Mise en veille prolongée

Le
lionmarron
Bonjour

Lorsque j'arrête mon ordinateur (sous Windows XP) en le mettant en
veille prolongée, sauf erreur grossière de ma part le microprocesseur
est arrêté.

Pourtant il me semble que la durée de redémarrage dépend de la duré=
e
de la veille. Ce n'est peut-être pas systématique, mais la durée de
redémarrage est assez variable, et il semble qu'elle augmente quand la
durée de la veille a été grande.

Est-ce possible ou bien s'agit-il d'une impression ?
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #23404821
Le 31/05/2011 16:18, lionmarron a écrit :
Bonjour

Lorsque j'arrête mon ordinateur (sous Windows XP) en le mettant en
veille prolongée, sauf erreur grossière de ma part le microprocesseur
est arrêté.



En veille prolongée, l'ordinateur est complètement éteint !

Pourtant il me semble que la durée de redémarrage dépend de la durée
de la veille. Ce n'est peut-être pas systématique, mais la durée de
redémarrage est assez variable, et il semble qu'elle augmente quand la
durée de la veille a été grande.

Est-ce possible ou bien s'agit-il d'une impression ?



C'est une impression... En veille prolongée l'état de
l'ordinateur est enregistré sur le disque et il est rechargé
au redémarrage. La taille du fichier dépend de la taille
mémoire (à peu près identique soit 4 Go pour 4 Go de mémoire
par exemple) et donc le temps de rechargement dépend
largement de cette taille. Pas du tout du temps d'arrêt...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
lionmarron
Le #23405101
On 31 mai, 16:33, Jean-Pierre Roche
C'est une impression... En veille prolongée l'état de
l'ordinateur est enregistré sur le disque et il est rechargé
au redémarrage. La taille du fichier dépend de la taille
mémoire (à peu près identique soit 4 Go pour 4 Go de mémoire
par exemple) et donc le temps de rechargement dépend
largement de cette taille. Pas du tout du temps d'arrêt...



C'est un peu ce que je supposais, mais dans ce cas je me demande si on
ne pourrait pas imaginer une autre explication :

Ne serait-il pas possible que le disque dur (ou un autre composant
mais je ne vois pas lequel) soit plus lent lorsqu'il a eu le temps de
refroidir ?

LM
kiriak
Le #23405741
"Ne serait-il pas possible que le disque dur (ou un autre composant
mais je ne vois pas lequel) soit plus lent lorsqu'il a eu le temps de
refroidir ?"

C'est un disque dur, pas un moteur de voiture...

CK
Jean-Pierre Roche
Le #23406401
Le 31/05/2011 17:27, lionmarron a écrit :
On 31 mai, 16:33, Jean-Pierre Roche
C'est une impression... En veille prolongée l'état de
l'ordinateur est enregistré sur le disque et il est rechargé
au redémarrage. La taille du fichier dépend de la taille
mémoire (à peu près identique soit 4 Go pour 4 Go de mémoire
par exemple) et donc le temps de rechargement dépend
largement de cette taille. Pas du tout du temps d'arrêt...



C'est un peu ce que je supposais, mais dans ce cas je me demande si on
ne pourrait pas imaginer une autre explication :

Ne serait-il pas possible que le disque dur (ou un autre composant
mais je ne vois pas lequel) soit plus lent lorsqu'il a eu le temps de
refroidir ?



Non. La seule explication que je vois est le fait que
souvent des mises à jour s'effectuent lors de l'arrêt puis
redémarrage. Ces opérations pouvant alors être nettement
plus longues...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Lucas Levrel
Le #23407251
Le 31 mai 2011, kiriak a écrit :

"Ne serait-il pas possible que le disque dur (ou un autre composant
mais je ne vois pas lequel) soit plus lent lorsqu'il a eu le temps de
refroidir ?"

C'est un disque dur, pas un moteur de voiture...



Tsss. Un moteur électrique ça chauffe (ne serait-ce que par effet Joule).
Supposons que c'est un moteur à courant continu. En chauffant, la
résistance d'induit augmente, donc à tension appliquée constante, la
f.é.m. diminue, et la vitesse avec.

Ceci étant dit, je suppose que les disques durs contiennent un
asservissement pour maintenir leur vitesse constante en toutes
circonstances (raisonnables)... D'ailleurs les voitures modernes ont un
asservissement pour contrôler le ralenti. Comme quoi finalement la
comparaison n'est pas si mauvaise !

--
LL
Ascadix
Le #23408511
Jean-Pierre Roche avait soumis l'idée :
Le 31/05/2011 17:27, lionmarron a écrit :
On 31 mai, 16:33, Jean-Pierre Roche
C'est une impression... En veille prolongée l'état de
l'ordinateur est enregistré sur le disque et il est rechargé
au redémarrage. La taille du fichier dépend de la taille
mémoire (à peu près identique soit 4 Go pour 4 Go de mémoire
par exemple) et donc le temps de rechargement dépend
largement de cette taille. Pas du tout du temps d'arrêt...



C'est un peu ce que je supposais, mais dans ce cas je me demande si on
ne pourrait pas imaginer une autre explication :

Ne serait-il pas possible que le disque dur (ou un autre composant
mais je ne vois pas lequel) soit plus lent lorsqu'il a eu le temps de
refroidir ?



Non. La seule explication que je vois est le fait que souvent des mises à
jour s'effectuent lors de l'arrêt puis redémarrage. Ces opérations pouvant
alors être nettement plus longues...



Pas quand c'est une veille prolongée.

Ce qui peut jouer par contre, c'est le nb de softs en train de tourner
au moment de la mise en veille, et surtout si on a branché/débranché
des périphs, genre USB. Au réveil, les pilote doivent refaire
l'inventaire et redémarer/réinitialiser les périphs, quand la config
matériele à changé entre l'arret et le rallumage, ils doivent retrouver
leur p'tits et parfois c'est plutot un peu long à réagir.

--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.
kiriak
Le #23414371
Mauvaise ou pas, il n'en reste pas moins que dans des conditions "normales"
d'utilisation, le fait qu'un disque dur soit "froid" au démarrage ne le
ralentira pas de manière sensible (si jamais il doit en être ralenti)

Une explication plus logique pour le problème initial serait, par exemple,
une fragmentation et un manque de place significatifs au niveau du disque
dur d'où un ralentissement pour récupérer les "bouts" de hyberfile.sys (si
ma mémoire est bonne...) qui peut se traduire par un "grattage" intensif du
hdd au redémarrage.

Une autre explication pourrait être une difficulté du disque à relire un ou
2 secteurs (idem : "grattage"), mais ne soyons pas pessimiste pour le
moment...

CK

"Lucas Levrel"
Le 31 mai 2011, kiriak a écrit :

"Ne serait-il pas possible que le disque dur (ou un autre composant
mais je ne vois pas lequel) soit plus lent lorsqu'il a eu le temps de
refroidir ?"

C'est un disque dur, pas un moteur de voiture...



Tsss. Un moteur électrique ça chauffe (ne serait-ce que par effet Joule).
Supposons que c'est un moteur à courant continu. En chauffant, la
résistance d'induit augmente, donc à tension appliquée constante, la
f.é.m. diminue, et la vitesse avec.

Ceci étant dit, je suppose que les disques durs contiennent un
asservissement pour maintenir leur vitesse constante en toutes
circonstances (raisonnables)... D'ailleurs les voitures modernes ont un
asservissement pour contrôler le ralenti. Comme quoi finalement la
comparaison n'est pas si mauvaise !

--
LL
Publicité
Poster une réponse
Anonyme