Montage disques esata

Le
Michel
Bonjour,

Je suis passé il y a quelques semaines de Wheezy à Jessie sans trop de
problème, mais il est vrai que j'ai un peu de mal avec systemd.

Sous XFCE, pour monter une clé usb, il suffit de double-cliquer sur
l'icône qui apparaît sur le bureau pour avoir accès à son contenu, comme
sous Wheezy.

Mais je fais régulièrement des sauvegardes sur des disques que j'insère
dans un socle esata, et lorsque l'on clique sur leur icône, une fenêtre
demande le mot de passe root, le disque est ensuite monté sur
/media/moi/xxx, je peux lire et écrire dans tous les sous-répertoires de
ce disque, mais seulement lire à sa racine ( seul root à ce droit ).

Je n'ai pas trouvé de solution sur le grand ternet me permettant de
monter ces disques avec des droits en lecture et écriture pour mon
utilisateur, aussi je me tourne vers vous: quel fichier permettrait de
modifier ce comportement et de quelle façon ?

Cordialement
Michel
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jp willm
Le #26374422
Le 27/10/2015 15:56, Michel a écrit :

je fais régulièrement des sauvegardes sur des disques que j'insère
dans un socle esata, et lorsque l'on clique sur leur icône, une fenêtre
demande le mot de passe root, le disque est ensuite monté sur
/media/moi/xxx, je peux lire et écrire dans tous les sous-répertoires de
ce disque, mais seulement lire à sa racine ( seul root à ce droit ).

Je n'ai pas trouvé de solution sur le grand ternet me permettant de
monter ces disques avec des droits en lecture et écriture pour mon
utilisateur, aussi je me tourne vers vous: quel fichier permettrait de
modifier ce comportement et de quelle façon ?



Avant de laisser répondre les spécialiste :

L'utilisateur est-il "membre" des groupes plugdev et fuse ?

Je n'oserais pas le groupe disk...


--
jp willm
http://perso.orange.fr/willms/index.html
Michel
Le #26374434
Le 27/10/2015 17:59, jp willm a écrit :
Le 27/10/2015 15:56, Michel a écrit :

je fais régulièrement des sauvegardes sur des disques que j'insère
dans un socle esata, et lorsque l'on clique sur leur icône, une fenêtre
demande le mot de passe root, le disque est ensuite monté sur
/media/moi/xxx, je peux lire et écrire dans tous les sous-répertoires de
ce disque, mais seulement lire à sa racine ( seul root à ce droit ).

Je n'ai pas trouvé de solution sur le grand ternet me permettant de
monter ces disques avec des droits en lecture et écriture pour mon
utilisateur, aussi je me tourne vers vous: quel fichier permettrait de
modifier ce comportement et de quelle façon ?



Avant de laisser répondre les spécialiste :

L'utilisateur est-il "membre" des groupes plugdev et fuse ?

Je n'oserais pas le groupe disk...




Oui pour plugdev, mais non pour fuse. Non pour le groupe disk aussi. De
plus, les disques en question sont attribués à root et au groupe root.

Michel
Michel
Le #26374564
Le 27/10/2015 15:56, Michel a écrit :
Bonjour,

Je suis passé il y a quelques semaines de Wheezy à Jessie sans trop de
problème, mais il est vrai que j'ai un peu de mal avec systemd.

Sous XFCE, pour monter une clé usb, il suffit de double-cliquer sur
l'icône qui apparaît sur le bureau pour avoir accès à son contenu, comme
sous Wheezy.

Mais je fais régulièrement des sauvegardes sur des disques que j'insère
dans un socle esata, et lorsque l'on clique sur leur icône, une fenêtre
demande le mot de passe root, le disque est ensuite monté sur
/media/moi/xxx, je peux lire et écrire dans tous les sous-répertoires de
ce disque, mais seulement lire à sa racine ( seul root à ce droit ).

Je n'ai pas trouvé de solution sur le grand ternet me permettant de
monter ces disques avec des droits en lecture et écriture pour mon
utilisateur, aussi je me tourne vers vous: quel fichier permettrait de
modifier ce comportement et de quelle façon ?

Cordialement
Michel




J'ai finalement résolu mon problème en jouant avec fstab. Chaque disque
est monté en double-cliquant sur son icône, et les droits sont passés à
777 sur leur point de montage.

Pour chaque disque, une ligne comme celle-ci à été ajoutée:

LABEL=toto /media/toto ext4 noauto,x-systemd.automount,user 0 1

Si ça peut aider quelqu'un...
Michel
jp willm
Le #26374598
Le 28/10/2015 13:26, Michel a écrit :

J'ai finalement résolu mon problème en jouant avec fstab. Chaque disque
est monté en double-cliquant sur son icône, et les droits sont passés à
777 sur leur point de montage.

Pour chaque disque, une ligne comme celle-ci à été ajoutée:

LABEL=toto /media/toto ext4 noauto,x-systemd.automount,user 0 1



C'est le x-systemd.automount que je ne connaissais pas.


Si ça peut aider quelqu'un...



Je note ;o)


Merci pour le retour.

--
jp willm
http://perso.orange.fr/willms/index.html
Pascal Hambourg
Le #26374685
Michel a écrit :

Sous XFCE, pour monter une clé usb, il suffit de double-cliquer sur
l'icône qui apparaît sur le bureau pour avoir accès à son contenu, comme
sous Wheezy.

Mais je fais régulièrement des sauvegardes sur des disques que j'insère
dans un socle esata, et lorsque l'on clique sur leur icône, une fenêtre
demande le mot de passe root, le disque est ensuite monté sur
/media/moi/xxx, je peux lire et écrire dans tous les sous-répertoires de
ce disque, mais seulement lire à sa racine ( seul root à ce droit ).



Ne serait-ce pas parce qu'un disque eSATA, contrairement à un disque
USB, n'est pas considéré comme un support amovible ?
Michel
Le #26374689
Le 28/10/2015 20:33, Pascal Hambourg a écrit :
Michel a écrit :

Sous XFCE, pour monter une clé usb, il suffit de double-cliquer sur
l'icône qui apparaît sur le bureau pour avoir accès à son contenu, comme
sous Wheezy.

Mais je fais régulièrement des sauvegardes sur des disques que j'insère
dans un socle esata, et lorsque l'on clique sur leur icône, une fenêtre
demande le mot de passe root, le disque est ensuite monté sur
/media/moi/xxx, je peux lire et écrire dans tous les sous-répertoires de
ce disque, mais seulement lire à sa racine ( seul root à ce droit ).



Ne serait-ce pas parce qu'un disque eSATA, contrairement à un disque
USB, n'est pas considéré comme un support amovible ?




Oui, très probablement, mais enfin, le esata est tout de même un peu
fait pour ça, non? D'autant plus avec un sabot esata.

Cordialement
Michel
Pascal Hambourg
Le #26374690
Michel a écrit :
Le 28/10/2015 20:33, Pascal Hambourg a écrit :
Ne serait-ce pas parce qu'un disque eSATA, contrairement à un disque
USB, n'est pas considéré comme un support amovible ?



Oui, très probablement, mais enfin, le esata est tout de même un peu
fait pour ça, non? D'autant plus avec un sabot esata.



Certes, mais le noyau est-il capable de distinguer un disque eSATA
amovible d'un disque SATA fixe ?
Michel
Le #26374740
Le 28/10/2015 20:45, Pascal Hambourg a écrit :
Michel a écrit :
Le 28/10/2015 20:33, Pascal Hambourg a écrit :
Ne serait-ce pas parce qu'un disque eSATA, contrairement à un disque
USB, n'est pas considéré comme un support amovible ?



Oui, très probablement, mais enfin, le esata est tout de même un peu
fait pour ça, non? D'autant plus avec un sabot esata.



Certes, mais le noyau est-il capable de distinguer un disque eSATA
amovible d'un disque SATA fixe ?




Très bonne remarque! Ce n'est en effet pas évident à distinguer.
Ou peut-être en considérant un disque qui "apparaîtrait" en dehors du
boot? Mais on s'égare un peu...

Cordialement
Michel
Pascal Hambourg
Le #26374969
Michel a écrit :
Le 28/10/2015 20:45, Pascal Hambourg a écrit :
Michel a écrit :
Le 28/10/2015 20:33, Pascal Hambourg a écrit :
Ne serait-ce pas parce qu'un disque eSATA, contrairement à un disque
USB, n'est pas considéré comme un support amovible ?



Oui, très probablement, mais enfin, le esata est tout de même un peu
fait pour ça, non? D'autant plus avec un sabot esata.



Certes, mais le noyau est-il capable de distinguer un disque eSATA
amovible d'un disque SATA fixe ?



Très bonne remarque! Ce n'est en effet pas évident à distinguer.
Ou peut-être en considérant un disque qui "apparaîtrait" en dehors du
boot?



Pas suffisant : cela pourrait être un disque qui est lent à démarrer
(quand finit le boot ?), ou bien un remplacement de disque interne SATA
à chaud. Ne pas oublier que le "hot plug" est aussi une caractéristique
du SATA standard.
Michel
Le #26375017
Le 30/10/2015 09:41, Pascal Hambourg a écrit :
Michel a écrit :
Le 28/10/2015 20:45, Pascal Hambourg a écrit :
Michel a écrit :
Le 28/10/2015 20:33, Pascal Hambourg a écrit :
Ne serait-ce pas parce qu'un disque eSATA, contrairement à un disque
USB, n'est pas considéré comme un support amovible ?



Oui, très probablement, mais enfin, le esata est tout de même un peu
fait pour ça, non? D'autant plus avec un sabot esata.



Certes, mais le noyau est-il capable de distinguer un disque eSATA
amovible d'un disque SATA fixe ?



Très bonne remarque! Ce n'est en effet pas évident à distinguer.
Ou peut-être en considérant un disque qui "apparaîtrait" en dehors du
boot?



Pas suffisant : cela pourrait être un disque qui est lent à démarrer
(quand finit le boot ?), ou bien un remplacement de disque interne SATA
à chaud. Ne pas oublier que le "hot plug" est aussi une caractéristique
du SATA standard.




Tout à fait d'accord avec toi, mais dans ces cas là, on ne les monte pas
en cliquant sur un icôné générée à la mise sous tension de ce disque.
C'est le cas que j'exposais dans le message initial.

Merci néanmoins pour cette vue globale du "problème".

Michel
Publicité
Poster une réponse
Anonyme