Mort des ONDES FMR à Bernay...

Le
môa
Voici un mot long trop long je sais (et pleins de fautes de toutes
sortes), mais je ne peux garder pour moi certaines choses qui concerne
le pourquoi du comment de la mort des "ONDES FMR".
Oui, grâce à Jean Crocq le président (1999 - 2008) des "ONDES FMR" qu=
i
et un homme toujours entre deux trains, deux voitures, deux maisons,
deux téléphones, deux comptes bancaires, deux studios de radio, deux
amis, etc., n'à pas eus la repartie, l'intelligence (en décembre 2007)
qu'ont lui prête sur ce coup-là.
En effet, ce même Jean Crocq là ses réveillé hélas trop tard pour
qu'ont lui ré autorise la fréquence radio du 88.6 qu'il à envahie,
saboté et tué en 5ans.
Faut le faire tout de même non, lisait plutôt, en 1999 nous étions un=
e
équipe de 60 animateurs avec une radio qui tourner bien puis
changement de bureau, etc., et voilà qu’aux bout des six premiers mois
de l'année 2000 nous nous sommes retrouver de 60 à quoi, moins de 10
animateurs.
Là j'avoue, faut tout de même être fort, non (pour ma pars je
quitterais donc "ONDES FMR" en 2005) ?
Cet homme, sans faire de diffamation facile, es-je envie de dire et
une sorte de cadeau empoisonné, car sous ses airs farfelus,
sympathiques, intelligents comme rarement et bien, il est, ses dus
moins comme cela que je le vois, le cancer des radios.
Dès qu'il s'accroche à une radio comme une huître sur sont tuteur,
vous pouvez être sur qu'elle sera irrécupérable et se
irréversiblement.
En juin-juillet 2008 ils appellent le CTR de notre région (Caen) et
s'étonnât de ne pas ravoir de fréquence pour les cinq prochaines
années, bizarre non ?
Je m'inquiétai tout de même et, ma t'ont dit, car il à reçu comme t=
ous
les autres une lettre stipulent l'ouverture de l'appelle d'offre pour
l'attribution d'une fréquence ou sa réattribution (notification par
courrier des démarches de présentation de dossier pour décembre 2007)
il aurait tout bonnement prétexté l'étonnement il n'en à pas fait p=
lus
de réactions que cela.
Remarqué, un faux vieux fou philosophe ne peut avoir les pieds sur
terre que pour manger, dormir et déféquer (rire).
Pleurent ici ou la qu'ont lui à saboter "SA" radio.
Pour info "ONDES FMR" n'à jamais appartenu ni était son "joujou"
propre, cette radio était le fruit de toute une équipe volontariste
des débuts des années 1980.
Le CTR de Caen après quelques mises en demeure (pas loin de 10) et
diverses injonctions (ont peut dire qu'il a géré "ONDES FMR" d'une
main incapable et manipulatoire) oui le CTR et le CSA ont donc
statuais par la négative en imposent alors dès novembre 2008 le
silence le plus radical à une radio locale pionnière de l'Eure, en lui
refusent son renouvellement de fréquence.
Je suis triste de voir cette radio donc je fus l'un des créateurs
fondateurs partir en fumée comme cela s'en que quiconque s'inquiéta un
instant de ce qu'aller devenir le patrimoine audio, photographique et
de divers documents de cette radio.
Oui, rendez-vous compte 20 années partirons ainsi à la poubelle comme
si celle-ci n'avait jamais existé.
Pour ce qui trouve Jean Crocq sympathique et un peut tout foufou,
méfiait vous cet homme ses un tueur de radios (avec "ONDES FMR" cela
sera la troisième radio qui meurt sous sa présidence) la il faut qu'il
ce posent des questions le bestiaux.
Bref, enfin (rire), aux vues de la mort annoncées de notre radio je ne
peux ici que constater que cela fait belle lurette que Mr Jean Crocq à
quitter le navire, ne fou plus les pieds dans ce qui lui servait de
studio, laissent ainsi à l'abandon le matériel et tout le reste.
La radio aujourd'hui était à l'image (pour ce qui le connaisse
physiquement un petit peut) aussi sale, mal entretenue, et inutile que
le bonhomme.
"ONDES FMR" et morte alors vive les "ONDES FMR"………………
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
palmerclaude
Le #16552511
"môa"
Voici un mot long trop long je sais (et pleins de fautes de toutes
sortes), mais je ne peux garder pour moi certaines choses qui concerne
le pourquoi du comment de la mort des "ONDES FMR".
Oui, grâce à Jean Crocq le président (1999 - 2008) des "ONDES FMR"
.....................
Là j'avoue, faut tout de même être fort, non (pour ma pars je
quitterais donc "ONDES FMR" en 2005) ?
Cet homme, sans faire de diffamation facile, es-je envie de dire et
une sorte de cadeau empoisonné, car sous ses airs farfelus,
sympathiques, intelligents comme rarement et bien, il est, ses dus
moins comme cela que je le vois, le cancer des radios.
Dès qu'il s'accroche à une radio comme une huître sur sont tuteur,
vous pouvez être sur qu'elle sera irrécupérable et se
irréversiblement.
En juin-juillet 2008 ils appellent le CTR de notre région (Caen) et
s'étonnât de ne pas ravoir de fréquence pour les cinq prochaines
années, bizarre non ?....................

............Remarqué, un faux vieux fou philosophe ne peut avoir les pieds
sur terre que pour manger, dormir et déféquer (rire).
Pleurent ici ou la qu'ont lui à saboter "SA" radio.
Pour info "ONDES FMR" n'à jamais appartenu ni était son "joujou"
propre, cette radio était le fruit de toute une équipe volontariste
des débuts des années 1980......................

....Qui n'a pas eu assez de cohésion pour imposer ses points de vue ? qui a
laissé en milieu associatif un président décider tout seul ?

Je suis triste de voir cette radio donc je fus l'un des créateurs
fondateurs partir en fumée comme cela s'en que quiconque s'inquiéta un
instant de ce qu'aller devenir le patrimoine audio, photographique et
de divers documents de cette radio.
Oui, rendez-vous compte 20 années partirons ainsi à la poubelle comme
si celle-ci n'avait jamais existé.
Pour ce qui trouve Jean Crocq sympathique et un peut tout foufou,
méfiait vous cet homme ses un tueur de radios (avec "ONDES FMR" cela
sera la troisième radio qui meurt sous sa présidence)

Lesquelles?

.....la il faut qu'il ce posent des questions le bestiaux."ONDES FMR" et
morte alors vive les "ONDES FMR"……

Ce texte est un exemple typique de personnes qui ne se sont pas impliquées
dans la gestion de leur média. C'est le cas de beaucoup d'animateurs
bénévoles qui veulent faire joujou avec la radio, une heure ou deux par
semaine et ne se posent pas de questions : pas de CA, pas de d'AG régulière
etc...
On peut toujours l'opposer à Jean Crocq qui est effectivement et résolument
incontrôlable quoique...
Maintenant il est aussi vrai que cet exemple montre à l'excès ce que sont
devenues les radios des débuts qui ont volontairement ou non refusé le jeu
oppressif des tutelles.
Je connais ainsi une radio qui a été "sanctionnée" pour un montant non
négligeable d'aide à la formation, parce qu'elle refusait de justifier de
ses actions de formation comme on le lui demandait . Cette radio de collège
ne faisait que cela depuis...25 ans et envoyait un dossier tous les
ans...Sur mon insistance son présdient m'a répondu qu'il préférait cela à
avoir à justifier de choses évidentes pour tout le monde sauf pour des
fonctionnaires de la Culture.
Ou alors, qu'on donne aux radios un statut proche du service public pour des
financements qui de toute façon, à partir de 2009 seront au Budget de
l'Etat.
On aura enfin de la stabilité sociale, de vrais professionnels, de vrais
groupes multinationaux de radios.. et plus d'expression (libre ou non) :-((

môa
Le #16561021
On 15 août, 13:54, "palmerclaude"
"môa"
Voici un mot long trop long je sais (et pleins de fautes de toutes
sortes), mais je ne peux garder pour moi certaines choses qui concerne
le pourquoi du comment de la mort des "ONDES FMR".
Oui, grâce à Jean Crocq le président (1999 - 2008) des "ONDES FMR"
.....................
Là j'avoue, faut tout de même être fort, non (pour ma pars je
quitterais donc "ONDES FMR" en 2005) ?
Cet homme, sans faire de diffamation facile, es-je envie de dire et
une sorte de cadeau empoisonné, car sous ses airs farfelus,
sympathiques, intelligents comme rarement et bien, il est, ses dus
moins comme cela que je le vois, le cancer des radios.
Dès qu'il s'accroche à une radio comme une huître sur sont tuteur,
vous pouvez être sur qu'elle sera irrécupérable et se
irréversiblement.
En juin-juillet 2008 ils appellent le CTR de notre région (Caen) et
s'étonnât de ne pas ravoir de fréquence pour les cinq prochaines
années, bizarre non ?....................

............Remarqué, un faux vieux fou philosophe ne peut avoir les pi eds
sur terre que pour manger, dormir et déféquer (rire).
Pleurent ici ou la qu'ont lui à saboter "SA" radio.
Pour info "ONDES FMR" n'à jamais appartenu ni était son "joujou"
propre, cette radio était le fruit de toute une équipe volontariste
des débuts des années 1980......................

....Qui n'a pas eu assez de cohésion pour imposer ses points de vue ? q ui a
laissé en milieu associatif un président décider tout seul ?

Je suis triste de voir cette radio donc je fus l'un des créateurs
fondateurs partir en fumée comme cela s'en que quiconque s'inquiéta u n
instant de ce qu'aller devenir le patrimoine audio, photographique et
de divers documents de cette radio.
Oui, rendez-vous compte 20 années partirons ainsi à la poubelle comme
si celle-ci n'avait jamais existé.
Pour ce qui trouve Jean Crocq sympathique et un peut tout foufou,
méfiait vous cet homme ses un tueur de radios (avec "ONDES FMR" cela
sera la troisième radio qui meurt sous sa présidence)

Lesquelles?

 .....la il faut qu'il ce posent des questions le bestiaux."ONDES FMR" et
morte alors vive les "ONDES FMR"……

 Ce texte est un exemple  typique de personnes qui ne se sont pas imp liquées
dans la gestion de leur média. C'est le cas de beaucoup d'animateurs
bénévoles qui veulent faire joujou avec la radio, une heure ou deux p ar
semaine et ne se posent pas de questions : pas de CA, pas de d'AG régul ière
etc...
On peut toujours l'opposer à Jean Crocq qui est effectivement et réso lument
incontrôlable quoique...
Maintenant il est aussi vrai  que cet exemple montre à l'excès ce q ue sont
devenues les radios des débuts qui ont volontairement ou non refusé l e jeu
oppressif des tutelles.
Je connais ainsi une radio qui a  été "sanctionnée" pour un monta nt non
négligeable d'aide à la formation, parce qu'elle refusait de justifie r de
ses actions de formation comme on le lui demandait . Cette radio de coll ège
ne faisait que cela depuis...25 ans et envoyait un dossier tous les
ans...Sur mon insistance son présdient m'a répondu qu'il préférai t cela à
avoir à justifier de choses évidentes pour tout le monde sauf pour de s
fonctionnaires de la Culture.
Ou alors, qu'on donne aux radios un statut proche du service public pour des
financements qui de toute façon, à partir de  2009 seront au Budget de
l'Etat.
On aura enfin de la stabilité sociale, de vrais professionnels, de vrai s
groupes multinationaux de radios.. et plus d'expression (libre ou non)  :-((




--------------------------------------------------------------------------- ----------------------------------------
bonjours a toi et merci d'avoir mis une réponse sur ce topic.
Petite précision, car je n'et pas tout bien compris de ta réponse
l'ami palmer Claude (rire)
Sous les présidences, passé les "ONDES FMR" (1984 -1999) il y
sévissait un conseil d'administration une fois par semaine, le lundi
(20 h -23 h) avec plan de la semaine à venir, bilan des activités,
etc., etc.
Ce n'est que depuis la présidence de Jean Crocq (2000-2008) que l'idée
de "C.A" et "A.G" ses estompé puis ses dissoute de plus en plus vite
pour ne plus avoir lieu du tout.
Il est rigolo de dire ici avant "J.C" et après "J.C" rassurons nous,
toutes ressemblances avec des faits d'histoire serait involontaire
(rire).
Nous avions une assemblée générale une foi l'an en décembre (de 19 h à
24 h avec pot de l'amitié). Depuis la venue de J. C, les assemblées
générales devinrent plus un leurre, une action fantôme pour faire une
pièce au dossier pour le "CTR" qu'autre chose.
Les élections d'alors sous les anciennes présidences était faite à
main levée et nous élisions alors les gens aux responsabilités pour
lequel nous les sentions aptes, et établissions aussi un planning
annule des activités radio et extras radio à venir.
Sous J. C il invité à son domicile 4, 5 soit-disent amis qui faisaient
office de présence physique et toute porteuse évidemment de
procuration d'au moins 10 personnes chacune et avais alors comme
sortit tout droit d'un chapeau de magicien près de 100 adhérent, non,
pardons, du moins 100 chèques qui donner en fait à voir 100 personnes
virtuelles, un peut facile non ?
Croyais vous sincèrement que celui-ci, "J.C" avais alors 100 réels
amis véritables ?
Une fois J. C et la pauvre Clotilde Elie (décédé l'an dernier) ré élue
s'en aucune possibilité de contradiction (ha, totalitarisme quand tu
nous tiens, rire) je suppose que les 100 chèques étaient soit
déchirés, soit retourné à leurs destinataires.
Sur les assemblées des "ONDES FMR" il était fait annonce par vois de
presse, envoie de convocations multiples et diverses à tout ou partit
des fidèles soutient de notre radio, etc., de la date et heure de sa
tenue.
Depuis J. C plus aucune annonce légalement faite par vois de presse,
juste quatre lettres de convocation envoyer aux quatre seules
dernières membres encore pleines de courage et quelques peux actifs
sur les ondes et se fut tout.
Voilà pour ce qui et de la différentiation des "A.G", "C.A" qu'il
pouvait alors exister entre J. C et nous.
môa
Le #16561101
On 15 août, 13:54, "palmerclaude"
"môa"
Voici un mot long trop long je sais (et pleins de fautes de toutes
sortes), mais je ne peux garder pour moi certaines choses qui concerne
le pourquoi du comment de la mort des "ONDES FMR".
Oui, grâce à Jean Crocq le président (1999 - 2008) des "ONDES FMR"
.....................
Là j'avoue, faut tout de même être fort, non (pour ma pars je
quitterais donc "ONDES FMR" en 2005) ?
Cet homme, sans faire de diffamation facile, es-je envie de dire et
une sorte de cadeau empoisonné, car sous ses airs farfelus,
sympathiques, intelligents comme rarement et bien, il est, ses dus
moins comme cela que je le vois, le cancer des radios.
Dès qu'il s'accroche à une radio comme une huître sur sont tuteur,
vous pouvez être sur qu'elle sera irrécupérable et se
irréversiblement.
En juin-juillet 2008 ils appellent le CTR de notre région (Caen) et
s'étonnât de ne pas ravoir de fréquence pour les cinq prochaines
années, bizarre non ?....................

............Remarqué, un faux vieux fou philosophe ne peut avoir les pi eds
sur terre que pour manger, dormir et déféquer (rire).
Pleurent ici ou la qu'ont lui à saboter "SA" radio.
Pour info "ONDES FMR" n'à jamais appartenu ni était son "joujou"
propre, cette radio était le fruit de toute une équipe volontariste
des débuts des années 1980......................

....Qui n'a pas eu assez de cohésion pour imposer ses points de vue ? q ui a
laissé en milieu associatif un président décider tout seul ?

Je suis triste de voir cette radio donc je fus l'un des créateurs
fondateurs partir en fumée comme cela s'en que quiconque s'inquiéta u n
instant de ce qu'aller devenir le patrimoine audio, photographique et
de divers documents de cette radio.
Oui, rendez-vous compte 20 années partirons ainsi à la poubelle comme
si celle-ci n'avait jamais existé.
Pour ce qui trouve Jean Crocq sympathique et un peut tout foufou,
méfiait vous cet homme ses un tueur de radios (avec "ONDES FMR" cela
sera la troisième radio qui meurt sous sa présidence)

Lesquelles?

 .....la il faut qu'il ce posent des questions le bestiaux."ONDES FMR" et
morte alors vive les "ONDES FMR"……

 Ce texte est un exemple  typique de personnes qui ne se sont pas imp liquées
dans la gestion de leur média. C'est le cas de beaucoup d'animateurs
bénévoles qui veulent faire joujou avec la radio, une heure ou deux p ar
semaine et ne se posent pas de questions : pas de CA, pas de d'AG régul ière
etc...
On peut toujours l'opposer à Jean Crocq qui est effectivement et réso lument
incontrôlable quoique...
Maintenant il est aussi vrai  que cet exemple montre à l'excès ce q ue sont
devenues les radios des débuts qui ont volontairement ou non refusé l e jeu
oppressif des tutelles.
Je connais ainsi une radio qui a  été "sanctionnée" pour un monta nt non
négligeable d'aide à la formation, parce qu'elle refusait de justifie r de
ses actions de formation comme on le lui demandait . Cette radio de coll ège
ne faisait que cela depuis...25 ans et envoyait un dossier tous les
ans...Sur mon insistance son présdient m'a répondu qu'il préférai t cela à
avoir à justifier de choses évidentes pour tout le monde sauf pour de s
fonctionnaires de la Culture.
Ou alors, qu'on donne aux radios un statut proche du service public pour des
financements qui de toute façon, à partir de  2009 seront au Budget de
l'Etat.
On aura enfin de la stabilité sociale, de vrais professionnels, de vrai s
groupes multinationaux de radios.. et plus d'expression (libre ou non)  :-((



--------------------------------------------------------------------------- ----------------------------------------------

Quand au faite du passif de Jean Crocq et de ses éventuelles
expériences en radiophonie je lui laisse ici le choix de répondre ou
pas.
Je ne m'immisce pas dans la vie privée et radiophonique d'autrui, qui
serais-je pour faire cela ?
Seule m'importe ici la mort des "ONDES FMR" qui m'amènent à poster sur
ce fil de discutions voila…
palmerclaude
Le #16561761
"môa"
On 15 août, 13:54, "palmerclaude"
"môa"



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quand au faite du passif de Jean Crocq et de ses éventuelles
expériences en radiophonie je lui laisse ici le choix de répondre ou
pas.
Je ne m'immisce pas dans la vie privée et radiophonique d'autrui, qui
serais-je pour faire cela ?
Seule m'importe ici la mort des "ONDES FMR" qui m'amènent à poster sur
ce fil de discutions voila…

On conclue ce fil ?
La messe est dite...
Cela l'énervera, anticlérical comme il l'est :-))

môa
Le #16569331
On 16 août, 19:29, "palmerclaude"
"môa"
On 15 août, 13:54, "palmerclaude"
> "môa" >

------------------------------------------------------------------------- --­----------------------------------------------

Quand au faite du passif de Jean Crocq et de ses éventuelles
expériences en radiophonie je lui laisse ici le choix de répondre ou
pas.
Je ne m'immisce pas dans la vie privée et radiophonique d'autrui, qui
serais-je pour faire cela ?
Seule m'importe ici la mort des "ONDES FMR" qui m'amènent à poster su r
ce fil de discutions voila…

On conclue ce fil ?
La messe est dite...
Cela l'énervera, anticlérical comme il l'est :-))



--------------------------------------------------------------------------- -------
Je crois comprendre dans ta réponse de conclusion du fil de discussion
sur la mort des "Ondes FMR" tu à l'air de bien connaitre Jean Crocq
toi aussi (rire).
Quel est ton regard sur le bonhomme alors ?
Suis-je tout à fait loin de la réalité lorsque je m'exprime sur lui e t
sa vision de la gestion d'une radio locale, ou bien ?
Je penser aussi que ce fil de discussion pouvait rester ouvert au cas
où des lecteurs aurais leurs avis à donner non ?

Note d'humour :
Sur le fait que ce Monsieur soit anticlérical il le et, il l'et aussi
libre penseur et aussi laïque et aussi sémio nombriliste puis heu….
(Rire).
Il ne croit en rien ni en personne, sauf en lui et son nombril.
Mais dite moi, je croyais que le nombril du monde était situé à
"Pougne hérisson" chez l'ami Yannick Jaulin je me suis tromper alors ?
Merci.
.
palmerclaude
Le #16570381
"môa"
On 16 août, 19:29, "palmerclaude"
"môa"
On 15 août, 13:54, "palmerclaude"
> "môa" >

---------------------------------------------------------------------------­----------------------------------------------

Quand au faite du passif de Jean Crocq et de ses éventuelles
expériences en radiophonie je lui laisse ici le choix de répondre ou
pas.
Je ne m'immisce pas dans la vie privée et radiophonique d'autrui, qui
serais-je pour faire cela ?
Seule m'importe ici la mort des "ONDES FMR" qui m'amènent à poster sur
ce fil de discutions voila…

On conclue ce fil ?
La messe est dite...
Cela l'énervera, anticlérical comme il l'est :-))



----------------------------------------------------------------------------------
Je crois comprendre dans ta réponse de conclusion du fil de discussion
sur la mort des "Ondes FMR" tu à l'air de bien connaitre Jean Crocq
toi aussi (rire).
Quel est ton regard sur le bonhomme alors ?
Suis-je tout à fait loin de la réalité lorsque je m'exprime sur lui et
sa vision de la gestion d'une radio locale, ou bien ?
Je penser aussi que ce fil de discussion pouvait rester ouvert au cas
où des lecteurs aurais leurs avis à donner non ?

Note d'humour :
Sur le fait que ce Monsieur soit anticlérical il le et, il l'et aussi
libre penseur et aussi laïque et aussi sémio nombriliste puis heu….
(Rire).
Il ne croit en rien ni en personne, sauf en lui et son nombril.
Mais dite moi, je croyais que le nombril du monde était situé à
"Pougne hérisson" chez l'ami Yannick Jaulin je me suis tromper alors ?
Merci.
.
Bonjour,
il me semblait qu'on arrêtait ce débat inutile qui n'intéresse personne dans
le monde des radios et de ce forum en particulier. On a bien noté que Ondes
FMR était morte.. Quoi de plus ?

Préparez un dossier de demande de radio numérique pour dans deux ans et vous
verrez bien ce qu'il en ressort..

môa
Le #16573461
On 18 août, 10:27, "palmerclaude"
"môa"
On 16 août, 19:29, "palmerclaude"


> "môa" >
> On 15 août, 13:54, "palmerclaude"
> > "môa" > >

> ----------------------------------------------------------------------- ----­­----------------------------------------------

> Quand au faite du passif de Jean Crocq et de ses éventuelles
> expériences en radiophonie je lui laisse ici le choix de répondre o u
> pas.
> Je ne m'immisce pas dans la vie privée et radiophonique d'autrui, qui
> serais-je pour faire cela ?
> Seule m'importe ici la mort des "ONDES FMR" qui m'amènent à poster sur
> ce fil de discutions voila…

> On conclue ce fil ?
> La messe est dite...
> Cela l'énervera, anticlérical comme il l'est :-))
>

------------------------------------------------------------------------- --­-------
Je crois comprendre dans ta réponse de conclusion du fil de discussion
sur la mort des "Ondes FMR" tu à l'air de bien connaitre Jean Crocq
toi aussi (rire).
Quel est ton regard sur le bonhomme alors ?
Suis-je tout à fait loin de la réalité lorsque je m'exprime sur lui et
sa vision de la gestion d'une radio locale, ou bien ?
Je penser aussi que ce fil de discussion pouvait rester ouvert au cas
où des lecteurs aurais leurs avis à donner non ?

Note d'humour :
Sur le fait que ce Monsieur soit anticlérical il le et, il l'et aussi
libre penseur et aussi laïque et aussi sémio nombriliste puis heu….
(Rire).
Il ne croit en rien ni en personne, sauf en lui et son nombril.
Mais dite moi, je croyais que le nombril du monde était situé à
"Pougne hérisson" chez l'ami Yannick Jaulin je me suis tromper alors ?
Merci.
.
Bonjour,
il me semblait qu'on arrêtait ce débat inutile qui n'intéresse pers onne dans
le monde des radios et de ce forum en particulier. On a bien noté que O ndes
FMR était morte.. Quoi de plus ?

Préparez un dossier de demande de radio numérique pour dans deux ans et vous
verrez bien ce qu'il en ressort..
Masquer le texte des messages précédents -

- Afficher le texte des messages précédents -


--------------------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------
Hé, calme l'ami palmer, calme.
Désoler d'avoir gaspillé un peut de se site pour discuter d'un sujet
qui me touche beaucoup et qui apparemment comme tu le soulignes s'en
souplesse et s'en doute emprunt d'une réalité générale du forum, su r
ce sujet "Débat inutile qui n'intéresse personne dans le monde des
radios et de ce forum en particulier".
Tu à était brutal, blessant, mais de cela ont s'en fou, ça ne fait
rien…
Je suppose que d'autres membres t’ont dit que mon sujet, il s'en
foutait ?
Bref, désoler d'avoir squatté votre temps avec un si long blabla.
Tu peux donc ami, si tu et le modérateur de ce fil-forum, effacer tous
se chapitre et ceux qui ont un rapport avec les "Ondes FMR" sans aucun
problème.
Amitié…
môa
Le #16574751
Rectification de réponse :
Aux vues de ce que tu dis en parlent aux noms des autres membres de ce
forum je supprime en effet tout ce qui à rapport avec mon blabla sur
la disparition (mort) d'une radio anonyme d'entre les anonyme.
Je supprime donc toutes mes interventions sur le sujet, charge à toi
de supprimer toutes tes réponses qui n'ont de ce fait plus vraiment
d'intérêt, s.v.p.
Car tu à raison, ce débat et comme tu le dis "inutile qui n'intéresse
personne dans le monde des radios et de ce forum en particulier".
Cela et blessant voir méchant ce genre de ^propos mais bon, tu et
franc et s'en doute le modérateur principale de ce forum donc tu à le
droit de dire ce que tu dis.
Être franc ses déjà bien, alors merci pour ça.
à bientôt....
palmerclaude
Le #16575711
"môa"
Rectification de réponse :
Aux vues de ce que tu dis en parlent aux noms des autres membres de ce
forum je supprime en effet tout ce qui à rapport avec mon blabla sur
la disparition (mort) d'une radio anonyme d'entre les anonyme.
Je supprime donc toutes mes interventions sur le sujet, charge à toi
de supprimer toutes tes réponses qui n'ont de ce fait plus vraiment
d'intérêt, s.v.p.
Car tu à raison, ce débat et comme tu le dis "inutile qui n'intéresse
personne dans le monde des radios et de ce forum en particulier".
Cela et blessant voir méchant ce genre de ^propos mais bon, tu et
franc et s'en doute le modérateur principale de ce forum donc tu à le
droit de dire ce que tu dis.
Être franc ses déjà bien, alors merci pour ça.
à bientôt....

Trop d'honneur ;-)
je ne suis modérateur de rien...
Désolé d'être perçu comme blessant. Mais il faut bien être pragmatique dans
cette affaire comme dans d'autres. Le dossier est clos pour la tutelle et on
n'y reviendra pas.
Donc, il vaut mieux envisger l'avenir, si c'est possible. Comme on dit chez
nous : bon vent..

cleg002
Le #16592391
palmerclaude a écrit le 19/08/2008 à 09h07 :
"môa" a écrit dans le
message de news:

Rectification de réponse :
Aux vues de ce que tu dis en parlent aux noms des autres membres de ce
forum je supprime en effet tout ce qui à rapport avec mon blabla sur
la disparition (mort) d'une radio anonyme d'entre les anonyme.
Je supprime donc toutes mes interventions sur le sujet, charge à toi
de supprimer toutes tes réponses qui n'ont de ce fait plus vraiment
d'intérêt, s.v.p.
Car tu à raison, ce débat et comme tu le dis "inutile qui
n'intéresse
personne dans le monde des radios et de ce forum en particulier".
Cela et blessant voir méchant ce genre de ^propos mais bon, tu et
franc et s'en doute le modérateur principale de ce forum donc tu
à le
droit de dire ce que tu dis.
Être franc ses déjà bien, alors merci pour ça.
à bientôt....

Trop d'honneur ;-)
je ne suis modérateur de rien...
Désolé d'être perçu comme blessant. Mais il faut
bien être pragmatique dans
cette affaire comme dans d'autres. Le dossier est clos pour la tutelle et on
n'y reviendra pas.
Donc, il vaut mieux envisger l'avenir, si c'est possible. Comme on dit chez
nous : bon vent..



Bonjour,

Bon, ce topic concernant la radio FMR à l'air plus d'un reglement de compte, dont certains ne respectent pas les idées des autres.

FMR, je l'ai connu depuis ces débuts, et j'ai ai meme animé une émmission de 1993 à 1994 (dance et Techno). A cette époque la radio battait son plein, il y avait plein de monde, les locaux étaient ouvert de de façon très régulière, s'impliquait dans des manifestations tel "La Convention Du Disque et de la BD", la radio était ouverte à tous les styles d'idées et musicales, elle était présente autant qu'elle le pouvait. Je me souviens très bien de ceux qui s'occupaient de cette radio, dont "VP" ( je ne citerais pas son nom meme si je pense qu'il est présent sur ce topic ) qui donnait le maximum de lui meme, que ce soit de son temps, et de on énergie.

Cette radio, qui n'avait surement pas les reins d'autres radios, restait une radio locale qui savait se démarquer par son ouverture d'esprit, et sa présence.

Maintenant, voila, la radio s'éteind, n'est plus écouté, je ne vais pas diffamer sur l'actuelle président, mais voila ce que je constate :

Depuis début 2000:

- Locaux de la radio innaccessible au public car toujours fermé
- Aucun contact téléphonique possible
- Plus de manifestations
- Plus d'animateurs variés
- Plus aucune implications concretes des animateurs et des responsables de la radio
- Musiques en boucle sur la radio.
- Radio qui bug en parmanence sur la rediffusion des titres
- Aucun direct
- J'en passe et des meilleurs ...........

Conclusion :

Suite a ce que je viens d'évoquer, il est simple de savoir d'ou viens le problème il me semble non, ?

Pour ma part, FMR n'était pas une de mes radio favorite car le style musical n'était pas le mien, mais ce n'est pas pour autant que je vais dénigrer ce qu'elle était, ni dire que je m'en fout de sa disparition, car tant de gens à l'époque se sont impliqué pour faire au mieux avec les moyens du bord, et je me doute que pour ces gens la cela doit etre dur de voir disparaitre ainsi leur "bébé" suite à une gestion ordurière actuelle.

Un peu de respect pour ceux qui ont portés la radio serait mérité, un peu de respect et de soutien pour ceux qui la voient disparaitre alors qu'ils n'ont rien voulu de cela serait bienvenue.

J'envoi toute mon amitié à l'équipe de l'époque.

Ne souhaitant pas rester anonyme, voici mon mail, car je trouve qu'il est si simple de gerber et de rester dans l'anonymat ...


Publicité
Poster une réponse
Anonyme