naufrage du ferry Estonia

Le
Nicolas Krebs
Ce soir la chaine de télévision française France 3 diffusait un intéressant
reportage de Catherine Montfajon et Patrick Boileau sur le naufrage du
ferry Estonia le 28 septembre 1994.
http://www.viadecouvertes.fr/pages/fr/reference.php?idh

Défaut de conception, de certification, contrebande ou conspiration ?
Des éléments suspects surgissent, dont l'interdiction d'inspecter l'épave
élevée par le gouvernement suédois.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
LeTigre
Le #20364711
"Nicolas Krebs" news: hbao8u$lln$
Ce soir la chaine de télévision française France 3 diffusait un
intéressant
reportage de Catherine Montfajon et Patrick Boileau sur le naufrage du
ferry Estonia le 28 septembre 1994.
http://www.viadecouvertes.fr/pages/fr/reference.php?idh

Défaut de conception, de certification, contrebande ou conspiration ?
Des éléments suspects surgissent, dont l'interdiction d'inspecter l'épave
élevée par le gouvernement suédois.




oui, et ce, bien que le bateau soit dans les eaux internationales...


On ne nous dit pas tout !! ©
Pierre Maurette
Le #20364791
Nicolas Krebs, le 16/10/2009 a écrit :

[...]

Connard, vous et votre redirection.
Tout est justement dans le reportage de France 3.

--
Pierre Maurette
hifi
Le #20367911
"Pierre Maurette" a écrit :

Tout est justement dans le reportage de France 3.



Non, rien n'est dans le reportage, comme dans le reste
de ce bouillon qu'est devenu Thalassa.
Presentation minable (l'arrivée de la politiquement correct "Sabine" n'a
vraiment rien arrangé à l'affaire), reportages sulfureux et bidonnés à la
pelle,
pseudo-science, discours altermondialistes niveau 6ème et anti-capitaliste
niveau punks-à-chiens....
On est vraiment au coeur du journalisme de propagande bobo-bebete,
où le touriste (blanc) est l'ennemi total du gentil "local"(de couleur),
où les mechants capitalistes (blancs) veulent massacrer la nature
(socialiste et de couleur) et
où tout ça, cétait mieux avant, ad lib.
Une cause que l'on survole en helicopteres et pour laquelle on
claque sans vergogne de l'argent publique à la pelle en pleurant sur la
crise
et la fin du monde.

Le reportage de vendredi sur la Tunisie est le parfait exemple
de ce que pense la redaction de Thalassa de la deontologie
du journalisme : on s'en torche le fion avec vos impôts.
Rigoler entre potes sur la police tunisienne qui
a suivi l'equipe pendant tout le tournage, ok, mais à la fin de l'emission
et pas trop fort, hein, faut pas deconner, les gens ne sont pas prevenus.
Bizarrement, rien la semaine derniere sur la police algerienne...
Et le coup du bateau qui ne peut pas aller en Tunisie "à cause de la
tempête, même qu'il y a du tonnerre, ça fait un peu peur, à vous
les studios", pas trop gros, ça va ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme