les prophètes
envoyés par Dieu à l'humanité. Le nom de la religion -Islam - n'a pas
été décidé par des générations postérieures à son avènement. Il a été
choisi par Dieu lui-même et clairement mentionné dans Sa révélation
finale destinée aux hommes. Dans cette révélation divine, le Coran,
Dieu Tout-Puissant énonce ce qui suit :
RE : ...baillement





( Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point
agréée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.) (Coran :
chapitre 3, verset 85)

RE : la la la lère ....



.

Le Message de l'Islam




La soumission à la volonté de Dieu représente l'essence du culte,
RE : est-ce pour cela que les tarifs augmentent ?


le
message de base de la religion divine de Dieu, l'Islam, est
l'adoration exclusive de Dieu, et le rejet de tout culte voué à autre
que Lui, que ce soit une personne, un lieu ou autres.
Toute chose en
dehors de Dieu, le Créateur, est Sa création ; donc, on peut affirmer
que l'Islam, en substance, appelle l'homme à rejeter tout culte de la
création et l'invite à adorer son Créateur exclusivement.
RE : vous affirmez beaucoup, vous ne demontrez rien
pourtant le pro faites était doué en maths , non ?



.../...


.../..

Il est à noter que le message de base de l'Islam est que Dieu est
distinct et différent de Sa création.
RE : tiens je l'aurais pas deviné .... ( theorie des ensembles )

Dieu Tout-Puissant n'est pas Sa
création ou une partie d'elle. Sa création n'est pas non plus Lui ou
une partie de Lui. Ceci pourrait sembler évident, mais le culte de la
création au lieu du Créateur par l'homme est largement dû à
l'ignorance de ce concept de base.
RE : c'est cela ..oui



.../...

.
.


Cependant, celui qui a saisi le message de base de l'Islam et ses
implications ne pourra jamais accepter l'idée d'adorer un autre être
humain quelles que soient les circonstances. La religion de Dieu est
essentiellement un appel clair au culte du Créateur et le rejet de
l'adoration de la création sous n'importe quelle forme.

C'est la
signification de la devise de l'Islam : « Lâ ilâha illal-lâhou »
RE : en tyrolien ? .....vous ratissez large
bien que .....1936 c'est pas si loin

(il
n'y a pas de divinité digne d'être adorée si ce n'est Dieu).
RE : bon ca va on a compris ...!:-(

Celui qui
prononce cette formule entre aussitôt au sein de l'Islam
RE : tsss tsss pas d'accord !!

.../...

Comment devenir musulman ?

RE : acheter sa carte

.
..../...

« Ach'hadou Allâ Ilâha Illa Allâh wa Ach'hadou Anna Mouhammadane
Rassoûlou Llâh »
RE : ca fait mal .......le pôvre ....


et dont le sens en français est : « Je témoigne
qu'il n'y a de divinité digne d'adoration sauf Dieu et que Mohammed
est Son Messager »




« Ach'hadou Allâ Ilâha Illa Allâh »

Son sens est d'avoir la certitude qu'il est obligatoire de rejeter
toute forme d'adoration attribuée à autre que Dieu,
RE : ben ca alors ...

et d'avoir la
certitude que Dieu est le Seul qui doit être adoré,
RE : oui vaut mieux en avoir la certitude ...
car c'est Lui Le
Très-Haut, Le Seul et Unique, Le Créateur, Le Seigneur, Le Maître de
l'univers et du Jour du jugement, c'est Lui qui donne la vie et c'est
Lui qui donne la mort, l'être humain doit donc L'adorer exclusivement.
RE : donc faut pas aimer les autres ...
je note



« Ach'hadou Anna Mouhammadan Rassoûlou Llâh »
RE : à vos souhaits ...

.../...
.

le nouveau musulman doit se laver complètement le
corps
RE : ne pas oublier le creux des oreilles

pour se purifier des souillures de son époque d'impiété. Après
cela, il devra s'appliquer à apprendre et pratiquer ce que Dieu Le
Très Haut a prescrit dans le Coran et dans la Sunna du Prophète
Mohammed (que la paix et la bénédiction soient sur lui). Dieu Le Très-
Haut dit :



.

..../...

Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

www.islamhouse.com

L'islam à la portée de tous
RE : ou l'Islam pour les nuls chez un autre éditeur


RE : j'en profite puisque la perche ( le preche ) est là
......foutre le feu à un bâtiment .
.en France republicaine non islamique ....ce sont les assiettes ...



V
Patriam Recuperare
.
Pi²
Le #16018911
a écrit :
Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très miséricordieux

Le Message de l’Islam

رسالة الإسلام



Dès ces trois lignes, je me suis arrêtée de lire...
Jeffbie
Le #16018841
Il se trouve que Ariel Dahan a formulé :

Christ n'est pas un nom. C'est un qualificatif, qui en grec, signifie "oint".



Christ, c'est "oint" et J.Christ, c'est "j.oint" ?

L'Islam n'est pas non plus nommé d'après une tribu comme le judaïsme
qui tire son origine de la tribu de Juda ou de l'hindouisme d'après
les Hindous.


C'est terrible ce que tu nous racconte là!



L'Islam aurait quand même pu nous envoyer un intello, merde ...

On peut d'ailleur apprécier cette paix de part le monde ... à kandahar, à
beyrouth, à...



La conséquence de la pet, c'est de faire tout péter ...

Et toujours non. Adam n'est pas un prophète. Il ignore même à quoi il sert.
Il sait juste qu'il doit "croitre et multiplier".



Remarque, ça donne idée de ce à quoi on passe son temps, au Paradis
terrestre !

- l'interdiction de faire souffrir un animal (notamment de lui arracher un
membre pour le manger en le laissant vif)



J'adore la cervelle d'agneau.

et ce fut la religion de tous les prophètes
envoyés par Dieu à l'humanité.


Tu veux dire que les musulmans sont des juifs ?



Ben tout le monde sait ça, quand même ! A moins que la Palestine
n'appartienne pas vraiment aux juifs d'Israël ... :oÞ

Le nom de la religion -Islam - n'a pas
été décidé par des générations postérieures à son avènement. Il a été
choisi par Dieu lui-même et clairement mentionné dans Sa révélation
finale destinée aux hommes.


Trop fort !
Il y avait donc, avant Mahommet (qui est tout de même encore considéré par
les musulmans comme le fondateur de leur religion) un mot que personne
n'utilisait, et qui préexistait...
Bôf.
fallait le déposer. Maintenant c'est comme Frigidaire (tm).



Oui, ou bien Tampax ™

Abraham n'était ni juif ni chrétien.





Chrétien, c'est certain ! Ou alors Néfertiti était la maîtresse de
Napoléon 1er et Cléopâtre celle de Chirac ...

Il prend conscience du caractère artificiel de la représentation idolâtre, et
ruine le commerce de son père en les brisant toutes scrupuleusement, histoire
de voire ce qu'il arriverait.



C'est là, qu'il s'est pris un pain dans la gueule par son vieux ?

Puis, il part de sa région (où il est tout de même mal vu...).
A la recherche d'une idée force, le Dieu Unique.
Idée qu'il rencontrera dans le désert à quelques mètres de sa tente bédouine,
lorsqu'il rencontrera un ange, puis qu'il acceptera le pacte d'alliance avec
ce qu'il nomme D.ieu., qui lui promettra monts et merveilles.
Mais qui ne lui impose rien.
A ce stade, Abraham n'est pas encore juif ni même hébreu.
Il prend juste le nom d'Abraham. Dont le nom signifie "père Du peuple".
Et impose son alliance (la circoncision) à l'ensemble de sa famille.
A cet instant, son fils aîné, Ismaël, a 13 ans.
Et son deuxième Fils, Isaac, n'est pas encore né. Il naîtra 9 mois plus tard,
de sa première épouse Saraï qui prendra alors le prénom de "Sarah".
Isaac donnera naissance à Jacob et Esaü.
Jacob volera à Esaü la bénédiction paternelle aux ainés (le droit d'ainesse),
et de crainte d'être tué par Esaü, s'enfuit. Chez Laban, où il restera 20 ans
et épousera Lea et Rachelle.
De retour chez son père, et la veille de rencontrer son frère qu'il croit
toujours dangereux, il combat en songe l'Ange de la Mort. Et après avoir
lutté toute la nuit, il survit. Et prendra alors le nom d'Israël.
C'est donc à partir de cet instant que la Tribu de Jacob devient Israël.
A ce stade, toujours aucune religion. Si ce n'est des règles minimales,
instaurées par Noé et Abraham (Essentiellement respect de la vie, et de
l'hospitalité).
Et une première règle, proposée et acceptée : l'alliance (circoncision).



Ah, purée, j'ai cru que tu allais nous faire un résumé de la bible, dis
donc ... lol

Précisémment, il enjoint à Moïse de faire sortir "son" peuple (le peuple
hébreu, soit les descendants de Joseph et de ses frères qui sont venus vivre
en Egypte).
Et il l'amènera jusqu'à la terre de Canaan qu'il leur donne, et qui deviendra
le Royaume de Judée-Samarie. (Actuellement, la surface d'Israël + Liban +
Jordanie + Syrie + une partie du désert du Sinaï)



N'empêche ... Si Moïse avait tourné à droite après avoir traversé la
Mer Rouge, Israël aurait du pétrole, aujourd'hui ...

Mais la lecture de la Thora renvoie largement et régulièrement au terme
"Israël", "Terre d'Israël", et "Peuple d'Israël".
Comme un tout : une composante humaine, une composante géographique, et une
composante spirituelle.
La Thora étant, si tu as bien compris,



Ben non, comment veux-tu ? lol

Jésus Christ n'a jamais eu conscience qu'il
était autre chose que Juif.
Ce sont ses disciples, qui postérieurement à sa mort, rédigeront les
évangiles, et créeront les premières sectes "chrétiennes".
Mais déjà à l'époque de Jésus, des sectes aux rythes similaires existaient :
les Caraïtres, les Esseniens...
Bref, ce sont les disciples qui se disent "chrétiens". Et non Jesus. C'est
normal. Dans notre conception culturelle on appelle celà de la modestie.



Voila, et les disciples de Jésus ont inventé le marketing.

Mahommet s'est pointé sur le marché avec 3.000 ans de retard sur les hébreux,
et avec 1.400 ans de retard sur les chrétiens.
Du coup, pour vendre sa camme, il doit faire du marketing viral et vachement
agressif.
Et il t'a recruté.
On comprends mieux.



Vu ce que ça donne envie, ça doit être vachement efficace.

Comment devenir musulman ?


Le prosélytisme est interdit.
Donc va vendre ta soupe ailleurs.



On dit chorba ...

--
Où que nous mène la dualité de la situation conjoncturelle, on se doit
de se préoccuper de la totalité des problématiques de bon sens.
(un xylologue renommé)
Ariel Dahan
Le #16017511
"Jeffbie" news:
Il se trouve que Ariel Dahan a formulé :

Abraham n'était ni juif ni chrétien.





Chrétien, c'est certain ! Ou alors Néfertiti était la maîtresse de
Napoléon 1er et Cléopâtre celle de Chirac ...

Il prend conscience du caractère artificiel de la représentation
idolâtre, et ruine le commerce de son père en les brisant toutes
scrupuleusement, histoire de voire ce qu'il arriverait.



C'est là, qu'il s'est pris un pain dans la gueule par son vieux ?


Tu m'étonne
Il lui ruine sa production,
et juste après il lui pourrit son commerce.
Comme mode relationnel, ça se pose là !!!

Puis, il part de sa région (où il est tout de même mal vu...).
A la recherche d'une idée force, le Dieu Unique.
Idée qu'il rencontrera dans le désert à quelques mètres de sa tente
bédouine, lorsqu'il rencontrera un ange, puis qu'il acceptera le pacte
d'alliance avec ce qu'il nomme D.ieu., qui lui promettra monts et
merveilles.
Mais qui ne lui impose rien.
A ce stade, Abraham n'est pas encore juif ni même hébreu.
Il prend juste le nom d'Abraham. Dont le nom signifie "père Du peuple".
Et impose son alliance (la circoncision) à l'ensemble de sa famille.
A cet instant, son fils aîné, Ismaël, a 13 ans.
Et son deuxième Fils, Isaac, n'est pas encore né. Il naîtra 9 mois plus
tard, de sa première épouse Saraï qui prendra alors le prénom de "Sarah".
Isaac donnera naissance à Jacob et Esaü.
Jacob volera à Esaü la bénédiction paternelle aux ainés (le droit
d'ainesse), et de crainte d'être tué par Esaü, s'enfuit. Chez Laban, où
il restera 20 ans et épousera Lea et Rachelle.
De retour chez son père, et la veille de rencontrer son frère qu'il croit
toujours dangereux, il combat en songe l'Ange de la Mort. Et après avoir
lutté toute la nuit, il survit. Et prendra alors le nom d'Israël.
C'est donc à partir de cet instant que la Tribu de Jacob devient Israël.
A ce stade, toujours aucune religion. Si ce n'est des règles minimales,
instaurées par Noé et Abraham (Essentiellement respect de la vie, et de
l'hospitalité).
Et une première règle, proposée et acceptée : l'alliance (circoncision).



Ah, purée, j'ai cru que tu allais nous faire un résumé de la bible, dis
donc ... lol



Ben non. Là je faisais juste un résumé de la folle jeunesse débridée
d'Abraham ;-)


, soit les descendants de Joseph et de ses frères qui sont venus vivre en
Egypte).
Et il l'amènera jusqu'à la terre de Canaan qu'il leur donne, et qui
deviendra le Royaume de Judée-Samarie. (Actuellement, la surface d'Israël
+ Liban + Jordanie + Syrie + une partie du désert du Sinaï)



N'empêche ... Si Moïse avait tourné à droite après avoir traversé la Mer
Rouge, Israël aurait du pétrole, aujourd'hui ...



Goethe appelait celà
"Le chemin que je n'ai pas pris"...

Ahr ! Kolossal erreur!

Mais la lecture de la Thora renvoie largement et régulièrement au terme
"Israël", "Terre d'Israël", et "Peuple d'Israël".
Comme un tout : une composante humaine, une composante géographique, et
une composante spirituelle.
La Thora étant, si tu as bien compris,



Ben non, comment veux-tu ? lol



PTDR :-D


Jésus Christ n'a jamais eu conscience qu'il était autre chose que Juif.
Ce sont ses disciples, qui postérieurement à sa mort, rédigeront les
évangiles, et créeront les premières sectes "chrétiennes".
Mais déjà à l'époque de Jésus, des sectes aux rythes similaires
existaient : les Caraïtres, les Esseniens...
Bref, ce sont les disciples qui se disent "chrétiens". Et non Jesus.
C'est normal. Dans notre conception culturelle on appelle celà de la
modestie.



Voila, et les disciples de Jésus ont inventé le marketing.



On pourrait même dire le marketing viral.
Cependant, Mahommet a terriblement amélioré le processus.
Plutôt que de juste donner envie d'acheter, il est passé à la vente forcée
... :-(
LE discours c'était plutôt : adhère ou crève !

Mahommet s'est pointé sur le marché avec 3.000 ans de retard sur les
hébreux, et avec 1.400 ans de retard sur les chrétiens.
Du coup, pour vendre sa camme, il doit faire du marketing viral et
vachement agressif.
Et il t'a recruté.
On comprends mieux.



Vu ce que ça donne envie, ça doit être vachement efficace.


Jeffbie
Le #16017441
Ariel Dahan a pensé très fort :

Il prend conscience du caractère artificiel de la représentation idolâtre,
et ruine le commerce de son père en les brisant toutes scrupuleusement,
histoire de voire ce qu'il arriverait.


C'est là, qu'il s'est pris un pain dans la gueule par son vieux ?


Tu m'étonne
Il lui ruine sa production,
et juste après il lui pourrit son commerce.
Comme mode relationnel, ça se pose là !!!



Finalement, Abraham, c'était un gosse mal élevé, voila.

Et une première règle, proposée et acceptée : l'alliance (circoncision).


Ah, purée, j'ai cru que tu allais nous faire un résumé de la bible, dis
donc ... lol


Ben non. Là je faisais juste un résumé de la folle jeunesse débridée
d'Abraham ;-)



Tout ça pour dire que la circoncision permet d'avoir une alliance en
cuir, en fait. Gratos et unique ! Et plus moyen de confondre adhérences
et adhésion !

Jésus Christ n'a jamais eu conscience qu'il était autre chose que Juif.
Bref, ce sont les disciples qui se disent "chrétiens". Et non Jesus. C'est
normal. Dans notre conception culturelle on appelle celà de la modestie.


Voila, et les disciples de Jésus ont inventé le marketing.


On pourrait même dire le marketing viral.
Cependant, Mahommet a terriblement amélioré le processus.
Plutôt que de juste donner envie d'acheter, il est passé à la vente forcée
... :-(
LE discours c'était plutôt : adhère ou crève !



Ouais, quoique, à l'époque de la Sainte Inquisition ...

--
Des tas de braves gens sont, chaque année,
obligés d'interrompre leurs vacances pendant 47 semaines
rien que pour aller bosser ...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme