Murs qui ne sont pas droits

Le
melanie.trotoux
Bonjour,
j'ai acheté une maison sur plan avec un promoteur et surprise, les
murs ne sont pas droits ce qui pose problème pour la pose des plans
de travail et des plans vasques.
J'aimerai conaître quel est le sueil de tolérance par rapport aux
angles droits des murs, ou, a défaut, j'aimerai savoir si quelqu'un
connait un endroit où je pourrai me renseigner.

Merci
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Séb.
Le #15405751
a écrit :
Bonjour,
j'ai acheté une maison sur plan avec un promoteur et surprise, les
murs ne sont pas droits ce qui pose problème pour la pose des plans
de travail et des plans vasques.
J'aimerai conaître quel est le sueil de tolérance par rapport aux
angles droits des murs, ou, a défaut, j'aimerai savoir si quelqu'un
connait un endroit où je pourrai me renseigner.

Merci




pour les normes, je sais pas mais bon, je connais pas mal de gens (des
copains) qui ont acheté sur plan avec le même genre de soucis
j'ai vu chez l'un d'eux un mur bombé. visible à l'oeil nu, suffit de
regarder le carrelage (doit y avoir 6 cm sur 5 m de déport). résultat ,
l'angle au bout est rentrant, le meuble qui y est ne plaque pas partout : -(

à savoir que de nos jours :
- tu achètes à un promoteur
- prmoteur sous-traite à entrepreneur
- entrepreneur sous-traite à artisans
- ceux-ci ont tellement "pressurés" qu'ils faut qu'ils fassent hyper vi te
pour gagner leur vie

donc un tas de choses ne sont pas respectées :
- le maçon monte les murs à la "louche" (vérification des applombs et
rectilignité approximative), c'est pas grave le façadier fera "droit"
- la plaquiste, bien souvent c'est du collé sur les murs extérieurs, donc
mur pas droit = placo qui "suit le mouvement"

tiens moi ma future maon (location) : à gauche de l'évier il y a
l'emplacement du lave-vaisselle, à droite gazinière.
Bah pour la gazinière (60cm) j'ai 70 cm, pour le lave-vaisselle (60cm a ussi)
j'ai que 55 cm ! ils ont juste mis le meuble sous-évier "à peu près à sa place".

Le mieux : voir avec le promoteur ce qu'il propose. sinon te reste la
solution d'inciser le placo pour faire rentrer le plan de travail. si tu as
moins de 5 mm sur la longueur de ton plan et que tu vas faiencer dessus, tu
metx du silicone là où ca jointe pas, la faience "cachera" le défau t

tu peux chercher un peu sur le net:
www.batissor.com
le moniteur
batiactu

Séb.
Dominique G
Le #15405741
a écrit dans news::

Bonjour,
j'ai acheté une maison sur plan avec un promoteur et surprise, les
murs ne sont pas droits ce qui pose problème pour la pose des plans
de travail et des plans vasques.
J'aimerai conaître quel est le sueil de tolérance par rapport aux
angles droits des murs, ou, a défaut, j'aimerai savoir si quelqu'un
connait un endroit où je pourrai me renseigner.



Il faut voir dans le contrat de construction ce qui était prévu pour les
tolérances dimensionnelles.
La tolérance courante est de 2 à 2.5 % mais ça peut aller jusqu'à 5 % (ce
qui est énorme )d'après la jurisprudence !

Voyez ici un commentaire sur une Vente en Etat Futur d'Achévement :

http://minilien.com/?KVLtSr8iRi



--
DG
Droger Jean-Paul
Le #15405731
avait énoncé :
Bonjour,
j'ai acheté une maison sur plan avec un promoteur et surprise, les
murs ne sont pas droits ce qui pose problème pour la pose des plans
de travail et des plans vasques.
J'aimerai conaître quel est le sueil de tolérance par rapport aux
angles droits des murs, ou, a défaut, j'aimerai savoir si quelqu'un
connait un endroit où je pourrai me renseigner.

Merci



grosso modo il y a dans le gros oeuvre génie civil une tolérance de +-
1% et une mafaçon commence à plus de 2 %!!

pour une cuisine il t'apartient, ou à ton cuisinier de "rectifier" le
tir et cela est possible!

Bon je sais que c'est très désagréable, mais cela n'est pas du travail
"finit" et encore tu n'es pas encore allé dans les circuits
électriques, et autres accessoires!!

Même si en théorie tu peux faire un procès à ton promoteur, je crois
qu'il est plus rentable de retrousser ses manches et de mettre ton chez
toi à ton gout et rectifier ces petites malfaçons, tu auras quelque
chose qui se tient beaucoup plus vite!

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;

Gérard
Le #15405661
> J'aimerai conaître quel est le sueil de tolérance par rapport aux
angles droits des murs, ou, a défaut, j'aimerai savoir si quelqu'un
connait un endroit où je pourrai me renseigner.



[Un peu d'humour ...]

Ce sont les murs ou les angles qui ne sont pas droits ?

Parce qi'on peut trèèès bien avoir un mur parfaitement plan, et totalement
en oblique ...
justement dans un souci d'esthétique.

Gérard.
Droger Jean-Paul
Le #15405631
Gérard avait prétendu :
J'aimerai conaître quel est le sueil de tolérance par rapport aux
angles droits des murs, ou, a défaut, j'aimerai savoir si quelqu'un
connait un endroit où je pourrai me renseigner.



[Un peu d'humour ...]

Ce sont les murs ou les angles qui ne sont pas droits ?

Parce qi'on peut trèèès bien avoir un mur parfaitement plan, et totalement en
oblique ...
justement dans un souci d'esthétique.

Gérard.



ben tu n'as sans doute jamasi installé de cuisine dans un immeuble
construit ces temps ci, et même il y a un peu plus longtemps!!

Sur une cuisine qui fait 2.5m sur 4m tu peux avoir les dimensions des
murs qui sont diférents de 5 à 8 cm à peu près (un à la valeur mini et
l'autre à la valeur maxi) et alors tes angles entre deux murs font plus
ou moins de 90°C et si tu n'es pas très doué tu auras bien des
difficultés pour l'installer; si en plus tu tombes sur 2 murs en béton
vibré sans platre (ou 2mm) ben tu as un réel problème!!

Mais tu peux aussi tomber sur un mur où le béton a eut le mauvais gout
de ne pas bien remplir son espace et là tu as une bosse dans le mur!!

Dans tous les cas, ben savoir travailler de tes 10 doigt + la cervelle
pour t'en sortir!!

Il est évident que le sous traitant du cuisiniste, payé au lance pierre
(pas par toi mais par le cuisiniste) ne va pas chercher longtemps: murs
non conforme je n'installe pas.... et là que faits tu?

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;

Gérard
Le #15405601
>> Gérard a écrit :

Ce sont les murs ou les angles qui ne sont pas droits ?

Parce qi'on peut trèèès bien avoir un mur parfaitement plan, et
totalement en oblique ...
justement dans un souci d'esthétique.



ben tu n'as sans doute jamasi installé de cuisine dans un immeuble
construit ces temps ci, et même il y a un peu plus longtemps!!



Tu as entièrement raison.
Ni ces temps-ci, ni avant d'ailleurs.
Par contre j'ai le souvenir persistant de certains immeubles qui étaient
construits
délibérément en contradiction avec ce bel ordre naturel que tu sembles
défendre
( je citerai, par exemple, "les choux" à Créteil - 94000 ) il y a une
génération.
A contrario de ce que je disais précedemment, nous avons là un exemple
superbe de non-linéarité :
murs porteurs courbes, logeabilité incertaine ... et pourtant des milliers
de personnes y habitent !
Et donc des cuisinistes y ont forcément travaillé.

Et ils ont même réussi à faire des ensembles à la fois fonctionnels et pas
trop inesthétiques.

C'est pourquoi ma remarque/question, certes malicieuse, ne se voulait en
aucun cas dévalorisante.
Si tu l'as mal ressenti, c'est que mon éclat fugace d'humour a dépassé les
capacités
de mon unique neurone en état de fonctionnement ;o)

Dans tous les cas, ben savoir travailler de tes 10 doigt + la cervelle
pour t'en sortir!!



C'est une évidence, et c'est pour celà que je promeus l'activité artisanale.


Il est évident que le sous traitant du cuisiniste, payé au lance pierre
(pas par toi mais par le cuisiniste) ne va pas chercher longtemps: murs
non conforme je n'installe pas.... et là que faits tu?




Je me pose la question de la relation avec mon fournisseur.
D'abord, qui est mon fournisseur : le cuisiniste ou son sous-traitant ?
Avec qui ai-je passé contrat, et quels sont les termes de celui-ci ?
Avec le cuisiniste, certes, mais qui est maître d'oeuvre ?
SI c'est lui, je ne suis pas responsable des problèmes qu'il a avec ses
sous-traitants
(sauf pour la partie vérification du paiement des cotisations sociales par
le traitant).

Comme je ne suis pas un professionnel, je ne m'embarrasse pas des problèmes
inhérents
aux métiers mis en oeuvre dans le cadre du contrat, hormis ce qui pourrait
être considéré comme évident,
après un examen à la portée de tout un chacun ; l'entrepreneur signataire du
contrat ayant, dans ce domaine
au moins un devoir de conseil, il me semble qu'il doit prendre ses
responsabilités ;
il lui incombait de prendre toutes les mesures nécessaires et d'énoncer des
réserves ou de provoquer des conditions particulières
avant l'acceptation du devis et notamment de noter l'état des surfaces. S'il
ne l'a pas fait, tant pis pour lui.

Je le mettrais en demeure de réaliser les travaux pour lesquels il a conclu
contrat, aux termes de celui-ci.

Gérard.
Droger Jean-Paul
Le #15405571
>
Je le mettrais en demeure de réaliser les travaux pour lesquels il a conclu
contrat, aux termes de celui-ci.


oui sauf si dans le contrat de vente, et en général au dos, il est
écrit que les murs doivent être plans, les angles etc bref la
panique!!

je n'ai pas eut ce problème, j'ai installé ma cuisine moi même et prévu
le coup éventuellement: tu installes comme tu peux puis tu rajoutes une
baguette d'angle en alu ou mieux en inox et sur le plan tu la fixe avec
le joint silicone! Bon mais là on est loin du droit et des problème de
notre brave dame!!

Sans donnée chiffrée précise, difficile de lui répondre!
Si elle est passée par le cuisiniste, faut commencer à lire ce qu'elle
a signé, surtout ce qui est derrière le bon de commande!!

bonne soirée.

--
Pour m'envoyer un mail, remplacer anti par droger et manama par
wanadoo; to send me directly a mail replace anti with droger and manama
with wanadoo;

Séb.
Le #15405561
Droger Jean-Paul a écrit :

Je le mettrais en demeure de réaliser les travaux pour lesquels il a
conclu contrat, aux termes de celui-ci.


oui sauf si dans le contrat de vente, et en général au dos, il est écrit
que les murs doivent être plans, les angles etc bref la panique!!

je n'ai pas eut ce problème, j'ai installé ma cuisine moi même et prévu
le coup éventuellement: tu installes comme tu peux puis tu rajoutes u ne
baguette d'angle en alu ou mieux en inox et sur le plan tu la fixe avec
le joint silicone! Bon mais là on est loin du droit et des problème de
notre brave dame!!

Sans donnée chiffrée précise, difficile de lui répondre!
Si elle est passée par le cuisiniste, faut commencer à lire ce qu'e lle a
signé, surtout ce qui est derrière le bon de commande!!

bonne soirée.




en général le cuisiniste se prémuni des ces choses là... et le po seur, vu le
prix, il va pas trop s'emm...
le poseur il y est pour rien
le cuisiniste va dire : nous on a fait la cuisine suivant les cote du mé treur
le métreur aurait du s'apercevoir du pb (est-il interne au cuisiniste o u
indépendant ? si indépendant : même pb que le poseur : forfaitdonc au plus vite)

et comme tu dis, au dos du contrat, dans les lignes visibles avec un
microscope électronique à balayage, il doit y avoir des mentions sur la
planéité des murs etc.
Pour les angles, jusque quelques ° on peut rattraper (si l'angle est > 90°)
en retaillant le meuble d'angle, j'ai un copain poseur de cuisines.

au pire il vont dire en coeur : faut voir le promoteur et là c'est pas gagné
:-X

Séb.
Gérard
Le #15405531
"Droger Jean-Paul" news:
>
Je le mettrais en demeure de réaliser les travaux pour lesquels il a
conclu contrat, aux termes de celui-ci.


oui sauf si dans le contrat de vente, et en général au dos, il est écrit
que les murs doivent être plans, les angles etc bref la panique!!



Ben .. que dire ... à part qu'il faut bien lire ce qu'on signe !
(à moins que ce qui est écrit au dos ne soit - raisonnablement - pas lisible
;
j'ai eu ce cas l'année dernière, dans un contrat avec les Chaussures
Mortelles Admirables ,
où tout ce qu'il y avait d'important était écrit au verso dans une police de
caractères
trop petitet ( corps > 6), écrit en bleu très pâle non photocopiable ;
la cliente signataire, agée, n'y avait vu, comment dirais-je ... que du feu
!
ma contestation a fait effet plus que leurs clauses, et j'ai pu négocier
dans les meilleures conditions).

Gérard.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme