le miracle de la stereo

Le
pehache
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique, non pas
comment marche le son stérophonique, mais *pourquoi* ça marche ? Car
quand on y réfléchit ça tient presque du miracle (c'est pareil pour le
5.1 et cie) de permettre de localiser spatialement un son juste avec
2 HP : d'un point de vue propagation des ondes il faudrait normalement
une barre horizontale faite de nombreux HP pour simuler "correctement"
une localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs audios (nos
oreilles et le cerveau qui est derrière), mais lesquelles ? Est-ce que
finalement ça ne voudrait pas dire que c'est avant tout la différence
d'intensité perçues par nos oreilles qui nous permet de localiser un
son, bien plus que les différences de phases (temps de trajets
différents jusqu'aux 2 oreilles) ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
RVG
Le #25258502
Le 02/03/2013 18:14, pehache a écrit :
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique, non pas
comment marche le son stérophonique, mais *pourquoi* ça marche ? Car
quand on y réfléchit ça tient presque du miracle (c'est pareil pour le
5.1 et cie...) de permettre de localiser spatialement un son juste avec
2 HP : d'un point de vue propagation des ondes il faudrait normalement
une barre horizontale faite de nombreux HP pour simuler "correctement"
une localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs audios (nos
oreilles et le cerveau qui est derrière), mais lesquelles ? Est-ce que
finalement ça ne voudrait pas dire que c'est avant tout la différence
d'intensité perçues par nos oreilles qui nous permet de localiser un
son, bien plus que les différences de phases (temps de trajets
différents jusqu'aux 2 oreilles) ?




C'est comme la stéréoscopie, mais pour les oreilles.


--
"Shut your eyes and see."
James Joyce, Ulysses

http://rvgmusic.bandcamp.com/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://bluedusk.blogspot.com/
pehache
Le #25258572
Le 02/03/13 20:17, RVG a écrit :
Le 02/03/2013 18:14, pehache a écrit :
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique, non pas
comment marche le son stérophonique, mais *pourquoi* ça marche ? Car
quand on y réfléchit ça tient presque du miracle (c'est pareil pour le
5.1 et cie...) de permettre de localiser spatialement un son juste avec
2 HP : d'un point de vue propagation des ondes il faudrait normalement
une barre horizontale faite de nombreux HP pour simuler "correctement"
une localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs audios (nos
oreilles et le cerveau qui est derrière), mais lesquelles ? Est-ce que
finalement ça ne voudrait pas dire que c'est avant tout la différence
d'intensité perçues par nos oreilles qui nous permet de localiser un
son, bien plus que les différences de phases (temps de trajets
différents jusqu'aux 2 oreilles) ?




C'est comme la stéréoscopie, mais pour les oreilles.




Oui mais non : en stéréoscopie, chaque oeil ne reçoit qu'une des deux
images. En stéréophonie chaque oreille reçoit le son des deux enceintes.
Il n'y a qu'en écoute au casque que l'analogie peut s'envisager.
RVG
Le #25258802
Le 02/03/2013 20:52, pehache a écrit :
Le 02/03/13 20:17, RVG a écrit :
Le 02/03/2013 18:14, pehache a écrit :
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique, non
pas comment marche le son stérophonique, mais *pourquoi* ça
marche ? Car quand on y réfléchit ça tient presque du miracle
(c'est pareil pour le 5.1 et cie...) de permettre de localiser
spatialement un son juste avec 2 HP : d'un point de vue
propagation des ondes il faudrait normalement une barre
horizontale faite de nombreux HP pour simuler "correctement" une
localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs
audios (nos oreilles et le cerveau qui est derrière), mais
lesquelles ? Est-ce que finalement ça ne voudrait pas dire que
c'est avant tout la différence d'intensité perçues par nos
oreilles qui nous permet de localiser un son, bien plus que les
différences de phases (temps de trajets différents jusqu'aux 2
oreilles) ?




C'est comme la stéréoscopie, mais pour les oreilles.




Oui mais non : en stéréoscopie, chaque oeil ne reçoit qu'une des deux
images. En stéréophonie chaque oreille reçoit le son des deux
enceintes. Il n'y a qu'en écoute au casque que l'analogie peut
s'envisager.




Pour être réaliste un casque doit être partiellement ouvert, càd que
chaque hp laisse passer un peu du signal de l'autre.
Ça tient à la différence de propagation entre le son (ondes circulaires
comme un caillou dans l'eau) et la lumière (ligne droite, au moins à
notre échelle).
D'où le fait que nos yeux sont parallèles alors que nos oreilles sont
orientées de façon directionnelle vers l'extérieur. ;)

--
"Shut your eyes and see."
James Joyce, Ulysses

http://rvgmusic.bandcamp.com/
http://soundcloud.com/rvgronoff
http://bluedusk.blogspot.com/
Jean-Pierre Roche
Le #25259202
Le 02/03/2013 18:14, pehache a écrit :
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique,
non pas comment marche le son stérophonique, mais *pourquoi*
ça marche ? Car quand on y réfléchit ça tient presque du
miracle (c'est pareil pour le 5.1 et cie...) de permettre de
localiser spatialement un son juste avec 2 HP : d'un point
de vue propagation des ondes il faudrait normalement une
barre horizontale faite de nombreux HP pour simuler
"correctement" une localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs
audios (nos oreilles et le cerveau qui est derrière), mais
lesquelles ? Est-ce que finalement ça ne voudrait pas dire
que c'est avant tout la différence d'intensité perçues par
nos oreilles qui nous permet de localiser un son, bien plus
que les différences de phases (temps de trajets différents
jusqu'aux 2 oreilles) ?



Non ce n'est pas la différence d'intensité sonore. C'est une
ensemble de phénomènes complexes. Voir à HRTF.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hrtf
(l'article est un peu sommaire mais dit l'essentiel)
Et sinon, principale référence : La Stéréophonie par R.
Condamines, éditions Masson.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Alf92
Le #25259872
pehache
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique, non pas comment
marche le son stérophonique, mais *pourquoi* ça marche ? Car quand on y
réfléchit ça tient presque du miracle (c'est pareil pour le 5.1 et cie...) de
permettre de localiser spatialement un son juste avec 2 HP : d'un point de
vue propagation des ondes il faudrait normalement une barre horizontale faite
de nombreux HP pour simuler "correctement" une localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs audios (nos
oreilles et le cerveau qui est derrière), mais lesquelles ? Est-ce que
finalement ça ne voudrait pas dire que c'est avant tout la différence
d'intensité perçues par nos oreilles qui nous permet de localiser un son,
bien plus que les différences de phases (temps de trajets différents
jusqu'aux 2 oreilles) ?



tu as donné la réponse.
c'est une différence temporelle qui permet de localiser un son.
le son arrive dans une oreille avant d'arriver dans l'autre =>
localisation => stéréo.
c'est le cerveau qui fait tout le bouleau.
c'est vrai que c'est magique.
Maréchal Nouvoilat.
Le #25259932
"Alf92" news:51336db0$0$1965$
pehache
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique, non pas
comment marche le son stérophonique, mais *pourquoi* ça marche ? Car
quand on y réfléchit ça tient presque du miracle (c'est pareil pour le
5.1 et cie...) de permettre de localiser spatialement un son juste avec 2
HP : d'un point de vue propagation des ondes il faudrait normalement une
barre horizontale faite de nombreux HP pour simuler "correctement" une
localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs audios (nos
oreilles et le cerveau qui est derrière), mais lesquelles ? Est-ce que
finalement ça ne voudrait pas dire que c'est avant tout la différence
d'intensité perçues par nos oreilles qui nous permet de localiser un son,
bien plus que les différences de phases (temps de trajets différents
jusqu'aux 2 oreilles) ?



tu as donné la réponse.
c'est une différence temporelle qui permet de localiser un son.



Comment expliquer qu'on peut localiser un son en
se bouchant une oreille ?


--
______________________________

"Je suis ancien combattant,
militant socialiste et bistrot.
C'est dire si j'en ai entendu
des conneries dans ma vie"
Alf92
Le #25259922
Maréchal Nouvoilat.
"Alf92" news:51336db0$0$1965$
pehache
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique, non pas
comment marche le son stérophonique, mais *pourquoi* ça marche ? Car quand
on y réfléchit ça tient presque du miracle (c'est pareil pour le 5.1 et
cie...) de permettre de localiser spatialement un son juste avec 2 HP :
d'un point de vue propagation des ondes il faudrait normalement une barre
horizontale faite de nombreux HP pour simuler "correctement" une
localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs audios (nos
oreilles et le cerveau qui est derrière), mais lesquelles ? Est-ce que
finalement ça ne voudrait pas dire que c'est avant tout la différence
d'intensité perçues par nos oreilles qui nous permet de localiser un son,
bien plus que les différences de phases (temps de trajets différents
jusqu'aux 2 oreilles) ?



tu as donné la réponse.
c'est une différence temporelle qui permet de localiser un son.



Comment expliquer qu'on peut localiser un son en
se bouchant une oreille ?



si l'oreille est complètement bouchéé (aucun son n'y pénètre) on ne
peut pas.
Le Forgeron
Le #25260002
Le 03/03/2013 16:44, Alf92 nous fit lire :
Maréchal Nouvoilat.
Comment expliquer qu'on peut localiser un son en
se bouchant une oreille ?



si l'oreille est complètement bouchéé (aucun son n'y pénètre) on ne peut
pas.




En fait, avec une seule oreille, on peut dans certains cas/position...
c'est pour ça que l'oreille à des lobes et autres circonvolutions, et
n'est pas juste un tympan comme chez les lézards.
Maréchal Nouvoilat.
Le #25260092
"Alf92" news:51336fc6$0$2412$
Maréchal Nouvoilat.
"Alf92" news:51336db0$0$1965$
pehache
Quelqu'un saurait expliquer, ou aurait un lien qui explique, non pas
comment marche le son stérophonique, mais *pourquoi* ça marche ? Car
quand on y réfléchit ça tient presque du miracle (c'est pareil pour le
5.1 et cie...) de permettre de localiser spatialement un son juste avec
2 HP : d'un point de vue propagation des ondes il faudrait normalement
une barre horizontale faite de nombreux HP pour simuler "correctement"
une localisation gauche-droite.

Je suppose que ça exploite des imperfections de nos capteurs audios
(nos oreilles et le cerveau qui est derrière), mais lesquelles ? Est-ce
que finalement ça ne voudrait pas dire que c'est avant tout la
différence d'intensité perçues par nos oreilles qui nous permet de
localiser un son, bien plus que les différences de phases (temps de
trajets différents jusqu'aux 2 oreilles) ?



tu as donné la réponse.
c'est une différence temporelle qui permet de localiser un son.



Comment expliquer qu'on peut localiser un son en
se bouchant une oreille ?



si l'oreille est complètement bouchéé (aucun son n'y pénètre) on ne peut
pas.



Si on se place un écouteur dans une oreille avec un bruit quelconque
dont on aura réglé le volume pour ne plus entendre une autre
source sonore placée dans la même pièce, on pourra toujours
localiser la seconde source bien qu'une seule oreille, celle non
appareillée, la perçoive.


--
______________________________

"Je suis ancien combattant,
militant socialiste et bistrot.
C'est dire si j'en ai entendu
des conneries dans ma vie"
Alf92
Le #25260382
Le Forgeron
Le 03/03/2013 16:44, Alf92 nous fit lire :
Maréchal Nouvoilat.
Comment expliquer qu'on peut localiser un son en
se bouchant une oreille ?



si l'oreille est complètement bouchéé (aucun son n'y pénètre) on ne peut
pas.




En fait, avec une seule oreille, on peut dans certains cas/position...
c'est pour ça que l'oreille à des lobes et autres circonvolutions, et
n'est pas juste un tympan comme chez les lézards.



tss tss...
essaye de voir du refief avec un seul oeil...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme