Moitié de peine pour les casseurs de flics

Le
Taureau Assis
Les auteurs de l’agression des deux CRS dans la cité des Tarterêts en
2006 ont vu leurs peines divisées par deux en appel.

Le Parquet général avait demandé le maintien de leur condamnation
respective à huit et six ans d’emprisonnement par le tribunal d’Evry
pour « violences volontaires sur une personne dépositaire de l’autorité
publique ». La cour d’appel de Paris a condamné Mounir Labidi, 24 ans, à
quatre ans de prison et Mehdi Bouharel, 19 ans, à trois ans de prison.

Une diminution de peine exemplaire pour une agression qui ne l‘était pas
moins. Le 19 septembre 2006, le capitaine Ludovic Aubriot et le
sous-brigadier Marc Audiffren avaient été la proie d’un guet-apens dans
la cité des Tarterêts à Corbeil-Essonnes (Essonne). Ils avaient d’abord
été bombardés de projectiles. Puis les deux hommes avaient été passés à
tabac par une vingtaine de « jeunes ». Roués de coups de pied au sol, le
capitaine Aubriot avait failli perdre un œil. Son collègue souffre d’une
perte d’audition.

La photo du capitaine Aubriot, l‘œil ensanglanté, le visage ravagé par
les coups avait été publiée dans Paris-Match. Une journaliste du Figaro
soulignant au passage que le policier avait « posé » avec ostentation.

L’avocat général Marie-Jeanne Vieillard avait dénoncé dans son
réquisitoire « une action de violence gravissime » ainsi que le climat «
de peur » entourant l’affaire en référence aux rétractations des témoins
terrorisés et à l’audition d’un témoin capital sous X.

L’avocate de Mehdi Bouharel, Me Karine Bouden, s’est dite « très
satisfaite » par le jugement en appel car le tribunal d’Evry avait été
selon elle « particulièrement sévère ».

L’agression emblématique ultra-violente du capitaine Aubriot et du
sous-brigadier Audiffren avait déclenché une série de guet-apens
antiflics à l’automne et à l’hiver 2006 dans un déchaînement de haine et
de sauvagerie contagieuses, la plupart du temps impuni ou réprimé de
façon dérisoire.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
sts99
Le #15963451
"Taureau Assis" ftdh2c$esa$

Les auteurs de l’agression des deux CRS dans la cité des Tarterêts en 2006
ont vu leurs peines divisées par deux en appel.




Vont pouvoir saigner les Français et bruler le quartier plus tot que prévu.



Salut.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme