[Mythe] c'est Apple qui a fait décoller l'USB avec le premier iMac

Le
pehache
Bonsoir,

On lit souvent ce genre affirmation en effet, notamment de la part des
adorateurs de la pomme (coucou Gerald !).

Or je suis tombé sur un article de 1998, qui pour le moins devrait
fortement nuancer ce point de vue :
http://cerig.efpg.inpg.fr/Note/1998/USB_12-10-98.html

==

"Les PC étaient matériellement en avance -- depuis un an, beaucoup
possédaient un connecteur USB -- mais leur système d'exploitation
(Windows 95) ne reconnaissait pas l'USB dans sa version de base. En
pratique, il fallut attendre l'arrivée de Windows 98 au mois de juin
dernier pour que les périphériques USB commencent leur carrière dans le
monde PC. Les choses, d'ailleurs, débutèrent mal : l'action antitrust à
l'encontre de Microsoft rendit la date de publication de Windows 98
incertaine, ce qui empêcha les fournisseurs de périphériques USB de
lancer les campagnes de publicité prévues."

"Les propriétaires de iMac qui cherchent des périphériques USB trouvent
actuellement peu de choses. Ce ne sont pas les matériels qui manquent,
ce sont les programmes pilotes. Ces derniers, initialement prévus pour
le PC, doivent être récrits pour le Mac."

==

Donc, en gros, ça s'est passé ainsi : jusqu'en 98 l'USB est resté
confidentiel principalement parce W95 ne le supportait pas nativement.
Les fabricants de périphériques attendaient la sortie de W98 pour
vraiment lancer le marché.

L'iMac là-dedans a joué un rôle marginal, ce qui n'a rien d'étonnant
avec une part de marché d'Apple à l'époque de 3% au mieux.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Moustique
Le #26302737
Le 18/08/2014 21:25, pehache a écrit :
Donc, en gros, ça s'est passé ainsi : jusqu'en 98 l'USB est resté
confidentiel principalement parce W95 ne le supportait pas nativement.
Les fabricants de périphériques attendaient la sortie de W98 pour
vraiment lancer le marché.

L'iMac là-dedans a joué un rôle marginal, ce qui n'a rien d'étonnant
avec une part de marché d'Apple à l'époque de 3% au mieux.



Je confirme, d'après mon point de vue de PCiste de l'époque.
Utiliser les ports USB implantés sur une carte mère (pas toutes),
c'était déjà une galère : il fallait trouver la petite nappe avec deux
ports et une plaque à fixer à l'arrière, repérer le câblage des ports
(+,-,data+ et data-), pas standardisé (la nappe possédant souvent deux
fois quatre broches indépendantes).
Ensuite, c'était pire : installer le pilote pour les ports implantés sur
la carte, puis installer le pilote pour la clé USB. On change de clé? La
suivante n'est pas reconnue, et réclame son propre pilote... qui écrase
le précédent. Y'avait de quoi s'arracher les cheveux!
Windows 98 a à peine amélioré les choses, il a fallu attendre la seconde
mouture (Win 98SE) pour que ça fonctionne à peu près bien... avec très
souvent un redémarrage imposé après changement de pilote.

AU moins, on peut reconnaître au Mac (l'iMac G3, à l'époque) un
fonctionnement nettement plus aisé pour une bonne partie du matériel
disponible, en particulier après le passage à Mac OS X.
Avant, il fallait quand même souvent ajouter des extensions plus ou
moins bien ficelées, sous MacOs 9... ;-)

Mais je dois dire que passant d'un monde à l'autre, j'avais été bluffé
par la facilité d'utilisation du Mac.

--
/)
-:oo= Guillaume
)
Je nettoyais mon clavier, et le coup est parti tout seul.
Patrick C.
Le #26302742
pehache
Donc, en gros, ça s'est passé ainsi : jusqu'en 98 l'USB est resté
confidentiel principalement parce W95 ne le supportait pas nativement.
Les fabricants de périphériques attendaient la sortie de W98 pour
vraiment lancer le marché.

L'iMac là-dedans a joué un rôle marginal, ce qui n'a rien d'étonnant avec
une part de marché d'Apple à l'époque de 3% au mieux.



Mouais, enfin dire que Win98 gérait l'USB c'est aller un peu vite en
besogne. Dans mes souvenir, j'ai été à peu près sur de l'USB à partir de
XP. Et je mets de côté la gestion calamiteuse des noms de périphériques
sous win

--
Patrick
J.P
Le #26302748
In article
Patrick C.
pehache
> Donc, en gros, ça s'est passé ainsi : jusqu'en 98 l'USB est resté
> confidentiel principalement parce W95 ne le supportait pas nativement.
> Les fabricants de périphériques attendaient la sortie de W98 pour
> vraiment lancer le marché.
>
> L'iMac là-dedans a joué un rôle marginal, ce qui n'a rien d'étonnant avec
> une part de marché d'Apple à l'époque de 3% au mieux.

Mouais, enfin dire que Win98 gérait l'USB c'est aller un peu vite en
besogne. Dans mes souvenir, j'ai été à peu près sur de l'USB à partir de
XP. Et je mets de côté la gestion calamiteuse des noms de périphériques
sous win



Avec Win fallait souvent chercher le driver idoine pour que ça marche,
chez Apple, ça marchait.

--
Jean-Pierre
Francis Chartier
Le #26302757
Le Mon, 18 Aug 2014 21:15:59 -0400,
"J.P"
Avec Win fallait souvent chercher le driver idoine pour que ça
marche, chez Apple, ça marchait.



C'est le gros avantage de développer un os pour un matériel connu et
limité, une conséquence est d'avoir un choix de matériels co mpatibles
plus limité et de voir disparaître le support de certains matà ©riels ou
logiciels au fil du temps sans recours.

Le marché limité par rapport aux débouchés PC-Windows f ait que certains
constructeurs de périphériques ne prennent pas la peine de dà ©velopper
des drivers pour certains produits sympas dont on aimerait aussi
pouvoir disposer sous OSX.

Je n'apprécie pas particulièrement Microsoft, mais lui reprocher de
ne pas supporter nativement le matériel de constructeurs trop fainà ©ants
pour livrer des drivers à jour avec leur matériel n'est pas trà ¨s
honnête.
On pourrait lui reprocher de ne pas avoir été assez strict sur les
règles de developpement des drivers et des applis à part pour la gamme
NT, ce qui a conduit à des versions de Windows d'une stabilité
"perfectible" (des volontaires pour réinstaller Windows Millenium
Experience ?) :)




--
La Bête des Vosges - Francis Chartier
pehache
Le #26302765
Le 19/08/2014 03:15, J.P a écrit :
In article
Patrick C.
pehache
Donc, en gros, ça s'est passé ainsi : jusqu'en 98 l'USB est resté
confidentiel principalement parce W95 ne le supportait pas nativement.
Les fabricants de périphériques attendaient la sortie de W98 pour
vraiment lancer le marché.

L'iMac là-dedans a joué un rôle marginal, ce qui n'a rien d'étonnant avec
une part de marché d'Apple à l'époque de 3% au mieux.



Mouais, enfin dire que Win98 gérait l'USB c'est aller un peu vite en
besogne. Dans mes souvenir, j'ai été à peu près sur de l'USB à partir de
XP. Et je mets de côté la gestion calamiteuse des noms de périphériques
sous win



Avec Win fallait souvent chercher le driver idoine pour que ça marche,
chez Apple, ça marchait.




Sans nier que sous Mac les choses étaient plus simples, je crois qu'il y
a quand même une certaine tendance à l'enjolivement avec le temps.

W98 supportait bien nativement certains type de périphériques USB, mais
pas l'USB Mass Storage. Il fallait donc en effet installer un pilote
pour les clefs USB et Cie, en général fourni par les fabricants. Un
pilote donné ne garantissait pas non plus que toutes les clefs USB
marchaient avec, il fallait parfois installer plusieurs pilotes.

Mais la situation n'était pas non plus parfaite du côté Mac : si j'en
crois les infos d'Apple eux-même, Mac OS 8 ne supportait pas nativement
l'USB Mass Storage non plus, il fallait lui ajouter les drivers idoines
fournis par Apple. Apple qui précisait bien que tous les matériels
n'étaient pas pris en charge non plus par les drivers en question, et
qu'il fallait parfois installer les drivers des fabricants. Les drivers
Apple étaient inclus dans Mac OS 9, mais je suppose que là non plus ils
n'étaient pas universels. Je ne pense pas que l'on pouvait acheter les
yeux fermés une clef USB sans s'assurer avant de sa compatibilité Mac.

De toutes façons, si on se rapporte à cette époque les clefs USB étaient
rares, et le point de l'article est finalement que l'iMac et Apple n'ont
pas joué un rôle si important que ça dans la montée de l'USB.
voir_le_reply-to
Le #26302764
Le Moustique
Je confirme, d'après mon point de vue de PCiste de l'époque.
Utiliser les ports USB implantés sur une carte mère (pas toutes),
c'était déjà une galère



Euh, en fait tu *infirmes*, si je comprends bien ! Car Pehache défend
que c'est le marché *PC* qui a lancé l'USB et que le fait de l'avoir vu
apparaître de série (et fonctionnel !) sur l'iMac n'a joué qu'un rôle
marginal.

Je n'ai pas d'avis tranché là-dessus (coucou Pehache !). Le premier iMac
"bondy blue" avait bien d'autres caractéristiques qui le démarquaient
non seulement du marché PC mais aussi du marché Mac dans ce qu'il était
devenu :

- Retour à la logique tout-en-un du Macintosh d'origine (et évolution
qui va se poursuivre ensuite dans toute la gamme iMac),

- Démarcation esthétique radicale avec l'existant, non seulement PC mais
aussi Apple,

- Définition comme *optionnel* du lecteur de disquettes (et non
"abandon" comme le signaient les crétins) grâce à l'USB, justement, et
en parallèle avec les autres supports de stockage amovibles dans une
incertitude du marché d'alors qu'on a bien oubliée : syquests, iOméga,
graveurs CDs... Après avoir tenté de mettre des iomégas en standard dans
les PowerMacs (relatif échec), laisser le *choix* à l'utilisateur
faisait sens.

- Dès l'année suivante, proposition de la première solution de montage
vidéo intégrée. Oui ça avait existé avant et ailleurs, incluant sur mac
puisque mon PowerMac G3AV possédait même une carte d'acquisition
audio-vidéo ! Mais on ne peut pas dire que le logiciel Avid et les
solutions d'enregistrement analogiques d'alors permettaient de faire des
miracles.

- Il y avait beaucoup de choses devenues accessibles avec l'iMac :
l'ensemble satellite + caisson de graves par exemple, et je me souviens
aussi avoir utilisé ViaVoice avec succès, il a aussi plus ou moins
coïncidé avec la première borne Airport et un accès simple et "grand
public" au wifi domestique...

Steve était revenu aux commandes, OS X était dans les starting-blocks
(avec comme corrolaire l'abandon de Copland)... le décor du "hub
numérique" était planté, il ne restait qu'à attendre iPod, iTunes et le
reste.

L'USB : peu importe ! :-)

--
Gérald
pehache
Le #26302763
Le 19/08/2014 08:37, pehache a écrit :
Le 19/08/2014 03:15, J.P a écrit :
In article
Patrick C.
pehache
Donc, en gros, ça s'est passé ainsi : jusqu'en 98 l'USB est resté
confidentiel principalement parce W95 ne le supportait pas nativement.
Les fabricants de périphériques attendaient la sortie de W98 pour
vraiment lancer le marché.

L'iMac là-dedans a joué un rôle marginal, ce qui n'a rien d'étonnant
avec
une part de marché d'Apple à l'époque de 3% au mieux.



Mouais, enfin dire que Win98 gérait l'USB c'est aller un peu vite en
besogne. Dans mes souvenir, j'ai été à peu près sur de l'USB à partir de
XP. Et je mets de côté la gestion calamiteuse des noms de périphériques
sous win



Avec Win fallait souvent chercher le driver idoine pour que ça marche,
chez Apple, ça marchait.




Sans nier que sous Mac les choses étaient plus simples, je crois qu'il y
a quand même une certaine tendance à l'enjolivement avec le temps.

W98 supportait bien nativement certains type de périphériques USB, mais
pas l'USB Mass Storage. Il fallait donc en effet installer un pilote
pour les clefs USB et Cie, en général fourni par les fabricants. Un
pilote donné ne garantissait pas non plus que toutes les clefs USB
marchaient avec, il fallait parfois installer plusieurs pilotes.

Mais la situation n'était pas non plus parfaite du côté Mac : si j'en
crois les infos d'Apple eux-même, Mac OS 8 ne supportait pas nativement
l'USB Mass Storage non plus, il fallait lui ajouter les drivers idoines
fournis par Apple. Apple qui précisait bien que tous les matériels
n'étaient pas pris en charge non plus par les drivers en question, et
qu'il fallait parfois installer les drivers des fabricants. Les drivers
Apple étaient inclus dans Mac OS 9, mais je suppose que là non plus ils
n'étaient pas universels. Je ne pense pas que l'on pouvait acheter les
yeux fermés une clef USB sans s'assurer avant de sa compatibilité Mac.


De toutes façons, si on se rapporte à cette époque les clefs USB étaient
rares, et le point de l'article est finalement que l'iMac et Apple n'ont
pas joué un rôle si important que ça dans la montée de l'USB.


pehache
Le #26302762
Le 19/08/2014 08:37, pehache a écrit :


Mais la situation n'était pas non plus parfaite du côté Mac : si j'en
crois les infos d'Apple eux-même, Mac OS 8 ne supportait pas nativement
l'USB Mass Storage non plus, il fallait lui ajouter les drivers idoines
fournis par Apple. Apple qui précisait bien que tous les matériels
n'étaient pas pris en charge non plus par les drivers en question, et
qu'il fallait parfois installer les drivers des fabricants.



http://support.apple.com/kb/DL1265
pehache
Le #26302761
Le 19/08/2014 08:37, Gerald a écrit :

L'USB : peu importe ! :-)




Je devais rêver quand précédemment tu vantais le rôle pionnier et majeur
d'Apple sur l'USB, alors :-)
voir_le_reply-to
Le #26302773
pehache
Je devais rêver quand précédemment tu vantais le rôle pionnier et majeur
d'Apple sur l'USB, alors :-)



Non, sans doute pas... léger dérappage ? glissement ?

- Le choix de l'abandon de l'ADB et du passage à l'USB (un standard en
lieu et place de "propriétaire Apple") était courageux et une des
caractéristiques importantes de la novation qu'avait représenté l'iMac.

- Il me semble historique de dire que l'USB était alors peu développé
sur PC (pour les raisons décrites par d'autres plus haut). Savoir si
Apple, -du haut effectivement de ses 3% d'alors- a été déterminant
oppose mon optimisme à ta vision chiffrée. Est-elle à ce point
pertinente ? l'iPhone a fichu une claque au marché des téléphones
mobiles à partir de beaucoup moins : ils n'ambitionnaient même pas 1% du
marché ! Idem pour la vente de musique en ligne...

- Il a été décrit qu'à la sortie de l'iMac, le Windows alors en cours
était W95, dont les capacités de gestion, en la matière, ne me semblent
pas avoir déclenché l'enthousiasme des foules :-)

Alors majeur... peut-être pas, mais pas forcément mineur non plus ?

--
Gérald
Publicité
Poster une réponse
Anonyme